Qu'est-ce que la sécurité du réseau ?

La sécurité réseau peut protéger votre infrastructure IT contre divers menaces.

Femme portant un casque dans une usine

Définition de la sécurité du réseau

À un niveau fondamental, la sécurité du réseau est l'opération qui consiste à protéger les données, les applications, les appareils et les systèmes qui sont connectés au réseau.

Bien que la sécurité du réseau et la cybersécurité se chevauchent à bien des égards, la sécurité du réseau est le plus souvent définie comme un sous-ensemble de la cybersécurité. Si l'on utilise l'analogie traditionnelle du « château et de la tour », ou une approche de la sécurité basée sur le périmètre, dans laquelle votre organisation est votre château et les données stockées dans le château sont les joyaux de votre couronne, la sécurité du réseau concerne surtout la sécurité à l'intérieur des murs du château.

Dans ce scénario basé sur le périmètre, la zone située à l'intérieur des murs du château peut représenter l'infrastructure informatique d'une entreprise, y compris ses composants réseau, son matériel, ses systèmes d'exploitation, ses logiciels et son stockage de données. La sécurité du réseau protège ces systèmes contre les logiciels malveillants/rançongiciels, les attaques par déni de service distribué (DDoS), les intrusions dans le réseau, etc., créant ainsi une plateforme sécurisée permettant aux utilisateurs, aux ordinateurs et aux programmes de remplir leurs fonctions dans l'environnement informatique.

À mesure que les entreprises migrent vers des environnements hybrides et multiclouds, leurs données, applications et appareils sont dispersés dans plusieurs sites et zones géographiques. Les utilisateurs veulent accéder aux systèmes et aux données de l'entreprise depuis n'importe où et depuis n'importe quel appareil. Par conséquent, l'approche traditionnelle de la sécurité du réseau, basée sur le périmètre, est en train de disparaître. Une  approche de sécurité Confiance zéro , dans laquelle une organisation ne fait jamais confiance et vérifie toujours les accès, est en train de devenir la nouvelle méthode pour renforcer la posture de sécurité d'une organisation.


Types de sécurité de réseau

Protection avec un pare-feu

Un pare-feu est soit un logiciel, soit un dispositif matériel qui empêche les utilisateurs non autorisés d'accéder à votre réseau, en bloquant l'entrée du trafic suspect, mais en laissant passer le trafic légitime. Il existe plusieurs types de pare-feu avec différents niveaux de sécurité, allant du simple pare-feu filtrant les paquets aux serveurs proxy, en passant par les pare-feu complexes de nouvelle génération qui utilisent l'IA et l'apprentissage automatique pour comparer et analyser les informations lorsqu'elles tentent de passer.

Détection et prévention des intrusions

Les systèmes de détection et de prévention des intrusions (IDPS) peuvent être déployés directement derrière un pare-feu pour fournir une deuxième couche de défense contre les acteurs dangereux. Travaillant généralement en tandem avec son prédécesseur, le système de défense contre les intrusions (IDS), plus passif, un système IDPS se place entre l'adresse source et sa destination, créant un arrêt supplémentaire pour le trafic avant qu'il pénètretre dans un réseau. Un système IDPS avancé peut même utiliser l'apprentissage automatique et l'IA pour analyser instantanément les données entrantes et déclencher un processus automatisé, comme le déclenchement d'une alarme, le blocage du trafic depuis la source ou la réinitialisation de la connexion s'il détecte une activité suspecte.

Contrôle d'accès au réseau (NAC)

En première ligne de la défense, le contrôle d'accès au réseau, comme son nom l'indique, contrôle l'accès à votre réseau. Le plus souvent utilisé pour les « contrôles d'état de point de terminaison », NAC peut examiner un appareil de point de terminaison, comme un ordinateur portable ou un smartphone, pour s'assurer qu'il dispose d'une protection antivirus adéquate, d'un niveau de mise à jour du système approprié et d'une configuration correcte avant qu'il ne puisse entrer. NAC peut être également programmé pour un « accès basé sur le rôle » dans lequel l'accès de l'utilisateur est restreint en fonction de son profil, de sorte qu'une fois dans le réseau, il ne peut accéder qu'aux fichiers ou données approuvés.

Sécurité Cloud

La sécurité du cloud protège les ressources en ligne, telles que les données sensibles, les applications, les IP virtualisées et les services, contre les fuites, les pertes ou les vols. Pour assurer la sécurité des systèmes basés sur le cloud, il est nécessaire de mettre en place des politiques de sécurité solides et de superposer des méthodes de sécurité telles que l'architecture de pare-feu, les contrôles d'accès, les réseaux privés virtuels (VPN), le chiffrement ou le masquage des données, les logiciels de renseignement sur les menaces et les programmes de reprise après incident.

Réseau privé virtuel (VPN)

Un réseau privé virtuel (VPN) est un logiciel qui protège l'identité d'un utilisateur en chiffrant ses données et en masquant son adresse IP et sa localisation. Lorsqu'une personne utilise un VPN, elle ne se connecte plus directement à l'internet, mais à un serveur sécurisé qui se connecte ensuite à l'internet en son nom. Les VPN sont couramment utilisés dans les entreprises et sont de plus en plus nécessaires pour les particuliers, notamment ceux qui utilisent le Wi-Fi public dans les cafés ou les aéroports. Les VPN peuvent protéger les utilisateurs contre les pirates informatiques, qui peuvent voler n'importe quoi, des courriers aux photos en passant par les numéros de carte de crédit et l'identité d'un utilisateur.

Prévention de la perte de données (DLP)

La prévention des pertes de données (parfois appelée « prévention des fuites de données ») est un ensemble de stratégies et d'outils mis en œuvre pour s'assurer que les utilisateurs de point de terminaison ne partagent pas accidentellement ou de manière malveillante des informations sensibles en dehors d'un réseau d'entreprise. Souvent mises en place pour se conformer aux réglementations gouvernementales concernant les données critiques (telles que les informations relatives aux cartes de crédit, financières ou de santé), les politiques et logiciels DLP surveillent et contrôlent les activités des points de terminaison sur les réseaux d'entreprise et dans le cloud, en utilisant des alertes, le chiffrement et en exécutant d'autres actions pour protéger les données en mouvement, en cours d'utilisation et au repos.

Protection des points de terminaison

Nécessitant souvent une approche à plusieurs niveaux, la sécurité des points de terminaison implique la protection de tous les point de terminaison (ordinateurs portables, tablettes, smartphones, dispositifs de suivi de condition physique portables et d'autres appareils mobiles) qui se connectent à votre réseau. Bien que la sécurisation des points de terminaison soit une entreprise complexe, un service de sécurité géré peut vous aider à assurer la sécurité de vos appareils, de vos données et de votre réseau à l'aide d'un logiciel antivirus, d'un système de prévention des pertes de données, du chiffrement et d'autres mesures de sécurité efficaces.

Gestion unifiées des menaces (UTM)

Grâce aux appareils UTM, les entreprises peuvent réduire les coûts et améliorer la gestion de la protection et de la surveillance du réseau à l'aide de plusieurs outils de sécurité réseau tels que des pare-feu, des VPN, des système de détection d'intrusion (IDS), des filtres de contenu Web et des logiciels antispam.

Passerelle Web sécurisée

Cette technologie de sécurité empêche le trafic réseau non autorisé de pénétrer dans le réseau interne et protège les utilisateurs et les employés qui pourraient accéder à des sites Web malveillants contenant des virus ou des logiciels malveillants. Les passerelles Web sécurisées comprennent généralement une technologie de filtrage Web et des contrôles de sécurité pour les applications Web.


Comment fonctionne la sécurité des réseaux ?

À son niveau le plus fondamental, la mise en réseau repose sur deux principes de base : l'authentification et l'autorisation. En d'autres termes, vous devez d'abord vous assurer que chaque utilisateur de votre réseau est un utilisateur  authentique  autorisé à s'y trouver, puis vous assurer que chaque utilisateur de votre réseau est  autorisé  à accéder aux données spécifiques auxquelles il accède.

Les bases de la sécurité des réseaux

La sécurité des réseaux englobe tous les aspects, depuis la définition et l'application de politiques et de procédures à l'échelle de l'entreprise jusqu'à l'installation de logiciels et de matériels capables de détecter et de bloquer automatiquement les menaces pour la sécurité des réseaux, en passant par l'embauche de consultants et de personnel spécialisés dans la sécurité des réseaux pour évaluer le niveau de protection dont vous avez besoin et mettre en œuvre les solutions de sécurité requises.

Services de sécurité gérés (MSS)

Les services de sécurité gérés peuvent contribuer à sécuriser les réseaux hybrides multiclouds actuels toujours plus complexes. Les services de sécurité gérés avancés offrent même une surveillance, une gestion et une réponse 24 heures sur 24 aux menaces et risques avancés, ainsi qu'aux exigences de conformité.


Solutions connexes

Tests de pénétration de réseau

Si des attaquants exploitent une seule vulnérabilité de votre réseau, ils peuvent potentiellement compromettre l'ensemble de l'environnement. Mais avec autant de points d'accès possibles, par où commencer pour tester votre système ? X-Force Red, l'équipe de pirates chevronnés d'IBM Security, peut aider à hiérarchiser les composants à tester, puis identifier et aider à corriger les vulnérabilités à plus haut risque au sein des réseaux internes et externes d'une organisation.


Solutions de réponse aux incidents

Près des trois quarts des organisations ne disposent pas d'un plan de réponse aux incidents de cybersécurité cohérent à l'échelle de l'entreprise. Pourtant, la mise en place d'un plan pourrait permettre d'économiser des millions de dollars en cas d'atteinte à la protection des données. Les ressources d'IBM Security peuvent aider votre organisation à se préparer, à détecter et à répondre aux incidents qui peuvent survenir.


Security information and event management (SIEM)

Les solutions SIEM ont évolué pour inclure des analyses avancées du comportement des utilisateurs (UBA), des informations sur les flux de réseau et l'intelligence artificielle, afin d'améliorer la détection des menaces et de s'intégrer de manière transparente aux plateformes de sécurité, d'orchestration, d'automatisation et de réponse (SOAR). Créez votre base SIEM avec l'aide de consultants compétents qui peuvent vous aider.


Sécurité de l'infrastructure IT

Des études de cas témoignent de la puissance des solutions de sécurité évolutives d'IBM pour les infrastructures informatiques. Découvrez comment Carhartt, le Met Office et Bradesco, l'une des plus grandes banques du Brésil, ont utilisé la technologie et les offres de gestion d'IBM pour sécuriser leurs données, que ce soit sur site, dans le cloud ou entre les deux.


Infrastructure de cloud pour la sécurité des réseaux

Les pare-feux et les groupes de sécurité sont la clé pour sécuriser votre environnement Cloud et les informations qui y sont stockées, mais également pour empêcher les activités malveillantes d'exposer vos serveurs ou utilisateurs.


Solutions de cybersécurité

Alignez votre stratégie de sécurité sur votre activité, protégez vos actifs numériques, gérez vos défenses contre les menaces croissantes et modernisez vos stratégies de sécurité avec IBM Security Services. Explorez les stratégies de gestion des identités et des accès, SIEM et SOAR, de sécurité multicloud, etc.