Par: IBM Cloud Education

Découvrez en détails ce qu'est un centre de données, installation physique au cœur de l'informatique d'entreprise, ce qu'il contient, ce qu'implique sa création, ainsi que les avantages et les risques liés aux ressources de centre de données partagées.

Qu'est-ce qu'un centre de données ?

Un centre de données est l'installation physique qui est au cœur de l'informatique d'entreprise. Il héberge les éléments suivants :

  • Systèmes informatiques d'entreprise.
  • Équipement réseau et matériel connexe nécessaires pour assurer la connectivité continue des systèmes informatiques à Internet ou à d'autres réseaux métier.
  • Alimentations électriques et sous-systèmes, commutateurs électriques, générateurs de secours et contrôles environnementaux (tels que la climatisation et les dispositifs de refroidissement du serveur) qui protègent le matériel du centre de données et lui permettent de fonctionner.

Un centre de données est au cœur des opérations informatiques d'une entreprise. C'est un référentiel pour la majorité des systèmes critiques, où la plupart des données métier sont stockées, traitées et diffusées auprès des utilisateurs.

Assurer la sécurité et la fiabilité des centres de données est essentiel à la protection de la continuité opérationnelle d'une entreprise, à savoir sa capacité à mener ses activités sans interruption.

Qu'est-ce qui constitue un centre de données ?

L'équipement informatique d'un centre de données est constitué de trois éléments principaux indispensables au fonctionnement d'un environnement informatique :

  1. Calcul : La mémoire et la puissance de traitement nécessaires pour exécuter des applications généralement fournies par des serveurs d'entreprise.
  2. Stockage : Les centres de données comportent des unités de stockage principales et de secours. Il peut s'agir de disques durs ou même d'unités de bande, mais les meilleures installations comportent généralement des grappes 100 % Flash.
  3. Réseaux : Ils contiennent un large éventail d'équipements réseau, des routeurs et des commutateurs aux contrôleurs et aux pare-feu.

Outre l'équipement informatique qu'il contient, chaque centre de données héberge son infrastructure de support, y compris les éléments suivants :

  • Contrôles environnementaux : Des capteurs surveillent en permanence le débit d'air, l'humidité et la température dans l'installation. Des systèmes s'assurent que la température et l'humidité restent dans les plages spécifiées par les fabricants de matériel.
  • Armoires de serveur : La majorité des équipements du centre de données se trouve dans des armoires, des meubles ou des étagères conçus spécialement.
  • Alimentations électriques : La plupart des centres de données utilisent des systèmes d'alimentation de secours basés sur des batteries, capables de compenser des pannes d'alimentation à court terme et des générateurs plus importants qui peuvent assurer l'alimentation en cas de pannes de réseau électrique commercial plus longues.
  • Câblage et systèmes de gestion des câbles : Un centre de données d'entreprise peut contenir des centaines de kilomètres de câbles à fibre optique. Il est indispensable de disposer des systèmes et de l'équipement pour organiser ce câblage et y accéder.

Installations de centre de données

De nombreux centres de données importants se trouvent dans des bâtiments dédiés et spécialement construits pour eux. Les petits centres de données peuvent être placés dans des pièces spécialement conçues, à l'intérieur de bâtiments dédiés à différents usages. Les centres de données consommant beaucoup d'énergie, il est important que les structures physiques qui les abritent soient bien conçues et convenablement isolées pour optimiser les contrôles de température et l'efficacité énergétique.

Les centres de données doivent être proches de sources fiables d'électricité et de connectivité réseau à grande vitesse. Le site ne doit pas se trouver dans ou à proximité de zones inondables, il ne doit pas non plus être vulnérable à d'autres dangers environnementaux. La force portante des murs et des planchers du bâtiment doit pouvoir supporter le poids du matériel, des armoires et de tout autre infrastructure de support qu'il abritera. L'installation doit disposer de nombreux systèmes de sécurité et d'extinction de feu, ainsi que des systèmes de surveillance appropriés.

Centres de données cloud

Lorsque les entreprises font migrer leurs données et leurs charges de travail vers des centres de données cloud, ils résident dans des infrastructures physiques comme celles des meilleurs centres de données sur site. Le client cloud n'est plus obligé de concevoir, construire, entretenir, alimenter, sécuriser un bâtiment physique ni d'y affecter du personnel. En revanche, le fournisseur de cloud se doit de fournir des ressources informatiques hautement disponibles et tolérantes aux pannes dans le cadre de ses services. Les consommateurs de cloud d'entreprise peuvent alors consacrer davantage de ressources à leurs activités.

L'adoption du cloud computing ne cessant d'augmenter, les centres de données cloud hébergent un pourcentage toujours plus important de charges de travail d'entreprise. Selon le cabinet de recherche Gartner (lien externe à IBM), 80 % des entreprises auront fermé leurs centres de données sur site traditionnels d'ici 2025.

Le fournisseur de cloud offre généralement aux clients un accès partagé à des ressources informatiques virtualisées (par exemple, des machines virtuelles) ou un accès dédié à des ordinateurs physiques, du stockage et du matériel réseau spécifiques. Vous pouvez en savoir plus sur les différents types d'hébergement cloud ici.

Avantages des centres de données cloud

Les fournisseurs de cloud font des économies d'échelle et peuvent donc fournir aux entreprises locataires un matériel à jour, une sécurité de pointe, ainsi qu'une meilleure disponibilité et une meilleure résilience que ce qu'elles seraient en mesure de s'offrir dans leurs propres centres de données.

Les principaux avantages des centres de données cloud sont les suivants :

  • Utilisation efficace des ressources : Dans les architectures de cloud public, plusieurs locataires partagent la même infrastructure physique. Les entreprises individuelles n'ont donc pas besoin d'acheter, de créer et de gérer des ressources comme le calcul et le stockage à des fins d'utilisation en périodes de pics ou de reprise en ligne.
  • Déploiement et évolutivité rapides : Les ressources peuvent être mises à disposition en quelques clics, de sorte que le déploiement de nouveaux services ne prend qu'une infime fraction du temps qui serait nécessaire si des installations sur site devaient être construites pour supporter le déploiement.
  • Frais d'investissement réduits : Les locataires cloud payant les services en fonction des besoins, généralement via un modèle d'abonnement, il n'est pas nécessaire d'effectuer d'importants investissements initiaux dans du nouveau matériel.
  • Disponibilité du personnel informatique : Le fournisseur de cloud est responsable de la sécurisation et de la maintenance de l'infrastructure, ce qui libère les services informatiques des clients des tâches quotidiennes de maintenance matérielle.
  • Accès à un réseau mondial de centres de données : Les principaux fournisseurs de cloud ont réparti leurs centres de données sur plusieurs régions et continents. Ainsi les clients peuvent satisfaire leurs exigences en matière de sécurité et de réglementation et s'assurer que les performances de traitement sont optimisées pour leur clientèle, où qu'elle se trouve dans le monde. La performance des réseaux mondiaux peut être estimée en comparant la distance que les données doivent parcourir et la vitesse à laquelle le signal lumineux se déplace dans la fibre, ce qui donne un temps d'aller-retour potentiel pour les données. Plus vos données sont stockées près de leurs utilisateurs, plus vos services seront efficaces.

Colocation de centres de données

La colocation offre une option supplémentaire pour les entreprises qui tentent de trouver un intermédiaire entre le cloud computing et la création de centres de données dédiés. Avec les services de colocation, les entreprises peuvent louer de l'espace pour leur propre matériel informatique dans des locaux de centres de données.

Généralement, le colocataire loue de l'espace dans des armoires ou des salles de serveurs ; au sein des locaux, il dispose alors d'alimentation, de connectivité Internet et de bande passante, de sécurité physique et de contrôles environnementaux. Les clients tendent à se charger de la maintenance et de l'administration de leurs propres unités matérielles.

Ils bénéficient de quelques-uns des avantages du cloud computing grâce à la colocation. Par exemple, les frais d'investissement sont réduits et ils n'ont pas à construire ni assurer la maintenance de locaux de centre de données, tout en gardant le contrôle de leur propre équipement.

Sécurité du centre de données

Les centres de données d'entreprise doivent être protégés via des contrôles de sécurité physiques et logiques rigoureux. Les mesures de sécurité physique doivent comprendre la surveillance, des systèmes de prévention des incendies et de lutte contre ceux-ci et des contrôles d'accès, afin que seuls les employés autorisés puissent entrer dans les locaux.

Les mesures de sécurité doivent protéger les données stockées ou traitées dans les locaux lorsqu'elles sont au repos (sur n'importe quel support de stockage), en transit (depuis ou vers les locaux) et en cours d'utilisation (lors du traitement ou lorsqu'elles résident en mémoire).

Les contrôles de sécurité logiques doivent inclure le chiffrement des données, la surveillance du réseau (généralement via une équipe de sécurité d'un centre des opérations de sécurité disponible en permanence (24x7)), la consignation et l'audit de toutes les activités d'utilisateurs. La plupart des experts cloud favorisent un modèle de responsabilité partagée pour la sécurité : Les fournisseurs garantissent la sécurité physique de l'infrastructure, mais le locataire est responsable de celle de ses données, y compris les contrôles d'accès, la gestion de la configuration et la surveillance de la sécurité.

Centres de données et IBM

Le réseau IBM Cloud repose sur une infrastructure physique de plus de 60 centres de données situés dans 19 pays sur tous les continents, à l'exception de l'Antarctique. Ces centres de données ont été construits pour répondre aux besoins des clients mondiaux en matière d'accès aux données locales, de fiabilité et de performances élevées, et de faible latence. Le réseau de centres de données IBM Cloud est subdivisé en 18 zones de disponibilité globale conçues pour assurer la résilience, la redondance et la haute disponibilité.

Tous les locaux des data centers IBM sont construits selon des conceptions standardisées, basées sur les meilleures pratiques. Ils sont équipés de matériel et d'équipement de support de pointe. Ils offrent une bande passante élevée pour garantir une faible latence et une performance cohérente. Les contrôles de sécurité physique sont rigoureux et IBM Cloud ne fournit jamais de clés de chiffrement aux agences gouvernementales ou à tout autre tiers (y compris ses propres équipes internes).

Le réseau mondial de centres de données IBM Cloud fournit l'infrastructure physique nécessaire à la prise en charge de plus de 170 produits et services d'entreprise : analyse métier et IA avancées, outils de développement de pointe et ressources de calcul et de stockage de classe mondiale.

Pour accéder instantanément aux nombreuses ressources du réseau de centres de données mondial d'IBM, inscrivez-vous dès aujourd'hui pour ouvrir un compte IBM Cloud gratuit.