Centres de données définis par logiciel

fond noir et bleu

Centres de données définis par logiciel

Vous avez besoin de moyens pour améliorer l'agilité informatique ? Découvrez ce qu'est un centre de données défini par logiciel (SDDC) et comment il peut vous aider à accélérer la livraison des ressources informatiques.

  • Découvrez ce qu'est un centre de données défini par logiciel (SDDC) et quels avantages il peut apporter à court et à long terme
  • Découvrez comment un SDDC basé sur le cloud peut accélérer la mise en œuvre 
  • Passez en revue les principales exigences pour choisir un fournisseur de cloud

La volonté d'améliorer l'agilité informatique incite les organisations à explorer de nouvelles architectures de centres de données. Les organisations doivent accélérer la fourniture de services technologiques tout en gardant le contrôle sur l'informatique, en minimisant la complexité et en réduisant les coûts.

En termes simples, les processus d'acquisition et de déploiement d'infrastructures traditionnelles sont trop lents et fastidieux. Les groupes d'entreprises et les développeurs de logiciels ne peuvent pas attendre des semaines ou des mois pour qu'une nouvelle infrastructure physique soit achetée et provisionnée. Pour capitaliser sur l'évolution des conditions du marché et répondre aux attentes des clients, les équipes ont besoin de ressources en heures ou en minutes.

Une architecture de centre de données définie par logiciel peut contribuer à améliorer considérablement l'agilité informatique. En regroupant les ressources d'infrastructure, en standardisant les outils de gestion sur les couches d'infrastructure et en permettant un provisionnement basé sur des règles, un SDDC peut aider les groupes informatiques à répondre plus rapidement aux nouvelles demandes de ressources informatiques. Dans le même temps, un SDDC permet aux groupes informatiques de garder le contrôle sur le provisionnement, de réduire les coûts et d'ouvrir la voie à la modernisation des applications.


Qu'est-ce qu'un centre de données défini par logiciel ?

Depuis l'introduction de la  virtualisation de serveur  il y a des années, les organisations ont reconnu la valeur de la mise en commun des ressources d'infrastructure. En extrayant les ressources de calcul des serveurs physiques, la virtualisation des serveurs permet d'accélérer le provisionnement, d'améliorer l'utilisation du système et de réduire les dépenses en matériel.

Le SDDC résulte d'années d'évolution de la virtualisation des serveurs. Il étend la virtualisation de calcul au stockage et la mise en réseau  des ressources, et il fournit un ensemble d'outils logiciels unique pour gérer ces ressources virtualisées. De plus, le SDDC permet une automatisation basée sur des règles du provisionnement et de la gestion, ce qui accélère la livraison des ressources et améliore l'efficacité.


Composants

Le SDDC combine des ressources virtualisées de calcul, de stockage et de mise en réseau avec une plate-forme standardisée pour gérer l'ensemble de l'environnement intégré.

La virtualisation informatique, ou virtualisation de serveur, est bien connue de nombreuses organisations. Utilisant un hyperviseur, la virtualisation informatique fait abstraction des systèmes d'exploitation et des applications des serveurs physiques. Par conséquent, les administrateurs peuvent utiliser des machines virtuelles (VM)  pour exécuter plusieurs applications et systèmes d'exploitation distincts sur un seul serveur. Depuis plus d'une décennie, les entreprises utilisent la virtualisation informatique pour réduire la prolifération des serveurs et améliorer l'utilisation des ressources.

Pour plus d'informations sur la virtualisation, voir « Virtualisation : un guide complet. »

La virtualisation du stockage, comme la virtualisation des serveurs, regroupe les ressources, éliminant les îlots de systèmes de stockage déconnectés. Le stockage virtualisé améliore la flexibilité et l'évolutivité car vous pouvez provisionner le stockage à partir du pool, souvent sans avoir à acheter de nouvelle capacité. Avec le stockage virtualisé, vous pouvez également allouer le stockage de manière dynamique, donnant à chaque application la capacité dont elle a besoin à la demande.

La virtualisation de réseau vous permet de provisionner et de gérer des réseaux indépendamment du matériel physique. Cette abstraction des ressources réduit le temps de provisionnement et améliore la flexibilité, vous permettant de déplacer plus facilement les charges de travail entre les centres de données sans contraintes physiques. La bonne solution de virtualisation de réseau intégrera également des fonctionnalités de sécurité pour protéger les réseaux et isoler les charges de travail.

Le SDDC intègre ces couches de virtualisation, créant un environnement unique et hyperconvergé qui facilite la fourniture de ressources informatiques en tant que service, que le SDDC soit déployé ou non dans un environnement cloud privépublic ou hybride . Une plate-forme de gestion unique standardise la gestion à travers les couches de virtualisation et permet une automatisation basée sur des règles qui simplifie les opérations.

Pour un aperçu de la technologie de virtualisation, consultez notre vidéo « La virtualisation expliquée » :


Avantages

La mise en œuvre d'une architecture SDDC peut offrir des avantages à court et à long terme. Le principal avantage à court terme est l'agilité. Avec un SDDC, vous pouvez réduire considérablement le temps de provisionnement de nouvelles ressources. Il ne faut plus des jours ou des semaines pour mettre en place un nouveau serveur physique, fournir plus de capacité de stockage à une application ou modifier le réseau physique. L'automatisation basée sur des règles peut encore accélérer le provisionnement, vous permettant de déployer des ressources en quelques minutes.

Un SDDC peut également aider à améliorer les performances de l'infrastructure. Vous pouvez optimiser le calcul, le stockage et la mise en réseau pour chaque application et charge de travail sans avoir à apporter de modifications physiques à l'infrastructure.

A long terme, la SDDC permet de maîtriser les coûts. La mise en commun des ressources améliore l'utilisation de l'infrastructure et vous permet d'éviter de nouveaux achats d'infrastructure. Une meilleure utilisation signifie également que moins d'infrastructures restent inactives, ce qui consomme de l'espace, de l'énergie et du refroidissement. Si vous décidez de mettre en œuvre un SDDC à l'aide d'une infrastructure de cloud hybride ou public, vous pouvez passer d'un modèle CAPEX à un modèle OPEX, en évitant d'importantes dépenses d'investissement initiales.

L'adoption d'une approche SDDC permet également d'ouvrir la voie à la modernisation de l'infrastructure et des applications. La standardisation sur une plate-forme de gestion unique vous permet d'intégrer plus facilement de nouvelles technologies et de migrer les charges de travail vers des environnements cloud.


Défis

Avant de mettre en œuvre un SDDC, assurez-vous de comprendre les défis potentiels qui pourraient compromettre votre retour sur investissement.

Le principal obstacle est d'obtenir un accord interfonctionnel. La standardisation entre les équipes est cruciale pour l'adoption du SDDC, mais de nombreuses organisations informatiques traditionnelles sont liées par des processus et des politiques cloisonnés qui rendent la standardisation difficile. L'alignement des équipes de provisionnement, des équipes de développement, des analystes informatiques, des administrateurs système et autres sur les nouveaux outils et processus peut prendre du temps. Néanmoins, le gain en termes d'efficacité, d'innovation et de coût total de possession peut être immense lorsque le SDDC est pleinement adopté.

Une fois que la normalisation a été acceptée dans votre organisation, des défis techniques se posent également. Par exemple, le basculement vers le nouvel environnement peut entraîner une indisponibilité des applications. La planification de la mise en œuvre des composants du SDDC par phases pourrait aider à minimiser le risque de temps d'arrêt. L'utilisation d'un SDDC basé sur le cloud peut également vous permettre de tester de manière rentable de nouvelles couches de virtualisation avant de mettre l'ensemble de l'environnement en production.

À l'avenir, la virtualisation de nouvelles couches de votre infrastructure, telles que le stockage et la mise en réseau, nécessitera probablement que votre équipe d'exploitation modifie ses processus et flux de travail existants. Vos administrateurs peuvent être confrontés à une courbe d'apprentissage lorsqu'ils se préparent à gérer le nouvel environnement et à utiliser de nouveaux outils. L'adoption d'un SDDC basé sur le cloud qui utilise des outils familiers peut aider à réduire considérablement la courbe d'apprentissage.


Utilisation du cloud pour accélérer le passage à un centre de données défini par logiciel

Les services cloud peuvent aider à relever les défis et accélérer le passage à une architecture SDDC. En mettant en œuvre un SDDC sur une infrastructure basée sur le cloud, vous pouvez réduire le temps et les risques liés à la restructuration de votre infrastructure existante.

De même, en adoptant des outils de gestion basés sur le cloud, vous pouvez éliminer le temps d'installation de ces outils sur l'infrastructure locale. Si le fournisseur de cloud propose les outils et les interfaces que vos administrateurs utilisent actuellement, vous pouvez éviter la courbe d'apprentissage. Les administrateurs peuvent continuer à utiliser ces outils pour gérer les ressources basées sur le cloud comme ils le feraient pour gérer les ressources sur site. 

Un SDDC basé sur le cloud permet également de contrôler les coûts en évitant l'achat d'une infrastructure physique. Par exemple, vous pouvez établir un environnement entièrement nouveau dans le cloud et éliminer toutes les dépenses en capital. Ou vous pouvez tirer parti de votre infrastructure existante dans un environnement hybride, en utilisant le cloud pour étendre vos ressources sans avoir à acheter et à déployer davantage de systèmes physiques.

En exploitant l'infrastructure basée sur le cloud, vous pouvez augmenter la capacité et accéder aux dernières technologies sans avoir à mettre constamment à niveau vos systèmes physiques. Le déploiement d'un SDDC dans le cloud vous permet d'offrir des performances applicatives exceptionnelles et une capacité suffisante pour prendre en charge la croissance des données tout en évitant des dépenses d'investissement importantes.

Vous pouvez également garder le contrôle de votre environnement. Lorsque les utilisateurs professionnels et les développeurs adoptent des services de cloud public sans supervision informatique, ils peuvent créer de nouveaux problèmes de sécurité, de gouvernance et de réglementation. Avec le bon SDDC basé sur le cloud, vous pouvez accéder aux ressources cloud tout en vous assurant que tout le monde respecte les politiques internes et les réglementations externes.


Sélection d'un fournisseur de cloud

Que devez-vous rechercher chez un fournisseur de SDDC basé sur le cloud ? Le bon fournisseur offrira des outils de gestion et des interfaces familiers, afin que votre organisation n'ait pas à consacrer du temps et de l'argent à l'apprentissage de nouveaux logiciels de gestion.

Le bon fournisseur aura également l'expertise dont vous avez besoin pour une transition en douceur vers le nouvel environnement. Vous pouvez travailler avec le fournisseur pour implémenter rapidement un environnement hybride afin de pouvoir commencer à bénéficier immédiatement de la nouvelle architecture, tout en continuant à utiliser votre infrastructure existante.

Le bon fournisseur aura également la flexibilité de prendre en charge une gamme de configurations SDDC et matérielles. Le fournisseur doit proposer des options gérées et non gérées, afin que vous puissiez choisir de conserver le contrôle total de l'environnement ou d'externaliser l'administration. En fin de compte, vous devriez avoir la flexibilité de mettre en œuvre un SDDC qui répond à vos besoins uniques.

Si vous êtes prêt à commencer à utiliser IBM Cloud dès aujourd'hui, inscrivez-vous ici.

Voir la solution VMware SDDC →


Solutions connexes

IBM Cloud for VMware Solutions

IBM Cloud for VMware Solutions est conçu pour vous aider à déplacer les charges de travail VMware sur site vers IBM Cloud.