Que sont les achats durables ?
Découvrir IBM Sterling Supply Chain Intelligence Suite
Illustration d’éléments complexes de la chaîne d’approvisionnement.

Publication : 19 décembre 2023
Contributeurs : Tom Krantz, Alexandra Jonker

Que sont les achats durables ?

Les achats durables désignent l’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans les processus d’approvisionnement d’une organisation. Ils encouragent les entreprises à obtenir les produits et services dont elles ont besoin tout en tenant compte de la durabilité, des attentes des parties prenantes et des exigences réglementaires.

Les achats font référence à la manière dont les entreprises obtiennent les biens et services dont elles ont besoin auprès de sources externes pour fonctionner efficacement. Souvent, les organisations lancent un appel d’offres ou une procédure de mise en concurrence pour s’assurer d’obtenir le meilleur prix tout en tenant compte de facteurs tels que la qualité, l’emplacement et le calendrier. Les achats durables se distinguent par le fait que leur objectif est de permettre aux organisations de répondre à leurs besoins en produits et services au meilleur prix possible tout en ayant un impact positif sur les trois dimensions de la durabilité : l’environnement, la société et l’économie. 

Les achats durables peuvent s’aligner sur le cadre du triple résultat (TBL), qui donne la priorité aux trois P : personnes, planète et profit. Ce cadre suggère qu’en maximisant ces trois éléments, les organisations sont plus susceptibles d’avoir un impact positif sur le monde tout en améliorant les performances financières. 

Mises à jour relatives au développement durable
Quelles sont les trois dimensions de la durabilité ?

Les trois dimensions de la durabilité : l’environnement, le social et l’économique.

La durabilité environnementale se concentre sur la lutte contre les problèmes environnementaux tels que le changement climatique. Par exemple, les entreprises peuvent choisir de réduire leur impact environnemental en abandonnant les ressources limitées telles que les combustibles fossiles et en adoptant des sources d’énergie renouvelable.

La durabilité sociale n’est pas encore aussi clairement définie, bien qu’il ait été suggéré qu’elle incarne toute l’activité humaine et que tous les domaines de durabilité remontent à un composant social. La durabilité sociale privilégie les droits de l’homme et reconnaît que le bien-être de toutes les personnes dicte la longévité, l’efficacité et la durabilité d’une société.

La durabilité économique se réfère à la pérennité des entreprises (c’est-à-dire leur rentabilité). Cela peut parfois sembler aller à l’encontre de la durabilité environnementale, bien que les entreprises aient fait des progrès significatifs pour intégrer la durabilité dans leurs activités en adoptant des pratiques plus respectueuses de l’environnement et de la société, comme les achats durables. 

Pourquoi les achats durables sont-ils importants ?

La menace du changement climatique et les signes de ses effets négatifs se manifestent par la perte de biodiversité, les pénuries alimentaires et d’eau et l’augmentation des catastrophes naturelles. En réponse, certaines entreprises s’efforcent de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) ou d’éliminer les déchets de leurs chaînes d’approvisionnement. 

En outre, les entreprises sont de plus en plus appelées à adopter des pratiques commerciales plus durables et à présenter leurs progrès par le biais de rapports sur le développement durable. Les parties prenantes mettent davantage l’accent sur la mise en œuvre des initiatives ESG et de responsabilité sociale des entreprises (RSE), c’est pourquoi des lois telles que la directive sur les rapports de durabilité des entreprises (CSRD) ont été adoptées. La CSRD exige des entreprises de l’Union européenne (UE) qu’elles rendent compte de l’impact environnemental et durable de leurs activités commerciales, ainsi que de leurs initiatives ESG, par le biais de rapports ESG. 

De nombreuses organisations réfléchissent également à ce que cela signifie pour leurs opérations d’adhérer aux objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Il existe 17 ODD au total, bien que les professionnels des achats soient susceptibles de se concentrer sur l’objectif 12, qui insiste sur la nécessité d’« établir des modes de consommation et de production durable ». Pour atteindre l’objectif 12, onze objectifs différents ont été définis. L’un d’eux, l’objectif 12.7, vise spécifiquement à « promouvoir des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques et priorités nationales. »1

Chaque aspect des achats, de la prise de décision à l’approvisionnement en passant par la pérennisation de la fonction, peut être analysé pour s’assurer que les entreprises disposent de stratégies d’achats durables exploitables. Les professionnels de la chaîne d’approvisionnement et des marchés publics sont donc poussés à se fixer des objectifs tels que la réduction de l’empreinte carbone de leur entreprise en réduisant les émissions, la surveillance continue des violations des droits de l’homme, comme le travail des enfants, et l’adoption de pratiques d’achats plus durables.

Contrôle réglementaire concernant les achats durables

Selon l’endroit où se trouve une organisation, les achats durables peuvent être mandatés par diverses lois et règlements.

Par exemple, l’UE oblige les entreprises à mettre en œuvre des pratiques d’achats durables, tandis que les États-Unis encouragent, mais n’obligent pas le secteur privé à les divulguer. Les organisations peuvent prendre en compte les politiques, exigences et normes d’achat suivantes lors de l’élaboration de leur stratégie d’achats durables :

Normes mondiales

Plusieurs normes internationales ont été introduites, telles que la norme ISO 20400:2017.Ce document fournit des conseils sur la mise en œuvre de pratiques durables dans le processus d’approvisionnement d’une entreprise et peut aider à éclairer sa stratégie de gestion durable de la chaîne d’approvisionnement.

Politiques gouvernementales

Les directives de l’UE sur les marchés publics imposent que les processus de passation des marchés publics prennent en compte les critères ESG.3 Aux États-Unis, une nouvelle proposition, la règle d’approvisionnement en produits et services durables, a été présentée par le Federal Acquisition Regulation (FAR) Council, demandant aux acheteurs fédéraux d’acheter des produits et services durables.4

Exigences de divulgation

Souvent, les entreprises sont encouragées (ou tenues) de divulguer leurs performances en matière de durabilité et de démontrer leur engagement en faveur d’achats durables. La Global Reporting Initiative (GRI) fournit un cadre permettant aux organisations de définir leurs rapports ESG et de durabilité. 

Réglementations sectorielles

Dans tous les secteurs, il existe des réglementations sectorielles qui visent à rendre les achats plus durables. Des organisations comme le Comité de normalisation de la comptabilité durable (SASB) fournissent des normes spécifiques au secteur pour aider les entreprises à divulguer des informations sur la durabilité à leurs parties prenantes.

Quels sont les avantages des achats durables ?

Voici quelques avantages notables des achats durables :

Différenciation sur le marché

L’adoption de politiques d’achats durables, qu’elles soient à l’échelle mondiale, en intégrant RSE au processus d’achat ou à l’échelle locale en utilisant uniquement des matériaux recyclés, peut permettre aux entreprises d’atteindre leurs objectifs de durabilité. En outre, elle peut renforcer la valeur de la marque en améliorant la réputation de l’entreprise et son score ESG, deux éléments susceptibles de créer un avantage concurrentiel.

Croissance potentielle du chiffre d’affaires

Prendre des décisions d’achat plus durables peut améliorer les opérations d’achat et générer des avantages tels que la réduction des coûts à court et à long terme. Par exemple, une entreprise qui privilégie les achats durables peut obtenir un meilleur prix sur les matières premières en travaillant avec les petites et moyennes entreprises locales. À long terme, ils peuvent constater que la localisation de leur chaîne d’approvisionnement contribue à réduire leurs émissions de GES. 

Gestion plus intelligente de la chaîne d’approvisionnement

La clé d’une gestion efficace de la chaîne d’approvisionnement est de disposer des bonnes données, ce qui est également vrai pour les achats durables. Avec les bons indicateurs en main, qu’il s’agisse de suivre la consommation d’énergie ou les émissions de scope 3, les professionnels des achats peuvent calibrer leurs stratégies de gestion des risques pour auditer les fournisseurs, prévoir les tendances et contourner les perturbations potentielles au sein de la chaîne d’approvisionnement. 

Impact ESG plus important

Les achats durables donnent la priorité au bien-être de chacun au sein de la chaîne de valeur. D’un point de vue environnemental, cela signifie réduire les déchets et utiliser moins d’eau. D’un point de vue social, cela signifie améliorer les conditions de travail tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Du point de vue de la gouvernance, cela signifie se conformer aux réglementations et exigences établies.

Comment adopter des achats durables

Voici comment les entreprises peuvent intégrer la durabilité dans leurs processus d’approvisionnement :

Effectuer une analyse de routine 

Les entreprises peuvent examiner leur infrastructure d’approvisionnement, ainsi que leurs initiatives ESG, pour obtenir une analyse comparative des deux. La norme ISO 20400:17 fournit un cadre d’évaluation stratégique, permettant aux entreprises de définir une base de référence et de déterminer les prochaines étapes pour des achats durables.

Suivre en permanence les progrès en matière d’ESG

Compte tenu du nombre de cadres et de normes existants (par exemple, CSRD, GRI, SASB, etc.), plusieurs indicateurs peuvent aider les organisations à suivre leurs initiatives d’achats durables. Celles-ci vont de l’environnement (réduction des déchets au mètre cube) au social (engagement communautaire en heures de bénévolat) en passant par la gouvernance (respect de la conduite globale des Nations unies). 

Auditer l’écosystème des achats

Les organisations sont encouragées à parler avec leurs partenaires des objectifs de durabilité et des indicateurs ESG. Les entreprises peuvent demander ces informations à des sociétés tierces telles que Bloomberg, S&P Dow Jones Indices et d’autres.

Optimiser les opérations

Grâce aux achats durables, les organisations peuvent trouver un équilibre entre efficacité opérationnelle et durabilité en utilisant des matériaux recyclés ou renouvelables, en mettant en œuvre des mesures de conservation de l’eau, en déployant des pratiques de gestion des énergies renouvelables, etc. 

Solutions connexes
IBM Sterling Supply Chain Intelligence Suite

Tirez parti de la puissance de l’intelligence artificielle (IA) et de la vitesse de l’automatisation pour améliorer la gestion, la résilience et la durabilité de la chaîne d’approvisionnement.

Découvrir IBM Sterling Supply Chain Intelligence Suite

Ressources Qu’est-ce que la durabilité en entreprise ?

Pour les sociétés, la durabilité fait référence à la stratégie et aux actions qu’elles mettent en place pour éliminer les effets néfastes de leurs opérations métier sur l’environnement et la société.

Qu'est-ce que la gestion de la chaîne logistique ?

La gestion de la chaîne d’approvisionnement consiste à gérer l’ensemble du flux de production d’un bien ou d’un service, depuis les composants bruts jusqu’à la livraison du produit final au consommateur.

Qu’est-ce que la gestion énergétique ?

La gestion de l'énergie consiste à surveiller, contrôler et optimiser de manière proactive et systématique la consommation d'énergie d'une organisation, afin d'économiser l'énergie et de réduire les coûts énergétiques.

Passez à l’étape suivante

Découvrez comment la puissance de l’intelligence artificielle (IA) et de la vitesse de l’automatisation peuvent améliorer la gestion, la résilience et la durabilité de la chaîne d’approvisionnement. Lisez la présentation de la solution IBM Sterling Supply Chain Intelligence ou commencez un essai gratuit de 30 jours.

Lire la présentation Commencez un essai gratuit de 30 jours
Notes de bas de page

1. « Établir des modes de consommation et de production durables » (lien externe à ibm.com), Nations Unies

2. « ISO 20400:17 - Achats responsables - Lignes directrices » (lien externe à ibm.com), Organisation internationale de normalisation, avril 2017

3. « Reaching social and environmental objectives through maintenance of public green space » (lien externe ibm.com), Commission européenne

4. « Biden-Harris Administration Announces Plan to Maximize Purchases of Sustainable Products and Services as Part of President’s Investing in America Agenda » (lien externe à ibm.com), La Maison-Blanche