Migration cloud
cloud leadspace
Migration cloud

Découvrez ce qu'implique la migration cloud, les avantages de l'élaboration d'un plan de migration cloud et comment gérer une migration réussie.

Liens connexes

IBM Cloud Paks


Qu'est-ce que la migration cloud ?

La migration cloud est le processus de relocalisation des données, des applications et des charges de travail d'une organisation vers une infrastructure de cloud. Votre organisation peut choisir de déplacer tous ses actifs informatiques vers un cloud ; cependant, dans la plupart des cas, certaines applications et services restent sur site.

La migration peut impliquer un ou plusieurs clouds. Certains clouds sont publics, où les services sont fournis sur l'Internet public, et certains clouds sont privés, ce qui correspond à une infrastructure de cloud sécurisée disponible uniquement pour une organisation spécifique. Les organisations utilisent généralement plusieurs clouds, publics et privés, dans un environnement cloud hybride qui comprend également des actifs informatiques sur site.

Regardez notre vidéo « Qu'est-ce que la migration cloud ? » pour une vue d'ensemble détaillée :


Avantages

Voici quelques-uns des avantages que votre organisation peut tirer de la migration des données et des charges de travail vers le cloud :

  • Évolutivité : le cloud supprime les contraintes physiques d'évolutivité et réduit les limitations financières liées à l'ajout de serveurs et de l'infrastructure de support à un centre de données.
  • Rentabilité : le cloud vous permet de payer uniquement pour la capacité que vous utilisez. Au lieu d'ajouter de la capacité sur site pour anticiper l'évolutivité dont vous pourriez avoir besoin ou non, avec le cloud, vous ne payez que pour la capacité dont vous avez besoin maintenant et vous montez en charge à la demande, quand vous en avez besoin.
  • Sécurité : les clouds sont généralement des environnements sécurisés conformes aux normes de l'industrie et aux réglementations gouvernementales applicables. Ils sont protégés par des solutions et des outils de sécurité, des meilleures pratiques et des politiques que les fournisseurs de cloud mettent à jour régulièrement et qu'ils font évoluer selon les besoins.
  • Adoption accélérée : la migration des applications vers le cloud permet à votre entreprise d'adopter de nouvelles technologies plus rapidement, tout en permettant une adoption technologique juste-à-temps abordable en réponse aux opportunités commerciales.

En bref, les entreprises migrent généralement les charges de travail vers un cloud pour améliorer les performances opérationnelles et l'agilité, l'évolutivité des charges de travail et la sécurité.


Outils et services
Outils

La migration des données et des applications vers le cloud nécessite un ensemble d'outils permettant d' éviter les pièges courants. De nombreuses applications héritées du réseau d'une organisation ne sont pas optimisées pour le cloud, elles doivent donc être préparées pour la transition avec des outils conçus spécifiquement pour cette tâche. Actuellement, vous pouvez choisir parmi une multitude d'outils sur le marché, vous disposez donc de nombreux choix pour gérer des aspects spécifiques de la migration.

Les outils de migration sont nécessaires, car ils simplifient et accélèrent le processus de migration avec une interruption minimale de vos opérations quotidiennes. Les outils automatisés, en particulier, sont conçus pour éliminer les complexités de la migration et accélérer le traitement.

Divers outils de migration sont disponibles, notamment les types suivants :

  • SaaS (logiciel sous forme de services) : lesoutils SaaS sont des applications basées sur le cloud qui créent des liens entre les données sur site et les clouds de destination et permettent une transition sécurisée des données. Les outils basés sur le cloud sont généralement automatisés et les plus simples à utiliser.
  • Open source : les outils open source sont généralement disponibles gratuitement ou à faible coût, et ils offrent des niveaux élevés de personnalisation. L'utilisation de ces outils requiert l'expérience requise pour les adapter aux besoins spécifiques d'un projet.
  • Traitement par lots : initialement utilisés dans les environnements mainframe, les outils de traitement par lots sont conçus pour transférer de gros volumes de données. En règle générale, ils sont programmés pour s'exécuter après les heures de bureau afin d'éviter la congestion du trafic réseau.

Assurez-vous de choisir des outils compatibles avec vos systèmes d'exploitation et vos plates-formes. Il est également important de rechercher des outils qui offrent des fonctionnalités de surveillance, de production de rapports et de représentation graphique permettant à vos chefs de projet de suivre et de documenter la progression de votre migration cloud.

Services

Les organisations qui planifient une migration cloud ont accès à une multitude de services de fournisseurs qui offrent une combinaison d'outils, d'expertise et différents niveaux d'automatisation pour rationaliser le processus de migration. Recherchez des services automatisés qui fournissent des tableaux de bord permettant aux chefs de projet de suivre les progrès et d'effectuer les ajustements nécessaires.

Des services de migration cloud sécurisés qui ont été testés et utilisent les meilleures pratiques peuvent accélérer le traitement, minimiser les risques associés à la migration et aider à éviter les temps d'arrêt. Les services de migration peuvent fournir aux organisations les outils, l'automatisation et l'expertise nécessaires pour exécuter avec succès une migration sécurisée vers le cloud. Selon les besoins d'une organisation, les services peuvent être configurés pour déplacer des charges de travail entières en une seule fois ou en groupes.


Stratégies, plans et listes de contrôle

Stratégie de migration cloud

 

Une migration cloud réussie nécessite la planification et l'exécution d'une stratégie complète qui définit les objectifs de migration, crée un calendrier, anticipe les défis et définit le succès du projet.

Les stratégies de migration prennent en compte les charges de travail à déplacer vers le cloud, celles à conserver sur site et les nouvelles fonctionnalités et applications à ajouter une fois dans le cloud. Votre stratégie de migration doit couvrir des cas d'utilisation spécifiques pour les charges de travail à migrer. Il peut s'agir d'applications d'entreprise critiques, de sauvegarde et de récupération de données, d'applications de productivité et de collaboration ou de projets de développement de logiciels. Définir les cas d'utilisation en amont vous permet de créer une stratégie solide et jette les bases d'un processus de migration correctement exécuté.

Les stratégies de migration couvrent généralement les évaluations des risques, la budgétisation et la sécurité, ainsi que le type de cloud (public ou privé) qui hébergera chacune des charges de travail déplacées. De plus en plus, les entreprises utilisent une approche multicloud créant un environnement de cloud hybride qui pourrait potentiellement devenir assez complexe. Les stratégies de migration devraient aborder la gestion de l'environnement d'une manière cohérente et simplifiée.

Les éléments du plan de sécurité doivent inclure le chiffrement de tout ou de certains types de données, la conformité aux réglementations relatives aux données en mouvement et au repos, et les exigences en termes de réplication. 

Assurez-vous que votre stratégie de migration comprend également un élément de communication pour non seulement tenir toutes les parties prenantes au courant de l'avancement de la migration, mais également définir leurs rôles et responsabilités spécifiques dans le projet

 

Plan de la migration cloud

 

Une fois votre stratégie formulée et approuvée, il est temps de passer aux étapes de planification de la migration. Un plan de migration doit prendre en compte toutes les charges de travail à transférer vers le cloud et la séquence de leur migration. Une approche étape par étape peut contribuer au succès de la migration en donnant à votre équipe d'implémenteurs la possibilité d'apprendre au fur et à mesure. Parfois, les implémenteurs choisissent une seule charge de travail pour démarrer une migration afin de pouvoir tester le processus et évaluer le résultat. Cela permet de faire des ajustements si besoin est.

Les plans de migration couvrent les feuilles de route, la planification, les mesures de projet, les outils de migration et les services, et ils incluent un plan de communication pour les dirigeants de l'organisation, les implémenteurs, les fournisseurs de cloud et, le cas échéant, toutes les parties prenantes. Ces dernières incluent les utilisateurs qui seront affectés par les changements résultant de la migration.

 

Éléments clés d'un plan de migration cloud

 

Pour être efficace, votre plan de migration doit inclure les éléments suivants :

  • Les charges de travail en cours de migration
  • Les priorités et la séquence de migration
  • La table calendaire
  • La définition des processus et des rôles
  • Les mesures de performance
  • La communication avec les parties prenantes

 

Liste de contrôle de la migration cloud

 

Pour faciliter votre transition vers le cloud, préparez une liste de contrôle qui aide à garder le projet sur la bonne voie en cochant chaque tâche dès qu'elle est terminée. Une liste de contrôle peut être aussi basique ou exhaustive selon le souhait des chefs de projet. Voici quelques éléments à inclure :

  1. Déterminez quelles charges de travail seront déplacées vers le cloud et classez-les en fonction de leur complexité, taille et production/non production.
  2. Recherchez et sélectionnez un fournisseur de cloud adapté aux charges de travail déplacées.
  3. Déterminez si vous avez besoin d'une approche multicloud en fonction de vos charges de travail.
  4. Effectuez une évaluation des coûts de la migration.
  5. Affectez une équipe pour exécuter la migration.
  6. Communiquez les objectifs de la migration à l'équipe.
  7. Déterminez quelle part de la migration sera gérée en interne et par le fournisseur de cloud.
  8. Priorisez les charges de travail à faire migrer en premier.
  9. Préparez un plan décrivant la feuille de route et le calendrier de la migration.
  10. Vérifiez si l'organisation utilise déjà des applications basées sur le cloud et si elles doivent rester telles quelles ou être remplacées par de nouveaux services basés sur le cloud.
  11. Communiquez avec les toutes les parties prenantes et expliquez-leur à quoi s'attendre pendant et après la migration.
  12. Préparez un plan de sécurité pour la migration et la post-migration.
  13. Établissez des KPI pour la migration.
  14. Communiquez avec les implémenteurs tout au long du processus pour passer en revue les progrès.
  15. Testez, passez les progrès en revue, et effectuez les ajustements nécessaires au besoin.

Études de cas

Plus des trois quarts (le lien réside en dehors d'IBM) des entreprises utilisent actuellement le cloud sous une forme ou une autre. Le nombre de cas d'utilisation augmente de jour en jour alors que les entreprises se tournent vers la migration cloud pour moderniser leurs infrastructures informatiques, améliorer leur efficacité et offrir une meilleure expérience client.

American Airlines, par exemple, a récemment autorisé les passagers à réserver des vols annulés ou retardés (02:50) via son site Web, ses kiosques ou une application mobile. Auparavant, le système de changement de réservation n'était accessible qu'aux employés ; les clients savaient quelle était leur meilleure alternative, mais n'avaient aucun moyen de la vérifier. Désormais, les passagers peuvent voir les options par eux-mêmes et en choisir une via une application en libre-service basée sur le cloud qu'ils peuvent télécharger sur leurs appareils mobiles.

American Airlines a rendu l'application disponible au milieu de la saison des ouragans, lorsque les interruptions de vol sont courantes et inévitables. La compagnie aérienne estime que c'est grâce à la technologie de la migration cloud qu'elle est capable de suivre le rythme des attentes des clients.

Weston Foods a tiré parti d'une transition vers le cloud pour moderniser son son système de commande en ligne. La société est l'une des deux boulangeries sous licence officielle de Girl Scout Cookies, qui représentent 800 millions de dollars de chiffre d'affaires annuels. Avec une demande croissante ces dernières années, Weston Foods s'est rendu compte que ses commandes en ligne ne pouvaient pas répondre à la demande. Les performances étaient particulièrement tendues le dimanche soir avec un minimum de cinq commandes passées par seconde. Le dimanche soir est la date limite hebdomadaire pour passer des commandes et lorsque la plupart des chefs de troupe essaient de commander des biscuits simultanément.

Weston Foods a déployé un nouveau système de gestion des commandes qui peut évoluer automatiquement chaque fois que nécessaire pour répondre à la demande. Si l'utilisation de l'unité centrale reste à 80 % pendant cinq minutes, le système peut faire tourner en toute transparence une autre machine virtuelle pour partager la charge de travail. Après la migration cloud, Weston Food a augmenté ses ventes de biscuits de 8 % par an.

Lorsque LiquidPower a eu besoin de devenir une entreprise autonome au sein de Berkshire Hathaway, elle s'est tournée vers la migration cloud afin de moderniser ses systèmes et processus sans perturber les services aux clients. LiquidPower fabrique et vend des agents réducteurs de traînée destinés aux pipelines. Les produits sont injectés dans des pipelines de pétrole brut et d'essence pour augmenter le débit et réduire l'énergie utilisée dans le traitement.

LiquidPower a migré ses applications SAP (02:34) vers le cloud sans aucune interruption pour l'entreprise. Ce déplacement a accru l'évolutivité de l'entreprise, la préparant à une croissance future, tout en améliorant sa capacité à répondre aux besoins des clients.


Coûts, risques et tendances
Coûts de la migration cloud

Le calcul des coûts est l'un des aspects les plus difficiles de la migration cloud. Il y a une tendance à sous-estimer les dépenses encourues par le processus complet. Cela dit, assurez-vous de prendre en compte non seulement les coûts de migration des charges de travail, mais également les outils et services impliqués dans la transition.

D'autres considérations incluent les investissements dans la connectivité du réseau pour gérer les demandes accrues de bande passante et les coûts post-migration pour exécuter les charges de travail dans un environnement cloud. Alors que les migrations cloud réduisent les coûts en amont lors de l'ajout de nouvelles technologies, le modèle de consommation de technologie reposant sur le cloud génère des coûts nouveaux et permanents qui nécessitent une planification et une budgétisation.

Une étude de 2017 de Forrester Consulting, « Due Diligence is the Cornerstone of Public Cloud Migration Success », (le lien réside en dehors d'IBM) a révélé que de nombreuses organisations ne budgétisent pas correctement la migration cloud, et oublient souvent qu'il faut traiter les coûts comme une dépense continue et non pas comme une dépense limitée dans le temps. Les principales conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Moins de 40 % des organisations atteignent ou dépassent les objectifs liés à la migration et aux coûts d'exploitation.
  • Près de 58 % des organisations ont constaté que l'exécution de leur infrastructure dans le cloud dépassait leurs estimations de coûts.
  • Les organisations vont gérer les migrations futures différemment. Les réponses les plus courantes consistaient à investir dans des outils, à accroître la visibilité des performances et à mieux comprendre les coûts, les risques et les avantages.

Pour mieux planifier vos coûts, vous pouvez profiter des calculateurs de coûts disponibles en ligne, qui vous guident à travers le modèle de calcul et d'autres options pertinentes pour le processus de migration cloud.

La planification financière est essentielle à la réussite de la migration cloud. Lors de la définition d'un budget, veillez à prendre en compte les coûts actuels associés aux charges de travail déplacées ainsi que les dépenses liées au déplacement de ces charges de travail et à leur exécution dans le cloud. Une bonne planification budgétaire tire parti également de la définition claire des objectifs du projet et de l'établissement d'un calendrier réaliste pour la migration.

Pour une planification budgétaire efficace, de nombreuses organisations ont trouvé judicieux de travailler en étroite collaboration avec des consultants, des fournisseurs de cloud et des experts financiers afin d'effectuer les évaluations nécessaires et préparer des projections de coûts précises.

Risques liés à la migration cloud

Comme pour tout autre type de projet d'entreprise, la migration cloud présente certains risques pour une organisation. Mieux vous comprendrez ces risques et les traiterez en amont, moins ils seront susceptibles de provoquer des retards, de soulever des obstacles inattendus, voire même de faire complètement dérailler le projet de migration. Les principaux risques à traiter sont les suivants :

  • La complexité architecturale : vous devez relever le défi de faire correspondre la stratégie cloud de votre organisation avec la stratégie informatique globale. Lorsque les entreprises déplacent des charges de travail vers des infrastructures de cloud, elles mélangent généralement des clouds publics et privés avec des actifs sur site pour créer un environnement hybride. Sans une planification et une vision appropriées, un environnement hybride peut rapidement devenir une architecture très complexe et difficile à gérer. Pour éviter ce problème, vous devez concevoir une architecture cloud compatible avec leur infrastructure informatique interne afin de minimiser les incohérences et les problèmes d'interopérabilité entre les différents systèmes.
  • Une mauvaise sélection des applications : il est important d'éviter de sélectionner des applications à exécuter dans le cloud qui sont mieux adaptées à une exécution sur site. Les charges de travail qui doivent être exécutées sur site varient, cela dépend de votre entreprise, de ses besoins spécifiques et de ses objectifs commerciaux. Les facteurs qui entrent en jeu dans la prise de ces décisions impliquent généralement le temps d'attente, la sécurité et les volumes de données qui devraient voyager dans les deux sens depuis le cloud.
  • Les dépendances d'une application : les dépendances d'une application sont un autre facteur de risque possible. Avoir une image claire de la relation entre chaque application avec les serveurs, bases de données et autres services auxquels elle se connecte est essentiel pour un processus de migration fluide. Les outils de détection peuvent vous aider à construire cette image et à éviter une situation dans laquelle des éléments d'une application sont laissés de côté par inadvertance.
  • Un temps d'attente non souhaité : un temps d'attente peut se produire lors de l'accès aux applications, aux bases de données et aux services dans le cloud. Les applications qui nécessitent des réponses immédiates aux alertes et notifications ont une très faible tolérance au temps d'attente. Les exemples peuvent impliquer des véhicules autonomes, des équipements médicaux (tels que des stimulateurs cardiaques et des pompes à insuline) et des panneaux de signalisation intelligents. Pour éviter les problèmes de temps d'attente, envisagez de conserver ces applications sur site ou assurez-vous que votre fournisseur de réseau dispose de services d'optimisation qui traitent le temps d'attente.
  • Les considérations relatives à la sécurité : le déplacement de données vers et depuis les infrastructures de cloud présente certains risques en termes de sécurité. Pour faire face à ces risques, choisissez soigneusement vos connexions réseau, en optant pour une connexion privée sécurisée pour gérer des données particulièrement sensibles, et assurez-vous que leurs fournisseurs de cloud disposent des outils, des pratiques et des politiques en place pour se conformer aux exigences pertinentes en termes de sécurité.
Tendances de la migration cloud

L'adoption du cloud par les entreprises est de plus en plus courante. Actuellement, l'écrasante majorité des entreprises utilisent le cloud sous une forme ou une autre et, dans la plupart des cas, les organisations exploitent plusieurs clouds.

La plupart des entreprises ont une stratégie cloud et 85 % d'entre elles utilisent plusieurs clouds. La tendance actuelle dans l'entreprise est de tirer parti de quatre à cinq clouds en moyenne. La tendance multicloud est alimentée par la pratique consistant à mélanger et à faire correspondre les applications à l'infrastructure de cloud la mieux adaptée à chaque charge de travail spécifique. Les stratégies multicloud ajoutent donc de la stabilité tout en augmentant la flexibilité et l'évolutivité.

La transformation numérique est un autre moteur des tendances de migration cloud. Les entreprises se tournent vers les infrastructures de cloud pour accélérer leurs plans de numérisation afin de stimuler l'innovation, d'affiner les stratégies de mise sur le marché et d'améliorer l'expérience client. Les entreprises tirent parti de l'élasticité du cloud pour accélérer les projets de développement afin d'introduire de nouveaux services et produits sur leurs marchés respectifs.

Enfin, un autre moteur clé de la migration cloud est l'Internet des objets (IoT), qui vise à connecter des appareils à d'autres et à des humains pour collecter, passer en revue et agir sur les données de multiples façons. Au fur et à mesure de son expansion, l'IoT dépendra fortement des infrastructures de cloud pour traiter, stocker et analyser les volumes massifs de données capturées par les capteurs, les trackers et les dispositifs de surveillance dans une grande variété de paramètres. Les entreprises qui cherchent à lancer leurs implémentations IoT se tournent naturellement vers le cloud pour accélérer leurs plans de déploiement.


Migration cloud et IBM

Que vous planifiez une migration cloud afin de lancer une application mobile pour une meilleure expérience client ou pour moderniser votre parc d'applications dans le cadre d'un parcours plus ambitieux vers le cloud, réussir la planification est important.

Pour aller plus loin :

  • Découvrez comment IBM Services for Cloud Migration peut vous conseiller sur la meilleure approche de migration pour votre entreprise, en vous montrant comment mettre en place un plan de migration, tester différentes options de migration, préparer des budgets et calculer le retour sur investissement.
  • En savoir plus sur la migration de charge de travail VMware avec IBM Cloud for VMware Solutions.

Obtenez un compte IBM Cloud  dès aujourd'hui.


Solutions connexes

Moderniser les applications

Créez, modernisez et gérez avec confiance les applications de façon sécurisée dans tous les clouds


Services de migration cloud

Les services de migration et de conseil IBM Cloud vous aident à rationaliser votre stratégie de migration et sa mise en œuvre grâce à des outils et des modèles de premier ordre, et l'automatisation.


IBM Cloud for VMware Solutions

IBM Cloud for VMware Solutions est conçu pour vous aider à déplacer vos applications VMware depuis un emplacement sur site vers IBM Cloud.