CIO

Pourquoi exploiter SAP HANA sur Power Systems est préférable

Share this post:

Par rapport aux serveurs x86, le Power apporte une flexibilité accrue grâce à ses fonctions de virtualisation intrinsèques et des performances hors pair.

En un peu plus de 3 ans, la plateforme IBM Power Systems s’est placée dans le trio de tête des fournisseurs d’infrastructure pour les environnements SAP HANA, juste derrière Cisco et devant HP, qui représentent à eux trois plus de la moitié des ventes de serveurs pour HANA, selon IDC. Cette plateforme Power est largement utilisée par les clients d’IBM pour leurs applications critiques traditionnelles (ou legacy) dont SAP fait bien entendu partie.

L’arrivée des plateformes Power8 en 2014 a coïncidé avec la disponibilité de l’architecture TDI phase 4 de SAP : SAP HANA sur Power Systems voyait le jour. Il est vrai que l’architecture du Power8 a été optimisée pour la performance, les transactions « in memory ». L’interconnexion à très haut débit entre les cœurs et le nombres d’interface vers la mémoire assurent une large bande passante, jusqu’à 230Go/s par socket processeur.

L’arrivée du Power9, en décembre 2017, décliné en trois processeurs différents dont un dédié aux applications critiques sous Linux, a permis à IBM de recevoir en 2018 le « Pinnacle Award » délivré par SAP dans la catégorie « Architecture système ».

Sur le plan des performances, un cœur Power atteint plus de 6500 SAPS (unité définie par SAP), le double par rapport à un processeur x86. Grace à sa capacité mémoire pouvant atteindre 64 TO et ses performances par cœur, la plateforme Power peut héberger davantage d’instances HANA en production sur la même machine (jusqu’à 8 pour les serveurs de type Enterprise) que sur des serveurs x86. Les plateformes Power sont certifiées par SAP avec des tailles des bases qui sont sans comparaison avec la concurrence :

  • BW on HANA & BW/4HANA (Scale Up: 16 TO, Scale Out: 16x 16 TO = 256 TO)
  • Suite on HANA and S/4HANA (ScaleUp: 24 TO, Scale Out (S/4HANA only) to 4x 24 TB = 96 TBO

 

Un hyper viseur de haut vol

L’atout primordial des Power Systems est sans aucun doute la virtualisation. Elle est intrinsèque et est assurée par l’hyperviseur PowerVM, ce qui permet de ne pas impacter les performances du système. Il n’y a pas d’adhérence entre les sockets processeur et les bases HANA, toutes les ressources processeurs et mémoires peuvent être allouées avec une granularité très fine (par tranche de 10% de capacité d’un cœur). L’allocation des ressources (CPU et RAM) s’opère dynamiquement, sans devoir redémarrer la machine. Il également possible d’allouer des ressources processeur et mémoire à la journée. Résultat, il est possible d’affecter des ressources sur une durée bien précise (pour un batch lors d’un weekend par exemple).

Autre atout du Power Systems : sa fiabilité. Depuis sa création, aucune faille de sécurité n’a été découverte dans PowerVM. Le système d’isolation logique des partitions autorise le fonctionnement d’applications HANA et non-HANA simultanément sur une seule instance matérielle en toute sécurité.

 

Une flexibilité extrême

Toutes ces performances techniques ne serviraient à rien sans les bénéfices business qui en découlent. L’extrême flexibilité permet de démarrer en douceur avec HANA, ce qui n’est pas inutile quand on sait que nombre d’entreprises n’ont pas forcément un contour bien défini de leur projet : l’allocation de ressources au fur et à mesure est transparente. La souplesse s’exprime aussi en termes de management : nous proposons PowerVC pour la gestion des partitions qui est full openstack et qui s’interface avec les logiciels du marché tel vRealize de Vmware. De fait, SAP HANA sur Power s’intègre sans difficulté dans un environnement cloud on premise, avec un orchestrateur qui n’est pas nécessairement un outil IBM à partir du moment où il est openstack.

La forte capacité des serveurs Power pour consolider les environnements HANA sur un même serveur participe aux économies d’énergie, à l’optimisation de l’urbanisation des datacenters en réduisant le nombre de serveurs, à la diminution des taches de pilotage et d’administration. Le TCO (Total Cost of Ownership) de la plateforme Power est sans équivalent par rapport aux plateformes x86 tout en assurant un niveau de performance et de fiabilité reconnu sur le marché.

 

Migration instantanée

Notre centre de compétences SAP situé à Montpellier a été mis en place pour aider les clients souhaitant mener des benchmarks, une réflexion autour de HANA ou des tests fonctionnels. Nos clients pourront constater à quel point la migration x86 vers Power est facile, avec juste un import de base à faire, notamment grâce au mode « little-endian » qui permet une compatibilité totale des données en mémoire entre les environnements Power et x86.

Avec plus de 3000 clients dans le monde qui utilisent HANA on Power, HANA est un vecteur important de développement pour IBM Power Sytems.

 

Témoignage SAP HANA sur Power Systems

« La mise en œuvre de SAP HANA sur Power Systems a amélioré l’expérience utilisateur par rapport à ce que nous avions auparavant. Nous passons beaucoup moins de temps à administrer le système, ce qui influe favorablement sur la satisfaction des utilisateurs et leur productivité » – Emmanuel Romieu, IT Manager, Groupe Bastide.

Découvrez dans cette vidéo comment le Groupe Bastide, spécialisé dans les dispositifs médicaux, a mis en œuvre SAP HANA sur des serveurs IBM Power Systems complétés par des produits IBM Storage.

 

IBM Power Server Product Leader

More CIO stories
24 juillet 2019

Embrassez la révolution des conteneurs avec IBM

Les développeurs ne jurent plus que par les conteneurs, une unité d’exécution facilitant le déploiement des applications et leur définition sous la forme de microservices. Reste que la gestion des conteneurs n’est pas toujours simple. Des services comme les IBM Managed Container Services peuvent aider les entreprises. La croissance folle des conteneurs L’émergence du Cloud […]

Continue reading

18 juillet 2019

Au-delà des partenariats : la révolution des écosystèmes

Pour accompagner plus efficacement la transformation de ses clients, IBM collabore différemment avec ses partenaires. Aujourd’hui, ce sont les écosystèmes qui permettent de mettre en place des dynamiques disruptives et garantissent la croissance future. Avec la multiplication des clouds, l’explosion de la donnée, l’avènement de l’intelligence artificielle et de la blockchain, le modèle économique des […]

Continue reading

18 juin 2019

Enjeux de la sauvegarde des données face aux applications modernes

Les nouvelles architectures logicielles, notamment la virtualisation, et les nouveaux usages comme l’intelligence artificielle (IA) ou le Big Data imposent des solutions spécifiques de sauvegarde. La sauvegarde classique de bases de données ou de progiciels fonctionnant sur des serveurs dédiés peut s’opérer sur bande, sur des disques à bas coût, dans des espaces de stockage […]

Continue reading