CFO

Le financement : l’autre enjeu de la transformation digitale

Share this post:

En ces temps de crise sanitaire mondiale, l’impact sur l’économie des entreprises est majeur. Les liquidités deviennent une ressource rare et précieuse, les engagements se font sur de plus courtes durées pour laisser plus de flexibilité en cas d’événement imprévu. Malgré une prudence de mise, la transformation digitale devient prioritaire au sein des directions d’entreprises ; l’accent étant sur l’innovation et la création de nouvelles opportunités.

Dans ce contexte, l’équation financière de la transformation digitale doit s’aligner avec les bénéfices attendus. Selon une étude d’IBM Institute for Business Value, 86% des dirigeants indiquent que la gestion des flux de liquidité est prioritaire et 87% soulignent que la maîtrise des coûts est un objectif absolu.

Le rôle d’IBM Global Financing est d’accompagner les entreprises sur le chemin du cloud hybride et de l’IA. L’objectif est de leur permettre de créer de nouveaux services et de nouveaux modèles – tout en sécurisant la rentabilité et les délais grâce à une solution de financement sur mesure.

IBM Global Financing : solutions de paiement flexibles pour accélérer votre transition vers le cloud hybride et l’IA

 

Comment financer le changement lorsque la trésorerie est tendue ?

La crise sanitaire a mis à mal la croissance de nombre d’entreprises. La contraction du chiffre d’affaires et des marges, le développement spectaculaire des nouveaux acteurs du digital, les changements profonds dans les attentes des clients et leur mode de consommation… sont autant de disruptions auxquelles ces structures doivent s’adapter. Pour cela, elles ont l’impératif de faire évoluer leurs processus métiers, en les rendant plus agiles et en s’appuyant sur les technologies dans le domaine du cloud hybride et de l’IA.

Les enjeux financiers constituent le troisième pilier de la transformation digitale, au même titre que les stratégies informatiques et métiers. Comment financer le changement lorsque la trésorerie est déjà tendue ? Comment ne pas arbitrer entre les projets ? Quel retour attendre d’un investissement, et à quelle échéance ? Ces questions sont essentielles pour que les projets puissent être décidés par les dirigeants et les actionnaires de l’entreprise. Les directions informatiques, doivent, dès le début de leur réflexion, considérer la dimension financière comme un aspect aussi important que la technologie. Dans le même temps, les directions financières, dotées d’un nouveau rôle dans la trajectoire digitale de l’entreprise, doivent s’emparer du sujet en l’alignant avec leurs propres contraintes.

 

Des financements adaptés à la transformation

Pour assurer le succès de sa transformation digitale, l’évaluation de l’impact financier est une composante clé. IBM Global Financing (IGF), captive financière d’IBM, accompagne les entreprises dans cette réflexion. Créée il y a plus de 40 ans et présente dans 30 pays, IGF propose des solutions innovantes d’optimisation de trésorerie spécifiquement dédiées aux services, logiciels, infrastructures. Parmi les bénéfices attendus, on peut citer :

  • Un time-to-market optimal: la conception et la mise en œuvre de projets de transformation digitale, avec pas ou peu de ressources, est à la portée des entreprises, notamment grâce à l’échelonnement des paiements en fonction des bénéfices attendus. Par exemple, un important acteur des transports en France a pu investir en période de pandémie, avec budget contraint, sur un projet stratégique long terme.
  • Un retour sur investissement quantifiable: grâce à une gestion précise du cycle de vie des produits, en tirant parti du leasing, du prêt à taux zéro, de la facturation à l’usage (as-a-Service) ou d’équipements informatiques d’occasion certifiés IBM, IGF optimise le ROI des projets.
  • Une trésorerie préservée: le lissage ou le décalage des paiements permet de préserver ses ressources pour maintenir son activité ou réaliser plus de projets sans besoin d’arbitrage. Un client d’IBM, prestataire de services dans le domaine du cloud, a ainsi pu changer son infrastructure en serveurs Power, tout en préservant les ressources financières indispensables à ses opérations.
  • Un cash-flow équilibré: certaines solutions de financement permettent d’atteindre un équilibre en synchronisant les premiers paiements avec les bénéfices escomptés. Pour une entreprise spécialisée dans la transformation numérique de secteur de la finance de marchés, IBM a pu proposer l’étalement des paiements pour l’acquisition d’un parc LinuxOne en crédit-bail et ainsi l’alignement des échéances sur la refacturation de la solution aux clients finaux.

Pour une entreprise, adapter sa stratégie financière de transformation digitale permet de conserver une agilité financière pour faire face aux aléas, sécuriser l’aboutissement des projets et maximiser son retour sur investissement. IGF, et plus largement IBM, facilitent la discussion budgétaire avec les services financiers, les décideurs métiers et la DSI. Selon une étude de Finlistics Solutions, une stratégie financière anticipée permet ainsi de gagner 3 mois sur le démarrage d’un projet et de réduire de 14% le TCO.

Fort de notre expertise financière, technologique et sectorielle, IGF est le partenaire des entreprises qui souhaitent transformer cette phase de défi économique en période d’opportunités.

Découvrez le site IBM Global Financing (France).

Accélérez votre transformation digitale avec des solutions de financement flexibles.

 

 

 

Presidente Financement, IBM

More CFO stories
14 décembre 2021

L’équipe française de l’ISEP, lauréate du challenge Call for Code 2021 consacré au développement durable

Le Challenge Call for Code  a été créé par le producteur philanthropique David Clark, fondateur de la David Clark Cause. En partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme, la Fondation Linux et​ IBM. Ce Challenge est ouvert aux développeurs, start-ups, universitaires, ONG du monde entier. L’objectif est d’imaginer des solutions innovantes open-source […]

Continue reading

27 septembre 2021

Banques : comment les DSI aident l’innovation business à aller plus vite ?

Une conjonction de méthodes, technologies et modes de travail nouveaux crée un véritable élan pour l’innovation bancaire. Vincent Daerden, responsable des activités de conseil et de services pour le secteur banque et finance pour IBM France, analyse le contexte actuel qui préside à la transformation des banques françaises. Il estime que nous ne sommes qu’au […]

Continue reading

2 septembre 2021

Intelligence artificielle : les quatre piliers stratégiques et l’approche industrielle d’IBM

Plusieurs sujets sont essentiels pour garantir le succès d’une solution d’intelligence artificielle : le langage, l’automatisation, la confiance et un déploiement facilité, sur site comme dans le cloud. L’article qui suit présente le point de vue d’IBM complété par son approche pratique de type « garage », permettant de se plonger directement dans le projet pour faciliter […]

Continue reading