Économisez USD 200

Inscrivez-vous dès aujourd'hui à IBM Cloud et obtenez un crédit de USD 200 pour votre premier achat.

Fonctions de calcul virtuel IBM Cloud

Mise à l'échelle automatique

Utilisez la mise à l'échelle automatique pour accroître ou réduire automatiquement votre environnement cloud, à savoir déployer des serveurs virtuels supplémentaires ou annuler les serveurs inutiles et ce, aisément.

Sécurité et conformité

Les serveurs virtuels IBM Cloud® fournissent la sécurité sur site, la proximité et le contrôle d'accès biométrique, et la vidéosurveillance de sécurité numérique 24h/24, 7j/7.

Réseau et bande passante

Obtenez une bande passante de réseau public et privé illimitée entre les data centers IBM Cloud et 250 Go de bande passante publique avec facturation mensuelle.

Administration système

Les serveurs virtuels IBM Cloud proposent des rapports système avancés, des rechargements de système d'exploitation automatisés, un redémarrage à distance et un accès à la console, ainsi que la surveillance Nimsoft.

Outils de développement

Avec les serveurs virtuels IBM Cloud, vous pouvez également accéder aux API IBM Cloud, au réseau de développement IBM Cloud, au transcodage digital et au service de messagerie électronique.

Options de tarification différenciées

Choisissez des tailles prédéfinies et des coûts par cycles de facturation horaire et mensuelle, des serveurs virtuels transitoires à service partagé pour la capacité à la demande à des prix inférieurs, ou des serveurs réservés pour une capacité garantie à tout moment.

Avantages du calcul virtuel IBM Cloud

Flexibilité

Obtenez des serveurs virtuels publics ou dédiés et un stockage local ou SAN. Déployez et faites évoluez les données quand vous le voulez, là où vous le voulez. Choisissez des options horaires ou mensuelles.

Puissance

Chaque serveur virtuel est garanti, sans surabonnement au niveau coeur ou RAM.

International

IBM Cloud propose des sites à travers le monde pour servir vos utilisateurs là où ils se trouvent.

Quelle option vous convient le mieux ?

IBM Cloud Virtual Servers for Classic

IBM Cloud Virtual Servers for Classic correspond à nos machines virtuelles de génération précédente disponibles dans tous les data centers IBM Cloud partout dans le monde.

IBM Cloud Virtual Servers for VPC

Les IBM Cloud Virtual Servers for VPC fournissent une mise à disposition rapide, des performances réseau élevées, un débit accru et un isolement amélioré.

IBM Power Systems Virtual Servers

Les IBM Power® Systems Virtual Servers fournissent des machines virtuelles IBM POWER9™ sur une plateforme IaaS public IBM cloud.

Toutes les options de calcul virtuel

Explorez toutes les options de calcul virtuel d'IBM Cloud et trouvez celle qui correspond à vos besoins.

Témoignages

Disponibilité des services et des infrastructures

IBM Cloud facilite la mise en œuvre, l'hébergement et la mise à 'échelle des services, de l'infrastructure et des applications, afin que vous puissiez vous concentrer sur la logique et la conception de votre application. Cependant, tous les services et infrastructures ne peuvent pas être achetés dans tous les emplacements d'IBM Cloud.

Que sont les serveurs virtuels ?

Les serveurs virtuels, également appelés machines virtuelles ou serveurs privés virtuels, sont évolutifs et associés à des allocations de processeur et de mémoire dédiées. Ils sont parfaitement adaptés si vous cherchez des ressources de calcul qui peuvent être ajoutées en quelques minutes, avec un accès à des fonctionnalités telles que des modèles d'image.L'hyperviseur est entièrement géré par IBM Cloud. Les tâches de configuration et de gestion peuvent être réalisées sur le portail client IBM Cloud et l'API. Les machines virtuelles sur les infrastructures classiques sont déployées sur les mêmes réseaux locaux virtuels que les serveurs physiques ; ainsi, les charges de travail sont réparties entre les serveurs virtuels et les serveurs bare metal, ce qui garantit l'interopérabilité. Les serveurs virtuels sont entièrement personnalisables lorsque vous les commandez, avec des options d'évolution lorsque vos besoins de calcul augmentent.

IBM Cloud propose désormais un cloud privé virtuel de nouvelle génération (VPC). IBM Cloud Virtual Servers for VPC est votre espace protégé dans IBM Cloud ; il offre la sécurité avancée d'un cloud privé, alliée à l'agilité et à la simplicité d'un cloud public.

Quelle est la différence entre les machines virtuelles et les serveurs bare metal ?

Choisir une machine virtuelle plutôt qu'une machine physique, également appelée  serveur bare metal, ne résulte pas tant d'une comparaison de leurs fonctionnalités que de savoir ce dont vous avez besoin et quand.

Les serveurs bare metal sont caractérisés par du matériel brut, la puissance et l'isolement. Ce sont des serveurs physiques à service exclusif, totalement dépourvus de cycles d'hyperviseur (logiciels de virtualisation), et entièrement dédiés à un seul client : vous.

Les charges de travail qui accordent une grande priorité aux performances et à l'isolement, comme les applications gourmandes en données et les mandats de conformité réglementaire, sont généralement les mieux adaptées pour les serveurs bare metal - en particulier lorsqu'ils sont déployés sur des périodes prolongées.

Les applications ERP, CRM, SCM, d'e-commerce et de services financiers font partie des charges de travail idéales pour les serveurs bare metal.

Dans quel cas pourriez-vous placer un hyperviseur sur un serveur bare metal pour créer une machine virtuelle ? Lorsque vos charges de travail exigent une flexibilité et une évolutivité maximales.

Les machines virtuelles augmentent aisément la capacité des serveurs et accroissent l'utilisation ; elles sont idéales pour déplacer des données d'une machine virtuelle vers une autre, pour redimensionner des ensembles de données et diviser des charges de travail dynamiques.

Comment fonctionne un serveur virtuel ?

Lorsqu'un hyperviseur est utilisé sur un ordinateur physique ou un serveur (également appelé serveur bare metal), il permet à l'ordinateur physique de séparer son système d'exploitation et ses applications de son matériel. Ensuite, il peut se diviser en plusieurs "machines virtuelles" indépendantes.

Chacune de ces nouvelles machines virtuelles peut ensuite exécuter son propre système d'exploitation et ses applications indépendamment tout en partageant les ressources d'origine du serveur bare metal, géré par l'hyperviseur. Ces ressources sont notamment la mémoire, la RAM et le stockage.

L'hyperviseur fait office d'agent de la circulation, car il dirige et alloue les ressources du serveur bare metal à chacune des nouvelles machines virtuelles, en s'assurant qu'elles ne se perturbent pas mutuellement.

Il existe deux principaux types d'hyperviseurs.

Les hyperviseurs de type 1 s'exécutent directement sur le matériel physique (généralement un serveur), à la place du SE.Généralement, un produit logiciel distinct est utilisé pour créer et manipuler des machines virtuelles sur l'hyperviseur. Certains outils de gestion, comme vSphere de VMware, permettent de sélectionner un système d'exploitation invité à installer dans la machine virtuelle.

Vous pouvez utiliser une machine virtuelle comme modèle pour d'autres, en la dupliquant pour en créer de nouvelles. En fonction de vos besoins, vous pouvez créer plusieurs modèles de machine virtuelle à des fins différentes, telles que des tests logiciels, des bases de données de production et des environnements de développement.

Les hyperviseurs de type 2 s'exécutent en tant qu'application dans un système d'exploitation hôte et ciblent généralement les plateformes de bureau ou de notebooks mono-utilisateur. Avec un hyperviseur de type 2, vous créez manuellement une machine virtuelle, puis vous y installez un système d'exploitation invité. Vous pouvez utiliser l'hyperviseur pour allouer des ressources physiques à votre machine virtuelle, en définissant manuellement la quantité de cœurs de processeur et de mémoire qu'elle peut utiliser. En fonction des fonctionnalités de l'hyperviseur, vous pouvez également définir des options comme l'accélération 3D pour les graphiques.

Pour une présentation complète des hyperviseurs, consultez la section sur les hyperviseurs.

Quelles sont les diverses utilisations d'un serveur virtuel ?

Les machines virtuelles ont plusieurs utilisations, à la fois pour les administrateurs et les utilisateurs informatiques d'entreprise. En voici quelques-unes :

  • Cloud computing : Depuis plus de 10 ans, les machines virtuelles sont l'unité de calcul fondamentale dans le cloud ; des douzaines de types d'applications et de charges de travail différents ont ainsi pu s'exécuter et évoluer avec succès.
  • Support du DevOps :Les machines virtuelles offrent un support pertinent aux développeurs d'entreprise, qui peuvent configurer des modèles de machine virtuelle avec les paramètres destinés à leurs processus de développement et de tests de logiciels. Ils peuvent créer des machines virtuelles pour des tâches spécifiques, telles que des tests de logiciels statiques, en incluant ces étapes dans un flux de travaux de développement automatisé. Cela contribue ainsi à une rationalisation de la chaîne d'outils DevOps
  • Test d'un nouveau système d'exploitation : Une machine virtuelle vous permet d'essayer un nouvel SE sur votre bureau sans affecter votre système principal existant.
  • Recherche de logiciels malveillants : Les machines virtuelles sont utiles pour les chercheurs en logiciels malveillants, car ils ont souvent besoin de nouvelles machines pour les tester.
  • Exécution de logiciels incompatibles : Certains utilisateurs peuvent préférer un certain système d'exploitation tout en ayant besoin d'un programme uniquement disponible dans un autre. Un bon exemple est la gamme de logiciels de dictée vocale Dragon. Son fournisseur, Nuance, a mis fin à la version macOS de son produit. Toutefois, l'exécution d'un hyperviseur axé sur le bureau, tel que VMware Fusion ou Parallels, permet celle de Windows dans une machine virtuelle, ce qui vous donne accès à cette version du logiciel.
  • Navigation en toute sécurité : L'utilisation d'une machine virtuelle pour la navigation vous permet de visiter des sites sans vous soucier d'une éventuelle infection. Vous pouvez prendre une image instantanée de votre machine et y revenir après chaque session de navigation. L'utilisateur peut le configurer à l'aide d'un hyperviseur de bureau de type 2. Un administrateur peut également fournir un bureau virtuel temporaire situé sur le serveur.

Mise en route des serveurs virtuels IBM Cloud en quelques minutes

Les serveurs virtuels IBM Cloud peuvent-ils s'adapter à vos charges de travail ? Mettez à disposition un serveur privé virtuel public, dédié, transitoire ou réservé et explorez les options.