Industrie

MWC 2019, La 5G va révolutionner nos Industries

Share this post:

Comme tous les ans, le Mobile World Congress 2019  a eu lieu fin février à Barcelone. C’est le rendez-vous incontournable de tous les acteurs du monde des télécommunications qui se retrouvent pour exposer leurs innovations et leurs visions sur les évolutions du secteur.

Évolutions technologiques sur lesquelles ils doivent s’accorder pour assurer une communication « mondiale ». Évolutions fonctionnelles qui vont nous impacter à titre individuel, sociétal ou industriel.

Sous le titre « Intelligent Connectivity », le thème était l’hyper-connectivité qui va révolutionner les Industries et changer nos vies dans beaucoup de nos actes quotidiens.

Dans cet article nous vous proposons d’explorer cette révolution de l’Hyper-Connectivité, son impact sur nos clients opérateurs, industries et pouvoirs publics et les réponses d’IBM dans ce domaine

 

Qu’est-ce que l’Hyper-connectivité ?

L’hyper-connectivité est la combinaison de la 5G, du Cloud distribué et de l’IA pour offrir les performances nécessaires à la connexion des terminaux et des applications de dernière génération ; BOT, Robots, IoT, réalité virtuelle, etc.

Les temps de réponse de l’ordre de la fraction de seconde que permettent les infrastructures actuelles sont suffisantes pour la plupart des applications d’aujourd’hui.

En revanche, les applications émergentes, telles que le contrôle de robots à distance dans le monde médical ou industriel, la sécurité des individus sur les chantiers ou les terrains d’opération pour les pompiers ou les militaires, le « Serious Gaming » pour l’apprentissage assisté ou « Hard Gaming » comme l’e-Sport , ont, elles, besoin de temps de réponses de l’ordre de la milliseconde.

Ces temps de réponses peuvent être atteints grâce à la 5G dont le débit est 100 fois supérieur à celui de la 4G et la latence de l’ordre de la milliseconde. Mais la 5G ne suffira pas à absorber l’explosion du volume de données résultant de l’utilisation de la vidéo dans beaucoup d’applications, de la 4K et de la réalité augmentée.

Pour tenir la promesse, il faut associer à la 5G, la technologie de «Edge Computing» ou Cloud distribué c’est-à-dire le déport des capacités de computing, storage et IA au plus près des données et des utilisateurs.

 

Quelles opportunités pour les opérateurs ?

Les opérateurs doivent investir lourdement dans la 5G. Pour en retirer le bénéfice souhaité ils doivent soit se transformer en DSP « Digital Service Provider » et fournir des services Digitaux innovants au grand public soit en DES « Digital Service Enabler » en proposant des plates-formes de développement pour ces services digitaux au monde de l’entreprise.

La baisse des prix des forfaits téléphoniques et le manque de smartphones compatibles 5G font que l’opportunité à court terme pour les opérateurs se situe plutôt sur le marché de l’Entreprise. Lors du MWC, nombre de nos discussions avec les opérateurs portaient sur la possibilité de fournir une infrastructure d’Hyper-Connectivité aux entreprises.

A l’horizon de 2021, une cinquantaine de pays devraient proposer un réseau 5G opérationnel et viendront rejoindre ceux qui ont déjà fait le pas, à l’exemple des  Etats Unis ou la Corée du sud.

Pour la France l’échéance clé est 2024 avec l’organisation des jeux Olympiques. Dans l’intervalle, les entreprises et pouvoirs publics doivent se préparer à offrir des services et des expérience utilisateur basés sur l’hyper-connectivité afin d’incarner  l’image d’une  France à la pointe de l’innovation.

 

Quels impacts sur les industries  ?

A l’aube de l’Industrie 4.0, dans laquelle ordinateurs et robots optimisent en permanence la production et la maintenance des installations dans les usines, l’association de la 5G et du Cloud Edge permettra une connectivité ultra fiable et à faible temps de latence tout en fournissant des moyens de calcul et d’intelligence artificielle puissants au plus proches de la production.

Dans cette collaboration homme – machine, les utilisateurs auront facilement accès à un assistant personnel intelligent dans un Cloud de proximité, Edge Cloud, tandis que les lunettes ou les lentilles de contact connectées afficheront des informations personnalisées. Des applications tactiles permettant la perception et la manipulation d’objets à distance verront le jour. Le port d’habits de sécurité connectés fournissant des informations permanentes sur les signes vitaux, tout en activant des alertes d’urgence en cas de problème se systématisera dans les environnements industriels.

L’industrie 4.0 c’est aussi la formation immersive où l’on apprend à effectuer des tâches spécifiques en suivant les instructions communiquées via AR ou en utilisant des simulations VR.

La protection des sites industriels, au niveau d’attaques externes, d’accidents internes pour le personnel et la protection de l’environnement sont aussi au cœur des préoccupation de l’Industrie 4.0. La connectivité intelligente 5G permettra de mettre en œuvre des plans d’actions optimisés grâce à des caméras, capteurs et autres alarmes connectés afin d’analyser en temps réel la situation et les risques associés.

Dans le monde de la santé, la 5G aidera les gestionnaires de soins à utiliser au mieux les ressources rares, de s’assurer du bon approvisionnement de médicaments et des équipements essentiels dans les hôpitaux.

Les pouvoirs publics ne seront pas en reste dans cette recherche de l’hyper-connectivité car beaucoup de ces technologies et cas d’usage sont transposables au développement des villes intelligentes.

 

Quelles réponses IBM apporte à ces évolutions ?

Le réseau des opérateurs a toujours été historiquement le domaine réservé des équipementiers. Avec la virtualisation des réseaux le paradigme change. On passe d’infrastructures dites de « boites noires », à des infrastructures « banalisées » basées sur des serveurs standards sur lesquels tournent des « fonctions de réseaux virtualisées » qui sont au final des applications, ce qui rend IBM légitime dans cette transformation.

IBM a des offres majeures à proposer que ce soit pour la fourniture, la gestion, l’orchestration et le monitoring  de Clouds, hybrides et distribués ou la transformation des plates-formes applicatives existantes avec des offres « Move to Cloud ».

Nous pouvons accompagner les opérateurs à se transformer en Digital Service Provider ou Digital Service Enabler en proposant la mise en œuvre de plates-formes, de services et d’offres de Transformation à destination des entreprises, à l’instar de l’annonce faite par Vodafone et IBM en la matière.

Pour développer les cas d’usage de l’industrie 4.0, les entreprises auront le choix entre se fournir auprès des opérateurs ou développer elles-mêmes tout ou partie des infrastructures et des solutions d’hyper-connectivité intelligente. Nous pouvons les accompagner avec nos offres de Cloud distribué et intelligent ; ICP, ICP for Data & Watson for ICP, nos offres de  conseil et de services « Move to Cloud » ou « Cloud Native » et bien sûr le volet omniprésent de la sécurité notamment dans le domaine de l’IoT.

Notre savoir-faire est à la croisée du monde des télécommunications et des diverses industries. Notre engagement dans l’Open Source et la complémentarité de nos offres avec celles de Red Hat nous donne une position unique sur le marché pour fournir la « Stack Cloud » incluant IaaS, PaaS, Management et Orchestration brique de base de l’Hyper-connectivité.

Visitons ensemble le Mobile World Congress 2019 :

Pour en savoir plus, visitez notre page dédiée au secteur télécommunications

 

Technical Director Telecom & Media Entertainment Industry - Industry Academy Member

More Industrie stories
19 novembre 2019

DevSecOps : place à la sécurité en livraison continue

Le DevOps est apparu en 2011, avec le développement agile, quand il s’agissait de développer le plus vite possible, en rapprochant développeurs et opérationnels. Le Secure by Design existe depuis plus longtemps, depuis la fin du siècle dernier en fait, dans l’avionique et les systèmes embarqués : impossible de programmer une carte électronique qui commande […]

Continue reading

19 novembre 2019

Les Assises de la Sécurité 2019 : « Replacer l’humain au coeur de la cyber »

Dans quelques mois, le FIC célèbrera le Nouvel An cyber à Lille, avec ses nouvelles tendances qu’on peut déjà toucher du doigt avec le thème de l’édition 2020 : « Replacer l’humain au coeur de la cyber ». Mais nous n’y sommes pas encore. Octobre est le mois Européen de la cybersécurité. Octobre, c’est aussi l’occasion de […]

Continue reading

12 novembre 2019

Les entreprises françaises face au défi du multicloud

Il n’y a plus de débat, le cloud fait aujourd’hui partie intégrante du système d’Information des entreprises françaises. D’après IDC, ce sont 70% des entreprises qui ont déjà embrassé une solution de cloud et, parmi elles, la moitié utilisent une approche multicloud. D’ici 2 ans, ce seront 50% des entreprises qui seront en schéma multicloud. […]

Continue reading