Leaders d'Opinion

Think Paris 2018 : Point de vue de Damien Douani

Share this post:

A l’occasion de l’événement IBM Think Paris 2018 « Where technology meets Humanity », Damien Douani nous donne son regard sur les technologies au service de l’humain et leurs impacts dans la transformation des entreprises.

Nous vous invitons à découvrir son interview…

 

Damien, en quelques mots, qui êtes-vous ?

Je suis un explorateur de solutions digitales, un passionné de prospectives humaines, un insatiable raconteur d’innovations, un curieux multipotentiel. J’accompagne marques, dirigeants et équipes sur leur chemin de mutation numérique et de leur vision business et usages. Comme tout bon slasheur, j’ai eu plusieurs vies et j’aime faire plusieurs choses en parallèle : expert, entrepreneur, futurologue, mentor, startupper, conférencier, chroniqueur télé, auteur, improvisateur théâtral… Le moteur de tout cela est l’appétit de nouveautés, d’innovations et de compréhension de l’humain face à ces révolutions.

 

Quel est pour vous le principal impact des technologies dans la transformation des entreprises ?

La fluidité. Autrement dit, le fait que les technologies, et au premier chef le « digital », repoussent les frontières existantes et bousculent les ordres établis. Comme tout « liquide », cela s’infiltre de partout, dans la moindre faille, et ça n’épargne personne, pour le meilleur ou le moins bon. A nous de savoir les intégrer dans une logique de gain de valeur pour les entreprises et les humains qui composent ces entreprises.

Ce qui entraîne un double impact : humain d’abord, car ces technologies peuvent heurter et « déclasser » (la peur – fantasme ET réalité – de l’Intelligence Artificielle ou de la robotique qui viendraient prendre le pas sur de nombreux boulots) alors qu’elles doivent porter et faire progresser.

Ce qui m’amène au second impact, organisationnel celui-ci, car les technologies floutent les frontières d’activités bien déterminées. Et ça, ça fait flipper les managers, les personnes qui sont censées piloter des équipes, impulser un mouvement, sans compter ceux qui veillent jalousement sur leur pouvoir. Et pourtant, cela va arriver, c’est inéluctable.
Dans les deux cas, il est crucial d’accompagner pour en réussir la symbiose. Autrement dit il va falloir trouver la manière d’associer hommes, femmes et machines, et non les opposer. Et cela passe par des nouveaux modèles d’entreprises qui doivent associer des technologies et des gens pour simplifier des tâches, faire gagner du temps, rendre le parcours client plus évident et clair… sans remplacer l’un par l’autre.

Personnellement, si la technologie, comme l’IA par exemple, devait changer quelque chose au service de l’humain, qu’aimeriez-vous que cela soit ?

Je pense à ma petite fille et je me demande comment elle apprivoisera tout cela, comment des technologies comme l’IA s’imposeront à elle dans ses études, sa vie, son boulot… Il faut que les technologies numériques aident à élever les consciences au lieu de les enfermer dans des bulles de facilité, et qu’elles soient les plus inclusives possible pour les métiers d’aujourd’hui et de demain, et respectueuses des données et de leur confidentialité pour notre survie quotidienne.

En clair, je désire le plus possible une société qui utilise la technologie comme une aide et un support, et non comme un remplaçant ou un « pilleur ». Je ne suis pas angélique, ni naïf. Je crois en l’éducation des personnes et la capacité de parler aux intelligences bien réelles, pour leur faire prendre conscience des enjeux. Nous avons l’opportunité de profiter de ce qui s’apparente à la troisième révolution industrielle, celle des connaissances et des savoirs. Soyons ambitieux, visionnaires, et responsables.

 

Découvrir ou revivre les moments clés de Think Paris 2018

Interviews reccueillies par Sandrine Durupt et Séverine Liénard

More Leaders d'Opinion stories
21 avril 2022

IA, cyber-résilience et cloud hybride : l’IBM z16 accélère les transformations

Dévoilé le 5 avril 2022, l’IBM z16 a été conçu dans une logique d’accélération du parcours de nos clients vers le cloud hybride et l’intelligence artificielle (IA), avec des niveaux de sécurité des plus élevés. Le Mainframe IBM est au cœur des environnements cloud hybride. Il est reconnu par les deux tiers des entreprises du […]

Continue reading

22 septembre 2021

La « data fabric » : La fin du « data hub » centralisé ?

Les données distribuées, en silos, continuent d’être le point de compression de l’exploitation et la gouvernance des données. L’intégration, la préparation de ces données, leur nettoyage, leur mise en qualité, leur exposition continuent d’être le défi de la création de valeur. Les « data hub » existants sont fortement sollicités pour accélérer, voire automatiser cette phase d’intégration […]

Continue reading

2 septembre 2021

Intelligence artificielle : les quatre piliers stratégiques et l’approche industrielle d’IBM

Plusieurs sujets sont essentiels pour garantir le succès d’une solution d’intelligence artificielle : le langage, l’automatisation, la confiance et un déploiement facilité, sur site comme dans le cloud. L’article qui suit présente le point de vue d’IBM complété par son approche pratique de type « garage », permettant de se plonger directement dans le projet pour faciliter […]

Continue reading