Intelligence Artificielle

Intelligence artificielle et nouveaux métiers

Share this post:

« Par certains côtés, ces machines ont des capacités surhumaines, mais il n’existe pas aujourd’hui de machine aussi intelligente qu’un rat ». Cette affirmation de Yann Le Cun, éminent chercheur en intelligence artificielle, remet à leur place les peurs hollywoodiennes, dans l’excellent reportage d’Arte, disponible en ré-écoute jusqu’au 4 décembre.

En attendant que les machines puissent, comme les enfants, apprendre par observation du monde et acquérir le sens commun, les ingénieurs mettent en place des solutions utilisant l’IA appliquée à des domaines restreints. L’efficacité des différentes techniques dites d’intelligence artificielle nous permet aujourd’hui d’aider les médecins dans leur diagnostic, de faire rouler des voitures autonomes plus sûres que celles conduites par des humains, et bien sûr au quotidien, de commander nos téléphones intelligents.

Le vrai problème, comme l’explique Yoshua Bengo dans le reportage, c’est que l’évolution des métiers est beaucoup plus rapide que lors de la révolution industrielle. Nous ne pourrons pas attendre le renouvellement naturel des départs à la retraite. Former les jeunes et les moins jeunes à cette transformation des métiers, c’est un défi de société à relever collectivement.

Pour répondre à ces enjeux, IBM a lancé plusieurs initiatives, comme l’a rappelé le PDG d’IBM France, Nicolas Sekkaki, lors de Think Paris.

Ces initiatives sont en ligne avec les recommendations du rapport « AI for Humanity », issu de la mission menée par Cédric Villani en mars 2018:

« Un objectif clair doit être fixé : à horizon trois ans, multiplier par trois le nombre de personnes formées en intelligence artificielle en France, à la fois en faisant en sorte que l’offre de formation existante s’oriente vers l’IA, mais également en créant de nouveaux cursus et de nouvelles formations à l’IA. »

Il y a par ailleurs grand besoin d’améliorer la diversité des profils dans les métiers du numérique et de l’IA en particulier, et notamment celui d’attirer plus de jeunes filles dans ces filières, comme le fait remarquer Olivier Ezratty dans son blog « Opinions Libres ».

Alors… yapluka!

Pour aller plus loin : https://www.ibm.com/watson/

 

Chef de projet senior & Expert IBM Watson

More Intelligence Artificielle stories
22 septembre 2021

La « data fabric » : La fin du « data hub » centralisé ?

Les données distribuées, en silos, continuent d’être le point de compression de l’exploitation et la gouvernance des données. L’intégration, la préparation de ces données, leur nettoyage, leur mise en qualité, leur exposition continuent d’être le défi de la création de valeur. Les « data hub » existants sont fortement sollicités pour accélérer, voire automatiser cette phase d’intégration […]

Continue reading

2 septembre 2021

Intelligence artificielle : les quatre piliers stratégiques et l’approche industrielle d’IBM

Plusieurs sujets sont essentiels pour garantir le succès d’une solution d’intelligence artificielle : le langage, l’automatisation, la confiance et un déploiement facilité, sur site comme dans le cloud. L’article qui suit présente le point de vue d’IBM complété par son approche pratique de type « garage », permettant de se plonger directement dans le projet pour faciliter […]

Continue reading

25 août 2021

Supply Chain : Intelligence Artificielle et signaux faibles

Dans un monde de plus en plus complexe et imprévisible, l’intelligence artificielle permet, à toutes les étapes de la supply chain, d’aider et d’accompagner les équipes opérationnelles dans leurs prises de décision. Pendant la crise sanitaire, la supply chain a été présente sur toutes les lèvres. Les directions générales ont fini par prendre conscience du […]

Continue reading