Cloud

Beyond, une plateforme dans le Cloud pour répondre aux enjeux d’innovation dans le BTP

Share this post:

Construire l’avenir

Sixense travaille avec IBM pour transformer la façon dont les entreprises du Bâtiment et des Travaux Publics gèrent les plus grands projets de construction.

J’ai consacré au secteur des Bâtiments et des Travaux Publics (BTP) la quasi-totalité de ma carrière et j’y ai vu des réalisations incroyables. Les ingénieurs d’aujourd’hui sont capables d’accomplir ce qui peut sembler impossible, voire magique.

Par exemple, VINCI, la société mère de Sixense, travaille sur le projet de construction de la nouvelle gare de La Défense, sous le Centre des Nouvelles Industries et Technologies (CNIT). Le CNIT est déjà une merveille architecturale en soi : c’est une immense coque de béton armé, qui tient sans colonnes ni poutres.

Les ingénieurs de VINCI ont pris ce bâtiment – qui est aujourd’hui un centre commercial très fréquenté avec un parking en sous-sol sur quatre niveaux – et l’ont quasiment fait flotter pendant les 4 années de construction de la gare en dessous. Ils ont pu réaliser cet exploit en toute sécurité, sans même que les clients du centre commercial ne se rendent compte de ce qui se passe sous leurs pieds, parce que Sixense a installé des capteurs qui surveillent les fondations en temps réel et permettent de s’assurer que la structure reste sécurisée.

 

Les défis du BTP

Ces remarquables exemples d’innovation en ingénierie sont encore plus impressionnants lorsque l’on sait que les entreprises du BTP reposent sur des processus et des outils que d’autres secteurs trouveraient extrêmement rudimentaires. Même si certains logiciels de modélisation des informations du bâtiment (BIM) sont plutôt avancés, il n’y a de manière générale aucun moyen direct de partager des données entre les différentes entreprises qui travaillent sur un même projet. De précieuses informations sont perdues à chaque étape, au fur et à mesure que les travaux progressent, de la conception à l’exploitation en passant par la construction.

C’est un problème majeur. Si les bâtiments peuvent prendre des mois ou des années à être construits, ils sont voués à exister pendant des décennies voire des siècles. Tout le long de leur cycle de vie, il faut les gérer et les maintenir. Mais puisque les archives de construction ont généralement été perdues, l’entreprise exploitante n’a pas l’information dont elle a besoin pour prendre les bonnes décisions quant à l’approche à adopter. Ils doivent redécouvrir comment le bâtiment a été construit, où les canalisations et les réseaux électriques ont été installés, et quels changements ont été opérés entre le plan original de l’architecte et la construction.

Même pendant un projet, les différentes parties prenantes travaillent souvent pour des entreprises elles-mêmes en concurrence  sur d’autres chantiers. Résultat : elles gardent jalousement leurs propres données et sont réticentes à les exposer à leurs rivaux potentiels. Sans endroit où les informations liées au projet peuvent être partagées sans risque pour la propriété intellectuelle ou commerciale de ces entreprises, personne n’a de vue complète du projet. Par conséquent, il y a souvent des problèmes de communication ou de compréhension : différentes équipes peuvent réaliser les mêmes tâches en double, ou même rendre accidentellement le travail des autres plus difficile.

 

La plateforme Beyond

C’est pour cela que je trouve enthousiasmant de travailler sur Beyond – une nouvelle plateforme très complète, de la gestion des données à la visualisation – que Sixense lance pour l’industrie du BTP. Nous avons travaillé avec IBM pour pouvoir construire cette nouvelle plateforme dans le cloud IBM, et nous commençons à explorer nos premiers cas d’utilisation avec nos clients. Beyond ne se substitue pas aux systèmes existants mais intervient comme une couche d’intégration, des APIs amenant le flux de données du système d’origine pour les centraliser dans un nouvel entrepôt de données. Une fois les données disponibles, Beyond laisse toute latitude aux utilisateurs pour les exploiter à leur guise. Par exemple en combinant cartographie et modélisation 3D pour obtenir une visualisation digitale parfaite de chaque projet et permettre à chaque intervenant d’en suivre l’avancement grâce à une vision à 360 degrés.

 

Pourquoi IBM ?

Nous avons choisi IBM car nous avions besoin d’un partenaire aux compétences cloud globales pour permettre une expérience utilisateur fluide n’importe où dans le monde. Nous voulions aussi un tiers indiscutable en matière de sécurité et de gouvernance pour que nos clients aient toute confiance dans la sécurité de leurs données.

Au cours du projet, nous avons construit une très forte relation avec l’équipe IBM Services. En fait, c’est si aisé qu’il est difficile de dire qui travaille pour Sixense et qui travaille pour IBM.

S’engager avec IBM vous apporte beaucoup plus que des ressources de développement. Ils vous aident à penser différemment et à avoir une longueur d’avance.

Pour en savoir plus sur Sixense et IBM, découvrez l’étude de cas ici ou la page web (EN).

Directeur Général de Sixense Platform Solutions, groupe Vinci

More Cloud stories
18 mai 2021

Bien savoir gérer les risques liés aux tiers

L’actualité récente regorge d’exemples de failles de sécurité exploitées par des cybercriminels pour atteindre des entreprises tierces. Avec l’interconnexion croissante des systèmes d’information entre partenaires commerciaux, fournisseurs, sous-traitants, prestataires, clients, etc…, une faille chez un partenaire représente un risque pour votre entreprise. Les règlements en la matière, notamment le RGPD et la loi sapin 2 […]

Continue reading

4 mai 2021

Les femmes leaders en Intelligence Artificielle

Le pourcentage de femmes dans les postes de direction a reculé par rapport à 2019. En Intelligence Artificielle, elles représentent seulement 26% des effectifs. Et pourtant, il est reconnu que l’inclusion et l’égalité des sexes génèrent de meilleurs résultats pour les entreprises. « L’efficacité de la mixité est prouvée et nos entreprises en sont convaincues » rappelle Patricia […]

Continue reading

8 avril 2021

Sécurité informatique : la victoire aime la préparation

Le président américain Dwight Eisenhower, l’un des artisans incontestés de la victoire alliée pendant la Seconde Guerre mondiale, soulignait qu’« aucune bataille n’est jamais remportée en suivant le plan, mais aucune bataille n’est jamais remportée sans en avoir un ». Lee Morrison, instructeur de sports de combat médiatisé, résume : « l’attaquant a par définition toujours un […]

Continue reading