Leaders d'Opinion

Think Summit Paris 2019 : découvrons le point de vue de Valentin Blanchot

Share this post:

A l’occasion de l’événement Think Summit Paris 2019 – le rendez-vous de la technologie au service de l’entreprise qui apprend, innove et se réinvente – Valentin Blanchot nous livre son regard sur les nouvelles technologies et la responsabilité sociétale des entreprises.

Valentin, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis Valentin Blanchot, président de la société Shine Media, qui édite le média Siècle Digital pour lequel je suis rédacteur en chef.
Nous avons une mission de vulgarisation des technologies et du monde numérique dans un sens plus large. Pour nous, les sujets inhérents au numérique doivent être compris et acquis par le plus grand nombre.

 

Quelle est pour vous la technologie qui transforme le plus l’entreprise ou la société dans laquelle nous vivons ?

L’intelligence artificielle, mais on peut la mettre à toute les sauces, et un peu partout. Cependant, des logiciels et des outils intelligents, on va en voir de plus en plus, et ceux que nous connaissons actuellement vont également évoluer. Par exemple, un chose toute bête, mais les correcteurs orthographiques vont être nettement plus efficaces. Il sera de même pour le droit, ou la comptabilité.

Au-delà de l’IA, je pense également que la 5G va apporter une véritable rupture pour les entreprise. Notamment avec la création de réseaux privés pour les sites de production ou les bureaux. Ainsi, un grand nombre d’applications vont voir le jour, l’edge computing va être de plus en plus sollicité, l’Industrial IoT (IIoT) va exploser … Avec la 5G on pense souvent à tout ce que les consommateurs vont pouvoir faire, mais ce sont surtout  les industries qui vont en bénéficier.

 

Quelle est selon vous la première responsabilité sociétale des entreprises du numérique ?

Le tout premier, même s’il est régulé aujourd’hui avec le RGPD, c’est l’utilisation des données. Les scandales à répétition ont éveillé les consciences chez les consommateurs qui sont de plus en plus regardant sur leurs données personnelles. Alors je pense que la première responsabilité d’une entreprise, c’est d’être transparente sur ce qu’elle fait, et donc sur l’exploitation des données personnelles, et leur sécurisation.

D’un point de vue moins large, mais vis-à-vis des autres entreprises, je pense qu’une des grandes responsabilités à venir pour ces entreprise sera l’ouverture aux autres technologies. Créer des produits ou des logiciels ouverts, et non pas des solutions fermées pourrait considérablement faciliter le déploiement de nouvelles technologies, et je serais curieux de savoir quel impact sur l’écologie cela pourrait avoir. Le bon exemple qui me vient en tête, et il vous concerne, c’est le travail de Red Hat sur l’infrastructure 5G révolutionnaire de Rakuten.

 

#TechForGood, qu’est que cela vous inspire et si vous pouviez lancer une initiative #TechForGood s’appuyant sur une technologie pour le bien de la société, laquelle serait-elle ?

C’est un peu buzzword, mais il reflète une volonté qui s’ancre petit à petit dans l’esprit des entreprises, et des consommateurs. Quel rôle joue mon produit ou ma technologie ? Est-ce qu’il aide, d’une manière ou d’une autre, des gens, ou notre société ?
C’est également un nouvel élan dans la création d’entreprises du numérique, et l’attribution de fonds.
Au final, le fait de populariser ce terme, lance une nouvelle tendance, c’est rassurant.

Je n’ai pas de produit en tête, mais je m’orienterais vers l’accompagnement des handicaps. J’y ai souvent été confronté dans mon cercle familial, et souvent je me suis dit qu’il y avait beaucoup de choses qui n’étaient pas pratiques pour aider ces personnes dans leur vie de tous les jours. Tant pour le bien des proches, que pour le bonheur de la personne handicapée, les technologies vont beaucoup apporter aux handicaps.

 

Vivez ou revivez les meilleurs moments de l’édition 2019 de Think Summit Paris !

Interviews reccueillies par Sandrine Durupt et Séverine Liénard

More Leaders d'Opinion stories
23 juillet 2020

Christophe Colomb, le réchauffement climatique et l’optimisation mathématique

Organisation, processus, delivery… Pour l’entreprise, la quête de l’optimal a parfois des allures de quête du Graal. Comment optimiser en évitant les conséquences négatives ? La data et les algorithmes offrent une solution intéressante. 1492, Christophe Colomb cherche un chemin plus court entre l’Espagne et l’Asie afin d’optimiser l’accès à une ressource chère, les épices. […]

Continue reading

22 juillet 2020

IBM peut-il être un acteur de la souveraineté numérique française ?

  La crise du Covid a démontré la fragilité de nos économies modernes, dépossédée au fil des années du contrôle de leurs moyens de productions critiques et le retour à une économie souveraine, solidaire et écologique est nécessaire. Souveraine signifie indépendante et maitresse de ses moyens, notamment de ses données, véritable « carburant » de l’économie. Comment […]

Continue reading

21 juillet 2020

Comment l’IA améliore et rend plus « intelligente » la relation client ?

La crise du Covid-19 a eu un impact sanitaire et économique sans précédent. Face à une activité encore très volatile et à une reprise économique qui se fait attendre, les nouvelles technologies et en particulier l’IA offrent des solutions et des leviers d’accélération. Dans ce contexte, comment utiliser au mieux les capacités de l’IA pour […]

Continue reading