Leaders d'Opinion

Think Paris 2018 : Point de vue de Valentin Blanchot

Share this post:

A l’occasion de l’événement IBM Think Paris 2018 « Where technology meets Humanity », Valentin Blanchot nous donne son regard sur les technologies au service de l’humain et leurs impacts dans la transformation des entreprises.

Nous vous invitons à découvrir son interview…

 

Valentin, en quelques mots, qui êtes vous ?

Je suis Valentin Blanchot, président de Shine Media, société éditrice du site siecledigital.fr dont je suis le rédacteur en chef.

 

Quel est pour vous le principal impact des technologies dans la transformation des entreprises ?

Les technologies en entreprise transforment tous les métiers par un premier point qui est commun à tous : l’automatisation. Depuis des décennies, les métiers pénibles physiquement disparaissent, car automatisés ou remplacés par une solution plus simple. D’autres services comme la comptabilité, le marketing, ou même la R et D deviennent bien plus performants parce que les vitesses de calculs augmentent, parce que l’on crée des logiciels qui scannent et lisent les factures, parce qu’on arrive à simuler une réaction chimique …
Le second point découle logiquement du premier : les services sont plus intelligents. En laissant à l’informatique certaines tâches opérationnelles, les différents services des entreprises peuvent se consacrer à des optimisations continues.
En somme, les technologies transforment les entreprises en les rendant plus innovantes, et en augmentant leur capacité à innover.

 

Personnellement, si la technologie, comme l’IA par exemple, devait changer quelque chose au service de l’humain, qu’aimeriez-vous que cela soit ?

J’aimerais que cela porte sur le fait de nous rendre la vie meilleure d’une manière générale. Dans un premier temps, cela passera par la médecine. Avec la mort de la mort peut-être, mais avant tout une meilleure détection des maladies et un véritable soutien au corps médical. Dans un second temps, on verra arriver cela dans les transports. C’est déjà le cas avec les avancées pour les voitures autonomes, mais il reste encore les trains, les avions, et les bateaux. Si tout est autonome, tout pourrait aller plus vite. Pour partir en vacances, ou aller au travail, nous n’aurions qu’à nous installer confortablement.
Enfin, associée à la robotisation, l’intelligence artificielle pourrait d’ici de nombreuses années nous permettre d’avoir des compagnons. Je ne pense pas que le robot de Boston Dynamics pourrait remplacer un golden retriever, mais il pourrait assister des personnes dans leur vie de tous les jours, ou aider au sein des entreprises. Si l’on se laisse rêver … peut-être aurons-nous un jour des êtres façon i-Robot.
Le futur nous réserve de belles surprises.

 

Découvrir ou revivre les moments clés de Think Paris 2018

Interviews reccueillies par Sandrine Durupt et Séverine Liénard

More Leaders d'Opinion stories
18 juillet 2019

Au-delà des partenariats : la révolution des écosystèmes

Pour accompagner plus efficacement la transformation de ses clients, IBM collabore différemment avec ses partenaires. Aujourd’hui, ce sont les écosystèmes qui permettent de mettre en place des dynamiques disruptives et garantissent la croissance future. Avec la multiplication des clouds, l’explosion de la donnée, l’avènement de l’intelligence artificielle et de la blockchain, le modèle économique des […]

Continue reading

26 juin 2019

L’éthique comme accélérateur de l’Intelligence Augmentée

L’intelligence artificielle est un vecteur incontournable de la transformation digitale des entreprises, notamment dans le secteur bancaire. Promesse d’une révolution dans la valorisation des données et du big data, l’Intelligence Artificielle – ou devrait-on dire « l’Intelligence Augmentée » – nous place aussi devant de nouveaux défis, dont celui de la transparence et de l’éthique. Explications, illustrations […]

Continue reading

24 juin 2019

L’IA et le prédictif vont permettre d’offrir davantage de services de transport connectés

L’analyse des données de transport permet aux opérateurs et aux collectivités d’avoir une connaissance plus fine des flux et des usages. Ces diagnostics sont autant de leviers pour renforcer l’efficacité des infrastructures existantes et mieux combiner les transports individuels et collectifs. Les outils numériques encouragent aussi les usages partagés, en attendant les nouvelles opportunités liées […]

Continue reading