Créer un écosystème numérique de confiance pour l’exploitation minière en Colombie-Britannique

By and Phil Duffy | 5 minute read | 10 mars 2022

Les pratiques responsables visant à préserver notre planète exigent innovation, agilité et collaboration. Les consommateurs, les investisseurs, les producteurs et les gouvernements du monde entier choisissent de faire affaire avec ceux qui font preuve d’un engagement en faveur de la durabilité.

Dans le secteur minier, la Colombie-Britannique s’est engagée à améliorer la transparence et la confiance en ce qui concerne la provenance et la production des produits. Il s’agit notamment des informations sur la provenance pour  la chaîne d’approvisionnement, le suivi et les rapports environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

« Bien qu’il y ait déjà d’énormes progrès en cours dans ce domaine Réseau d’approvisionnement responsable de la technologie Blockchain », déclare Alex Kaplan, responsable mondial des identifications numériques d’IBM. « Ce qui me réjouit le plus, c’est ce qui s’en vient et où nous pourrions aller ensemble. »

Tracer la voie

Le gouvernement de la Colombie-Britannique montre la voie en créant un service numérique et en mettant sur pied un écosystème qui rassemble les producteurs, les acheteurs et les investisseurs de ces matières premières afin de développer la certification de confiance dans le domaine minier.  Dans le cadre de cette initiative, le gouvernement rassemble l’écosystème numérique de confiance dirigé par le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Innovation à faible émission de carbone (EMLI) de la Colombie-Britannique. En partenariat avec le ministère des services aux citoyens de la Colombie-Britannique, un travail important sur la confiance numérique est en cours dans la province.

Découvrez comment la technologie Blockchain d’IBM aide les agences gouvernementales à réagir face aux nouvelles perturbations.

La technologie Blockchain fait partie de l’infrastructure de base de cette initiative car elle est un catalyseur du développement durable, et elle permet un échange de confiance et une automatisation des données sur les minéraux entre tous les membres participants. En s’appuyant sur l’expertise technique et consultative de la technologie Blockchain d’IBM, un écosystème numérique pilote de confiance est mis en place. Il permettra aux producteurs de ressources naturelles de la Colombie-Britannique de partager des preuves vérifiables sur l’origine des matériaux et les pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) durables certifiées du producteur, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En outre, IBM et EMLI s’associent pour créer une vision à long terme sur la manière dont la technologie et l’écosystème répondront aux besoins du marché et sur un modèle de gouvernance pour accélérer l’adoption future. Les membres fondateurs de la communauté travaillant sur la confiance numérique, collaboreront ensemble au cours des prochains mois pour élaborer une charte de gouvernance pour l’écosystème et son processus, pour soutenir l’intégration et étendre les services.

Concrétisation: L’identification numérique en action

Cette collaboration s’appuiera sur le service existant OrgBook de Colombie-britannique . OrgBook de Colombie-Britannique a débuté en 2017 sous la forme d’une collaboration et d’une exploration initiale les données des registres avec IBM et le Conseil canadien de l’identification et de l’authentification numériques (CCIAN), puis a évolué pour utiliser des justificatifs vérifiables, en s’appuyant sur les technologies Hyperledger Aries et Indy. Le gouvernement de la Colombie-Britannique et IBM ont participé à la création et au financement de la Fondation Trust Over IP (ToIP), qui se consacre à la confiance numérique. ToIP a été créée en mai 2020; il s’agit d’une convergence d’efforts dans les domaines de l’identité numérique, des justificatifs vérifiables, de la technologie Blockchain et des communications sécurisées pour converger et créer une architecture interopérable pour la confiance numérique décentralisée.

« En termes simples », déclare Ryan Forman, directeur exécutif de la Direction des initiatives stratégiques d’EMLI, « la province de la Colombie-Britannique tire parti de son investissement dans la technologie de registre distribué à source ouverte, de sa participation à la ToIP et des données sur les émissions industrielles pour permettre aux exploitants miniers de partager facilement des informations vérifiées par des tiers sur les performances de l’entreprise. » Il s’agit de permettre à de multiples secteurs de l’économie de fournir des informations et des données détenues par la province, allant bien au-delà des données provinciales.

L’écosystème numérique en est au début de sa phase d’adoption et IBM, en collaboration avec la province de la Colombie-Britannique, travaille avec un comité consultatif international pour développer la stratégie et l’approche. La Colombie-Britannique a conçu un portefeuille pour gérer les affaires au niveau de l’entreprise, ce qui est une première pour un. La province pourra ainsi délivrer des titres de compétences directement aux entreprises, ce qui permettra aux exploitants miniers de contrôler eux-mêmes les données.

Le portefeuille de l’écosystème de confiance numérique de mines utilise des justificatifs vérifiables qui sont des versions numériques améliorées de justificatifs physiques.. L’écosystème de confiance numérique de Mines repose sur une technologie hautement transparente, sécurisée, inviolable et immuable. À partir du moment où l’information est stockée, elle ne peut plus être modifiée. Les identifications peuvent être supprimés et renouvelés en fonction des processus commerciaux.

Aller de l’avant avec l’exploitation minière en Colombie-Britannique

L’utilisation d’une technologie telle que la technologie Blockchain permet aux exploitants miniers, aux régulateurs et aux clients de faire vérifier leurs réductions de gaz à effet de serre et de partager ces références de manière fiable. Mais la technologie seule ne suffit pas. Pour que cet écosystème devienne une solution viable, adoptée au-delà de la phase pilote et qu’elle soit défendue par ses participants sur le marché, il faudra à la fois une vision à long terme de la manière dont la technologie répondra aux besoins du marché et un modèle de gouvernance permettant une croissance future.

EMLI s’associe à IBM pour s’engager avec les membres fondateurs de la communauté de confiance numérique du domaine des mines, et pour élaborer une charte de gouvernance pour la communauté et des processus. Ce partenariat permettra également de soutenir l’intégration et d’étendre les services du portefeuille.

« Je suis très heureux de participer à cette importante initiative qui démontre clairement le leadership et l’engagement de la Colombie-Britannique à soutenir l’innovation de pointe dans la réduction de l’empreinte carbone de nos industries de ressources naturelles », a déclaré Gerri Sinclair, commissaire pour l’innovation de la Colombie-Britannique.

J’ai bien hâte que nous élaborions ensemble une stratégie de gouvernance qui aborde les aspects sectoriels, opérationnels, juridiques et technologiques de l’écosystème de confiance numérique du secteur des mines au cours des prochains mois.

Rejoignez les innovateurs qui transforment les industries pour assurer un avenir durable, découvrez comment Bâtir une entreprise et un avenir durables.

Phil Duffy, Chef du secteur public/Climat et durabilité, IBM Conseil

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/philip-duffy-7654943a/

[autopilot_shortcode]