VMware
Arrière-plan noir et bleu
Qu'est-ce que VMware ?

Découvrez-en plus sur VMware, les logiciels de virtualisation, les machines virtuelles et la manière dont ils constituent un élément crucial des infrastructures informatiques de nombreuses entreprises.

Pour faire simple, VMware (lien externe à ibm.com) développe des logiciels de virtualisation.

Le logiciel de virtualisation crée une couche d'abstraction sur le matériel informatique qui permet de diviser les éléments matériels d'un seul ordinateur (processeurs, mémoire, stockage, etc.) en plusieurs ordinateurs virtuels, communément appelés machines virtuelles (VM). Chaque machine virtuelle exécute son propre système d'exploitation (OS) et se comporte comme un ordinateur indépendant, même si elle fonctionne sur une partie du matériel informatique sous-jacent réel.

Comme vous pouvez le supposer, la virtualisation permet d'utiliser plus efficacement le matériel informatique et de générer un meilleur retour sur l'investissement matériel d'une organisation. Elle permet également aux fournisseurs de clouds (publics ou privés) de servir davantage d'utilisateurs avec leur matériel informatique physique existant.

Les

produits de virtualisation de VMware constituent désormais un élément essentiel des infrastructures informatiques de nombreuses entreprises. 

Pour une présentation visuelle du concept de virtualisation, voir notre vidéo « La virtualisation expliquée » :

Produits à la une

IBM Cloud for VMware Solutions

Voir « Virtualisation : le guide complet » pour une présentation détaillée.

Machines virtuelles (VM)

Une machine virtuelle (VM) est l'unité de base de la virtualisation VMware. Une machine virtuelle est une représentation logicielle d'un ordinateur physique. Un système d'exploitation (OS) exécuté dans une machine virtuelle s'appelle un système d'exploitation invité.

Chaque VM comprend un fichier de configuration qui stocke les paramètres de la VM, un fichier de disque virtuel qui est la version logicielle d'un disque dur, et un fichier journal qui conserve la trace des activités de la VM, y compris les pannes du système, les changements de matériel, les migrations des machines virtuelles d'un hôte à l'autre, et le statut de la VM.

VMware propose divers outils de gestion de ces fichiers. Vous pouvez configurer les paramètres de la machine virtuelle à l'aide de vSphere Client, une interface de ligne de commande pour la gestion des VM. Vous pouvez également utiliser le SDK vSphere Web Services pour configurer les VM via d'autres programmes. Par exemple, vous pourriez permettre à votre environnement de développement logiciel de créer une machine virtuelle qu'il pourrait utiliser pour tester un logiciel.

Pour plus d'informations sur les machines virtuelles, voir «Machines virtuelles : guide complet. »

Liens connexes

Formation IBM Cloud

Niveau gratuit IBM Cloud


Avantages

L'utilisation des produits et services VMware pour la virtualisation apporte plusieurs avantages. Il s'agit notamment :

  • Amélioration du retour sur investissement : VMware vous permet d'utiliser davantage les ressources d'un ordinateur physique. Les administrateurs n'aiment pas exécuter de multiples applications critiques sur le système d'exploitation d'un serveur unique, car en cas de panne d'une application, le système d'exploitation peut se révéler instable et planter d'autres applications. Une façon d'éliminer ce risque consiste à exécuter chaque application dans son propre système d'exploitation sur son propre serveur physique dédié, mais cela est inefficace, car chaque système d'exploitation peut n'utiliser que 30 % de la puissance du processeur d'un serveur. Avec VMware, vous pouvez exécuter chaque application dans son propre système d'exploitation sur le même serveur physique et utiliser plus efficacement la puissance de traitement disponible du serveur physique.
  • Utilisation plus efficace de l'énergie et de l'espace : VMware vous permet d'exécuter plus d'applications en utilisant moins de serveurs physiques. Un nombre réduit de serveurs physiques nécessite moins d'espace dans votre centre de données et moins d'énergie pour les alimenter et les refroidir.
  • Support du secteur : VMware est le principal fournisseur de services de virtualisation, avec plus de 500 000 clients. Un réseau de 75 000 partenaires accompagne les clients avec une grande variété de produits et services complémentaires.

Virtualisation

Voici les différents composants de la virtualisation VMware et la manière dont ils fonctionnent.

Hyperviseur VMware

VMware virtualise les ordinateurs physiques à l'aide de son produit principal, l'hyperviseur. Un hyperviseur est une fine couche logicielle qui interagit avec les ressources sous-jacentes d'un ordinateur physique (appelé l'hôte) et alloue les ressources aux autres systèmes d'exploitation (appelés invités). Le système d'exploitation invité demande des ressources à l'hyperviseur.

L'hyperviseur isole chaque système d'exploitation invité pour qu'il puisse s'exécuter sans interférer avec les autres. Ainsi, si un système d'exploitation invité est affecté par une défaillance d'application, devient instable ou est infecté par un logiciel malveillant, les performances ou le fonctionnement des autres systèmes d'exploitation exécutés sur l'hôte ne sont pas affectées.

« Hyperviseurs : guide complet » présente en détail les hyperviseurs et leur fonctionnement.

VMware ESXi

L'hyperviseur ESXi de VMware, axé sur les centres de données (lien externe à ibm.com), est un hyperviseur de type 1 ou « non virtualisé », qui remplace le système d'exploitation principal qui interagirait avec les composants physiques d'un ordinateur. Il succède à ESX, qui était un hyperviseur de plus grande taille qui utilisait davantage de ressources de l'ordinateur hôte. VMware a abandonné ESX.

L'ESXi de VMware est en concurrence avec plusieurs autres hyperviseurs de type 1 :

  • VMware vs Hyper-V : Hyper-V de Microsoft est un produit hyperviseur qui vous permet d'exécuter plusieurs systèmes d'exploitation sur le même serveur ou ordinateur client. Comme ESXi de VMware, Hyper-V est un hyperviseur de type 1 qui interagit avec les ressources physiques de calcul et de mémoire sous-jacentes. Hyper-V fonctionne différemment d'ESXi, en utilisant des partitions pour gérer ses machines virtuelles. Hyper-V s'exécute obligatoirement sur un système d'exploitation Windows. Lorsqu'il est activé, il s'installe à côté du système d'exploitation Windows dans une partition racine, ce qui donne à Windows un accès privilégié au matériel sous-jacent. Il exécute les systèmes d'exploitation invités dans des partitions enfant qui communiquent avec le matériel physique via la partition racine. Hyper-V est également fourni avec des clients Windows 10, en concurrence avec les hyperviseurs Workstation de type 2 de VMware.
  • VMware vs Citrix : Citrix offre des produits de virtualisation des applications et des postes de travail et possède une longue expérience sur le marché de l'intégration des postes de travail virtuels. Sa principale offre d'hyperviseur est l'hyperviseur Citrix (appelé XenServer), qui est en concurrence avec VMware vSphere. Les produits de virtualisation des applications et des postes de travail de Citrix sont en concurrence avec le produit d'intégration des postes de travail virtuels Horizon de VMware.
  • VMware vs. KVM :  VMware ESXi et KVM sont tous deux des hyperviseurs, mais KVM fait partie du noyau Linux (le cœur du système d'exploitation). Le grand avantage de KVM sur VMware ESXi est qu'il s'agit d'un produit open source, ce qui rend sa base de code transparente. Vous pouvez utiliser une variété d'outils de gestion de la virtualisation open source qui s'intègrent au noyau Linux. Comme pour de nombreux projets open source, ils peuvent nécessiter un travail de configuration supplémentaire. Vous pouvez également acheter Red Hat Virtualization, qui fournit une suite d'outils de gestion pour les serveurs virtuels construits sur KVM.

VMware et Linux

VMware s'est appuyé sur Linux au début de son histoire. La première version de son hyperviseur, appelée ESX, comprenait un noyau Linux (la partie centrale d'un système d'exploitation qui gère le matériel informatique). Lors du lancement de ESXi, VMware a remplacé le Linux noyau par son propre noyau. ESXi prend en charge un large éventail de systèmes d'exploitation invités Linux, dont Ubuntu, Debian et FreeBSD.


Virtualisation de bureau

VMware est un hyperviseur de serveur bien établi, mais l'entreprise vend également des logiciels qui virtualisent les systèmes d'exploitation des ordinateurs de bureau. Cette section couvre certains de ces logiciels et leur fonctionnement.

Qu'est-ce que VMware Workstation ?

VMware Workstation inclut des hyperviseurs de type 2. Contrairement à l'hyperviseur de type 1, qui remplace complètement le système d'exploitation sous-jacent, l'hyperviseur de type 2 fonctionne comme une application sur le système d'exploitation du poste de travail et permet aux utilisateurs du poste de travail d'exécuter un second système d'exploitation sur leur système d'exploitation principal (hôte).

VMware Workstation est disponible dans deux versions :

  • Workstation Player (lien externe à IBM) est une version gratuite qui prend en charge un seul OS invité.
  • Workstation Pro (lien externe à IBM) prend en charge plusieurs systèmes d'exploitation invités et s'intègre aux outils de gestion de la virtualisation d'entreprise de VMware.

Comment installer les outils VMware

Quoi de mieux que d'avoir un deuxième système d'exploitation sur votre ordinateur de bureau ? Disposer d'un deuxième système d'exploitation qui peut échanger des données avec le premier. C'est là qu'intervient la solution VMware Tools. Il s'agit d'un composant essentiel de tout environnement VMware Workstation. Il permet au système d'exploitation invité fonctionnant dans l'hyperviseur de type 2 de fonctionner plus efficacement avec le système d'exploitation hôte.

Les avantages de l'installation de VMware Tools comprennent des performances graphiques plus rapides et la prise en charge des dossiers partagés entre l'invité et le système d'exploitation hôte. Vous pouvez l'utiliser pour faire glisser et déposer des fichiers et pour couper et coller entre les deux systèmes d'exploitation.

Pour installer VMware Tools, cliquez sur VM , puis sur Installer VMware Tools dans le menu de VMware Workstation. VMWare Workstation monte ensuite un lecteur de CD-ROM virtuel dans le système d'exploitation invité qui contient le programme d'installation de VMware Tools. Vous accédez ensuite à l'image du CD-ROM à partir du système d'exploitation invité et exécutez le programme d'installation.

Voir les instructions d'installation complètes dans la  documentation VMware Tools (lien externe à ibm.com).

Les hyperviseurs de type 2 de VMware sont en concurrence avec d'autres sur le marché, notamment :

  • VMware vs Virtualbox : VirtualBox est un hyperviseur de type 2 produit par Innotek, propriété d'Oracle, qui fait concurrence à VMware Workstation. Il s'agit d'un produit gratuit et open source qui vous permet d'installer et d'utiliser un autre système d'exploitation en plus de celui qui se trouve déjà sur votre ordinateur de bureau ou portable. Vous pouvez installer les produits VMware sur Linux et Windows. VirtualBox prend en charge Linux, Windows, Solaris et FreeBSD en tant que systèmes d'exploitation hôtes. Chaque produit dispose de ses forces et ses relatives faiblesses dans différents domaines. Les produits de VMware offrent une meilleure prise en charge des graphiques 3D, tandis que VirtualBox prend en charge davantage d'images de disques virtuels, des fichiers contenant les données de la machine virtuelle.
  • VMware vs. Parallels : Parallels est un hyperviseur de type 2 dédié à l'exécution de systèmes d'exploitation invités sur la plateforme macOS. Il rivalise avec VMware Fusion. VMware Fusion est disponible à un prix unique, mais vous ne pouvez obtenir une licence pour Parallels que par le biais d'un modèle d'abonnement.

Virtual Desktop Integration (VDI)

VMware propose un troisième modèle qui se situe quelque part entre la virtualisation des serveurs et des postes de travail ci-dessus : l'intégration de bureau virtuels (VDI). VDI virtualise les systèmes d'exploitation du poste de travail sur un serveur.

VDI offre une gestion de bureau centralisé quie vous permet de configurer et de dépanner les systèmes d'exploitation des postes de travail sans accès à distance ni visite sur site. Les utilisateurs peuvent accéder à leurs applications et à leurs données à partir de n'importe quel appareil, où qu'ils soient, sans avoir à investir dans des points de terminaison client coûteux et puissants. Les données sensibles sécurisées ne quittent jamais le serveur.

VMware Horizon

VMware Horizon est la suite d'outils VDI de VMware. Elle prend en charge les postes de travail Windows et Linux. Vous pouvez exécuter vos postes de travail virtuels dans vos propres locaux ou utiliser Horizon Cloud pour les exécuter dans plusieurs environnements de cloud hébergés.

La suite Horizon comprend Horizon Apps, une plateforme qui vous permet de créer votre propre magasin d'applications personnalisé que les utilisateurs de l'entreprise peuvent exécuter sur leurs bureaux virtuels. Vos utilisateurs peuvent accéder à une combinaison d'applications sur site, SaaS et mobiles en utilisant un des informations d'identification de connexion uniques.

Découvrez les avantages de l'intégration des bureaux virtuels avec VMware Horizon sur IBM Cloud.

vSphere

VMware vSphere (lien externe à IBM) est la plateforme de virtualisation d'entreprise de VMware, qui comprend à la fois le logiciel hyperviseur ESXi et la plateforme de gestion vCenter Server pour la gestion de plusieurs hyperviseurs.

VSphere est disponible dans configurations : Standard, Enterprise Class et Platinum. Chacune d'entre elles prend en charge le stockage des machines virtuelles basé sur des politiques, la migration des charges de travail en direct et les fonctions de cybersécurité intégrées. Les options haut de gamme comprennent le chiffrement au niveau des machines virtuelles, la gestion intégrée des conteneurs, l'équilibrage de charge et la gestion centralisée du réseau. Seul Platinum prend en charge les réponses automatisées aux menaces de sécurité et l'intégration avec des outils d'opérations de sécurité tiers.

Découvrez plus en détail cette plateforme de virtualisation en consultant VMware vSphere sur IBM Cloud.

vCenter

L'un des composants importants de vSphere est vCenter Server (lien externe à IBM). Il s'agit du composant de gestion de vSphere. Il vous permet de gérer les déploiements de machines virtuelles à travers un large éventail de serveurs hôtes. Il attribue des machines virtuelles aux hôtes, leur alloue des ressources, surveille les performances et automatise les flux. Cet outil peut être utilisé pour gérer les privilèges des utilisateurs en fonction de leurs propres politiques.

Le serveur VCenter comporte trois composants principaux :

  • VSphere Web Client est l'interface utilisateur de la plateforme, qui fournit aux administrateurs un accès par navigateur à toutes les fonctions.
  • Base de données du serveur VCenter est le référentiel de données du produit. Elle stocke les données nécessaires aux serveurs hôtes pour exécuter les hyperviseurs et les machines virtuelles.
  • AVCenter Single Sign-On vous permet d'accéder à l'ensemble de l'infrastructure vSphere avec une seule connexion.

IBM Garage propose une visite de VMware vCenter Server. Vous pouvez en savoir plus sur  VMware vCenter Server sur IBM Cloud ici.


Groupement

L'utilisation d'un hyperviseur sur un serveur hôte permet de maximiser l'utilisation de ce matériel, mais la plupart des entreprises ont besoin de plus de machines virtuelles qu'elles ne peuvent en placer sur un seul serveur physique. C'est là que la technologie de groupement de VMWare intervient.

VMware partage les ressources entre les hôtes en les regroupant dans une grappe et en les traitant comme une machine unique. Vous pouvez alors utiliser la technologie de mise en cluster de VMware pour mutualiser les ressources matérielles entre les hyperviseurs exécutés sur chaque hôte de la grappe. Lorsque vous ajoutez une VM à une grappe, vous pouvez lui donner accès à ces ressources mutualisées. Une entreprise à technologie VMware peut être dotée de nombreuses grappes.

VMware permet de créer et gérer les grappes dans son environnement vSphere. Une grappe prend en charge de nombreuses fonctions de vSphere, notamment l'équilibrage de charge de travail, la haute disponibilité et la résilience avec tolérance aux pannes.

Le groupement VMware vous donne accès à plusieurs fonctions VMware qui permettent l'exécution de votre infrastructure virtuelle de manière fluide et fiable :

VMware HA

La solution de haute disponibilité (HA) vSphere de VMware (lien externe à ibm.com) vous permet de basculer les machines virtuelles entre les hôtes physiques en cas de panne du matériel sous-jacent. Elle surveille le cluster et si elle détecte une panne matérielle, elle redémarre ses machines virtuelles sur d'autres hôtes.

VSphere HA désigne un hôte dans une grappe comme « maître », les autres étant appelés « esclaves ». Le maître communique avec le serveur vCenter et signale l'état des machines virtuelles protégées et des hôtes esclaves.

VMware Fault Tolerance

Bien que vSphere HA permette une reprise rapide après une panne, des temps d'arrêt existent toujours pendant le déplacement et le redémarrage d'une VM. Si vous voulez renforcer la protection des applications stratétiques, vSphere Full Tolerance (lien externe à ibm.com) offre un niveau de disponibilité plus élevé. La solution évite les pertes de données, des transactions ou des connexions.

VSphere Fault Tolerance fonctionne en exécutant une machine virtuelle principale et une machine virtuelle secondaire sur des hôtes séparés dans la grappe et en s'assurant qu'elles sont identiques à tout point. Si l'un de leurs hôtes tombe en panne, l'hôte restant continue à fonctionner, et vSphere Fault Tolerance crée une nouvelle machine virtuelle secondaire, afin de rétablir la redondance. VSphere automatise l'ensemble du traitement.

VMware DRS

Si vous autorisez de nombreuses machines virtuelles à s'exécuter sans être gérées sur vos machines virtuelles hôtes, vous allez rencontrer des problèmes. Certaines machines virtuelles consomment plus de ressources de traitement et de mémoire que d'autres, ce qui peut créer des charges de travail déséquilibrées, des hôtes travaillant plus que d'autres. VMware Distributed Resource Scheduling (DRS) (lien externe à IBM) résout ce problème en équilibrant les charges de travail entre les différents hyperviseurs ESXi.

DRS, une fonctionnalité de vSphere Enterprise Plus, fonctionne dans un cluster d'hôtes ESXi qui partagent des ressources. Elle surveille l'utilisation du processeur et de la RAM des hôtes et déplace les machines virtuelles entre eux, afin d'éviter que des hôtes soient surchargés ou sous-utilisés. Vous pouvez définir vous-même ces politiques d'allocation pour réaffecter les ressources de manière agressive ou pour rééquilibrer moins souvent.


Virtualisation du reste du centre de données

VMware s'est fait un nom en virtualisant les serveurs et les systèmes d'exploitation de bureau. En 2012, l'entreprise a annoncé son intention de virtualiser et d'automatiser tout ce qui se trouve dans le centre de données dans un concept appelé centre de données défini par les logiciels (SDDC).

Pour plus infos sur les SDDC, consultez « Centres de données définis par les logiciels : guide complet. »

Les éléments du SDDC de VMware sont les suivants :

VMware NSX

VMware NSX (lien externe à ibm.com) est un produit de virtualisation de réseau qui vous permet de définir et de contrôler votre réseau informatique de manière logique dans un logiciel. Vous pouvez consolider les fonctions réseau telles que la commutation, le routage, l'équilibrage de la charge de trafic et les pare-feu dans des hyperviseurs fonctionnant sur des ordinateurs x86. Vous pouvez gérer ces fonctions ensemble à partir d'un seul écran plutôt que de configurer manuellement différents matériels sur différentes interfaces, et vous pouvez également appliquer des politiques logicielles pour automatiser les fonctions du réseau. Il s'agit du composant réseau du SDDC de VMware qui apporte les mêmes avantages de la virtualisation aux fonctions réseau, logicielles et informatiques.

Le produit prend en charge plusieurs environnements, y compris votre centre de données, un cloud privé et des cloud publics hébergés. Ll est ainsi plus facile pour votre réseau de prendre en charge les applications cloud natives qui reposent sur des environnements de conteneurs et des microservices.

VMware vSAN

VMware vSAN (lien externe à ibm.com) est un composant de la solution VMware de virtualisation du stockage. Il crée une interface logicielle entre les machines virtuelles et les périphériques de stockage physiques. Ce logiciel, qui fait partie de l'hyperviseur ESXi, représente les périphériques de stockage physiques comme un seul pool de stockage partagé, accessible aux machines de la même grappe

Grâce à VMware vSAN, vos machines virtuelles peuvent utiliser l'espace de stockage de n'importe quel ordinateur d'une grappe, au lieu de dépendre d'un seul ordinateur, qui risque de manquer d'espace. Cela évite également de gaspiller le stockage d'un ordinateur physique si les machines virtuelles qui sont exécutées sur l'ordinateur ne l'utilisent pas. Les VM exécutées sur d'autres hôtes peuvent également utiliser son espace de stockage.

VSAN s'intègre à vSphere pour créer un pool de stockage pour les tâches de gestion, telles que la haute disponibilité, la migration des charges de travail et l'équilibrage des charges de travail. Les politiques personnalisées vous donnent un contrôle total sur la façon dont vSphere utilise le stockage partagé.

VMware Cloud

VMware propose plusieurs produits et services sous la bannière VMware Cloud (lien externe à ibm.com). VMware Cloud Foundation, une suite logicielle intégrée prenant en charge les opérations de cloud hybride, comprend une gamme de services pour l'informatique définie par les logiciels, le stockage, la mise en réseau et la sécurité, et elle est disponible en tant que service auprès de divers fournisseurs de cloud. Vous pouvez la déployer dans un environnement de cloud privé via vSAN ReadyNode, une configuration de serveur validée fournie par un OEM travaillant avec VMware.

Découvrez-en plus en consultant VMware Solutions on IBM Cloud.

VMware HCX (Service)

VMware HCX (lien externe à ibm.com) est un composant de VMware Cloud qui aide les entreprises à utiliser une combinaison d'environnements informatiques. Les équipes informatiques disposent ainsi des fonctionnalités qu'elles souhaitent au juste coût et peuvent conserver les données les plus sensibles sur leurs propres ordinateurs. Le défi consiste à faire fonctionner ces VM ensemble dans ces différents environnements.

HCX est la réponse de VMware à cette complexité de cloud hybride. Il s'agit d'une offre de logiciel en tant que service (SaaS) qui vous permet de gérer plusieurs instances vSphere dans différents environnements, allant des centres de données sur site aux environnements hébergés en cloud.

Anciennement appelé Hybrid Cloud Extension et NSX Hybrid Connect, HCX masque votre environnement vSphere de sorte que les machines virtuelles qu'il gère semblent avoir la même adresse IP, quel que soit l'endroit où elles se trouvent. HCX utilise une connexion de réseau étendu (WAN) optimisée pour étendre les applications sur site au cloud sans reconfiguration. Vous pouvez ainsi faire appel à la puissance de calcul supplémentaire du cloud pour maintenir les performances des applications sur site lorsque la demande de calcul dépasse les ressources physiques sur site.

Cette situation est courante dans le secteur de la distribution. Un pic de la demande sur un site de commerce électronique peut épuiser toutes les ressources de votre centre de données. Vous pouvez maintenir le flux des commandes et éviter de frustrer les clients frustrés en faisant appel à des ressources informatiques dans le cloud.

HCX vous permet de répliquer vos données vers une instance vSphere cloud pour la reprise après incident. Si vous devez passer à un serveur ou un système de secours en cas d'indisponibilité de votre infrastructure sur site, vous pouvez le faire sans reconfigurer les adresses IP.

Découvrez plus en détail VMware HCX on IBM Cloud dans notre Centre d'architecture.


Sauvegarde et instantanés

Comme les ordinateurs physiques, les VM doivent être sauvegardées. VMware fournissait son propre produit, appelé vSphere Data Protection, mais il a été abandonné. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser le logiciel de sauvegarde, récupération et dédoublonnage Avamar d'EMC qui alimentait vSphere Data Protection. Il existe également d'autres solutions de sauvegarde tierces des partenaires de VMware.

Un instantané VMware est un fichier qui préserve l'état d'une VM et de ses données à un moment donné dans le temps. Un instantané vous permet de restaurer votre machine virtuelle au moment où l'instantané a été créé. Les instantanés ne sont pas des sauvegardes, car ils ne sauvegardent que les modifications du fichier du disque virtuel d'origine. Seule une solution complète de sauvegarde peut entièrement protéger vos machines virtuelles.


Conteneurs VMware

Les développeurs utilisent de plus en plus les conteneurs comme alternative aux VM. Comme les machines virtuelles, ce sont des environnements virtuels contenant des applications isolées des composants matériels physiques. Cependant, les conteneurs partagent le noyau sous-jacent du système d'exploitation hôte au lieu de virtualiser un système d'exploitation entier comme le font les machines virtuelles.

Pour une présentation complète des conteneurs, consultez « Conteneurs : guide complet. »

Les conteneurs offrent plus de souplesse et utilisent la puissance de calcul physique plus efficacement que les VM, mais ils ne conviennent pas à tous les cas. Vous pourriez vouloir développer une application entièrement nouvelle qui divise de petits morceaux de fonctionnalité appelés microservices dans des conteneurs distincts, ce qui rend le développement et la maintenance de l'application plus agiles. En revanche, une application existante écrite pour s'exécuter sous la forme d'un seul programme binaire pourrait être mieux adaptée à une VM qui reflète l'environnement auquel elle est habituée. Vous pouvez tirer parti des conteneurs et des VM en utilisant la fonction vSphere Integrated Containers de VMware (lien externe à ibm.com), qui comble le fossé entre les deux en permettant aux conteneurs de s'exécuter dans des environnements VMware. Il comprend trois composants :

  • VSphere Integrated Container Engine permet aux développeurs d'exécuter des applications conteneurisées basées sur le célèbre format de conteneur Docker avec des machines virtuelles dans la même infrastructure vSphere.
  • Project Harbor est un registre de conteneurs d'entreprise qui permet aux développeurs de stocker et de distribuer des images de conteneurs, afin que d'autres développeurs puissent les réutiliser.
  • Project Admiral est un portail de gestion qui permet aux équipes de développement de mettre à disposition et de gérer les conteneurs.

Airwatch

AirWatch (lien externe à ibm.com) est une division VMware dédiée à la gestion de la mobilité d'entreprise. Sa technologie est à la base du produit Workspace ONE Unified Endpoint Management de VMware, qui vous permet de gérer des points de terminaison allant des ordinateurs de bureau aux dispositifs de l'Internet des objets (IoT) à faible encombrement à l'aide d'une console de gestion unique.

Les points de terminaison représentent des risques de sécurité pour les entreprises. Des pirates peuvent accéder à l'ensemble du réseau en infectant un seul point de terminaison avec un logiciel malveillant. Les points de terminaison sont également exposés aux risques de vol physique, ce qui augmente la vulnérabilité des données qu'ils abritent. La gestion centralisée de tous les points de terminaison, même lorsqu'ils ne se trouvent pas sur le réseau du bureau, permet aux administrateurs de s'assurer qu'ils sont correctement sécurisés et chiffrés.

Le produit de gestion des points de terminaison prend en charge une gamme de systèmes d'exploitation, d'Android à MacOS et même des systèmes orientés IoT comme QNX. Vous pouvez configurer des règles d'utilisation et des paramètres de sécurité pour chaque appareil sur le réseau.


VMware et IBM Cloud

Les solutions IBM Cloud for VMware prennent en charge une grande variété de produits et services VMware dans son environnement de cloud. Vous pouvez migrer toutes vos charges de travail VMware depuis votre infrastructure sur site vers IBM Cloud, ou choisir une approche mixte et créer un environnement de cloud hybride que vous pouvez gérer depuis un seul emplacement.

Consultez le dossier de la solution IBM Cloud  (PDF, 265 Ko) pour  savoir comment  optimiser, étendre ou migrer en toute transparence vos charges de travail VMware vers des ressources de cloud computing mondiales et performantes.

Développez vos compétences grâce à des formations informatiques, telles que « Architectural Overview of Using VMWare Solutions », et divers autres cours accessibles dans la formation et la certification basée sur des rôles  IBM Cloud Professional Architect.

Visitez le site Web IBM Cloud et inscrivez-vous pour obtenir un ID IBM.


Solutions connexes

IBM Cloud for VMware Solutions

IBM Cloud for VMware Solutions est conçu pour vous aider à déplacer vos applications VMware depuis un emplacement sur site vers IBM Cloud.


IBM Cloud

IBM Cloud avec Red Hat réunit la sécurité, l'évolutivité d'entreprise et l'innovation les plus performantes du marché pour libérer tout le potentiel du cloud et de l'IA.


Solutions de cloud hybride

Découvrez comment les solutions cloud hybrides créées avec IBM Cloud peuvent aider votre organisation à migrer vers le cloud, à moderniser les applications existantes et à créer de nouvelles applications cloud natives.


Étapes suivantes
Apprenez, expérimentez et obtenez une certification IBM Cloud.

Formation IBM Cloud

Inscrivez-vous pour suivre des formations et obtenirs des certifications basées sur des rôles et les produits.

Essayer gratuitement IBM Cloud

Créez un compte IBM Cloud sans frais et accédez à plus de 40 produits toujours gratuits dans le domaine du cloud et de l'IA.