Qu'est-ce qu'un serveur bare metal ?
illustration de cubes bleus
Serveurs dédiés et bare metal

Découvrez les serveurs dédiés et bare metal, leurs avantages et leurs inconvénients par rapport aux serveurs virtualisés, et les cas d'utilisation auxquels ils s'adaptent le mieux. 

Produits à la une

Serveurs bare metal


Que sont les serveurs dédiés et bare metal ?

Un serveur dédié ou bare metal est une forme de service cloud permettant à l'utilisateur de louer à un fournisseur une machine physique qui n'est pas partagée avec d'autres locataires.

Contrairement au cloud computing traditionnel, qui est basé sur des machines virtuelles, les serveurs dédiés ne sont pas livrés avec un hyperviseur pré-installé et ils offrent à l'utilisateur le contrôle complet de leur infrastructure de serveur.

Les utilisateurs disposant du contrôle complet de la machine physique avec un serveur dédié, ils ont la possibilité de sélectionner leur propre système d'exploitation, d'éviter les interférences causées par les systèmes partageant leur infrastructure, et d'affiner les matériels et les logiciels en fonction des charges de travail spécifiques gourmandes en données.

Avec les serveurs virtuels, la mise en réseau, et l'archivage, les serveurs bare metal représentent un composant de base de la pile IaaS dans le cloud computing.


Avantages

Les principaux avantages des serveurs dédiés et bare metal sont basés sur l'accès des utilisateurs finaux aux ressources matérielles. Les avantages de cette approche sont les suivants :

  • Isolement physique renforcé offrant des avantages en matière de sécurité et de réglementation
  • Puissance de traitement accrue
  • Contrôle complet de leur pile logicielle
  • Régularité des performances des E-S de disque et de réseau
  • Amélioration de la qualité du service grâce à l'élimination du phénomène de parasitage causé par les systèmes voisins

Dans leur ensemble, les serveurs bare metal jouent un rôle important dans l'infrastructure de nombreuses entreprises, en raison de leur capacité unique à combiner performance et contrôle.


Serveurs dédiés versus serveurs bare metal

Bien que nous ayons jusqu'à maintenant utilisé ces termes de manière interchangeable dans le présent article, il faut savoir que les serveurs dédiés et bare métal présentent des similitudes, mais ne sont pas tout à fait identiques. Les différences ne portent pas sur les serveurs eux-mêmes, mais concernent plutôt leur mode de livraison par leur fournisseur.

Historiquement, les serveurs dédiés ont été associés à de longs délais de mise à disposition, des incréments de facturation de plusieurs mois ou années, et souvent à du matériel bas de gamme voire obsolète.

Le concept de serveurs non virtualisés s'est développé en réponse à l'image négative quelquefois associée aux serveurs dédiés et à l'hébergement. Les fournisseurs spécialisés dans les serveurs bare metal offrent du matériel dédié pour un service proche du modèle de service cloud, avec des temps de mise à disposition par minute, par heure, ainsi que du matériel qui englobe aussi bien des composants bon marché que du haut de gamme, y compris des unités de traitement graphique (GPU). Les serveurs dédiés restent une alternative moins chère pour les utilisateurs qui n'ont pas besoin de ces attributs.


Serveur dédié ou bare métal versus serveur virtuel

Aujourd'hui, les options de traitement disponibles pour les services cloud vont au-delà des serveurs bare metal et des serveurs cloud. Les conteneurs deviennent  une infrastructure de choix par défaut pour beaucoup d'applications cloud natives. Le service PaaS (plateforme sous forme de service) occupe un créneau important du marché des applications pour les développeurs qui ne veulent pas gérer un système d'exploitation ou un environnement d'exécution. Et l'informatique sans serveur est en train de devenir le modèle de choix des puristes du cloud.

Mais la comparaison vers laquelle la plupart des utilisateurs gravitent au moment d'évaluer les serveurs dédiés ou bare métal est celle faite par rapport aux serveurs virtuels. Ainsi, pour la plupart des entreprises, les critères de choix sont spécifiques à une charge de travail ou à une application. Il est extrêmement commun pour une société d'utiliser une combinaison entre serveurs dédiés et bare metal ainsi que des ressources virtualisées dans leur environnement cloud.

Les serveurs virtuels sont le modèle le plus courant du cloud computing, car ils offrent une plus grande densité de ressources, des temps de mise à disposition plus courts et une capacité d'ajustement rapide à la baisse ou à la hausse en fonction des besoins. Néanmoins, les serveurs dédiés ou bare metal représentent le choix idéal pour certains cas d'utilisation fondamentaux qui bénéficient de la combinaison des attributs centrés autour de ressources dédiées, une plus grande puissance de traitement et une performance plus cohérente des disques et des réseaux :

  • Charges de travail d'application et de données axées sur les performances : L'accès complet et le contrôle des ressources matérielles font du bare metal le bon choix pour certaines charges de travail comme celles associées aux calculs haute performance, au big data, aux bases de données haute performance mais aussi au jeu vidéo et aux services financiers.
  • Applications à sécurité complexe ou comportant des exigences règlementaires : La combinaison d'une empreinte mondiale de centre de données avec une séparation des ressources physiques a aidé de nombreuses organisations à adopter le cloud tout en se conformant aux attentes complexes en matière de sécurité et de réglementations.
  • Charges de travail importantes et stables : Pour des applications telles que les ERP, CRM, SCM qui tirent parti d'un ensemble de ressources continues et stables, le bare metal semble être un bon choix.

Serveurs dédiés et bare metal IBM Cloud

IBM Cloud offre une pile technologique complète, avec des options de calcul qui incluent des serveurs bare metal, des hébergeurs et instances dédiés, et des serveurs publics multilocataires. IBM Cloud propose également un service Kubernetes géré, des services PaaS et FaaS pour compléter l'ensemble des modèles de calcul afin de prendre en charge toutes les applications ou charges de travail.

IBM propose également un large éventail de services connexes dans les domaines du réseau, du stockage et des bases de données, ainsi que des services spécialisés tels que Watson et la technologie Blockchain.

Pour commencer, créez un compte IBM Cloud dès aujourd'hui.


Solutions connexes

Serveurs dédiés à Singapour

Déployer et mettre à l'échelle un serveur dédié à Singapour au sein d'un réseau mondial hautement résilient et à faible latence à l'aide d'IBM Cloud®


Serveur dédié en Allemagne

Déployer et mettre à l'échelle un serveur dédié en Allemagne au sein d'un réseau mondial hautement résilient et à faible latence à l'aide d'IBM Cloud®


Serveurs dédiés en Inde

Déployer et mettre à l'échelle un serveur dédié en Inde sur un réseau mondial hautement résilient et à faible latence à l'aide d'IBM Cloud®


Serveur dédié dans la région d'Indonésie

Déployer et mettre à l'échelle un serveur dédié dans la région Indonésie sur un réseau mondial hautement résilient et à faible latence à l'aide d'IBM Cloud®


Serveurs dédiés aux Pays-Bas

Déployer et mettre à l'échelle un serveur dédié aux Pays-Bas au sein d'un réseau mondial hautement résilient et à faible latence à l'aide d'IBM Cloud®