Qu'est-ce que la gestion du cycle de vie des actifs ?
La gestion du cycle de vie des actifs est le processus par lequel les organisations assurent le bon fonctionnement de leurs actifs tout au long de leur durée de vie.
Explorer IBM Maximo
Illustration d'analyse et de tableaux de bord d'IA pour Turbonomic

La gestion du cycle de vie des actifs combine une gamme de stratégies conçues pour prolonger la durée de vie d'un actif et augmenter son efficacité. Aujourd’hui, de nombreuses approches s’appuient sur l’Internet des objets (IoT) pour surveiller la santé des actifs, les performances en temps réel et effectuer une maintenance préventive si nécessaire.

 

Un actif est défini comme quelque chose qui est utile ou précieux pour une organisation. Le terme comprend à la fois les actifs physiques et non physiques tels que l'infrastructure et l'équipement, le capital (financier) et les personnes. Le cycle de vie des actifs fait référence au processus de bout en bout par lequel un actif est acheté, stocké, utilisé et entretenu au cours de sa vie utile par son propriétaire.

Les organisations suivent la santé de leurs actifs à l'aide de plusieurs méthodes. Beaucoup utilisent les données fournies par des capteurs connectés à Internet (Internet des objets ou IoT) pour surveiller la performance des actifs en temps réel. Dans le cadre d'une stratégie de maintenance globale, la maintenance des actifs est régulièrement effectuée afin de réduire les coûts de maintenance, d'augmenter la durée de vie des actifs et d'éviter les immobilisations imprévues.

Découvrez IBM Maximo

Explorez IBM Maximo pour découvrir comment les données de l’IoT, les analyses et l’IA peuvent vous aider à rationaliser l’exploitation de vos actifs.

Contenu connexe

Abonnez-vous à la newsletter IBM

Étapes de la gestion du cycle de vie des actifs

La plupart des entreprises adoptent une gestion du cycle de vie des actifs en quatre étapes principales.

Planification

Au cours de la première étape, les parties prenantes évaluent la nécessité d'un actif, sa valeur projetée pour l'organisation et son coût prévu. Ils élaborent un plan d'exploitation et d'entretien d'un actif et examinent attentivement les risques associés à son acquisition. Les risques peuvent varier en fonction du type d'actif et de l'organisation, mais comprennent généralement la probabilité d'avancées technologiques qui peuvent rendre un actif redondant, c'est-à-dire la probabilité de défaillance et/ou de remplacement, et la disponibilité des ressources nécessaires pour fonctionner comme un équipement ou un carburant.

Évaluation: Il est important d’évaluer soigneusement la valeur globale de tout actif pour une organisation. Pour ce faire, les décideurs devront prendre en compte sa durée de vie utile probable ainsi que ses performances projetées à long terme.Compte tenu de la quantité d'informations disponibles aujourd'hui par le biais de l'Internet des objets (IoT), une technique devient de plus en plus précieuse au cours de la phase d'évaluation de la phase de planification : la création d'un jumeau numérique d'un actif à l'étude.

Création d'un jumeau numérique : un jumeau numérique est une représentation virtuelle d'un actif, qui permet aux opérateurs d'exécuter des tests et de prévoir des performances en effectuant des simulations. Avec un jumeau numérique performant, les décideurs peuvent savoir dans quelle mesure un actif est susceptible de fonctionner dans les conditions auxquelles ils le soumettront. Selon un récent rapport de Mind Commerce (2), la technologie des jumeaux numériques devrait devenir un impératif commercial dans un avenir proche, constituant la base des entreprises de « l'ère de l'IoT connecté », grâce à ses capacités avancées de surveillance des actifs.

Achat et installation

L'étape suivante est composée de l'achat, du transport et de l'installation de l'actif. L'un des éléments les plus critiques à prendre en compte au cours de cette étape la manière dont le nouvel actif se comportera au sein de l'écosystème global de l'organisation. Lorsqu'un actif sera mis en service, comment sera-t-il intégré aux autres actifs ? Comment s'adaptera-t-il au plan de gestion des stocks existant de l'organisation ? Comment ses données seront-elles partagées ? Toutes ces questions doivent trouver une réponse dans le cadre d'un plan global visant à optimiser l'actif et à le maintenir à un niveau de performance optimal.

Utilisation

L'objectif de la gestion du cycle de vie des actifs doit toujours être l'optimisation des performances d'un nouvel actif physique ou numérique en le surveillant en cas de problèmes et en effectuant une maintenance préventive. Les systèmes de gestion des actifs d'entreprise, ou EAM, sont rapidement devenus la méthode préférée et la plus efficace pour y parvenir.

Gestion des actifs d'entreprise (EAM)

L'EAM est une méthode de gestion du cycle de vie des actifs qui combine logiciels, systèmes et services pour allonger la durée de vie des actifs et augmenter la productivité. Un système de gestion informatisé, ou CMMS, est un composant typique de l’EAM qui surveille les actifs en temps réel et aide à recommander la maintenance si nécessaire. Les systèmes EAM les plus performants surveillent non seulement les performances d'un actif, mais aussi l'historique de son activité, y compris les informations critiques telles que le moment de l'achat et le coût de sa maintenance pour l'organisation au fil du temps.

Système informatique de gestion de la maintenance (CMMS)

Un système informatique de gestion de la maintenance, ou CMMS, est un type de logiciel de gestion des actifs qui maintient une base de données des opérations de maintenance d'une organisation et contribue à prolonger la durée de vie de ses actifs. De nombreux secteurs s'appuient sur le CMMS comme composant de l'EAM ainsi que sur leur écosystème global de maintenance. Ces secteurs comprennent la fabrication, la production de pétrole et de gaz, la production d'énergie, la construction et le transport.

Suivi des actifs

Les progrès technologiques ont fait du suivi des actifs et de la mesure de la performance et de l'emplacement des actifs en temps réel un élément essentiel de la gestion du cycle de vie des actifs. Les types de systèmes de suivi d'actifs comprennent les balises d'identification de fréquence radio (RFID), les codes QR, le WiFi et le satellite de positionnement global (GPS).

Puces d’identification par radiofréquence (RFID) : Les puces RFID sont de petites puces apposées sur des actifs qui diffusent une variété d’informations à l’aide de signaux radio et de la technologie Bluetooth. Ils peuvent transmettre la température et l'humidité d'un environnement, ainsi qu'un emplacement intérieur précis et bien d'autres données vitales.

Suivi Wi-Fi activé: Les systèmes de suivi compatibles Wi-Fi utilisent une balise apposée sur un actif qui diffuse des informations sur un réseau Wi-Fi local. Comme pour les RFID, le suivi compatible Wi-Fi n'est effectif que tant qu'un actif est à l'intérieur et à portée d'un réseau Wi-Fi.

Codes QR : Les codes QR sont une amélioration significative par rapport à leur prédécesseur, le code-barres universel. Comme le code-barres, ils peuvent fournir une abondance d'informations sur leur actif rapidement et facilement, mais contrairement à ceux-ci, ils sont bidimensionnels et peuvent être lus par un appareil aussi répandu qu'un smartphone, sous n'importe quel angle.

Géo-positionnement par satellite (GPS) : de nombreuses entreprises utilisent des satellites de positionnement mondial pour surveiller l'emplacement d'un actif en transit. Un tracker est placé sur l'actif qui communique ensuite avec le réseau GNSS (Global Navigation Satellite System). En transmettant un signal à un satellite, les dispositifs de suivi permettent aux responsables de voir où se trouve un actif, n'importe où dans le monde, en temps réel.

Élimination et remplacement

Pour faire face à la dépréciation d'un actif au fil du temps, les décideurs doivent envisager une stratégie pour son élimination et son remplacement. Les actifs de valeur peuvent être complexes et les marchés évoluent constamment, il est donc important de prendre en compte le retour sur investissement global qu'un actif génère alors qu'il approche de la fin de sa vie. Pour décider de les retirer de la circulation, les décideurs devront prendre en considération le temps de fonctionnement des actifs, leur durée de vie prévue, les coûts variables du carburant et/ou des pièces détachées nécessaires à leur fonctionnement, et bien sûr la valeur globale des tâches qu'ils accomplissent.

Avantages de la gestion du cycle de vie des actifs

Une gestion efficace du cycle de vie des actifs permet de maximiser le retour sur investissement (ROI) d'une entreprise pour ses actifs les plus précieux. Voici quelques-uns des avantages auxquels les entreprises qui déploient une stratégie efficace de gestion du cycle de vie des actifs peuvent s'attendre.

Durée de vie prolongée

Grâce aux informations collectées sur un actif via des capteurs (IoT), les opérateurs peuvent désormais mesurer la performance de l'actif en temps réel. Grâce à ces informations, ils peuvent réparer les actifs avant qu'ils ne tombent en panne, remplacer les pièces clés en cas de besoin et planifier la maintenance lorsque cela est optimal pour leur organisation. Cette approche, connue sous le nom de maintenance préventive, joue un rôle clé dans une stratégie globale de gestion du cycle de vie des actifs, en prolongeant leur durée de vie utile et en optimisant leurs performances.

Réduction des coûts et des durées d'immobilisation

Lorsque les entreprises jouent un rôle proactif dans la surveillance et l'amélioration de la performance de leurs actifs grâce à une maintenance régulière plutôt que d'attendre une panne, elles réduisent les risques de réparations et d'interruptions coûteuses. En anticipant les réparations nécessaires et en étant proactives dans leur exécution, les entreprises peuvent planifier la maintenance au moment qui leur convient, et non après une panne imprévue de l'équipement.

Efficacité accrue

Selon une récente enquête IDC (1), l'augmentation de l'efficacité opérationnelle était la priorité absolue pour les entreprises en 2022 (51 %). Pour y parvenir, beaucoup investissent dans des stratégies de gestion du cycle de vie des actifs qui utilisent les capacités de l'IdO et l'intelligence artificielle pour effectuer une maintenance préventive. Plutôt que d'attendre la fin du mois ou du trimestre pour examiner les chiffres de performance, les opérateurs peuvent obtenir des données en temps réel et les exploiter pour apporter des modifications au besoin, lorsque c'est nécessaire.

Cas d’utilisation

Les progrès technologiques de la gestion du cycle de vie des actifs entraînent de grands changements et améliorent les capacités quotidiennes des organisations. Voici quelques cas d’utilisation de technologies de pointe actuellement déployées sur le terrain.

Intelligence artificielle (IA) et machine learning

Alors que l'IA et le ML continuent d'évoluer et deviennent de plus en plus avancés, ils sont chargés de missions plus complexes tout au long du cycle de vie des actifs, notamment de :

  • La maintenance prédictive et prescriptive: L'IA et la ML jouent des rôles cruciaux dans la maintenance prédictive et préventive, en utilisant les informations sur les actifs pour recommander des réparations qui aident à réduire les coûts et les durées d'immobilisation.
  • La gestion des pièces et l'inventaire: En utilisant des informations sur l'historique des réparations d'un actif, comparé à la connaissance de l'inventaire actuel des pièces détachées d'une organisation, les outils d'IA et de ML peuvent faire des recommandations sur les pièces à remplacer et le moment idéal pour y procéder, en fonction de leur disponibilité.
Réalité augmentée (AR) et réalité virtuelle (VR)

Les technologies de réalité augmentée et de réalité virtuelle aident les entreprises à gérer le cycle de vie des actifs en effectuant diverses tâches, notamment :

  • La formation et l'éducation techniques: Les technologies AR et VR sont devenues suffisamment avancées pour former les travailleurs à effectuer des tâches aussi complexes que le pilotage d'un avion ou aussi simples que la réparation d'une fuite.
  • Le diagnostic sur site: L'amélioration des capacités de diagnostic grâce aux technologies de réalité augmentée et de réalité virtuelle est de plus en plus courante chez les travailleurs qui doivent effectuer des relevés réguliers, évaluer les dommages et planifier la maintenance.
  • La sécurité du site: les fonctionnalités de réalité augmentée et de réalité virtuelle permettent aux travailleurs qui réparent les équipements de recevoir des alertes de sécurité en temps réel, où qu'ils se trouvent ou quel que soit le type de travail qu'ils effectuent.
  • Le travail à distance : Grâce aux capacités d'AR et de VR sur le terrain, les travailleurs qui réparent l’équipement à distance ont accès aux mêmes informations qu’ils auraient dans leur bureau.
Robotique et drones

La robotique et les drones sont de plus en plus utilisés pour effectuer diverses tâches auparavant assurées par les agents de maintenance, leur permettant ainsi de recentrer leurs compétences sur des tâches à plus forte valeur ajoutée pour leur organisation. Ces tâches comprennent :

  • Les inspections du site et de l'équipement : la robotique et les drones peuvent effectuer des inspections de routine des équipements et des installations qui ont déjà été effectuées par les employés.
  • Les réparations dans des endroits dangereux: La robotique et les drones dotés de capacités de maintenance peuvent effectuer des réparations sur des équipements situés dans des endroits dangereux tels que des barrages, des pipelines sous-marins, des routes à forte circulation, des tours radio et bien plus encore.
  • Les lectures de capteurs: Lectures de pompes, tuyaux, réservoirs et autres pièces d’équipement et d’infrastructure critiques utilisées pour compter sur la vérification physique des jauges par les travailleurs. Désormais, ce travail est de plus en plus effectué par la robotique et les drones, qui peuvent prendre des mesures de température, tester les niveaux et les composants, et effectuer d’autres tâches de collecte de données essentielles pour les gestionnaires et les travailleurs de maintenance.
Solutions de gestion du cycle de vie des actifs
Gestion des actifs IBM Maximo Application Suite

Gestion intelligente des actifs, surveillance, maintenance prédictive et fiabilité sur une plateforme unique.

En savoir plus sur IBM Maximo Application Suite Découvrez IBM Maximo
Ressources de gestion du cycle de vie des actifs Qu’est-ce que la maintenance préventive ?

Renseignez-vous sur la maintenance préventive qui permet à votre organisation de réparer vos actifs les plus précieux avant qu’ils ne tombent en panne.

Augmentez vos performances grâce à la gestion des actifs

Découvrez comment la gestion du cycle de vie des actifs vous aide à tirer le meilleur parti de vos actifs en étendant leur durée de vie et en optimisant leurs performances.

Qu'est-ce que la gestion des actifs informatiques (ITAM) ?

En savoir plus sur la gestion de bout en bout des ressources informatiques à chaque étape du cycle de vie des actifs.

Réduisez les coûts grâce à une meilleure gestion du cycle de vie des actifs

Découvrez comment l'adoption des outils de gestion des actifs d'entreprise et les nouvelles stratégies et processus modifient l'environnement utilitaire traditionnel.

Passez à l’étape suivante

Tirez le meilleur parti des actifs de votre entreprise avec Maximo Application Suite, une plateforme cloud unique et intégrée qui utilise l'IA, l'IoT et l'analytique afin d'optimiser leurs performances, de prolonger leur durée de vie et de réduire les durées d'immobilisation et les coûts opérationnels.

En savoir plus sur IBM Maximo Démarrer l'essai d'IBM Maximo
Notes de bas de page

Beauvais, Juliana, « Enterprise asset management 1.0» IDC MaturityScape, 30 mars 2022, https://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=US48512122&pageType=PRINTFRIENDLY (lien externe à ibm.com)

Stallard, Bob, « Worldwide Asset Life-Cycle Management Applications Forecast, 2022-2026 », IDC Market Forecast, 27 juillet 2022, https://www.idc.com/getdoc.jsp?containerId=US49423422&pageType=PRINTFRIENDLY (lien externe à ibm.com)