L’IA et la blockchain aident à découvrir et à effectuer des transactions de PI
IPwe crée la première plateforme de brevets au monde alimentée par la blockchain
Papier à dessin avec des schémas mécaniques

Pour les créateurs et les investisseurs, le droit de propriété intellectuelle (PI) s’apparente à une navigation en eaux troubles.

Lorsqu’une personne a une idée, elle veut la protéger, en s’assurant qu’elle ne peut pas être volée ou copiée sans son consentement. Le créateur choisit donc d’obtenir une licence de brevet comme preuve de propriété. Mais comment ces brevets peuvent-ils être tracés jusqu’à leur créateur ?

Dans un monde idéal, les propriétaires de brevets, les cabinets d’avocats, les entreprises, les prestataires de services et les bureaux de brevets internationaux pourraient communiquer sur une plateforme unique et centralisée, mais jusqu’en 2019, cela n’existait pas. La propriété des brevets devait faire l’objet d’un suivi à l’aide de tas de documents complexes pour des millions de brevets, ce qui se traduisait par d’énormes sommes consacrées à ces actifs.

« Ce marché se distinguait par un manque de transparence et d’efficacité et nécessitait d’énormes efforts sur le plan humain », explique Erich Spangenberg, PDG d’IPwe. « Chaque fois qu’il y avait une transaction de PI, elle recélait généralement un secret. La plupart des entreprises qui vendent quelque chose veulent que vous sachiez qu’elles l’ont vendue, mais avec la PI, les règles étaient différentes : confidentialité et transactions cachées. »

Le premier au monde

 

Création du 1er Registre mondial des brevets (GPR) alimenté par l’IA et la blockchain

 

Des données complètes


IPwe possède sur son système 80 % des brevets mondiaux

 

Les entreprises, qui sont le plus souvent des petites entreprises qui s’appuient sur la propriété intellectuelle pour obtenir de la valeur, ont besoin d’aide pour comprendre ce qu’elles possèdent du point de vue du marché, afin d'évaluer le potentiel de leurs actifs. Elles n’ont pas la possibilité de le communiquer à des tiers. Erich Spangenberg PDG IPwe

IPwe, une plateforme de transaction PI, aide les entreprises à voir quel type de PI elles ont par rapport à leurs concurrents. Elle leur présente également les facteurs de risque associés et la façon dont ils peuvent mieux utiliser leur propriété intellectuelle. Cependant, la plateforme a fait le constat des inefficacités et du besoin urgent de transparence qui affectent le marché mondial des brevets. IPwe estime que 1 milliard de dollars américains d’éléments de PI ne sont jamais traités en raison des difficultés liées à la gestion et à l’évaluation des actifs.

« Le marché était sens dessus dessous et extrêmement inefficace », explique M. Spangenberg. « Le système manquait complètement de transparence et les transactions étaient gardées secrètes. »

Garantir la transparence d’un marché mondial

L’écosystème avait un besoin urgent d’un changement qui permettrait d’éviter aux humains de fouiller dans des milliers de pages de brevets : c’est là que la blockchain et l’IA sont entrées en jeu. Nous avons commencé à explorer l’idée d’utiliser ces nouvelles technologies pour créer une plateforme automatisée qui pourrait connecter toutes les parties impliquées dans la création et l’utilisation d’un brevet.

IPwe a fait appel à IBM pour créer une suite unique de produits répondant à ses besoins. En collaboration avec IBM Cloud, l’entreprise associe la technologie IBM Blockchain à de multiples solutions IBM Watson AI pour accroître la visibilité et la flexibilité sur le marché complexe des brevets pour les acheteurs et les vendeurs.

IPwe utilise les capacités de l’IA pour donner un sens aux millions de brevets circulant dans le monde entier, chacun comptant en moyenne un minimum de 20 pages. En combinant le traitement automatique du langage naturel (NLP), l’analyse prédictive et le machine learning d’IBM Watson, IPwe peut analyser rapidement les informations relatives aux brevets. Il peut ensuite utiliser les informations pour générer des résumés et des rapports afin d’aider les utilisateurs à identifier les opportunités rentables tout en éliminant les risques commerciaux potentiels.

« IPwe aide les entreprises à savoir ce qu’elles possèdent et ce que leurs concurrents ont d’un point de vue IP, à moindre coût, quels sont les facteurs de risque qui y sont associés et ce qu’elles peuvent faire pour générer un meilleur retour sur ces actifs immatériels ». « Nous avons permis aux entreprises d’être transparentes au niveau de leurs activités transactionnelles, qu’il s’agisse d’une licence ou d’une transaction d’acquisition. »

L’exploitation de l’IA et de la blockchain a permis à IPwe de construire un registre mondial des brevets (GPR) automatisé et transparent. Le GPR est le premier registre blockchain au monde. Il rassemble les dossiers de brevets actuels, actifs et historiques dans un registre unique et en accès libre. Cette technologie permet d’éliminer les obstacles à la compréhension des aspects critiques de l’information sur les brevets. Il permet à la fois de tenir à jour les registres et de conclure des contrats intelligents pour un actif sous-jacent.

« Il est important pour les entreprises d’obtenir un accès rapide aux informations sur la propriété intellectuelle, en particulier sur sa propriété et ses attributs, » explique M. Spangenberg. « Désormais, grâce au registre mondial des brevets, ces informations sont entièrement centralisées. Les entreprises peuvent mieux comprendre ce qu’elles ont et mieux communiquer ces informations au marché. »

Pour accomplir notre mission, nous sommes dépendants de l’IA et de la blockchain à 100 %. C’est une plateforme incroyable qui est largement utilisée et qui se développe à un rythme phénoménal. Erich Spangenberg PDG IPwe
Une réduction substantielle des coûts

IPwe a réussi à accomplir un exploit étonnant en créant le premier GPR au monde alimenté par une blockchain. La plateforme résout les problèmes fondamentaux liés aux données inexactes, aux enregistrements de propriété obsolètes et au manque de transparence dans l’écosystème PI.

« IBM a vraiment transformé IPwe et la façon dont nous gérons nos activités », explique M. Spangenberg. « La plateforme s’est développée rapidement. Elle a changé le marché, en générant d’énormes économies et plus d’efficacité dans le traitement de la propriété intellectuelle, ce qui permet aux petites et moyennes entreprises d’économiser des millions de dollars. »

IPwe continuent de constater une réduction significative des coûts transactionnels pour les innovateurs et les partenaires en matière de brevets. L’entreprise aide les organisations du monde entier à obtenir des liquidités à partir d’actifs de brevets et à améliorer les performances des biens immatériels critiques cachés.

Quant à l’avenir, IPwe a de grands ambitions à travers l’extension de ses fonctionnalités d’IA et de blockchain avec IBM. La plateforme est sur la bonne voie pour faire progresser la tokenisation des brevets et des attributs de brevets dans un avenir proche. Les jetons peuvent être facilement échangés, transférés et concédés sous licence via des contrats intelligents compatibles avec la blockchain. Ces fonctionnalités Hyperledger supplémentaires pourraient changer fondamentalement la façon dont les innovateurs et les marchés de capitaux interagissent et gèrent le cycle de vie d’une PI, créant ainsi une nouvelle classe d’actifs.

Logo IPwe
A propos de IPwe

Fondé en 2017, IPwe (lien externe à IBM) est le premier marché mondial de brevets. En combinant des informations et des outils pour identifier les brevets et des recherches pour les comprendre, IPwe apporte de la transparence au marché et permet d’économiser des milliards de dollars liés à des coûts inutiles. La plateforme vise à aider les petites et moyennes entreprises à comprendre, gérer et négocier leurs actifs de propriété intellectuelle.

Passez à l’étape suivante
Perturbation de l’écosystème des brevets avec la blockchain et l’IA Blog blockchain/IA Renforcer les relations grâce à des résolutions de facturation plus rapides Etude de cas The Home Depot Garanties bancaires : passer du papier à la blockchain Etude de cas Lygon 1B Pty Ltd.
Notes de bas de page

© Copyright IBM Corporation 2021. IBM Corporation, IBM Blockchain, New Orchard Road, Armonk, NY 10504

Produit aux Etats-Unis, mai 2021.

IBM, le logo IBM, ibm.com, IBM Cloud et IBM Watson sont des marques commerciales d’International Business Machines Corp., déposées dans de nombreux pays. Les autres noms de produits et de services peuvent être des marques d’IBM ou d’autres sociétés. La liste actualisée des marques d’IBM est disponible sur la page Web « Copyright and trademark information » à l’adresse www.ibm.com/fr-fr/legal/copytrade.shtml.

Les informations contenues dans le présent document étaient à jour à la date de sa publication initiale. Elles peuvent être modifiées sans préavis par IBM. Les offres mentionnées dans le présent document ne sont pas toutes disponibles dans tous les pays où la société IBM est présente.

Les données de performance et les exemples de clients cités sont présentés à titre informatif uniquement. Les résultats des performances peuvent varier en fonction des configurations et des conditions de fonctionnement. LES INFORMATIONS CONTENUES DANS LE PRÉSENT DOCUMENT SONT FOURNIES « EN L’ÉTAT », SANS AUCUNE GARANTIE EXPLICITE OU IMPLICITE, NOTAMMENT SANS AUCUNE GARANTIE DE QUALITÉ MARCHANDE, D’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER ET AUCUNE GARANTIE OU CONDITION D’ABSENCE DE CONTREFAÇON. Les produits IBM sont garantis conformément aux dispositions des contrats qui régissent leur utilisation.