Qu’est-ce que le transfert de fichiers ?
Découvrir la solution de transfert de fichiers d’IBM S’abonner aux actualités de l’IA
Illustration par un collage de pictogrammes représentant une roue dentée, un bras robotisé, un téléphone mobile
Qu’est-ce que le transfert de fichiers ?

Le transfert de fichiers fait référence à l'échange de fichiers de données, de toute taille ou type, entre systèmes et réseaux informatiques.

Selon Techopedia : « Le transfert de fichiers est le processus de copie ou de déplacement d’un fichier d’un ordinateur à un autre via un réseau ou une connexion Internet. Il permet de partager, de transférer ou de transmettre un fichier ou un objet de données logique entre différents utilisateurs et/ou ordinateurs, localement et à distance. » 1

Les fichiers de données peuvent être structurés ou non structurés. Cela inclut les documents, les fichiers multimédias, les graphiques, le texte et les PDF. Ils peuvent être partagés par téléchargement et transmis à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise.

Le transfert de fichiers est généralement régi par un ensemble de règles qui définit comment les informations sont transmises entre les ordinateurs d'un réseau : c'est ce qu'on appelle un protocole de communication, De nos jours, les protocoles FTP (File Transfer Protocol), TCP (Transmission Control Protocol) et HTTP (HyperText Transfer Protocol) sont les plus utilisés.

Créez des fworkflows d’IA responsables avec la gouvernance de l’IA

Découvrez les éléments constitutifs et les bonnes pratiques pour aider vos équipes à accélérer l’IA responsable.

Contenu connexe

Obtenir l’e-book sur l’IA générative

Évolution du transfert de fichiers

Le transfert de fichiers trouve ses racines dans les années 1970, lorsque les utilisateurs ont commencé à chercher d'autres moyens que les disquettes pour la distribution de contenu numérique. L’une des premières plateformes de partage de fichiers en ligne était Usenet, un tableau d’affichage électronique permettant à ses membres de publier de nouveaux éléments. Grâce à ce canal, les utilisateurs pouvaient partager des fichiers de données avec d'autres membres du groupe de discussion.

En 1985, le tout premier protocole de communication, baptisé FTP, voit le jour pour permettre de transmettre des données entre différents systèmes informatiques en utilisant le même ensemble de règles et la même syntaxe.

Dans les années 1990, Internet ouvre la communication à travers le monde, permettant à chacun de partager des informations via un vaste réseau d'ordinateurs. America Online (AOL) est devenu l'un des premiers fournisseurs de services Internet. Il proposait une plateforme de messagerie par abonnement avec une gamme de services Web, y compris le transfert de fichiers.

En 1999, le site de musique Napster est créé, permettant aux utilisateurs de partager des fichiers audio mp3 avec leurs pairs. La première année, 4 millions de chansons circulent sur la plateforme. 2 Ce site est généralement considéré comme le premier service de partage de fichiers en peer-to-peer. Il a ouvert la voie à d'autres réseaux de partage tels que Gnutella et Freenet au début des années 2000.

Aujourd'hui, de nombreuses solutions de transfert de fichiers à haut débit sont disponibles pour gérer le flux d'informations numériques. Les systèmes de stockage cloud comme Dropbox et iCloud permettent aux utilisateurs de stocker des fichiers numériques de tous types (y compris des photos et des vidéos) et d'y accéder et de les transférer depuis n’importe quel appareil.

Droits d'auteur et sécurité

La généralisation du transfert de fichiers et du partage de contenu numérique ont présenté des défis éthiques et juridiques au fil des années. Selon Wikipédia : « Le partage de fichiers soulève des problèmes de droits d’auteur et a donné lieu à de nombreuses poursuites légales. Par exemple, dans une affaire, la Cour suprême des États-Unis a statué que les créateurs de réseaux peer-to-peer pouvaient être tenus responsables si leur logiciel était présenté comme un outil servant à contourner les droits d'auteur. » 3

Les violations de données et les échecs de transfert peuvent avoir un impact sur les résultats et la réputation d'une organisation. Selon une étude menée par IBM Security et le Poneman Institute, le coût moyen d'une violation de données en 2018 était de 3,86 millions de dollars. Le coût estimé pour chaque enregistrement perdu ou volé s'élève à 148 dollars.

L’échec n’est pas une option

Si le transfert FTP échoue, votre organisation est au point mort. Découvrez comment IBM MFT assure la sécurité, la fiabilité et la gouvernance de vos transferts de fichiers critiques.

Télécharger le rapport de recherche
Pourquoi le transfert de fichiers est important

Le transfert de fichiers est au cœur des opérations métier. Les entreprises échangent régulièrement des données en interne, ainsi qu'avec leurs clients, fournisseurs et partenaires. Vous devez toujours être en mesure de transférer vos données de manière sécurisée et efficace, que ce soit pour transmettre des transactions à un prestataire de services de paie externalisé ou pour envoyer une vidéo numérique dans le cadre d’une campagne marketing.

Aujourd'hui encore, les organisations continuent de s’appuyer sur le transfert de fichiers pour partager des informations numériques. Ainsi, plus de 50 % de toutes les intégrations de systèmes se font via le transfert de fichiers. 4.

« Le transfert de données critiques est essentiel dans des secteurs tels que les services bancaires et financiers, la défense et l’industrie », note Todd Margo dans un article sur le transfert géré par IBM. « Pour qu'une entreprise tourne correctement, les données numériques émergentes et en constante évolution, regroupées sous forme de fichiers, doivent être déplacées, dupliquées, synchronisées et partagées ».

Il décrit ensuite certaines des forces qui influencent les exigences actuelles en matière de transfert de fichiers :

  • Les volumes de données : les transferts de fichiers ont tendance à être plus fréquents, plus volumineux et plus variés qu’auparavant. On observe aussi un engouement pour les processus applicatifs innovants en ce qui concerne le transfert en streaming.
  • Big data et IdO  : les entreprises déploient la technologie de transfert de fichiers pour permettre l'échange de fichiers de transactions en masse dans des domaines tels que l'Internet des objets (IoT) et l'analyse du big data. Conséquence, la vitesse des transferts de données devient un critère phare. En outre, les volumes de données augmentent pour permettre des analyses plus détaillées. La hausse des exigences en termes de vitesse et de volume de fichiers crée un défi particulier pour les technologies de transfert de fichiers.
  • Sécurité : les préoccupations en matière de cybersécurité continuent de s'accentuer, conduisant à l'adoption de technologies de sécurité renforcées. Les systèmes de transfert de fichiers, dans la mesure du possible, doivent assumer une partie de cette sécurité en prenant en charge une accélération matérielle, de nouveaux logiciels de protection et une amélioration du débit de transfert de fichiers.

Selon un rapport d’analyse d’Ovum : « La non-conformité aux réglementations en matière de sécurité des données et de confidentialité et le manque de visibilité et de surveillance de bout en bout restent les principales préoccupations concernant les fonctionnalités et les capacités des solutions de transfert de fichiers existantes ». Ce rapport ajoute que « la compatibilité avec le cloud, l’intégration simplifiée via les API et l’amélioration de l’expérience utilisateur sont des zones à développer en priorité ».

Pour aller au-delà du FTP

En raison de leur simplicité d’utilisation et de leur gratuité fréquente (ou de leur coût modique), les protocoles FTP et Secure FTP (SFTP) figurent parmi les méthodes de transfert de fichiers les plus utilisées. Le transfert s'effectue généralement via un site Web FTP auquel presque tout le monde peut accéder. Cette technologie fonctionne pour les organisations qui doivent uniquement envoyer des fichiers non sensibles de façon occasionnelle. Mais lorsqu’elle est utilisée plus largement, elle peut les mettre en danger.

Lorsque les fichiers sont exposés, le protocole FTP n'enregistre pas les violations de sécurité et n'authentifie pas les utilisateurs. Ce sont pourtant des fonctionnalités essentielles pour détecter et enrayer les failles ou les cybermenaces. Cette technologie envoie également les fichiers selon le principe dit du « premier arrivé, premier servi ». Votre entreprise ne peut donc pas donner la priorité aux transferts critiques ou répondre rapidement à ses besoins métier.

Pour se départir des coûts cachés et des risques liés au FTP, de plus en plus d’entreprises adoptent un logiciel de transfert de fichiers sécurisé et évolutif.

Principales caractéristiques d’un transfert de fichiers efficace

Les solutions avancées de transfert de fichiers offrent des fonctionnalités très performantes pour assurer un flux fiable pour votre contenu numérique, dont une sécurité dernier cri pour protéger les informations sensibles transmises. En parallèle, elles offrent une visibilité opérationnelle sur le mouvement des fichiers afin de détecter les problèmes tels que les échecs de transfert ou les retards.

Les fonctions indispensables pour un transfert de fichiers efficace :

  • Des hautes performances qui permettent de déplacer les données sans limite de distance et d'atteindre une vitesse de plusieurs gigabits par seconde, avec une prise en charge de milliers de sessions de transfert simultanées.
  • Une visibilité totale qui fournit une vue complète en temps réel. Les organisations peuvent voir qui transfère les fichiers, ce qui est partagé et le volume transitant par le système.
  • Une protection de pointe qui comprend des protocoles sécurisés, le cryptage des transferts internes et externes et des signatures numériques, ainsi que des fonctionnalités telles que les interruptions de session et l’inspection des protocoles pour protéger les données sensibles sur plusieurs couches.
  • Un cloud public et privé qui peut être déployé dans une infrastructure cloud ou hybride, garantissant une disponibilité plus élevée, un stockage illimité et l’évolutivité des transferts.

Le transfert de fichiers gérés (MFT) est une option adaptée. Ce type de système gère tous les aspects du transfert de fichiers, y compris les canaux de communication, les protocoles, le workflow, le provisionnement et les API. Le MFT est une technologie plus fiable et plus efficace pour le transfert de données sécurisé qui surclasse les applications telles que FTP.

Vous pouvez aussi vous tourner vers une solution de transfert de fichiers à haut débit comme IBM Aspera pour transférer rapidement des fichiers volumineux, tels que des vidéos diffusées en haute définition, via un réseau étendu (WAN). Grâce à sa technologie brevetée FASP (Fast And Secure Protocol), elle peut atteindre une vitesse des centaines de fois supérieure au protocole FTP ou HTTP, tout en garantissant une livraison sécurisée quelles que soient la taille du fichier, la distance de transfert ou les conditions du réseau.

Études de cas
Fox Sports

Découvrez comment ce client a remporté la couverture télévisée de la Coupe du monde 2018 avec l’aide d’IBM Aspera.

Découvrir l’étude de cas
Solutions connexes
IBM Aspera On Cloud

Transférez, échangez et automatisez la livraison de vos données volumineuses sur les clouds hybrides à une vitesse maximale.

Découvrir la solution Inscrivez-vous pour un essai
IBM Secure File Transfer

Une solution MFT consolidée qui déplace les données en toute sécurité à la vitesse et à l’échelle de votre entreprise.

Découvrir la solution
IBM Sterling Connect : Direct

Permet des transferts de fichiers d'entreprise à volume élevé, fiables et sécurisés.

Découvrir la solution
Ressources Les 6 dangers du FTP/SFTP pour votre entreprise

Découvrez pourquoi les solutions basées sur le FTP ne sont pas conçues pour assurer un échange d’informations numériques rapide, sécurisé et évolutif.

IBM améliore les capacités de déploiement et de surveillance de l'expérience utilisateur et du cloud de son portefeuille MFT

Découvrez comment IBM modernise ses solutions MFT pour répondre à l’évolution des besoins informatiques des entreprises.

Passez à l’étape suivante

Rationalisez la collaboration au sein de votre chaîne d’approvisionnement en numérisant et en automatisant les transactions B2B grâce à IBM Sterling B2B Integration SaaS, une plateforme basée sur le cloud qui aide les entreprises à connecter et échanger efficacement des données avec leurs clients, fournisseurs et distributeurs.

Découvrir B2B Integration SaaS Essai gratuit de 30 jours
Sources

1 https://www.techopedia.com/definition/7192/file-transfer (lien externe à ibm.com)

2 https://www.theguardian.com/music/2013/feb/24/napster-music-free-file-sharing (lien externe à ibm.com)

3 https://en.wikipedia.org/wiki/File_sharing (lien externe à ibm.com)

4 Vanson Bourne, IBM Supply Chain Data Report, novembre 2017