Début 2020, alors que les hôpitaux du Royaume-Uni risquaient d'être saturés, les autorités britanniques ont reconnu la nécessité d'agir. Le slogan « Stay Home, Protect the NHS [National Health Service], Save Lives » (Restez chez vous, protégez le NHS, sauvez des vies) a vu le jour alors que les responsables de la santé publique et les ministres énonçaient les mesures indispensables pour contrôler la pandémie. Le consensus général a immédiatement porté sur la nécessité d'accroître considérablement la capacité nationale de dépistage de la COVID-19 et de recherche des cas contact, pour atteindre rapidement des millions de tests réalisés par jour.

Pour rompre la chaîne de transmission, il était essentiel de pouvoir prendre rapidement des mesures afin de contrôler la propagation du virus sur la base de résultats positifs. Plus le temps de traitement des résultats est important, plus le risque de transmission du virus est élevé. IBM a fourni une plateforme Salesforce qui a permis à l'agence britannique de sécurité sanitaire (UKHSA) de déployer rapidement des solutions telles que le service des arrivées internationales, le service de quarantaine géré (MQS) et un portail Web pour les fournisseurs de tests privés. En outre, IBM® Consulting - Hybrid Cloud Services a formé une équipe conjointe et multidisciplinaire – utilisant la plateforme Anypoint de MuleSoft – pour créer une plateforme d'intégration en tant que service (SaaS) nommée Real-Time Testing Service (RTTS) par l'UKHSA afin de traiter tous les résultats de test COVID-19 pour rechercher les nouveaux cas contact.

Avec le recul, Simon Bolton, directeur général de NHS Digital – et ancien responsable des technologies de l'information de NHS Test & Trace – voit dans l'augmentation spectaculaire de la vitesse de traitement des résultats de test le principal avantage de ce projet. « Le fait que nous ayons pu réduire le temps de traitement des résultats de test de huit heures à quelques minutes a été absolument essentiel pour enrayer la propagation du virus », affirme Bolton. « Aujourd'hui, nous traitons plus d'un million de tests Covid par jour, soit jusqu'à 300 tests par seconde. C'est ce rendement exceptionnel, rendu possible par un réseau dorsal résilient, qui est la clé de voûte de toute notre réussite. »

Adam Wheelwright, l'actuel directeur informatique de l'UKHSA, a émis un avis similaire sur l'importance d'un transfert de données rapide et fiable. « La nécessité d'améliorer la qualité et le flux des données a été l'un des défis les plus importants pour faire face à la COVID. Concevoir, créer, déployer et faire évoluer une solution d'échange de données à haut volume et adaptée à la production dans n'importe quelle organisation peut être un défi, mais y parvenir au cours d'une pandémie qui, espérons-le, n'arrive qu'une fois par génération, est vraiment remarquable et n'aurait pas pu être réalisé sans un travail d'équipe de classe mondiale et une attention particulière à l'exécution et aux résultats. »

Réduction du temps de traitement des résultats de test COVID-19 de 8 heures à

16 minutes,

permettant une recherche plus rapide des cas contact

Capacité de traiter les tests de COVID-19 à un débit supérieur à

1 million

de tests par jour, soit jusqu'à 300 tests par seconde

Savoir s'adapter

La pandémie évoluait rapidement dans le monde et les différentes nations adoptaient des stratégies de réponse variées, sans réponse cohérente au plan d'action. On observait une évolution des taux et des schémas d'infection, l'apparition de nouvelles variantes et une meilleure compréhension des risques d'infection par les responsables de la santé publique.

Dès le début de l'année 2021, les ministres de divers organismes gouvernementaux débattaient activement des mesures à prendre à la frontière britannique pour contrôler la propagation des variants jugés préoccupants. Pour Jackie Keane, directrice du portefeuille numérique et technologique de suivi et de dépistage, les nouvelles règles frontalières étaient précisément le type de changements de politique auxquels elle et son équipe devaient se préparer. Ainsi, lors de l'annonce de la mise en place des contrôles aux frontières, l'équipe d'IBM et de Salesforce n'est pas partie de zéro, d'après Keane. « Le RTTS et la plateforme CRM Salesforce étaient déjà achevés : les bases de la solution étaient déjà là », affirme-t-elle. « Nous avons ainsi bénéficié d'une position favorable pour mettre en œuvre le nouveau service des arrivées internationales et le MQS, et ce, très rapidement. »

Dans le cadre de cette nouvelle politique, les personnes arrivant de l'étranger à la frontière britannique devaient se conformer aux règles de quarantaine et de dépistage en fonction du statut de risque Covid de leur pays de départ. Les voyageurs provenant des pays figurant sur la « liste rouge », c'est-à-dire ceux considérés comme présentant un risque élevé d'apparition de souches nouvelles ou émergentes de coronavirus, devront suivre un protocole de test et de quarantaine relativement complexe avant et après leur entrée dans le pays.

Pour la réussite du programme, l'UKHSA devait guider chaque voyageur de manière séquentielle à travers ces étapes, depuis le remplissage des formulaires de localisation jusqu'aux instructions de test et à la réservation de l'hôtel de quarantaine. Comme chaque flux dépendait des résultats de test, l'intégration avec les laboratoires d'essais était essentielle.

Une femme sur un passage piétons, qui discute sur son téléphone portable

Une équipe d'équipes qui assure

En termes d'avantages, les solutions élaborées par les équipes d'IBM, de Salesforce et de MuleSoft n'étaient pas les seuls éléments en place. Elles avaient rapidement et massivement fait évoluer leurs « équipes d'équipes » mondiales pour faire face à une charge de travail toujours plus importante, en utilisant des pratiques d'amélioration continue et de livraison continue (CI/CD) telles que le suivi des indicateurs clés de performance et les tests automatisés, pour n'en citer que quelques-unes. « Nous avions établi une capacité de livraison très rapide, transparente et fluide », commente Matt Candy, le responsable exécutif d'IBM sur le projet. « Lorsque le MQS et le service des arrivées internationales sont apparus, nos équipes communes ont pu se préparer à relever le défi. »

En tant que directeur adjoint du portefeuille au sein de l'équipe de Keane et responsable de l'exécution du projet RTTS, Daniel Jeans a pu constater de visu à quoi ressemble une co-création sans faille. Dans toute l'équipe de prestation, la mentalité « laissez vos badges à la porte » était prédominante. Tous les membres de l'équipe étaient conscients que leur engagement pouvait sauver des vies, explique Jeans. « Cette culture ouverte et transparente a réellement contribué à promouvoir l'amélioration continue – la volonté d'essayer de nouvelles approches et d'apprendre de ses erreurs – exigée par un projet comme celui-ci. »

Gros plan sur un programmeur informatique en train de coder dans un bureau

Un succès continu sous pression

En quelques mois seulement, environ 100 000 voyageurs ont été mis en quarantaine dans le cadre du programme, et parmi eux, plus de 2 % ont été testés positifs à la COVID-19. La solution a empêché ces voyageurs de contaminer l'ensemble de la population britannique et a clairement sauvé des vies. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle l'APM (Association for Project Management) UK lui a décerné le prix APM du projet social de l'année 2021. Pas plus que sa rapidité d'exécution.

Plus encore, commente Keane, ce sont les « circonstances extraordinaires » de la réalisation de la solution. « Le projet MQS a nécessité une collaboration poussée dans un paysage particulièrement complexe, le tout sous la lumière des projecteurs. Je me sens privilégié d'avoir fait partie d'une équipe aussi remarquable qui a travaillé d'arrache-pied pour obtenir les résultats escomptés dans un délai très court. »

Selon Bolton de NHS Digital, l'alchimie de l'équipe élargie, unie par un objectif commun, explique en grande partie sa capacité à accomplir autant de choses en si peu de temps. « Le rythme stupéfiant atteint par IBM et Salesforce a montré à beaucoup de gens en quoi consiste l'art du possible, à quel rythme il est possible d'obtenir des résultats si l'on travaille ensemble et si l'on s'y met », déclare-t-il. « Chaque membre de cette équipe se rendait au travail chaque jour, convaincu que ce qu'il faisait contribuait réellement à sauver des vies. Et je crois que ça a marché. »

Depuis le déploiement de MQS, le rythme de développement n'a pas ralenti. Les changements de politique, de petite ou de grande envergure, ont été quasi constants, et le rythme des nouvelles versions de la plateforme Salesforce et MuleSoft – plus de 100 en neuf mois – a été particulièrement rapide. Pour suivre ces changements de politique hebdomadaires, l'équipe de prestation a appliqué la méthode Kanban dans tous ses effectifs, améliorant ainsi sa capacité à adapter les priorités et à accélérer la livraison dans des délais extrêmement courts. L'automatisation complète des tests a également été un facteur déterminant dans la rapidité et la qualité des processus de livraison. Actuellement, le programme Test & Trace peut exécuter plus de 120 000 tests, toutes solutions confondues, en moins d'une heure.

Aujourd'hui, ces solutions constituent le fondement stratégique de la réponse de l'UKHSA à la pandémie, en fournissant des plateformes sécurisées, évolutives et performantes à l'ensemble de l'UKHSA.

Composants de la solution

Logo UKHSA et NHS

À propos de l'UK Health Security Agency (UKHSA)

L'UKHSA (lien externe à ibm.com) est le département gouvernemental chargé de protéger le Royaume-Uni de l'impact des maladies infectieuses et de toutes les autres menaces sanitaires. L'UKHSA est une agence exécutive, parrainée par le Department of Health and Social Care (DHSC) et formée à partir des organisations précédentes, NHS Test & Trace et Public Health England.

NHS Digital

NHS Digital (lien externe à ibm.com) est le fournisseur national d'informations, de données et de systèmes informatiques pour les commissaires, les analystes et les cliniciens dans le domaine de la santé et des soins sociaux en Angleterre, en particulier ceux impliqués dans le National Health Service of England. Une unité du ministère de la santé et des soins sociaux, NHS Data fournit des services numériques pour le NHS et les soins sociaux, y compris la gestion de grands programmes informatiques de santé. NHS Digital est également le collecteur national d'informations sur la santé et les soins sociaux, et publie plus de 260 publications statistiques chaque année, y compris les statistiques officielles et les statistiques nationales.

© Copyright IBM Corporation 2022. Compagnie IBM France, 17 avenue de l'Europe, 92275 Bois-Colombes Cedex

Produit aux États-Unis d'Amérique, juin 2022.

IBM, le logo IBM et ibm.com sont des marques d’International Business Machines aux États-Unis et/ou dans certains autres pays. Les autres noms de produits et de services peuvent être des marques d'IBM ou d'autres sociétés. La liste actualisée de toutes les marques d'IBM est disponible sur le Web à l'adresse suivante : www.ibm.com/legal/copytrade.

Le présent document contient des informations qui étaient en vigueur et valides à la date de la première publication, et qu'IBM peut mettre à jour à tout moment. Toutes les offres mentionnées ne sont pas distribuées dans l'ensemble des pays où IBM exerce son activité.

Les données de performances et les exemples de clients ne sont présentés qu'à des fins d'illustration. Les performances réelles peuvent varier en fonction des configurations et des conditions d'exploitation spécifiques. LES INFORMATIONS CONTENUES DANS LE PRÉSENT DOCUMENT SONT FOURNIES « EN L'ÉTAT », SANS AUCUNE GARANTIE EXPLICITE OU IMPLICITE. IBM DÉCLINE NOTAMMENT TOUTE RESPONSABILITÉ RELATIVE À CES INFORMATIONS EN CAS DE CONTREFAÇON AINSI QU'EN CAS DE DÉFAUT D'APTITUDE À L'EXÉCUTION D'UN TRAVAIL DONNÉ. Les produits IBM sont garantis conformément aux dispositions des contrats au titre desquels ils sont fournis.