Construire une chaîne d’approvisionnement résiliente

By and Harsha Mohan | 4 minute read | 13 juillet 2021

La pandémie a révélé les faiblesses de la chaîne d’approvisionnement 

L’année 2020 a provoqué une prise de conscience inattendue chez les fabricants au Québec et dans le monde entier. Les chaînes d’approvisionnement alimentées par d’anciennes technologies n’ont pas été en mesure de s’adapter rapidement lorsque la COVID-19 a sévi et une perturbation sans précédent de la chaîne d’approvisionnement mondiale s’en est suivie.   

Sans aucun système permettant de se procurer des pièces auprès d’autres fabricants ou de réacheminer les produits, la chaîne d’approvisionnement et les processus de fabrication ont été interrompus.  

De nombreuses entreprises québécoises estiment que la COVID-19 a déclenché une prise de conscience qui les a poussées à se lancer sur la voie de l’IA, de la transformation numérique et du flux de travaux intelligent. Elles savent que le succès de demain repose sur une chaîne d’approvisionnement dotée d’une résilience intégrée, capable de s’adapter rapidement pour atténuer les perturbationsEn outre, une collaboration avec les acteurs régionaux afin de mettre en place des capacités et de déplacer la capacité de production en cas de besoin pourrait renforcer la chaîne d’approvisionnement et aider l’industrie à gérer les perturbations commerciales.  

Une entreprise de Montréal se modernise grâce à la solution SAP S/4HANA 

En 2020, le trafic aérien dans le monde a connu une chute vertigineuse de 60 %. À l’échelle du secteur, la nécessité de réorganiser les modèles d’affaires et d’innover en recourant aux nouvelles technologies infonuagiques est devenue une priorité urgente. Heureusement, cette transformation était déjà en cours pour Mitsubishi Heavy Industries RJ Aviation (MHIRJ), une entreprise récemment fondéequi fournit des services d’entretien, de réparation et des services techniques à l’industrie aéronautique à travers le monde.  

Évoquant la capacité d’IBM à transformer, à mettre en œuvre et à gérer ses services en un seul endroit, MHIRJ a choisi de se moderniser en déployant la solution SAP S/4HANA hébergée sur IBM Cloud, avec les services de mise en œuvre et de gestion des nuages également fournis par IBM.  

La nouvelle plateforme hybride guidée par les données et centrée sur le client permet à MHIRJ de prendre des décisions qui augmentent l’efficacité, réduisent les coûts et améliorent l’expérience utilisateur. Le service à la clientèle amélioré et les processus de chaîne d’approvisionnement optimisés sont là pour rester. 

Un flux de travaux intelligent réduit les perturbations  

Avec de multiples produits réunis dans un système hybride, les données créées dans un système sont transférées dans le système suivant, souvent sans un réseau fédérateur de données. Sans une intégration adéquate, ces applications en aval ne sont pas en mesure de traiter les données efficacement.  

Ce qu’il faut, c’est un flux de travaux intelligent où chaque application dans la chaîne reçoit les renseignements dont elle a besoin pour évaluer les données, en assurant une intégration transparente et un contexte riche au sein de ce flux.  

Grâce à des renseignements en temps réel et à des recommandations exploitables, un flux de travaux intelligent peut permettre aux entreprises de relever des défis tels que le bouleversement des effectifs, les difficultés de la chaîne d’approvisionnement et les perturbations du service à la clientèle.  

Accélérer la transformation grâce à des chaînes d’approvisionnement plus intelligentes  

Je constate un grand intérêt pour les chaînes d’approvisionnement plus intelligentes dans les marchés québécois, alors que les fabricants commencent à entreprendre des démarches importantes vers l’IA, la transformation numérique et le flux de travaux intelligent. Dans quelle mesure l’IA et l’automatisation peuvent-elles être intégrées aux tâches, aux idées, aux interventions et aux mesures quotidiennes? Une stratégie doit être élaborée, les intervenants doivent être mobilisés et une évaluation de la valeur opérationnelle globale doit être effectuée. Un partenaire peut vous aider. 

Les entreprises au Québec et au Canada comptent sur IBM pour bénéficier des compétences, de la technologie et des ressources complètes nécessaires à l’analyse et à la création d’un flux de travaux intelligent pour elles. Cette approche écosystémique est nécessaire pour renforcer la chaîne d’approvisionnement et réévaluer le marché et les comportements des clients après la pandémie de COVID-19. 

La pandémie n’a pas mis fin au travail. Elle l’a seulement rendu plus nécessaire.  

Un rapport récent d’IDC (1) révèle que 81 % des organisations interrogées au Québec estiment qu’IBM est une entreprise digne de confiance, et 79 % d’entre elles sont d’avis qu’IBM comprend leurs besoins.   Les entreprises québécoises font confiance à IBM pour la mise en œuvre de leurs solutions SAP parce que nous mettons à profit nos pratiques exemplaires, notre personnel, nos outils et nos processus pour chaque projet. Quelle que soit la complexité de l’environnement ou ses exigences, IBM dispose du talent et des ressources nécessaires pour accélérer votre transformation numérique. 

Accélérer avec les Services d’affaires mondiaux IBM 

Harsha Mohan est directeur exécutif au sein du groupe conseil Compétences SAP d’IBM et le responsable du secteur des services pour le groupe conseil Chaîne d’approvisionnement canadienne d’IBM. Il possède une vaste expérience en développement et mise en œuvre de stratégies, de mobilisation des intervenants et évaluation de la valeur commerciale globale. 

LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/harshamohansap/ 

(1) IDC, Canadian IT Services Brand Perceptions, 2020: FamiliarityAwareness, and Brand Associations, Doc # CA45672220, Dec 2020