Qu'est-ce qu'une notification push ?
Apprenez comment fonctionnent les notifications push et comment les exploiter pour augmenter les opt-in à des fins commerciales, atteindre des destinataires plus ciblés ou favoriser la sécurité des données.
Big data futuristic visualization
Qu'est-ce qu'une notification push ?

Une notification push est un court message qui apparaît sous forme de fenêtre contextuelle sur le navigateur de votre ordinateur de bureau, sur l'écran d'accueil de votre téléphone portable ou dans le centre de notification de votre appareil à partir d'une application mobile. Les notifications push sont généralement des alertes avec accord explicite requis qui affichent du texte et des médias riches, comme des images ou des boutons, permettant à l'utilisateur d'effectuer une action spécifique.

Les organisations utilisent les notifications push comme canal de marketing ou de communication, mais elles peuvent également être utilisées comme mécanisme de sécurité.

Origine des notifications push

Les notifications push ont d'abord été assimilées à un « danger », mais pas au sens habituel du terme. Alors qu'il travaillait comme directeur de la conception pour Danger, l'ancêtre d'Android, Matias Duarte et son équipe de conception ont développé les notifications push en 2008.

En 2009, Apple a lancé ses messages push, ou notifications, par le biais de son service de messagerie cloud, APNS (Apple notification service). Le service conçu par Apple est désormais présent sur tous les appareils iOS, des iPads aux iPhones, sous forme de notifications push pour les utilisateurs mobiles.

Il existe deux types de notifications push : les notifications Web et les notifications d'application
  1. Les notifications Web, également appelées notifications « web-push », peuvent apparaître sur votre bureau électronique ou dispositif mobile. Tout site peut envoyer une notification push via les systèmes d'exploitation (OS) et les navigateurs pris en charge. Les notifications peuvent apparaître dans différentes zones d'un écran ou d'une vue, en fonction du type de navigateur ou de système d'exploitation. 

  2. Les notifications d'application sont considérées par la plupart des utilisateurs comme des notifications push (bien que les notifications push Web soient tout aussi courantes). Ce type de notification est créé dans l'application. L'utilisateur, ou destinataire, doit généralement commencer par accepter ces notifications sur son appareil, qu'il s'agisse d'un appareil mobile ou d'un appareil de bureau. Ces notifications ou alertes sont généralement des fenêtres contextuelles sur les appareils mobiles. Les applications les proposent afin de susciter un plus grand engagement de l'utilisateur dans l'application, d'augmenter le taux d'ouverture ou d'inciter un prospect à effectuer une action spécifique.
Comment sont utilisées les notifications push ?

Une notification push est un type de canal qui exploite la communication.  Le marketing est le moyen dominant par lequel les développeurs et les organisations, respectivement, créent et utilisent les notifications push. Cependant, les notifications push sont appliquées presque aussi souvent pour la communication citoyenne et, moins souvent, pour l'authentification de sécurité.

  • Marketing : une notification push, en marketing, peut être un canal puissant pour augmenter les ventes et la fidélisation des clients et fournir des données pour des mesures de marketing plus perspicaces. En tant que stratégie de marketing, une notification est un canal par lequel les utilisateurs finaux peuvent entreprendre une action dans l'entonnoir de vente. Les messages peuvent aider à ramener un client vers un panier abandonné grâce à un message textuel contextuel ou un message intégré à l'application. Ils peuvent également servir à réengager un client. En marketing mobile, une notification peut renforcer la notoriété d'une marque grâce à des messages segmentés et diffusés au bon moment. Les données montrent que les consommateurs sont moins enclins à accepter les notifications sur les médias sociaux et le commerce de détail, avec seulement 6 % d'acceptation1. Cependant, lorsqu'elles sont exécutées avec une préparation réfléchie et fondée sur des données, les notifications push commercialisées peuvent réduire l'attrition des clients et augmenter le taux de clics vers un site ou une application.

  • Communication citoyenne : ces dernières années, les destinataires ont utilisé les notifications push des services publics plus que tout autre type de notification. Bien que les destinataires puissent désinstaller ou refuser d'autres types de notifications, c'est ce type de notification qui a suscité le plus d'engagement, avec 37 %2. Les administrations locales et les services publics utilisent les notifications push comme des alertes de sécurité en cas de mauvais temps, de pannes, d'alertes routières, d'alertes communautaires, telles que les alertes de personnes disparues, et de mises à jour des administrations locales.

  • Authentification de sécurité :  enfin, les notifications push constituent également un type d'authentification de sécurité. Elles sont utilisées comme facteur d'authentification par l'identité pour accéder à des données ou à un site. Les applications et les sites contenant des informations plus sensibles, comme les sites de banque en ligne ou de soins de santé, peuvent utiliser les notifications push comme authentifiant d'identité.
Avantages des notifications push

Il y a plusieurs avantages à utiliser des notifications push. Cependant, ils sont étroitement liés à la manière dont une organisation planifie et exécute leur utilisation. Les taux de clics pour les notifications push tournent autour de 2 à 3 % en moyenne dans tous les secteurs. Pour obtenir un taux d'engagement élevé et la satisfaction des utilisateurs, le choix du moment stratégique, la personnalisation et la segmentation sont des éléments clés pour des notifications push performantes. 

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les organisations ont intérêt à utiliser des notifications push. Ces avantages sont les suivants :

  • taux d'ouverture plus élevés que ceux des e-mails ;

  • automatisation des campagnes de marketing et de communication ;

  • aucune obligation qu'un appareil, un navigateur ou une application soit actif pour envoyer une notification, comme pour la messagerie SMS (Short Message Service) ;

  • augmentation de la satisfaction de l'utilisateur et amélioration de l'expérience utilisateur ;

  • création d'opportunités pour plus d'interactions entre l'utilisateur et les services commerciaux ;

  • réactivité en temps réel ;

  • personnalisation centrée sur l'utilisateur pour les accords ou les refus ;

  • analyses de comportement pouvant éclairer la stratégie de contenu.

L'avantage le plus important pour les destinataires de notifications push est que ce canal est un média centré sur l'utilisateur. Les destinataires peuvent recevoir des informations à leurs conditions et dans leur espace préféré. Ils peuvent également modifier les paramètres de notification des appareils ou se désabonner des notifications. Cette latitude d'options permet de lutter contre la lassitude à l'égard des notifications, mais oblige également les éditeurs d'applications et les organisations à créer le contenu le plus pertinent pour un destinataire.

En outre, l'automatisation reste un avantage essentiel pour les organisations, en particulier lorsqu'il y a un besoin d'immédiateté, comme pour la diffusion d'actualités, d'informations du service public, ou pour des cas d'utilisation tels que la mise à jour d'un événement sportif ou une alerte immobilière hautement personnalisée.

Comment fonctionnent les notifications push ?

Si vous avez reçu une notification pour une vente flash, une offre de voyage ou une mise à jour du trafic, cette alerte provenait d'un serveur push qui le permet.

Les notifications push peuvent être basées sur le cloud ou sur une application, et sont conçues pour fonctionner avec un serveur qui fournit la notification. Une API peut activer les notifications push  à partir de services cloud comme les services push d'applications et de sites Web. Lorsqu'une organisation demande une notification push, une API appelle ce service et met en place le message à délivrer. 

Une notification push arrive sur l'écran d'accueil de votre mobile ou sur votre écran de verrouillage. Elle peut également apparaître sous la forme d'une notification sur l'icône de votre application ou sur l'écran d'accueil de votre bureau lors du lancement de votre navigateur, mais aussi pendant son utilisation.  

Les organisations envoient des notifications push avec du texte et le plus souvent avec des médias riches tels que des emojis. Certaines, mais pas toutes, incluent un lien cliquable, ou un appel à l'action (CTA), qui incite l'utilisateur à effectuer une action comme terminer une réservation, ou s'inscrire directement sur un site ou application mobile.

Cependant, les notifications push ne fonctionnent pas de manière uniforme sur tous les navigateurs et les systèmes d'exploitation. Si les navigateurs mobiles et de bureau les plus populaires, comme Safari, Firefox, Chrome ou Android, prennent en charge les notifications push, la distribution et l'expérience sont différentes d'un navigateur à l'autre.

Pour les utilisateurs d'Android en particulier, certains médias riches ne sont pas disponibles pour ceux qui sont moins susceptibles d'effectuer des mises à jour régulières de leur téléphone. En outre, la désactivation sur les appareils Android diffère de celle sur les appareils iOS, en ce sens que l'utilisateur doit procéder à quelques étapes manuelles, bien qu'Android ait facilité ce processus ces dernières années.

Il est important que les organisations qui souhaitent mettre en œuvre des notifications push avec succès comprennent les différences de limitations et de permissions liées aux appareils, aux navigateurs et aux systèmes d'exploitation.  

Types de notifications push

Il existe de nombreuses façons d'appliquer des notifications push, mais celles-ci sont indépendantes des stratégies de marketing et sont conventionnelles pour le canal en général.

Elles comprennent : 

  1. les rappels, comme les actions dans le panier, les connexions et les étapes suivantes ;

  2. les mises à jour, notamment les informations liées à l'actualité ou pertinentes à la marque ;

  3. les opérations, comme les appels à l'action (CTA) pour des ventes, des promotions ou des inscriptions facultatives ;

  4. les authentifications, comme les codes d'accès à usage unique basés sur la sécurité ;

  5. les notifications d'intérêt public, comme les informations citoyennes et les alertes météorologiques.

Pour les campagnes de marketing, la clé d'une bonne campagne de notification push est une segmentation et une personnalisation bien exécutées. Les organisations peuvent réduire la lassitude et la tolérance de l'utilisateur final à l'égard des messages en surveillant la fréquence et le type de notification, ainsi que la manière dont cette dernière a été personnalisée pour l'utilisateur.

En outre, les organisations obtiennent de meilleurs résultats lorsque les notifications sont segmentées en fonction des modèles de comportement et des intérêts des utilisateurs. Par exemple, une notification de télémédecine pour chaque patient devant subir un contrôle dentaire, envoyée par une plateforme d'assurance maladie, est un moyen précieux de favoriser la santé du patient et de faciliter la prise de rendez-vous.

La personnalisation découle de la segmentation et comprend le contenu et le calendrier qui sont uniques pour un utilisateur spécifique. Une notification révélant une baisse de prix sur un article consulté et enregistré sur un site est un moyen d'augmenter les ventes pour le commerce électronique. 

Applications de notification push

Presque toutes les industries et tous les secteurs ont adopté des notifications push qui sont adaptées à leurs clients et à leur public. Cependant, un CTR plus élevé est constaté dans les secteurs basés sur les besoins, tels que la finance, la santé, la météo et le trafic, ainsi que dans l'hôtellerie.

Ce qui est le plus révélateur d'une campagne réussie, c'est la façon dont une notification push répond à un besoin très spécifique et la rapidité avec laquelle cela se produit. Ce sont des facteurs importants pour l'augmentation des taux de conversion. Il est plus difficile d'obtenir des taux d'engagement plus élevés dans la distribution et les réseaux sociaux, où 81 % des utilisateurs de smartphones désactivent ces notifications3

.

En outre, les organisations qui créent des notifications push avec un contexte émotionnel, représenté par des emojis, obtiennent souvent des taux d'engagement plus élevés que lorsqu'elles envoient des notifications en texte simple avec des titres, même si des informations pertinentes sont incluses dans les deux cas.

Enfin, si la stratégie et les campagnes de marketing des notifications push ont fait couler beaucoup d'encre, l'authentification de sécurité est tout aussi importante dans son application. Les organisations, telles que les banques et les établissements de soins de santé, utilisent les notifications push pour authentifier l'identité via une application sécurisée.

Solutions connexes
IBM Watson Assistant

Offrez un service client cohérent et intelligent sur tous les canaux et les points de contact grâce à l'IA conversationnelle.

Explorer IBM Watson Assistant
Ressources Qu'est-ce qu'un agent conversationnel ?

Découvrez les agents conversationnels, qui simulent une conversation humaine pour créer de meilleures expériences client.

Qu'est-ce que le traitement automatique du langage naturel ?

Le traitement automatique du langage naturel vise à créer des machines qui comprennent et répondent à des données textuelles ou vocales, et qui répondent par leur propre texte ou discours de la même manière que les êtres humains.

Pour aller plus loin

Watson Assistant, la technologie d'agent virtuel d'IBM, permet aux utilisateurs de répondre aux notifications push en cas de besoin et d'accomplir la tâche en cours grâce à l'IA conversationnelle. En utilisant l'apprentissage automatique et le traitement automatique du langage naturel, Watson Assistant apprend en temps réel à partir des conversations. Ainsi, il peut résoudre les problèmes des clients dès la première fois, en éliminant la frustration des longs temps d'attente, les recherches fastidieuses et les agents conversationnels inefficaces.

En savoir plus sur IBM Watson Assistant