Ricoh
Propose des solutions de visioconférence et de conférence web à l’échelle mondiale grâce à un modèle économique transformé basé sur IBM Cloud
Rangée de chaises de bureau vides à la table d’une salle de conférence

Ricoh propose une solution de visioconférence et de conférence web de pointe, Ricoh Unified Communication System (UCS). Avec une demande en pleine explosion, comment Ricoh pouvait-il garantir un son et une image fluides à sa clientèle en expansion ? Ricoh a choisi de migrer ses opérations UCS vers IBM Cloud Bare Metal Servers, tirant parti d’une évolutivité et d’une capacité quasi illimitées.

Défi

Avec le développement de ses services de visioconférence et de conférence web, Ricoh devait pouvoir garantir une qualité de service fiable et une faible latence, et éviter les pannes système causées par des défaillances matérielles.

Transformation

Ricoh choisit de migrer vers IBM Cloud Bare Metal Servers dans cinq centres de données IBM Cloud mondiaux pour assurer un service fiable. Et l’entreprise crée un mécanisme pour profiter de capacités redondantes et éliminer ainsi les pannes.  

Résultats Migration
des opérations de diffusion vidéo vers le cloud sans modification de configuration
Garantie
d’une faible latence et d’un service de haute qualité avec IBM Cloud Bare Metal Servers
Réduction de moitié
des coûts d’exploitation au cours des trois années écoulées depuis le passage à IBM Cloud
Description du défi
Maintenir un service de qualité

Ricoh sort sa suite professionnelle de services de visioconférence et de conférence web, Unified Communication System (UCS), en août 2011, permettant aux utilisateurs de démarrer une conférence en allumant le système et en appuyant simplement sur un bouton. À la grande joie de Ricoh, les années suivantes voient une augmentation rapide du nombre d’utilisateurs professionnels, et le workload grimpe en flèche.

« UCS est un service qui ne peut souffrir aucun délai », explique Naoki Umehara, du département Cloud Platform de Ricoh. « Plus nos centres de données sont proches géographiquement de nos utilisateurs, plus la qualité vidéo et audio que nous pouvons leur fournir est élevée. Nous ne disposions que de deux centres de données, un aux États-Unis et un au Japon, et il devenait difficile de fournir des services stables avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs UCS dans le monde entier. »

L’infrastructure de Ricoh comptait des machines virtuelles VMware vSphere dans un cloud privé hébergé dans les deux centres de données, et géré avec VMware vCenter Server. Avec l’augmentation de la demande, l’entreprise commence à rencontrer des problèmes de pannes causées par des défaillances matérielles.

« Notre priorité absolue est de fournir un service extrêmement stable et de haute qualité aux utilisateurs, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. UCS est utilisé pour les visioconférences et les conférences web des entreprises internationales, et il est essentiel de garantir une disponibilité permanente du service », indique Naoki Umehara.

Pour renforcer la résilience et maintenir la qualité du service, Ricoh prévoit donc d’ajouter un autre centre de données en Australie. Cependant, des inquiétudes sont exprimées concernant la latence, compte tenu de la distance qui séparerait le centre de données des États-Unis et du Japon, et le coût lié à l’exploitation de tels centres sur plusieurs sites.

Notre priorité absolue est de fournir un service extrêmement stable et de haute qualité aux utilisateurs, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. UCS est utilisé pour les visioconférences et les conférences web des entreprises internationales, et il est essentiel de garantir une disponibilité permanente du service. Naoki Umehara Département Cloud Platform Ricoh
Description de la transformation
Une solution mondiale

Ricoh revoit sa stratégie et choisit de laisser derrière elle ses propres centres de données et d’essayer de faire appel à des fournisseurs de cloud commercial. La société décide alors que ses nouvelles activités en Australie constitueraient la première étape idéale, et cherche des moyens d’activer les nouveaux services UCS en apportant le moins de changements possible. Ricoh étudie l’offre IBM Cloud Bare Metal Servers et choisit le centre de données IBM Cloud Melbourne pour étendre son empreinte UCS, répliquant la même pile VMware vSphere et vCenter afin que ses applications continuent à s’exécuter comme auparavant.

Hiroyuki Kanda, du département Cloud Platform de Ricoh, continue : « Nous n’avons constaté aucun problème de perte de paquets et de latence, ce qui était l’une de nos préoccupations principales. Après avoir testé la connexion entre le centre de données de Melbourne et les centres de données sur site de Ricoh, et comparé le workload sous-jacent et les serveurs de diffusion vidéo, nous avons constaté que les IBM Cloud Bare Metal Servers pouvaient supporter des charges plus élevées et plus flexibles. »

Après un déploiement réussi à Melbourne, Ricoh continue sur sa lancée en déployant des serveurs supplémentaires à Amsterdam, à Washington DC et à Séoul (voir le schéma). Pour le workload local au Japon, où une grande partie des utilisateurs de Ricoh sont basés, le cloud privé et IBM Cloud ont fonctionné en parallèle jusqu’à ce que la migration vers le centre de données IBM Cloud Tokyo soit terminée, assurant un service continu pendant la transition.  

« Nous avons pu passer en douceur des machines virtuelles sur site aux IBM Cloud Bare Metal Servers », explique Hiroyuki Kanda. « Comme aucune modification n’était nécessaire au niveau de la configuration des applications, nous avons simplement dû capturer les images, déplacer les machines virtuelles vers IBM Cloud et modifier les adresses IP. »

Description des résultats
Des opérations stables

UCS s’exécutant désormais dans IBM Cloud, Ricoh a vu ses coûts opérationnels diminuer de moitié ces trois dernières années. Alors que l’entreprise connaissait auparavant de longs cycles de planification et à de lentes capacités d’évaluation, Ricoh est désormais en mesure de déployer des ressources de serveurs physiques supplémentaires à la demande, dès que cela est nécessaire.

« Depuis notre transition vers IBM Cloud, nous avons adopté une approche de type infrastructure immuable, dans laquelle cette dernière est automatiquement recréée à chaque modification du système, pour une stabilité, une efficacité et une fiabilité accrues », explique Hiroyuki Kanda. « Nous avons également introduit des mécanismes d’automatisation grâce à la multitude d’API offertes par IBM Cloud. Nous avons par exemple créé un mécanisme permettant de déployer automatiquement des environnements de développement supplémentaires à 8 h en semaine, un nombre qui est revu à la baisse à 20 h. Cela nous donne de la capacité quand nous en avons besoin, nous évite de trop investir et nous aide à réduire les coûts. »

De plus, en passant à IBM Cloud, Ricoh a amélioré la stabilité du système et sa disponibilité. À mesure que la demande augmente, Ricoh peut ajouter d’autres serveurs et déployer des machines virtuelles pour garantir une capacité suffisante. Plutôt que d’investir du capital dans un nombre réduit de grands centres de données géographiquement éloignés, avec IBM Cloud, Ricoh peut augmenter sa capacité à la demande, au besoin, et sur des lieux de diffusion spécifiques, pour optimiser la qualité des services.

S’appuyant sur le succès de l’adoption d’IBM Cloud, Ricoh profite de nouvelles capacités. L’entreprise prévoit de créer un mécanisme de reprise après incident automatisée, transmettant le workload entre les centres de données sans interruption de service. « IBM Cloud nous a ouvert de nombreuses portes », raconte Hiroyuki Kanda. « Nous sommes convaincus qu’IBM Cloud va nous permettre de fournir des services de visioconférence et de conférence web stables, fiables et de haute capacité, et qu’il nous aidera à développer de nouveaux services performants à l’avenir. »

Logo de Ricoh
Ricoh

Basé à Tokyo, Ricoh (lien externe à ibm.com) opère dans près de 200 pays et crée des lieux de travail numériques grâce à des technologies et des services innovants, qui permettent aux individus de travailler plus intelligemment. Ricoh favorise l’innovation depuis plus de 80 ans, et l’entreprise est aujourd’hui l’un des principaux fournisseurs de services de visioconférence et de conférence web, de solutions de gestion de documents, de services informatiques et de systèmes industriels.

Passez à l’étape suivante

Pour en savoir plus sur IBM Cloud, veuillez contacter votre interlocuteur IBM habituel ou votre partenaire commercial IBM, ou visitez le site Web suivant : ibm.com/cloud

Voir plus de témoignages de clients ou en savoir plus sur IBM Cloud

Notes de bas de page

© Copyright IBM Corporation 2018. 1 New Orchard Road, Armonk, New York 10504-1722 États-Unis. Produit aux États-Unis d'Amérique, mai 2018.

IBM, le logo IBM, ibm.com et IBM Cloud sont des marques commerciales d’International Business Machines Corp., déposées dans de nombreux pays. Les autres noms de produits et de services peuvent être des marques d’IBM ou d’autres sociétés. La liste actualisée des marques d’IBM est disponible sur la page web « Copyright and trademark information » à l’adresse ibm.com/legal/copytrade.shtml.

Les offres mentionnées dans le présent document ne sont pas toutes disponibles dans tous les pays où la société IBM est présente.

Les données de performance et les exemples de client cités sont présentés à titre informatif uniquement. Les résultats réels peuvent varier en fonction des configurations et des conditions de fonctionnement spécifiques.

Toutes les références clients mentionnées ou décrites illustrent la façon dont certains clients ont utilisé les produits IBM et précisent les résultats qu'ils ont pu obtenir. Les chiffres réels en termes de coûts environnementaux et de performances peuvent varier d'un client à l'autre en fonction de la configuration et des conditions de fonctionnement. Contactez IBM pour voir ce que nous pouvons faire pour vous.

Il incombe au client de respecter les lois et réglementations qui lui sont applicables. IBM ne fournit pas de conseils juridiques et ne déclare ni ne garantit que ses services ou produits garantiront que le client est en conformité avec la législation ou la réglementation en vigueur.

Toutes les déclarations relatives à l’orientation et aux intentions futures d’IBM sont susceptibles d’être modifiées ou retirées sans préavis et ne représentent que des objectifs.