BBVA Francés
Déverrouiller toute la puissance d’IBM Z en optimisant le code COBOL essentiel
En savoir plus
Gratte-ciel de bureaux moderne comportant une section dorée sur sa façade

Pour conserver sa position de leader sur le marché et répondre à la demande en services numériques de la part de ses clients, la banque argentine BBVA Francés souhaitait améliorer les performances de ses applications bancaires essentielles. Avec IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS, la banque a considérablement amélioré les performances de ses applications COBOL les plus critiques sans besoin de recompilation.

Défi

Pour offrir à ses clients des services bancaires de détail plus réactifs, BBVA Francés souhaitait exploiter pleinement le potentiel de sa nouvelle plateforme IBM Z afin d’améliorer les performances de sa pile logicielle de base.

Transformation

La banque a utilisé IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS pour permettre à ses applications COBOL de tirer parti de la dernière architecture IBM Z, ce qui a permis d’améliorer les performances et l’efficacité opérationnelle.

Résultats 28 % en moins
d’utilisation du CPU pour des applications optimisées
La capacité
des services client plus réactifs, ce qui contribue à accroître la satisfaction
Pose
une base solide pour le développement de nouveaux services numériques destinés aux clients
Description du défi
Répondre aux nouvelles demandes

Fondée en 1886, BBVA Francés est la plus ancienne banque privée d’Argentine. Au cours des 130 dernières années, elle est devenue l’une des plus grandes banques du pays et offre aujourd’hui ses services à 2,4 millions de particuliers, 42 000 petites et moyennes entreprises et plus de 800 sociétés.

Se situant parmi les principaux acteurs du secteur bancaire argentin, BBVA Francés est résolument tournée vers l’innovation. En cette ère du numérique, la banque est le fer de lance de la transformation des services financiers du pays. Avec 1,29 million de clients qui utilisent activement ses services bancaires en ligne et mobiles, soit une pénétration du marché de 55,2 %, BBVA Francés arrive clairement en tête du peloton.

Mais, comme l’explique un porte-parole, la banque refuse de se reposer sur ses lauriers : « Nous sommes toujours à la recherche de moyens d’améliorer les services à la clientèle. En particulier, nous voulons nous assurer que notre offre numérique répond aux demandes et aux attentes d’une nouvelle génération de clients. »

Pour commercialiser de nouveaux produits et services, BBVA Francés doit s’assurer que l’infrastructure et les outils informatiques qui sous-tendent ses principaux systèmes sont toujours à leur meilleur niveau de performance.

« Bon nombre de nos applications d’entreprise les plus critiques datent de plusieurs décennies, et nous avons augmenté et développé ces systèmes au fil des ans », explique le porte-parole. « En conséquence, les différentes applications sont écrites dans différentes versions du code COBOL, certaines sont basées sur la logique COBOL 3.2 et d’autres sur COBOL 4.2. Nous voulions optimiser le code de nos applications pour améliorer les performances, mais sans les dépenses et les efforts immédiats liés à la recompilation de tout notre code.

IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS génère du code qui permet à nos applications d’exploiter les nouvelles fonctionnalités matérielles de notre serveur z13 sans aucune recompilation. Un outil proprement incroyable. Porte-parole BBVA Francés
Description de la transformation
Optimiser les opérations

BBVA Francés s’est appuyé sur IBM Z pour prendre en charge ses principaux systèmes pendant de nombreuses années et a récemment renouvelé son investissement dans la plateforme en passant à un serveur IBM z13. Pour tirer parti de la nouvelle architecture IBM Z sans la complexité et les coûts immédiats liés à la recompilation de ses applications COBOL, la banque a déployé IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS (ABO).

« Au départ, nous avons envisagé de migrer toutes nos applications vers COBOL Version 6, mais nous nous sommes rapidement rendu compte que le changement et le test du code source représentaient beaucoup de temps et d’efforts », explique le porte-parole. « Comme nous voulions commencer à profiter immédiatement des nouvelles fonctionnalités du z13, nous avons décidé d’essayer ABO. »

Tout d’abord, BBVA Francés a installé une version d’essai d’IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS, ce qui lui a permis de tester la solution gratuitement pendant une période d’évaluation de 90 jours. Ensuite, la banque a identifié 15 applications à forte utilisation de CPU à exécuter avec ABO.

« Les résultats étaient très convaincants », se souvient le porte-parole. « Grâce à IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS, nous avons pu réduire d’environ 15 % l’utilisation du CPU de ces programmes de test, ce qui a permis d’améliorer considérablement les performances. »

Fort de ce succès, BBVA Francés a installé l’édition complète d’IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS pour une utilisation sur les workloads de production. La banque a ensuite travaillé en étroite collaboration avec une équipe d’IBM pour commencer à optimiser ses applications COBOL, avec un plan d’urgence complet en place pour minimiser les risques.

« Chaque semaine, nous prenons 10 programmes de traitement par lots à forte utilisation de CPU pour optimiser l’environnement de développement de l’ABO et les déployer en production le vendredi soir », explique le porte-parole. « IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS génère du code qui permet à nos applications d’exploiter les nouvelles fonctionnalités matérielles de notre serveur z13 sans aucune recompilation. Un outil proprement incroyable. »

Les derniers changements que nous avons apportés à notre environnement IBM Z nous donnent une base solide sur laquelle créer de nouveaux produits et services, y compris des solutions bancaires numériques innovantes. Porte-parole BBVA Francés
Description des résultats
Récolter les fruits de son travail

A ce jour, BBVA Francés a transformé 225 programmes à l’aide d’IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS, réduisant ainsi l’utilisation du CPU de 28 % en moyenne, soit l’équivalent de 26 heures de CPU par mois.

« Nous avons été très impressionnés par les résultats obtenus jusqu’à présent », dit le porte-parole. « IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS nous a permis de déverrouiller la puissance de traitement améliorée de notre nouveau serveur z13 et d’améliorer ainsi les performances. Les applications optimisées s’exécutent désormais beaucoup plus rapidement et beaucoup plus efficacement. »

En réduisant son utilisation du CPU, la banque a raccourci ses fenêtres de traitement par lots et réaffecté les ressources de CPU économisées à d’autres tâches, augmentant ainsi les performances non seulement de ses systèmes bancaires essentiels, mais aussi d’autres workloads de production importantes.

IBM Automatic Binary Optimizer for z/OS permet à BBVA Francés d’obtenir ces avantages sans modifier le code source. Résultat : les développeurs peuvent continuer à s’appuyer sur la logique COBOL, sachant qu’elle est là pour durer.

Aujourd’hui, la banque continue de travailler en étroite collaboration avec IBM pour optimiser ses applications COBOL restantes.

« Toutes nos applications les plus critiques étant en COBOL, investir dans l’optimisation du code nous met dans une position plus solide pour conduire notre transformation numérique », conclut le porte-parole. « Les derniers changements que nous avons apportés à notre environnement IBM Z nous donnent une base solide sur laquelle créer de nouveaux produits et services, y compris des solutions bancaires numériques innovantes. Nous avons une longue et fructueuse histoire avec IBM Z, et nous sommes impatients de voir où elle va à présent nous mener. »

BBVA Francés

BBVA Francés (lien externe à ibm.com) est l’une des principales banques d’Argentine. Basée à Buenos Aires, BBVA Francés gère 250 succursales et 1 400 distributeurs automatiques dans tout le pays et emploie plus de 6 000 personnes.

Passez à l’étape suivante

Pour en savoir plus sur les solutions IBM Z, contactez votre représentant IBM ou votre partenaire commercial IBM. Vous pouvez aussi accéder à l’adresse : ibm.com/z

Voir plus d'études de cas En savoir plus
Mentions légales

© copyright IBM corporation 2019. 1 New orchard road, Armonk, New york 10504-1722 États-Unis. Produit aux États-Unis, mars 2019.

IBM, le logo IBM, ibm.com, IBM Z, z13 et z/OS sont des marques commerciales d’International Business Machines Corp., déposées dans de nombreux pays. Les autres noms de produits et de services peuvent être des marques d’IBM ou d’autres sociétés. La liste actualisée des marques d’IBM est disponible sur la page web « Copyright and trademark information » à l’adresse ibm.com/legal/copyright.

Le contenu de ce document (y compris les références de devise OU de tarification qui excluent les taxes applicables) est à jour à la date initiale de publication. Il peut être modifié par IBM à tout moment.

Les offres mentionnées dans le présent document ne sont pas toutes disponibles dans tous les pays où la société IBM est présente.

Les données de performance et les exemples de client cités sont présentés à titre informatif uniquement. Les résultats réels peuvent varier en fonction des configurations et des conditions de fonctionnement spécifiques.

Toutes les références clients mentionnées ou décrites illustrent la façon dont certains clients ont utilisé les produits IBM et précisent les résultats qu'ils ont pu obtenir. Les chiffres réels en termes de coûts environnementaux et de performances peuvent varier d'un client à l'autre en fonction de la configuration et des conditions de fonctionnement. Contactez IBM pour voir ce que nous pouvons faire pour vous.

Il incombe au client de respecter les lois et réglementations qui lui sont applicables. IBM ne fournit pas de conseils juridiques et ne déclare ni ne garantit que ses services ou produits garantiront que le client est en conformité avec la législation ou la réglementation en vigueur.