Qu'est-ce qu'une CMMS ?

Acronyme de Computerized Maintenance Management System (Système Informatisé de Gestion de la Maintenance) CMMS est un logiciel qui permet de gérer les actifs, de planifier la maintenance et de suivre les interventions.

deux hommes discutant dans un entrepôt

Qu'est-ce qu'un système informatisé de gestion de la maintenance (CMMS) ?

Unsystème informatisé de gestion de la maintenance est un logiciel qui centralise les informations de maintenance et facilite les processus des opérations de maintenance. Elle permet d'optimiser l'utilisation et la disponibilité des équipements physiques tels que les véhicules, les machines, les communications, les infrastructures de l'usine et d'autres actifs. Egalement appelé CMMIS ou Computerized Maintenance Management Information System (système informatisé d'information de gestion de la maintenance), les systèmes CMMS sont utilisés dans la fabrication, la production de pétrole et de gaz, la production d'électricité, la construction, le transport et d'autres secteurs où l'infrastructure physique est essentielle.

Le cœur d'un CMMS est sa base de données . Il dispose d'un modèle de données qui organise les informations sur les actifs qu'une organisation de maintenance est chargée d'entretenir, ainsi que sur les équipements, les matériels et les autres ressources nécessaires à cet effet.


Comment fonctionne un réseau de stockage CMMS ?

Les informations contenues dans une base de données CMMS prennent en charge diverses fonctions du système qui mettent en oeuvre les fonctionnalités suivantes :

Gestion des ressources et de la main-d'œuvre : suivez les employés disponibles et les certifications d'équipement. Attribuer des tâches spécifiques et créer des équipes. Organiser les équipes de travail et gérer les taux de rémunération.

Registre des actifs : stockez et partagez les informations sur les ressources et y accéder, telles que :

  • Fabricant, modèle, numéro de série et catégorie et type d'équipement
  • Coûts et codes associés
  • Emplacement et position
  • Statistiques sur les performances et les temps d'arrêt
  • Documentation, vidéos et images associées telles que les manuels de réparation, les procédures de sécurité et les garanties
  • Disponibilité des compteurs, des capteurs et de l'instrumentation Internet des objets (IoT)

Gestion des interventions : généralement considérée comme la fonction principale de CMMS, la gestion des interventions comprend des informations telles que :

  • Numéro de l'intervention
  • Description et priorité
  • Type d'intervention (réparation, remplacement, planifiée)
  • Codes de cause et de résolution
  • Personnel affecté et matériel utilisé

La gestion des interventions comprend également des fonctionnalités pour :

  • Automatiser la génération des interventions
  • Réserver du matériel et de l'équipement
  • Planifier et affecter les employés et les équipes
  • Examiner le statut et suivre les temps d'arrêt
  • Enregistrer les coûts prévus et réels
  • Joindre la documentation associée, les supports de réparation et de sécurité

Maintenance préventive : automatisez le lancement des interventions en fonction de l'heure, de l'utilisation ou des événements déclenchés. Utilisez la maintenance préventive pour organiser et associer des actifs dans plusieurs interventions. Séquencez et programmez les interventions préventives.

Gestion des matériels et des stocks : inventoriez, distribuez et récupérez l'équipement et le matériel d'opération de maintenance et de réparation (MRO) dans les zones de stockage, les centres de distribution et les installations. Gérez les fournisseurs, suivez les coûts d'inventaire et automatisez le réapprovisionnement.

Rapports, analyse et audit : produisez des rapports sur les catégories de maintenance telles que la disponibilité des actifs, l'utilisation des matériaux, les coûts de main-d'œuvre et de matériaux, les évaluations des fournisseurs, etc. Analysez les informations pour connaître la disponibilité des actifs, les tendances de performance, l'optimisation des stocks MRO et d'autres informations pour soutenir les décisions métier et rassembler et organiser les informations pour les audits.¹


L'histoire de CMMS

Avant CMMS, il était impossible d'obtenir une visibilité centralisée et dynamique et d'automatiser la gestion, car les informations relatives à la maintenance étaient enfouies dans des dossiers papier, et plus tard, éparpillées dans des feuilles de calcul.

Les premières versions de CMMS sont apparues dans les années 1960 et étaient généralement utilisées par les grandes entreprises. Les techniciens utilisaient des cartes perforées et des gros systèmes IBM pour remplir des registres informatisés et suivre les tâches de maintenance. Dans les années 1970, les cartes perforées ont cédé la place à des listes de contrôle introduites dans les systèmes CMMS par les techniciens à la fin de leur service.

CMMS s'est imposé auprès des petites et moyennes entreprises dans les années 1980 et 1990, à mesure que les ordinateurs devenaient plus petits, plus abordables, plus distribués et plus connectés. Dans les années 1990, CMMS a commencé à partager des informations sur des réseaux locaux ou LAN.

Les années 2000 ont vu l'émergence des intranets et de la connectivité Web qui ont étendu les fonctionnalité de CMMS à une toute une gamme d'appareils mobiles, d'applications de terrain et de sites opérationnels.

La dernière génération CMMS repose sur le cloud et est hautement mobile. Elle offre des fonctionnalités plus efficaces avec une mise en œuvre plus rapide, une maintenance plus simple et une sécurité accrue des données.²


EAM vs CMMS : quelle est la différence ?

Le terme CMMS et le terme EAM (gestion des actifs de l'entreprise) sont souvent utilisés indifféremment. Les deux partagent des fonctions et des objectifs très similaires, mais sont essentiellement différents. Pour discerner les principales différences entre la CMMS et EAM, il est utile d'examiner brièvement l'histoire de CMMS et la relation entre CMMS, EAM et APM.

L'évolution de CMMS a jeté les bases d'EAM. EAM contient essentiellement les fonctionnalités de CMMS,³  et leurs fonctions peuvent se chevaucher. Ce qu'EAM apporte à CMMS : grâce notamment à une plus grande connectivité et à un partage plus efficace e l'information , EAM donne la possibilité de couvrir plusieurs sites, de développer la collaboration entre les services et fournit une intégration plus profondes avec d'autres systèmes tels que la planification des ressources de l'entreprise (ERP).

Ces fonctionnalités offrent aux solutions EAM un contexte métier plus large qui prend en compte le cycle de vie global des actifs et son impact sur l'analyse financière, les achats, la gestion des processus, le risque et la conformité, la mise au rebut des actifs, etc. Les solutions CMMS ont tendance à se concentrer sur la disponibilité et le temps de fonctionnement des actifs fixes en automatisant les inteventions et les flux, en programmant la main-d'œuvre, en gérant les matériels et en fournissant des rapports et des audits sur ces tâches.

PDF Read: Understanding the impact and value of EAM (798 Ko)

Pourquoi la disponibilité est-elle si importante ?


CMMS et EAM sont essentielles, car elles permettent aux responsables et aux services de maintenance d'atteindre plus facilement et plus efficacement leur objectif premier : le temps de fonctionnement fiable.

Plus les actifs et les équipements physiques sont maintenus en état de fonctionnement, plus leur valeur est élevée. Dans son article « The complete guide to the benefits of CMMS », la blogueuse d'IBM Sarah Dudley indique : « Plus nous pouvons maintenir en fonctionnement un équipement sans réparation majeure, plus nous économisons de l'argent à long terme. »

La fiabilité du temps de fonctionnement permet aux entreprises d'accepter et d'exécuter les interventions, de répondre aux demandes des clients, de façonner leur expérience et de prendre en toute confiance toute une série de décisions liées aux actifs. IBM indique qu'une enquête menée auprès des gestionnaires d'actifs a révélé que 75 % d'entre eux citent la fiabilité du système comme la principale raison d'investir dans EAM.

 


Quels sont les avantages d'un système CMMS ?

Les avantages de CMMS  sont les suivants :

Visibilité des actifs :  les informations centralisées dans la base de données CMMS permettent aux responsables et aux équipes de maintenance de savoir presque instantanément la date d'achat d'un actif, la date d'exécution d'une maintenance, la fréquence des pannes, les pièces utilisées, les taux d'efficacité, etc.

Visibilité du flux :  les tableaux de bord et les visualisations peuvent être adaptés aux techniciens et à d'autres rôles pour évaluer le statut et les avancements pratiquement en temps réel. Les équipes de maintenance peuvent identifier rapidement l'emplacement un actif, ce dont il a besoin, qui doit intervenir dessus et quand.

Automatisation : l'automatisation des tâches manuelles telles que la commande de pièces, la reconstitution des stocks MRO, la planification des équipes, la compilation des informations pour les audits et d'autres tâches administratives permet de gagner du temps, de réduire les erreurs, d'améliorer la productivité et de concentrer les équipes sur les tâches de maintenance, et non pas sur les tâches administratives.

Simplification des processus :  Les interventions peuvent être consultése et suivies par toutes les parties concernées. Les détails peuvent être partagés sur les appareils mobiles pour coordonner le travail sur le terrain avec les centres opérationnels. La distribution et l'utilisation des matériels et des ressources peuvent être hiérarchisées et optimisées.

Gestion des équipes sur le terrain :  la gestion du personnel interne et externe sur le terrain peut être complexe et coûteuse. Les fonctionnalités CMMS et EAM peuvent unifier et déployer de manière rentable les équipes internes et les partenariats externes. Les dernières solutions EAM offrent des avancées en termes de connectivité, de mobilité, de réalité augmentée et de blockchain pour transformer les opérations sur le terrain.

Maintenance préventive : les données CMMS permettent aux opérations de maintenance de passer d'une approche réactive à une approche proactive, donnant ainsi la possibilité d'élaborer  une stratégie avancée de maintenance des actifs . Les données issues des activités quotidiennes, ainsi que des capteurs, compteurs et autres instruments IoT, peuvent fournir des informations sur les processus et les actifs, informer des mesures préventives et déclencher des alertes avant que les actifs ne tombent en panne ou ne deviennent moins performants.

Cohérence et transfert de connaissances :  la documentation, les manuels de réparation et les supports des procédures de maintenance peuvent être stockés dans CMMS et associés aux actifs correspondants. La capture et la gestion de ces connaissances permettent de créer des procédures et un travail cohérents. Il est ainsi possible de conserver ces connaissances pour les transférer aux nouveaux techniciens, plutôt que de les perdre lorsque l'employé quitte l'entreprise.

Gestion de la conformité :  les audits de conformité peuvent perturber les opérations de maintenance et les entreprises qui comptent de nombreux actifs, dans leur ensemble. Les données CMMS facilitent considérablement les audits en générant des réponses et des rapports adaptés à leurs exigences.

Santé, sécurité et environnement: dans le cadre de la gestion de la conformité, CMMS et EAM offrent des rapports centralisés sur les questions de sécurité, de santé et d'environnement. Les objectifs sont de réduire les risques et de maintenir un environnement d'exploitation sûr. CMMS et EAM peuvent fournir des enquêtes pour analyser les incidents ou les défauts récurrents, la traçabilité des incidents et des actions correctives, et la gestion des changements de processus. .

Considérations lors de la sélection d'un logiciel CMMS

La sélection et la mise en œuvre d'un système CMMS efficace nécessitent de tenir compte de facteurs fonctionnels et technologiques. Les fournisseurs et les adoptants peuvent utiliser indifféremment les termes GMAO et EAM dans ce contexte, ce qui est acceptable en raison du chevauchement de leurs fonctionnalités.

L'une des principales considérations fonctionnelles,  selon l'analyste informatique IDC, est le traitement de quantités croissantes de données : « Alors que le nombre de sources de données à la disposition du gestionnaire d'actifs ne cesse de croître (capteurs, données spatiales, données visuelles, etc.), la gestion, la fusion et l'analyse de ces pools de données à grande vitesse constitueront un énorme défi pour les professionnels de l'EAM au cours des cinq prochaines années. »

IDC souligne également qu'il peut être essentiel d'aligner les ressources en personnel et en développement sur la gestion des actifs : « La fonction pâtit généralement d'une insuffisance de personnel, de formation et de développement. Cette situation érode la motivation et crée une culture contre-productive au sein du personnel. »

Enfin, IDC indique que la modernisation des fonctions CMMS et d'EAM est importante et que « certaines organisations doivent encore dépasser les systèmes existants et les feuilles de calcul pour les fonctions critiques d'EAM comme la gestion des interventions, la planification des travaux et les décisions de remplacement/réparation. »


L'orientation SaaS

Les solutions CMMS et EAM permettent de relever les défis fonctionnels de plusieurs manières, mais l'une des principales approches technologiques consiste à déployer des solutions CMMS et EM hébergées dans le cloud en tant logiciel en tant que service (SaaS).

Selon IBM, « Lorsqu'elles choisissent un logiciel de gestion des actifs, les organisations se tournent de plus en plus vers un logiciel en tant que service (SaaS), un modèle de distribution basé sur le cloud dans lequel le logiciel est hébergé de manière centralisée par un fournisseur et disponible à la demande ».

SaaS, en tant qu'approche technologique, répond à certains facteurs fonctionnels essentiels :

  • Hébergé dans le cloud, Saas CMMS offre la souplesse nécessaire pour monter ou descendre en charge en fonction des besoins en données. Les utilisateurs bénéficient du fait qu'ils ne paient que les ressources de données dont ils ont besoin, plutôt que d'engager des investissements massifs initiaux pour disposer de la capacité nécessaoire pour gérer l'afflux croissant de données provenant de l'instrumentation IoT, ce qui élimine pratiquement les coûts en matériels.
  • SaaS peut aider à résoudre les problèmes de personnel et de ressources, car il nécessite beaucoup moins d'intervention et de support de la part de l'informatique que les déploiements sur site. Les techniciens CMMS, les administrateurs CMMS et les équipes techniques sur le terrain peuvent gérer le système en grande partie eux-mêmes. Par conséquent, les dépenses d'investissement liées à l'informatique peuvent être converties en dépenses et ressources opérationnelles.
  • Les systèmes existants, la modernisation et l'utilisation des dernières technologies pour suivre le rythme de la maintenance et faire face aux pressions opérationnelles sont également des domaines dans lesquels SaaS peut être utile. Les mises à niveau sont effectuées par les fournisseurs de services dans le cloud, afin que les dernières versions et fonctionnalités soient toujours appliquées. SaaS intègre également les nouvelles technologies plus rapidement et avec moins de risques. Selon IBM, PDF (478 Ko), SaaS permet aux organisations de tester de nouvelles approches et offres pour leurs activités impliquant de nombreux actifs et de trouver de nouvelles perspectives et de nouveaux modèles d'exploitation pour obtenir un avantage concurrentiel ». .

Solutions IBM

Gestion des actifs

Gérez et assurez la maintenance des actifs de haut niveau avec IBM Maximo Application Suite, en utilisant l'IA et l'analytique afin d'optimiser les performances, prolonger le cycle de vie des actifs et réduire les temps d'arrêt et les coûts opérationnels.


EAM mobile

Donnez au technicien connecté les moyens d'agir avec la gestion mobile intelligente des actifs d'entreprise (EAM) afin de gérer tout type d'actif, à tout moment et en tout lieu.


Sécurité sur le lieu de travail

Transformez les données en informations exploitables afin d'améliorer la sécurité sur le lieu de travail. Placez la conformité au cœur de la sécurité, afin de faciliter l'identification et l'élimination des dangers.



Contacter un expert

Planifiez une consultation individuelle avec un expert pour découvrir la manière d'appliquer la puissance de l'IA et de l'IoT à la gestion des actifs, à la gestion des biens immobiliers et des installations et à l'ingénierie des systèmes.