Que signifie l'acronyme JRE (Java Runtime Environment) ?
arrière-plan noir et bleu
JRE (Java Runtime Environment)

Découvrez ce que fait le Java Runtime Environment (JRE) et comment il fonctionne avec d'autres composants de la plate-forme Java pour exécuter des applications Java.

Produits à la une

WebSphere Hybrid Edition


Que signifie l'acronyme JRE (Java Runtime Environment) ?

Le Java Runtime Environment, ou JRE, est une couche logicielle qui s'exécute sur le logiciel du système d'exploitation d'un ordinateur et fournit les bibliothèques de classes  et autres ressources dont un programme Java spécifique a besoin pour s'exécuter.

Le JRE est l'un des trois composants interdépendants pour le développement et l'exécution de programmes Java. Les deux autres composants sont les suivants :

  • Le Java Development Kit, ou JDK, est un ensemble d'outils permettant de développer des applications Java. Les développeurs choisissent les JDK par version Java et par package ou édition : Java Enterprise Edition (Java EE), Java Special Edition (Java SE) ou Java Mobile Edition (Java ME). Chaque JDK inclut toujours un JRE compatible, car l'exécution d'un programme Java fait partie du processus de développement d'un programme Java.
  • La machine virtuelle Java, ouJVM, exécute des applications Java en direct. Chaque JRE inclut un JRE par défaut, mais les développeurs sont libres d'en choisir un autre qui répond aux besoins spécifiques en ressources de leurs applications.

Le JRE combine le code Java créé à l'aide du JDK avec les bibliothèques nécessaires requises pour l'exécuter sur une JVM, puis crée une instance de la JVM qui exécute le programme résultant. Les JVM sont disponibles pour plusieurs systèmes d'exploitation et les programmes créés avec le JRE s'exécuteront sur chacune d'elle. De cette façon, le Java Runtime Environment est ce qui permet à un programme Java de s'exécuter dans n'importe quel système d'exploitation sans modification.

Vous pouvez télécharger le JDK, y compris un JRE compatible, à partir d'Oracle (le lien réside en dehors d'ibm.com).


Comment fonctionne le JRE?

Le JDK et le JRE interagissent pour créer un environnement d'exécution durable qui permet l'exécution transparente d'applications Java dans pratiquement n'importe quel système d'exploitation. Les éléments suivants constituent l'architecture d'exécution JRE:

ClassLoader

Le Java ClassLoader charge dynamiquement toutes les classes nécessaires à l'exécution d'un programme Java. Étant donné que les classes Java ne sont chargées en mémoire que lorsqu'elles sont nécessaires, le JRE utilise des ClassLoaders pour automatiser ce processus à la demande.

Vérificateur de bytecode

Le vérificateur de bytecode garantit le format et l'exactitude du code Java avant qu'il ne soit transmis à l'interpréteur. Dans le cas où le code violerait l'intégrité du système ou les droits d'accès, la classe sera considérée comme corrompue et ne sera pas chargée.

Interpréteur

Une fois le bytecode chargé, l'interpréteur Java crée une instance de la JVM qui permet au programme Java d'être exécuté de manière native sur la machine sous-jacente.


En quoi consiste le JRE ?

Outre la machine virtuelle Java, le JRE est composé d'une variété d'autres outils logiciels et fonctionnalités de support pour tirer le meilleur parti de vos applications Java.

Solutions de déploiement

L'installation de JRE comprend des technologies de déploiement telles que Java Web Start et Java Plugin qui simplifient l'activation des applications et fournissent une prise en charge avancée des futures mises à jour Java.

Boîtes à outils de développement

Le JRE contient également des boîtes à outils conçues pour aider les développeurs à améliorer leur interface utilisateur. Certaines de ces boîtes à outils comprennent :

  • Java 2D: une interface de programmation d'applications (API) utilisée pour dessiner des graphiques bidimensionnels en langage Java. Les développeurs peuvent créer des interfaces utilisateur riches, des effets spéciaux, des jeux et des animations.
  • Abstract Window Toolkit (AWT): une GUI (interface graphique) utilisée pour créer des objets, des boutons, des barres de défilement et des fenêtres.
  • Swing: une autre interface graphique simple qui utilise un riche ensemble de widgets pour offrir des personnalisations flexibles et conviviales.

Bibliothèques d'intégration

Java Runtime Environment fournit un certain nombre de bibliothèques d'intégration pour aider les développeurs à créer des connexions de données transparentes entre leurs applications et services. Certaines de ces bibliothèques incluent:

  • Java IDL (CORBA) : utilise l'architecture Common Object Request pour prendre en charge les objets distribués écrits en langage de programmation Java.
  • L'API Java Database Connectivity (JDBC) : fournit des outils permettant aux développeurs d'écrire des applications avec accès à des bases de données de relations distantes, des fichiers plats et des feuilles de calcul.
  • Java Naming and Directory Interface (JNDI) : une interface de programmation et un service d'annuaire qui permettent aux clients de créer des applications portables capables de récupérer des informations à partir de bases de données à l'aide de conventions de dénomination.

Bibliothèques de langage et d'utilitaires

Java.lang est inclus avec le JRE et les packages java.util. qui sont fondamentaux pour la conception d'applications Java, la gestion des versions, la gestion et la surveillance des packages. Certains de ces packages comprennent:

  • Collections Framework: une architecture unifiée constituée d'un ensemble d'interfaces conçues pour améliorer le stockage et le traitement des données applicatives.
  • Concurrency Utilities: un package de framework puissant avec des utilitaires de threading hautes performances.
  • Preferences API: une API persistante simple et multiplateforme qui permet à plusieurs utilisateurs sur la même machine de définir leur propre groupe de préférences d'application.
  • Logging: produit des rapports de journal, tels que les défaillances de sécurité, les erreurs de configuration et les problèmes de performances, pour une analyse plus approfondie.
  • Java Archive (JAR): un format de fichier indépendant de la plate-forme qui permet de regrouper plusieurs fichiers au format JAR, améliorant considérablement la vitesse de téléchargement et réduisant la taille du fichier.

JRE et IBM

JRE et IBM Cloud

Pour de nombreuses organisations, Java continue d'être un élément essentiel du développement d'applications et fournit une base solide lors de la création de solutions portables et évolutives. Il peut également jouer un rôle clé dans la modernisation des applications sur le chemin du cloud.  

Pour aller plus loin:

Commencez dès aujourd'hui avec un compte IBM Cloud.


Solutions connexes

Construire et moderniser plus rapidement

Fournissez les compétences et les outils dont votre équipe a besoin pour stimuler l'innovation et faire avancer votre entreprise.


OpenJDK et IBM Runtimes for Business

IBM Runtimes for Business prend en charge les environnements d'exécution Java open source, ainsi que la surveillance et la gestion des applications Java.