Organiser les données non structurées dans un environnement non hiérarchisé

Le stockage d'objets est une méthode de stockage de données non hiérarchisée, généralement utilisée dans le Cloud. Contrairement aux autres méthodes de stockage de données, le stockage d'objets n'utilise pas d'arborescence de répertoires. Des unités de données discrètes (objets) existent au même niveau dans un pool de stockage. Chaque objet a une identification unique qu'une application utilise pour le récupérer. Chaque objet peut en outre avoir des métadonnées qui sont récupérées avec lui.

Fonctions principales

  • Les données sont stockées en tant qu'objets discrets.
  • Les données ne sont pas placées dans une hiérarchie de répertoires, mais dans un espace d'adressage non hiérarchisé.
  • Les applications identifient les objets de données discrets d'après leur adresse spécifique.
  • Souvent comparé à un système de voiturier. Un objet de données est comme une voiture ; son adresse est son point de réception.
  • Conçu pour l'accès au niveau de l'application à l'aide d'une API et non au niveau de l'utilisateur.

Pourquoi le stockage d'objets

Icône représentant l'évolutivité du stockage d'objets

Évolutivité

Le stockage d'objets accepte pratiquement n'importe quelle quantité de données sans partitionnement de l'ensemble de données.

Icône représentant l'efficience du stockage d'objets

Efficacité

L'absence de hiérarchie évite les goulots d'étranglement créés par des systèmes de répertoires complexes.

Icône représentant la disponibilité des données dans le stockage d'objets

Disponibilité

Les systèmes de stockage d'objets utilisent des mécanismes qui assurent la cohérence des données et permettent la réplication automatique des données, des mises à jour en continu et un fonctionnement sans interruption.

Considérations pour le stockage d'objets

  • Fonctions limitées

    Les API d'objet pour l'accès aux données sont souvent assez simples. Les applications doivent mettre en œuvre une gestion de données plus complexe.

  • Compatibilité

    Les outils du système de fichiers tels que les utilitaires POSIX ne peuvent pas interagir avec les systèmes de stockage basés sur les objets sans l'ajout de couches supplémentaires.

  • Types de données

    Le stockage d'objets est idéal pour les données non structurées telles que le contenu Web et multimédia. Il n'est pas adapté aux données régulièrement modifiées.

  • Prise en charge des API

    Les applications doivent être mises à jour pour pouvoir tirer parti du stockage d'objets. De nombreux fournisseurs publient des révisions avec support intégré.

Découvrez la souplesse du stockage d'objets sur un cloud hybride, conçu pour les besoins en données d'aujourd'hui.

 

Perspective IBM : Une nouvelle approche du stockage d'objets

À mesure que les employés créent davantage de contenu, les départements informatiques voient les besoins en stockage de données augmenter de façon exponentielle. La création de ressources multimédia est un facteur déterminant.

La demande en systèmes de stockage d'objets va augmenter en raison de la nécessité d'archiver de plus en plus de données non structurées. Cette croissance va favoriser le déploiement de nouvelles solutions de stockage distribuées économiques, capables d'évoluer pour prendre en charge des centaines de pétaoctets.

Exigences du marché

Il y a dix ans, nous pensions que les niveaux de données mondiaux passeraient le seuil du pétaoctet pour la plupart des organisations, voire même de l'exaoctet pour certaines. Revenons à aujourd'hui : un monde dans lequel le cloud a favorisé une ère d'innovation explosive et où l'Internet des Objets (IdO) permet à des millions de dispositifs de créer, collecter et envoyer des données à chaque seconde. Cette prédiction est devenue une réalité.

Pour gérer le volume sans précédent de données générées, les entreprises doivent déterminer comment préserver, protéger, analyser et optimiser efficacement la valeur de leurs données non structurées. Le stockage d'objets est conçu dans cette optique, à l'échelle du Web.

À l'instar d'Internet, la technologie Information Dispersal expérimentée est en peer-to-peer, rien n'est centralisé. Chaque objet d'un système de stockage d'objets est unique et identifié par un ID objet qui détermine comment trouver cet objet.

À l'intérieur d'un même système de stockage, il existe de nombreux nœuds physiques qui fonctionnent indépendamment. Plusieurs nœuds peuvent être ajoutés au système à tout moment. Cette structure permet aux entreprises de faire évoluer leurs capacités et leurs performances de façon indépendante.

Dans le cadre de ce processus, les données écrites sur le système de stockage d'objets par une application passent par une couche d'accès où elles sont chiffrées, « tranchées » et distribuées.

Un ID d'objet unique est utilisé pour récupérer l'objet à travers la couche d'accès en localisant un nombre seuil de tranches stockées et en reconstituant l'objet.

Technologie de stockage

En référençant des objets avec des identifiants plutôt que des noms de fichier, le système peut évoluer. Cette approche n'est pas entravée par des limitations de taille et il est plus simple de récupérer les données car de nombreuses métadonnées peuvent être associées à un objet donné.

Avec un système de stockage d'objets, le département informatique peut exploiter ses investissements existants. Ce système permet également à l'organisation de tirer parti des futures opportunités, que les données soient gérées sur site, dans le cloud, ou les deux.

Perspectives du marché

Alors que les organisations réexaminent leur stratégie de stockage de données pour composer avec la croissance rapide de la création et de la consommation de données, le stockage d'objets apparaît comme une solution sécurisée, adaptable et économique.

Plus le pool de données s'accroît, plus l'augmentation à long terme du coût de propriété devient impressionnante. L'information est accessible à tout moment et une plateforme de gestion simplifiée rationalise la maintenance et les frais de fonctionnement.

Alors que le Cloud, l'IdO et le mobile continuent à alimenter un monde déjà très riche en données, un nombre croissant d'organisations vont découvrir qu'investir pour demain commence dès aujourd'hui. Le stockage d'objets permet aux organisations ayant des besoins en données à l'échelle du Web de mettre en œuvre une solution de stockage évolutive et innovante qui leur garantira une croissance régulière pour les 20 prochaines années et au-delà.

Découvrir les services de stockage d'objets IBM Cloud