Generic

IA : pour des institutions de l’UE plus productives, plus efficaces et plus accessibles

Share this post:

L’Union européenne encourage les scientifiques à prendre le leadership dans le champ des technologies IT, mais aussi les États membres à mettre en place des stratégies digitales et l’industrie à utiliser ces technologies. Mais quand les institutions vont-elles elles aussi profiter de ces opportunités ? L’intelligence artificielle peut aider l’Union à devenir plus productive, plus rentable et plus accessible.

C’est ce qu’écrivent dans leur rapport ‘Ever Cleverer UnionHosuk Lee-Makiyama et Philippe Legrain, membres du groupe de réflexion OPEN.

Voici comment les autorités publiques utilisent déjà l’IA aujourd’hui

Le département de la santé à Las Vegas fait appel à l’IA pour mener ses inspections dans l’Horeca. En filtrant notamment les avis sur les médias sociaux, leurs contrôles de restaurants s’effectuent de manière beaucoup plus ciblée. Le résultat ? La ville affiche 9000 cas en moins d’intoxications alimentaires sur une année.   L’agence américaine ‘Citizenship and Immigration Services’ se sert de l’assistante numérique Emma pour répondre aux questions simples des citoyens. Et grâce à l’IA, l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne prévoit la densité du trafic aérien.

“On ne peut pas tabler sur le fait que les entreprises adopte une conduite technologique si nous ne le faisons pas nous-mêmes.” Eva Maydell, membre de la Commission de l’industrie, de la recherche et de l’énergie au Parlement européen.

L’IA imite les capacités de réflexion de l’humain

28 États membres, 24 langues officielles, une quantité gigantesque de lois et plus de 500 millions d’habitants : la complexité de l’Union européenne est incommensurable. L’intelligence artificielle peut aider les institutions à exercer plus efficacement leurs missions.

L’IA est l’intelligence qui permet aux machines, aux logiciels et aux applications d’effectuer des tâches, d’analyser des données et de résoudre des problèmes de manière indépendante. Pour ce faire, ces outils imitent la capacité de réflexion de l’humain. Plus la machine traite de données, plus elle s’améliore. Et les institutions européennes peuvent en tirer profit.

Pour une Union européenne productive, efficace et accessible

1. Avec l’IA, l’UE est plus proche de ses citoyens

Les chatbots permettent de communiquer simultanément avec beaucoup plus de citoyens. Grâce au « Natural language processing », les députés européens peuvent parler aux citoyens dans n’importe quelle langue – cfr les assistants comme Siri ou Alexa. Et l’IA aide à mieux comprendre l’état de l’opinion publique, grâce à l’analyse des données, par exemple celles issues des médias sociaux.

Dana

” Nos Community Managers répondent à toutes les questions des citoyens, par mail et sur les médias sociaux. L’IA peut nous aider à répondre automatiquement à des questions simples et à chercher des réponses dans tous les documents de l’UE.”

Dana Manescu, Head of Unit Social Media & Video Communication à la Commission européenne

2. Avec l’IA, l’UE légifère mieux

La réglementation européenne résulte de l’interaction entre scientifiques, organisations (de lobby), citoyens, institutions et politiques.  La surcharge d’informations a souvent pour conséquence que ce processus dure des années. L’IA permet que cela se fasse plus rapidement.

L’IA analyse d’énormes quantités de données, par exemple la législation de tous les États membres. Et cela facilite la communication entre les institutions européennes au cours d’un processus législatif.

3. Avec l’IA, l’UE est plus efficace (et plus rentable)

  • L’IA est-elle capable de surveiller tous les appels d’offre européens… plus d’un demi-million émis par an ?
  • L’IA peut-elle aider à traduire des textes dans les 21 langues de travail ?
  • L’IA peut-elle vérifier si tous les États membres ont transposé les dispositifs légaux dans leur législation nationale
  • La réponse à toutes ces questions est oui ! Grâce à cela, l’Union Européenne exploite au mieux son budget tout en gardant un œil attentif sur la mise en œuvre des politiques.

Un besoin de nouvelles règles

La montée en puissance de l’intelligence artificielle soulève aussi des questions. Les machines vont-elles prendre le travail des personnes ? Comment profiter au maximum des avantages de l’IA sans soulever de problèmes éthiques ? L’objectif n’est en aucun cas de remplacer les travailleurs par des machines. Ils sont complémentaires et collaborent pour obtenir de bien meilleurs résultats sans mobiliser des moyens supplémentaires. Mais il y a clairement un besoin de règles pour les enjeux éthiques. Nous devons néanmoins bien comprendre que l’IA n’en est qu’à ses débuts, et qu’il est facile de faire évoluer les règles.

JoanVL

Joan Van Loon, Belux Enterprise Business Leader Public, Life Sciences, Telco & Utilities chez IBM : ” L’IA, ce n’est pas une black box. Les machines ne travaillent pas dans l’ombre : elles interagissent en permanence avec les gens, en leur indiquant clairement comment elles prennent certaines décisions.”

Curieux de savoir ce que l’IA peut faire pour vous ? Télécharger notre livre blanc The Cognitive Enterprise – Reinventing your company with AI

Le rapport indépendant “Ever Cleverer Union : how AI could help EU institutions” a vu le jour grâce à OPEN, avec le soutien financier d’IBM.

Brand Amplification Lead Benelux

More stories

Technology in action at Think Summit 2021

  Covid 19, the energy transition and climate change require business agility… right away! Organizations that are slowly starting their digital transformation are irrevocably overtaken by competitors: companies that can quickly realize new, sustainable business models with a remote workforce. How can organizations leverage innovations such as AI, machine learning and hybrid cloud to make […]

Continue reading

The IBM Client Innovation Center expands into Brabant

  With the opening of its new location in Brainport Eindhoven, IBM Client Innovation Center (CIC) is ready to support the rapid, high-tech driven economic growth of the Brabant region and provide comprehensive cloud, AI, and data capabilities to companies in the area. It will bring the experience of high-tech IT with a start-up culture […]

Continue reading

Bringing together women in AI

    Marta Martínez General Manager Europe, Middle East & Africa at IBM Share her LinkedIn post here >     AI & the employee experience – IBM in conversation with KBC As part of her commitment to creating a more diverse and inclusive technology landscape, Marta Martínez, General Manager, IBM Europe, Middle East and […]

Continue reading