Pourquoi ce rapport est important

Points clés

Principales constatations

Le coût moyen d'une violation de données atteint un niveau record

Graphique représentant des données en hausse

Le coût moyen des violations de données a augmenté de 2,6 %, passant de 4,24 millions USD en 2021 à 4,35 millions USD en 2022. Le coût moyen a augmenté de 12,7 %, passant de 3,86 millions USD dans le rapport 2020.

De plus en plus d'organisations déploient une approche de type zéro confiance (Zero Trust) et constatent des économies

Graphique d'un pointeur de géolocalisation

La part des organisations qui déploient une approche de type zéro confiance est passée de 35 % en 2021 à 41 % en 2022. Les violations ont coûté en moyenne 1 million USD de plus aux organisations qui n'ont pas déployé une approche de type zéro confiance par rapport à celles qui ont l'ont fait.

Les principaux vecteurs d'attaque sont la compromission des informations d'identification, le hameçonnage et la mauvaise configuration du cloud

Graphique circulaire avec deux symboles X

Des informations d'identification volées ou compromises ont été à l'origine de 19 % des violations. Le hameçonnage a été à l'origine de 16 % des violations. Une mauvaise configuration du cloud a été à l'origine de 15 % des violations.

Les systèmes IA de sécurité ont été les plus efficaces pour atténuer les coûts

Graphique représentant deux cercles se chevauchant, avec des flèches opposées

L'intelligence artificielle (IA) en matière de sécurité, une fois pleinement déployée, a permis de réduire les coûts de manière significative. La violation moyenne a coûté jusqu'à 3,05 millions de dollars de moins aux organisations dotées d'IA qu'aux organisations sans IA.

Les délais d'intervention sont plus courts d'un mois avec les technologies XDR

Graphique représentant un bouclier avec une personne au centre

Les organisations qui ont mis en place le XDR ont raccourci le temps nécessaire pour identifier et contenir la violation de données d'environ un mois en moyenne par rapport aux organisations qui n'ont pas mis en place le XDR.

Le modèle cloud hybride présente le coût de violation le plus faible par rapport aux clouds publics et privés

Graphique représentant le cloud et deux serveurs connectés

Les violations qui se sont produites dans un environnement de cloud hybride ont coûté en moyenne 3,80 millions USD. Ce chiffre est à comparer aux 4,24 millions USD pour les violations de clouds privés et aux 5,02 millions USD pour les violations de clouds publics.

Pour aller plus loin