Japan Airlines Co., Ltd.
Construire une infrastructure cloud hybride pour soutenir et incarner la vision de JAL

JAL Group, la société mère de Japan Airlines, a une vision : être la compagnie aérienne la plus aimée et la plus appréciée au monde. Cependant, une infrastructure informatique obsolète entravait sa transformation numérique. Pour bénéficier d'un environnement informatique flexible qui évolue au même rythme que les besoins métier, Japan Airlines et sa filiale informatique principale, JAL Information Technology Co., Ltd. (JAL INFOTEC), ont engagé IBM pour construire une infrastructure de cloud hybride sur IBM Cloud®.

Défi

Japan Airlines Co., Ltd. et JAL INFOTEC souhaitaient devenir la compagnie aérienne la plus aimée et la plus appréciée au monde, mais leurs systèmes informatiques anciens et obsolètes ont pénalisé l'entreprise au moment du passage au numérique.

Transformation

Les deux organisations ont travaillé avec IBM pour créer un cloud privé et public intégré avec la même architecture de virtualisation, ainsi qu'une infrastructure de gestion du cloud hybride qui unifie les opérations et évolue au même rythme que l'entreprise.

Résultats Établit un environnement de cloud hybride évolutif
en publiant de nouveaux services tous les six mois
Permet de basculer entre deux environnements
sans interrompre les machines virtuelles
Offre un choix d'infrastructure
selon la qualité, le coût ou la livraison dont les développeurs ont besoin
Description du défi
Une infrastructure informatique peu flexible

La vision du groupe JAL est d'être la compagnie aérienne la plus aimée et la plus appréciée au monde. Pour donner vie à cette vision, l'entreprise s'appuie sur trois principes fondamentaux : transformer JAL en une véritable compagnie aérienne internationale, créer une valeur nouvelle avec une longueur d'avance sur ses concurrents et atteindre un niveau de croissance durable.

Japan Airlines et JAL INFOTEC, l'intégrateur principal des technologies d'information et de communication de l'entreprise, sont responsables de la promotion de la stratégie informatique de JAL Group et du soutien de la vision JAL.

Masashi Oshima, responsable du programme d'infrastructure cloud hybride chez Japan Airlines, explique : « Actuellement, chaque jour, JAL opère environ 1 000 vols sur 182 itinéraires, pour un total de 40 millions de clients chaque année. Nous fournissons des services informatiques pour prendre en charge la sécurité et la ponctualité de ces vols. Grâce aux technologies avancées, nous développons des solutions informatiques capables de réagir rapidement aux changements de l'environnement métier et de créer de la valeur. »

Cependant, lorsque Japan Airlines a commencé à planifier le projet JAL Vision en 2016, au moment de répondre à l'appel de la compagnie en faveur d'une transformation numérique, l'informatique n'a pas été à la hauteur.

« Le rôle de l'informatique a changé avec l'ère de la technologie numérique », explique Hideaki Yaze, architecte d'infrastructure de cloud hybride chez JAL INFOTEC. « Mais nous n'avons pas été capable de suivre le rythme de ce changement en raison de l'ancienne architecture système de l'infrastructure. »

Japan Airlines et JAL INFOTEC ont eu de nombreuses débats quant aux applications qui contribueraient le mieux à l’activité de l’entreprise et sur le type d’infrastructure capable de fournir des services informatiques fiables et réactifs. En fin de compte, ils ont décidé de passer à un environnement hybride et multicloud. A cette fin, l’entreprise a commencé à créer une infrastructure de cloud hybride baptisée CIEL(reprenant le mot français).

C’est une grande avancée dans l’optique du choix d’une infrastructure. Cela permet aux développeurs de choisir en fonction de la qualité, du coût ou de la livraison dont ils ont besoin. Masashi Oshima Hybrid Cloud Infrastructure Program Manager Japan Airlines Co., Ltd.
Description de la transformation
Clouds avec architecture de virtualisation

Le cloud CIEL de Japan Airlines se compose de quatre infrastructures :

  • CIEL/J, une infrastructure de cloud privé basée sur la plateforme VMware vSphere, intégrée au centre de données existant
  • CIEL/D, une infrastructure de cloud public fournie par une infrastructure en tant que service (IaaS) dédiée et intégrée à l’infrastructure de cloud privé
  • CIEL/S, une infrastructure de cloud public fournie par une IaaS partagée et une plateforme en tant que service (PaaS)
  • CIEL/manager, une infrastructure de gestion cloud hybride pour gérer entièrement les opérations des clouds CIEL/J, CIEL/D et CIEL/S

Le cloud CIEL fournit toutes les infrastructures nécessaires pour prendre en charge les différents services et applications déployés par JAL Group pour incarner la vision JAL. Pour construire les infrastructures CIEL/J, CIEL/D et CIEL/manager, Japan Airlines et JAL INFOTEC ont choisi IBM comme partenaire de projet et collaboré avec IBM®.

« Nous avons énuméré les exigences et demandé à certains fournisseurs de nous faire des propositions, et IBM a proposé la solution la plus avancée », explique M. Yaze.

Dès le départ, Japan Airlines et JAL INFOTEC ont prévu d’implémenter la même architecture de virtualisation sur site et sur le cloud public. Cette stratégie devait permettre à l’entreprise de basculer facilement entre les deux environnements sans interrompre les machines virtuelles. Il offre également plus de flexibilité et de contrôle sur l’équilibre entre qualité, coût et vitesse.

Conformément au contrat, IBM a mis en œuvre un environnement SDDC (centre de données défini par logiciel) sur IBM Cloud interconnecté avec le cloud sur site en étendant le réseau de couche 2 (L2) à l’aide de l’environnement Cross-vCenter NSX. L’architecture SDDC est basée sur l’hyperviseur VMware vSphere et se compose de VMware vSAN pour le stockage défini par logiciel (SDS) et VMware NSX Data Center (VMware NSX) pour les technologies SDN (réseau défini par logiciel).

Cependant, il fallait aller au-delà de cette étape pour satisfaire aux exigences d’une nouvelle infrastructure d’entreprise comme CIEL.

« Nous avons demandé à IBM de présenter chaque fonction via des tests, et non par la théorie, pour nous assurer que le nouvel environnement offrait la fiabilité et la qualité du système dont nous avions besoin, » explique Takahiro Oguma, vice-président des services et de la stratégie de cloud hybride chez JAL INFOTEC. « Nous avons imposé une lourde charge aux ingénieurs d’IBM, car, même si le planning était serré, nous n’avons pas fait de compromis sur la qualité. Mais ils ont accompli leur mission avec succès. »

Pour l’infrastructure CIEL/J, IBM a déployé la virtualisation pour accélérer la vitesse du réseau, en créant l’environnement réseau à partir de deux SDN : la technologie Cisco Application Centric Infrastructure (ACI) et la plateforme VMware NSX. L’implémentation des deux SDN et l’exécution de leurs fonctions respectives nécessitaient un niveau de compétences élevé pour les deux solutions.

« IBM a affecté des ingénieurs qui avaient des connaissances et une expérience sur VMware NSX et Cisco ACI, ajoute M. Oguma. « Ils ont réussi à élaborer le réseau virtuel tel que nous l’avions imaginé pour CIEL et ont atteint le délicat degré de cohérence nécessaire entre les deux SDN, ce qui nous a permis d’accélérer l’automatisation du réseau en toute confiance. »

Le cloud CIEL/manager améliore les flux de travaux et automatise les tâches et processus de routine à l’aide des applications IT Service Management et IT Operations Management de la plateforme ServiceNow.

IBM a grandement contribué à la mise en œuvre de l’infrastructure. « IBM a compris notre objectif et nous a soutenus en proposant et en mettant en œuvre la meilleure solution pour JAL. IBM est un véritable partenaire de confiance sur lequel nous pouvons compter », déclare M. Yaze.

En raison de la période de mise en œuvre de l’infrastructure, M. Oshima apprécie le support d’IBM. « Nous devions combiner un large éventail de nouvelles technologies dans le cadre de la mise en œuvre, mais nous avons surmonté ces difficultés en constituant une équipe capable de transcender les organisations et les rôles traditionnels. En tant qu’intégrateur de systèmes, IBM a étroitement collaboré avec nous dans le cadre d'un projet multi-fournisseurs complexe, a traité de manière flexible les problèmes pluridisciplinaires et a conduit le projet avec responsabilité. Nous espérons le même niveau de support de la part d’IBM pour la phase d'exploitation. »

IBM a affecté des ingénieurs qui avaient des connaissances et une expérience sur VMware NSX et Cisco ACI. Ils ont réussi à élaborer le réseau virtuel tel que nous l’avions imaginé pour CIEL et ont atteint le délicat degré de cohérence nécessaire entre les deux SDN, ce qui nous a permis d’accélérer l’automatisation du réseau en toute confiance. Takahiro Oguma Vice President, Hybrid Cloud Service & Strategy JAL INFOTEC
Description des résultats
Un cloud qui évolue avec les besoins de l’entreprise

Le cloud CIEL est opérationnel depuis décembre 2018. Depuis lors, Japan Airlines a mis le service à niveau deux fois par an. Auparavant, le lancement d’un nouveau service et la mise en œuvre de toutes ses exigences prenaient beaucoup de temps. Aujourd’hui, le cloud CIEL reflète l’évolution des besoins de l’entreprise par cycles semestriels.

Selon Masahiko Obata, responsable de projet d’infrastructure cloud hybride chez JAL INFOTEC, « Adopter le concept d’une infrastructure de cloud hybride qui évolue chaque semestre est la première réussite pour réaliser la transformation numérique de l’ensemble du groupe JAL. »

Le niveau d’automatisation des opérations dans le cloud CIEL/manager s’est également amélioré de manière constante. M. Obata décrit ses effets positifs : « Les ingénieurs ont considérablement réduit leur temps consacré aux réunions utilisateurs et aux opérations classiques, et se sont concentrés sur leurs missions principales que sont la conception et le développement. »

M. Oguma est d’accord sur ce point. « Alors que le problème de la pénurie de main-d’œuvre informatique s’aggrave dans l’ensemble du secteur, nous sommes en avance dans la promotion d’une infrastructure automatisée et en libre-service. Nous disposons d’une base opérationnelle permettant de réorienter les ingénieurs informatiques vers des processus en amont tels que la planification et la visualisation.

M. Oshima conclut : « Il est trop tôt pour juger de l’effet quantitatif de CIEL. Mais cela montre que de grands progrès ont été réalisés dans le choix d’infrastructures aux utilisateurs. Cela permet aux développeurs de choisir l’infrastructure en fonction de la qualité, du coût ou de la livraison dont ils ont besoin pour les nouveaux services et les nouvelles applications. »

A l’avenir, le groupe JAL prévoit d’établir un centre d’excellence en matière de cloud pour accélérer l’utilisation du multicloud dans tous les domaines, y compris les affaires, les ressources humaines, la gouvernance, la sécurité ainsi que l’infrastructure du système. Ainsi, CIEL soutiendra étroitement le développement de services et d’applications sur le plan commercial, afin de contribuer à la réalisation de la vision JAL.

Les ingénieurs ont largement réduit le temps consacré aux réunions utilisateurs et aux opérations classiques et se sont concentrés sur leurs missions principales que sont la conception et le développement. Masahiko Obata Hybrid Cloud Infrastructure Project Manager JAL INFOTEC
Japan Airlines Co., Ltd. Logo
Japan Airlines Co., Ltd.

Basée à Shinagawa, un arrondissement de la ville de Tokyo et faisant partie de JAL Group, Japan Airlines (lien externe à ibm.com) est un transporteur aérien national et international de passagers et de fret composé de cinq filiales consolidées et une société affiliée. Depuis qu’il a intégré le thème « Le défi, source de croissance » dans son plan de gestion 2017—2020, le groupe JAL a développé une solution pour concrétiser la vision de JAL. JAL INFOTEC a été créé par Japan Airlines en 1978. En tant qu’intégrateur des technologies de l’information et de la communication (ICT) et société de base du groupe JAL, JAL INFOTEC fournit des solutions de transport aérien prônant sûreté, sécurité et confort.

Aspects juridiques

 

© Copyright IBM Corporation 2021. IBM Corporation, New Orchard Road, Armonk, NY 10504

Produit aux États-Unis d'Amérique, mars 2021.

IBM, le logo IBM, ibm.com et IBM Cloud sont des marques commerciales d’International Business Machines Corp., déposées dans de nombreux pays. Les autres noms de produits et de services peuvent être des marques d’IBM ou d’autres sociétés. La liste actualisée de toutes les marques d’IBM est disponible sur la page Web « Copyright and trademark information » à l’adresse www.ibm.com/fr-fr/legal/copyright-trademark.

VMware, le logo VMware et VMware vSphere sont des marques commerciales ou des marques déposées de VMware, Inc. ou de ses filiales aux Etats-Unis et/ou dans d’autres pays.

Les informations contenues dans le présent document étaient à jour à la date de sa publication initiale. Elles peuvent être modifiées sans préavis par IBM. Les offres mentionnées dans le présent document ne sont pas toutes disponibles dans tous les pays où la société IBM est présente.

Les données de performance et les exemples de clients cités sont présentés à titre informatif uniquement. Les résultats des performances peuvent varier en fonction des configurations et des conditions de fonctionnement. LES INFORMATIONS CONTENUES DANS LE PRÉSENT DOCUMENT SONT FOURNIES « EN L’ÉTAT », SANS AUCUNE GARANTIE EXPLICITE OU IMPLICITE, NOTAMMENT SANS AUCUNE GARANTIE DE QUALITÉ MARCHANDE, D’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER ET SANS AUCUNE GARANTIE OU CONDITION D’ABSENCE DE CONTREFAÇON. Les produits IBM sont garantis conformément aux dispositions des contrats qui régissent leur utilisation.