OTTAWA, le 16 septembre 2021: À quelques jours des élections fédérales, les principales considérations pour les leaders technologiques canadiens semblent être la cybersécurité et la protection des renseignements personnels, ainsi que la capacité de fournir efficacement des services aux citoyens grâce à la technologie actuelle. C’est ce qui ressort des conclusions d’un sondage d’IBM Canada réalisé auprès des décideurs informatiques des entreprises et du gouvernement en ce qui concerne l’urgence de la modernisation technologique au sein du gouvernement canadien.

« La pandémie de COVID-19 a accéléré le besoin d’innovation technologique au sein du gouvernement », a déclaré Kim Watson, vice-présidente, Marché fédéral, IBM Canada. « Nous savons plus que jamais combien il est essentiel de veiller à ce que les systèmes informatiques soient modernisés au point qu’ils puissent évoluer en cas de crise et fournir des services rapidement et en toute sécurité - qu’il s’agisse d’assistants dotés d’IA pour répondre aux demandes des citoyens qui inondent les centres d’appels, de l’augmentation du travail à distance, ou de l’utilisation de l’infonuagique hybride pour les carnets de santé numériques ». IBM offre ces capacités à travers le Canada, notamment par l’intermédiaire de son Centre de modernisation de l’infonuagique à Gatineau, Québec.

Cybersécurité et protection des renseignements personnels des Canadiens et Canadiennes

  • Seulement 65 % estiment que le Canada est prêt contre une attaque à grande échelle
  • La cybersécurité est considérée comme la plus importante pour réduire les coûts gouvernementaux et améliorer la prestation de services

Selon les résultats, 93 % des décideurs informatiques des entreprises et du gouvernement interrogés admettent être préoccupés par les risques de sécurité et les éventuelles répercussions de la cybercriminalité au Canada, avec seulement 65 % déclarant estimer que le pays est suffisamment préparé pour répondre à une attaque.

Pour aider à atténuer ces risques, neuf répondants sur 10 estiment que les efforts de modernisation informatique du gouvernement fédéral devraient être axés sur la sécurité et la protection des données, la moitié des répondants déclarant qu’ils sont « tout à fait d’accord » pour dire que cela devrait être une priorité. Les résultats indiquent également un certain optimisme puisque 85 % des répondants s’attendent à ce que le gouvernement investisse de manière proactive dans les mesures de cybersécurité à l’avenir.

COVID-19, systèmes informatiques obsolètes du gouvernement et obstacles à la prestation de services aux citoyens

  • Les deux tiers pensent que la bureaucratie, la politique partisane et les coûts font obstacle à la modernisation
  • Pourtant, 71 % estiment que le Canada dispose des capacités technologiques pour rivaliser sur la scène mondiale

Les résultats du sondage reflètent l’opinion selon laquelle les systèmes informatiques obsolètes du gouvernement pourraient poser problème, 83 % des répondants affirmant qu’il y a des répercussions négatives directes sur les expériences numériques des Canadiens et Canadiennes. Presque tous (94 %) pensent que la modernisation de la technologie gouvernementale et de l’infrastructure infonuagique permettrait d’améliorer l’efficacité et la rapidité, de mieux protéger les données personnelles des Canadiens et Canadiennes, d’améliorer la cybersécurité et de mieux servir les citoyens et citoyennes. 88 % croient également que cela entraînera une réduction des coûts.

Le défi? Dans l’ensemble, les deux tiers des répondants considèrent que les obstacles à la modernisation sont 1) la bureaucratie 2) la politique partisane et 3) les coûts.

Même avec le bouleversement national causé par la COVID-19, le sondage montre un certain sentiment positif concernant les efforts du gouvernement pendant la pandémie. La plupart estiment que la pandémie a contribué à accélérer la transformation numérique dans l’ensemble du gouvernement fédéral (37 % sont tout à fait d’accord, 46 % sont plutôt d’accord), et 71 % des répondants déclarent estimer que le gouvernement canadien a les capacités technologiques pour rivaliser sur la scène mondiale.

Le secteur public a une forte demande d’accès à l’information, de résilience opérationnelle, de rapidité et d’évolutivité, et nous les aidons à déplacer leurs charges de travail vers l’infonuagique et à atteindre ces objectifs.

Personne-ressource pour les médias d’IBM Canada: Lorraine Baldwin, lorraine@ca.ibm.com

IBM Canada
Pour obtenir de plus amples renseignements sur IBM Canada, visitez: www.ibm.com/ca-fr

À propos du sondage d’IBM Canada concernant l’urgence de la modernisation technologique
Cette étude a été menée par Morning Consult pour le compte d’IBM, du 2 au 10 septembre 2021. L’étude a été menée auprès de 250 décideurs informatiques au Canada, avec 62 réponses de décideurs informatiques actuels ou anciens du gouvernement. L’étude a été menée en ligne. Les résultats de l’intégralité du sondage ont une marge d’erreur de plus ou moins 6 points de pourcentage.