IBM Watson accélère l’expansion mondiale

Ouverture du siège social mondial de Watson dans le quartier Silicon Alley, dans la ville de New York

NEW YORK – Le 7 octobre 2014 – IBM annonce d’importantes avancées encourageant l’adoption de Watson et des fonctions d’informatique cognitive dans le nuage à l’échelle de la planète. Watson est une plateforme révolutionnaire qui ouvre une nouvelle ère informatique grâce à sa capacité à interagir dans un langage naturel, à traiter de forts volumes de mégadonnées dans le but de découvrir des modèles et d’acquérir des connaissances, et à apprendre à partir de chaque interaction.

Selon le cabinet de recherche en technologie Gartner, Inc., l’apparition des machines intelligentes constituera le changement le plus radical jamais apporté par la technologie de l’information. Cela rendra les gens plus efficaces et leur permettra de «réaliser l’impossible».

IBM introduit actuellement la technologie de Watson à travers le monde entier. L’entreprise annonce :

«Watson nous fait entrer dans une nouvelle ère informatique. Il permet à des organisations du monde entier de lancer de nouvelles entreprises, de redéfinir les marchés et de transformer les secteurs d’activité», a déclaré Mike Rhodin, vice-président principal du groupe IBM Watson. «Watson stimule un nouveau marché et un écosystème de clients, de partenaires, de développeurs, de sociétés de capital-risque, et d’universités et d’étudiants. Les prochaines grandes innovations seront l’oeuvre de personnes capables de créer des connexions que les autres ne voient même pas et qui sont rendues possibles par Watson.»

Des clients du monde entier adoptent Watson

Watson a le vent en poupe alors que les clients adoptent actuellement les technologies cognitives dont ils ont besoin pour transformer leurs façons d’interagir avec leur propre clientèle. Depuis la création du groupe IBM Watson en janvier dernier, Watson a gagné en popularité et de nouveaux clients continuent de l’installer aux quatre coins du globe.

Des partenaires et des entreprises en démarrage commencent à utiliser les applications optimisées par Watson

Avec cette annonce, les partenaires en écosystèmes d’IBM dévoilent de nouvelles applications destinées à changer la façon dont les entreprises interagissent entre elles et avec les consommateurs, qu’il s’agisse de mieux gérer les soins de santé et d’enrichir l’expérience client ou de permettre de nouvelles recherches et une nouvelle formation.

À titre d’exemple, l’entrepreneur Terry Jones, fondateur de Travelocity et président fondateur de Kayak.com, lance actuellement WayBlazer (ÉU), une nouvelle compagnie de transport optimisée par Watson. WayBlazer exploite l’intelligence cognitive de Watson afin d’apprendre et de conseiller les utilisateurs grâce à une interface en langage visuel et naturel destinée à offrir la meilleure expérience de voyage qui soit. L’Austin Convention & Visitors Bureau utilise une version prototype de la nouvelle application WayBlazer afin d’améliorer le processus d’inscription aux conventions, d’augmenter le nombre de réservations de chambres d’hôtel et d’assurer des sources de revenus additionnelles grâce aux opportunités de mise en marché des partenaires et des sociétés affiliées.

Watson transforme les soins de santé, le fonctionnement des organismes à but non lucratif, le commerce de détail et les soins des cliniques vétérinaires :

– Red Ant (Londres, Royaume-Uni) offre une application mobile de formation aux ventes au détail grâce à laquelle les employés des magasins peuvent aisément connaître les préférences d’achat des clients individuels en analysant les données démographiques, l’historique des achats et les listes de souhaits, ainsi que les données sur les produits, les prix locaux, les commentaires des clients et les fiches techniques. L’application utilise des entrées vocales ou textuelles dans le but de permettre une interaction naturelle entre les questions et les réponses à partir de l’éventail de données disponibles dans un commerce de détail, entre autres les données sur les produits, les manuels et les commentaires des clients pour ne citer que celles-ci.
– Reflexis Systems, Inc. (Dedham, Massachusetts) retire des connaissances de Watson et envoie des alertes en temps réel et des tâches classées par ordre de priorité avec les meilleures pratiques aux directeurs d’entreprise, gérants de magasins et directeurs régionaux en se basant sur les événements locaux, les médias sociaux et les autres éléments influents sur demande, l’objectif étant d’offrir la meilleure expérience client possible.
– Sellpoints (Emeryville, Canada) connaît bien les liens entre les questions des consommateurs et les produits. Ainsi, lorsqu’un acheteur cherche un article en utilisant un langage naturel, l’application Natural Selection de Sellpoints lui transmet des résultats triés en fonction de leur pertinence.
– Findability Sciences (Waltham, Massachusetts) change la façon de «bien faire les choses» en introduisant une application Watson dans le domaine des organismes sans but lucratif. Il s’agit de permettre aux financeurs et aux donateurs de poser des questions en utilisant un langage naturel et de recevoir instantanément la réponse. Les financeurs peuvent prendre des décisions plus éclairées en ce qui concerne les investissements et mieux rentabiliser ceux déjà consentis.
– LifeLearn (Guelph, Canada) aide les vétérinaires à prodiguer de meilleurs soins aux animaux de compagnie en leur donnant de l’autonomie au moyen de son application mobile utilisant le principe de la contribution grand public avec une simple liste de questions et réponses, afin d’identifier de meilleures options de traitement.
– GenieMD (Pleasanton, Californie) est une plateforme qui donne aux patients la possibilité de poser des questions au sujet de leur état de santé et des médicaments en utilisant un langage naturel conversationnel. Watson comprend et peut apprendre à partir des questions et des réponses et transmet des sources d’information sur la santé aux patients.
– Welltok (Denver, Colorado) a développé l’application CaféWell Concierge. Celle-ci traite un volumineux contenu et d’importantes quantités de données permettant de dialoguer avec les clients et de donner des conseils personnalisés destinés à améliorer leur état.
– @Point of Care (Livingston, New Jersey) est une application mobile en contact direct avec les médecins qui utilise la technologie informatique cognitive de Watson pour comprendre les questions posées dans un langage naturel et trouver rapidement et de manière très précise les données cliniques pertinentes contenues dans les bibliothèques de ressources.
– SparkCognition (Austin, Texas), première compagnie de sécurité cognitive, déploie actuellement Watson afin que celui-ci l’aide en pensant comme un expert en sécurité et puisse déceler d’éventuelles menaces n’existant peut-être même pas encore, en créant des interrogations des mégadonnées de l’organisation.
– CHIPS Technology Group (Syosset, New Jersey) développe actuellement une solution optimisée par Watson capable de traiter un vaste ensemble de ressources informatiques hétérogènes comme des articles, des livres blancs et des manuels afin d’acquérir des connaissances et de permettre aux utilisateurs finals de recevoir des réponses appropriées de la part du personnel de soutien technique dès la première tentative.

Cliquez ici (ÉU) pour en savoir plus au sujet des exemples de ces partenaires.

Le siège social mondial d’IBM Watson s’ouvre aux entrepreneurs à Silicon Alley

IBM a également le plaisir d’annoncer que le siège social situé au 51 Astor Place, dans le quartier Silicon Alley de New York est ouvert aux entrepreneurs. Il servira de base aux quelque 800 employés d’IBM Watson, une simple partie du groupe de plus de 2 000 IBMistes qui se consacrent à Watson sur la planète. IBM ouvre ses portes aux développeurs et entrepreneurs en accueillant des ateliers sectoriels, des séminaires et des événements de réseautage destinés à enthousiasmer et sensibiliser les entreprises en démarrage de New York.

Le siège social de Silicon Alley offrira technologie, outils et talents aux entrepreneurs établis et entreprises en démarrage, dans l’optique de la création et du lancement de nouveaux produits et entreprises, en exploitant l’intelligence cognitive dans le nuage de Watson. IBM dirigera son programme d’innovation dans le domaine de l’informatique cognitive à partir du nouveau siège social, en collaboration avec ses cinq nouveaux centres d’expérience client ouverts à travers le monde.

Un laboratoire consacré à l’expérience client interactive accueillera les clients d’IBM désireux de découvrir Watson et de savoir comment ils peuvent transformer leurs entreprises. Le siège social abritera également un laboratoire de conception en vue d’une amélioration continue de l’expérience utilisateur en ce qui concerne les services et applications cognitifs utilisés par les clients et les partenaires d’IBM. Les ateliers et les séminaires portant sur des sujets tels que les compétences en matière de développement et les opportunités de réseautage permettront à la communauté de découvrir comment lancer les nouvelles innovations. Ces événements reposeront également sur les partenariats académiques d’IBM, l’objectif étant de préparer les étudiants des universités à des carrières dans les domaines de l’informatique cognitive, des mégadonnées et de l’analytique. Cela inclut les nouveaux programmes, les subventions accordées aux facultés, les stages et les défis techniques et commerciaux inspirés par Watson.

L’industrie technologique de New York continue de créer des emplois à un rythme soutenu. En fait, elle en génère quatre fois plus que n’importe quel autre secteur d’activité entre 2009 et 2013. IBM s’est engagée à tirer parti de ce dynamisme en établissant des partenariats avec des universités et des collèges locaux pour transmettre aux étudiants les connaissances dont ils auront besoin pour tracer leur propre chemin sur le marché de l’informatique cognitive. Cet automne, les étudiants de l’université de New York sont parmi les premiers à l’échelle nationale à bénéficier d’un programme d’informatique cognitive tandis que ceux de l’université de la ville de New York (CUNY) participent à un concours Watson pendant un semestre. Ils travaillent au développement de nouvelles applications reposant sur la technologie de cet ordinateur.

Les clients adoptent massivement Watson et il est impératif de posséder des compétences axées sur l’informatique cognitive, afin de pouvoir répondre aux besoins des clients et des partenaires locaux. Dans cette optique, IBM annonce l’ouverture des cinq premiers centres d’expérience client de Watson, co-impIantés avec les équipes Recherche et Conception d’IBM, dans le but d’offrir l’assistance et les connaissances requises pour adopter totalement la plateforme cognitive Watson. Les nouveaux centres seront situés à Dublin, Londres, Melbourne, Sao Paulo et Singapour.

IBM Watson : Ouvrir une nouvelle ère informatique

La création d’IBM Watson marque l’avènement d’une nouvelle ère informatique au cours de laquelle les applications et les systèmes interagissent plus naturellement avec les utilisateurs humains, enrichissent notre connaissance grâce aux vues des mégadonnées (ÉU) et apprennent à améliorer leur façon de nous aider.

Alimenté par l’innovation résultant d’une mission de transformation des secteurs d’activité et des professions, Watson est dans une position unique, à l’avant-garde de la nouvelle ère, comme le prouve une démonstration sans pareil de ce que les systèmes cognitifs peuvent apporter à ceux qui veulent changer les processus décisionnels. IBM livre une vaste gamme d’outils et de services en nuage à des clients dans des domaines comme la banque, la santé, les assurances, le commerce de détail et l’éducation.

En janvier 2014, IBM a donc lancé le groupe IBM Watson, une nouvelle unité commerciale dédiée au développement et à la commercialisation de conseillers cognitifs dans le nuage, Cette initiative montre un virage stratégique d’IBM visant à proposer une nouvelle catégorie de logiciels, de services et d’applications qui pensent, s’améliorent en apprenant et découvrent des idées à partir de volumes massifs de mégadonnées.

IBM investit actuellement 1 milliard de dollars dans le groupe IBM Watson. L’accent est mis sur la recherche et le développement ainsi que sur la mise sur le marché de services et d’applications cognitifs livrés dans le nuage, Cette somme comprend un montant de 100 millions de dollars disponible pour le capital risque servant à soutenir l’écosystème IBM d’entreprises en démarrage et établies qui développent des applications cognitives créées avec Watson.

Nous vous invitons à aller à www.ibmwatson.com (ÉU) si vous désirez en savoir plus au sujet d’IBM Watson.

Si vous souhaitez prendre part à la discussion à propos de Watson, entrez le mot clé #ibmwatson. Suivez l’évolution de Watson sur Facebook (en anglais) et voyez-le sur YouTube (en anglais) et Flickr (en anglais).

Lisez également notre dossier de presse au sujet d’IBM Watson à http://www-03.ibm.com/press/us/en/presskit/27297.wss (ÉU)