Virginia M. Rometty élue présidente et chef de la direction d’IBM; Samuel J. Palmisano restera président du conseil

ARMONK, NEW YORK, le 25 octobre 2011 – Le conseil d’administration d’IBM (NYSE : IBM) a élu Virginia M. Rometty présidente et chef de la direction de l’entreprise. Mme Rometty entrera en fonction le 1er janvier 2012, date où elle deviendra aussi membre du conseil d’administration. Elle est actuellement vice-présidente principale et chef de la direction du groupe Ventes, mise en marché et stratégie d’IBM. Elle succédera à Samuel J. Palmisano, qui est président du conseil, et président et chef de la direction d’IBM. M. Palmisano demeurera président du conseil.

«Ginni Rometty a dirigé avec succès plusieurs des initiatives et des secteurs les plus importants d’IBM au cours des dix dernières années – depuis la formation des Services d’affaires mondiaux IBM jusqu’à la mise en place de notre unité Marchés en croissance, a déclaré Samuel Palmisano. Mais elle est encore plus qu’une dirigeante remarquable. Dans chacun de ses postes de direction, elle a renforcé notre habileté à intégrer les diverses capacités d’IBM pour notre clientèle. Elle nous a incités à suivre le rythme des besoins et des aspirations de nos clients en approfondissant notre expertise et notre connaissance des divers domaines d’activité. Sa pensée stratégique à long terme et l’importance qu’elle accorde aux clients sont visibles dans nos initiatives de croissance, depuis l’informatique en nuage et l’analytique jusqu’à la commercialisation de Watson. Dans son poste de chef de la direction, elle pourra s’appuyer sur une combinaison unique de vision, d’orientation client, de détermination sans relâche et d’enthousiasme envers les IBMistes et l’avenir de l’entreprise. Je sais que le conseil d’administration est d’accord avec moi sur le fait que Ginni est la dirigeante idéale pour faire entrer IBM dans son deuxième siècle.»

«Dans le monde des affaires, a affirmé Mme Rometty, il n’y a pas de plus grand privilège que de se voir confier la tâche de diriger IBM, particulièrement en ce moment. Sam a eu le courage de transformer l’entreprise en estimant que l’informatique – notre industrie – et même les économies mondiales étaient appelées à évoluer de façon historique. Tout cela s’est réalisé. Aujourd’hui, les stratégies et le modèle d’affaires d’IBM sont les bons. Notre capacité d’exécution et notre habileté à obtenir des résultats solides pour les clients et les actionnaires sont élevées. Cela est attribuable au leadership de Sam, à sa discipline et à sa conviction inébranlable qu’IBM et que les IBMistes sont capables d’ouvrir la voie vers l’avenir. Sam nous a appris, par-dessus tout, que nous ne devrons jamais cesser de réinventer IBM.»

M. Palmisano, âgé de 60 ans, est devenu chef de la direction d’IBM en 2002, et président du conseil en 2003. Sous sa gouverne, IBM est sortie du marché des produits grand public, notamment les ordinateurs personnels, les imprimantes et les disques durs, et a largement accru ses investissements dans des secteurs et des technologies à valeur élevée. Il a supervisé l’expansion importante d’IBM dans les marchés émergents de la Chine, de l’Inde, du Brésil, de la Russie et de dizaines d’autres pays en développement, en transformant la multinationale IBM en une entreprise mondialement intégrée. En 2008, il a lancé la stratégie Planète plus intelligente d’IBM, qui décrit les vues de l’entreprise sur la prochaine ère informatique et son effet sur le monde des affaires et la société.

Depuis que M. Palmisano est devenu chef de la direction, IBM a établi des records en matière de bénéfice avant impôts, de bénéfice par action et de flux de trésorerie disponible. Pendant son mandat, IBM a presque multiplié par cinq son bénéfice par action, a généré plus de 100 milliards de dollars en flux de trésorerie disponible et a investi plus de 50 milliards en recherche et développement, ce qui a permis de créer plus de 100 milliards de dollars en valeur actionnariale depuis 2002 grâce à une augmentation de la capitalisation boursière et des dividendes payés.

À titre de dirigeante mondiale des ventes d’IBM, Mme Rometty, âgée de 54 ans, est responsable des revenus, des bénéfices et de la satisfaction de la clientèle dans les 170 marchés où IBM est présente sur la planète. Elle est responsable des résultats d’IBM à l’échelle mondiale, qui ont dépassé les 99 milliards de dollars en 2010. Elle dirige également les fonctions mondiales de stratégie, de mise en marché et de communications. Mme Rometty était auparavant vice-présidente principale, Services d’affaires mondiaux IBM. À ce titre, elle a mené avec succès l’intégration de PricewaterhouseCoopers Consulting, soit la plus vaste acquisition de l’histoire des services professionnels, ce qui a résulté en la formation d’une équipe mondiale de plus de 100 000 consultants d’affaires et experts en services. Elle a aussi occupé le poste de directrice générale des Services mondiaux IBM, Amériques, et de directrice générale, secteur mondial de l’assurance et des services financiers d’IBM.

Mme Rometty est entrée au service d’IBM en 1981 comme informaticienne. Elle détient un baccalauréat ès sciences (mention très bien) en informatique et en génie électrique de la Northwestern University.

Renseignements

Joanne Fortin
Directrice des communications externes
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558
fortin@ca.ibm.com