IBM consacre plus de 2,5 millions d’heures de bénévolat aux collectivités dans le cadre de la journée de l’entraide

ARMONK (NEW YORK), le 15 juin 2011 — IBM a annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de sa Célébration de l’entraide, programme de bénévolat auquel participent des employés, des retraités et des partenaires commerciaux IBM, plus de 300 000 IBMistes à travers le monde ont donné de leur temps et de leur expertise au profit des collectivités locales pour les aider à relever les défis sociétaux auxquels elles doivent faire face.

Depuis janvier de cette année, des employés, des retraités d’IBM et leurs familles ont donné plus de 2,5 millions d’heures de travail bénévole aux collectivités. Plus de la moitié des effectifs d’IBM participent ainsi aux projets de volontariat basés sur les compétences. L’entreprise a également invité ses partenaires commerciaux et ses clients à se joindre à ce mouvement de solidarité.

Le bénévolat basé sur les compétences des bénévoles est un aspect très important pour les organismes caritatifs canadiens. Cinquante-quatre pour cent de ces organisations dépendent uniquement des compétences des bénévoles pour poursuivre leur mission*. Les IBMistes canadiens ont consacré plus de 137 000 heures de travail bénévole.

«Pour souligner le 100e anniversaire de son existence comme entreprise commerciale, IBM met à la disposition des collectivités les compétences de ses employés talentueux», a déclaré M. Bruce Ross, président d’IBM Canada. «En collaborant avec nos partenaires commerciaux, nos employés à la retraite et leur famille, nous pourrons résoudre les problèmes ardus et aider à bâtir une planète plus intelligente. Nous misons sur notre longue tradition de bénévolat, puisque le sens de l’engagement est inscrit dans nos gènes.»

«En faisant participer ses employés actifs et retraités, ses partenaires et les membres des collectivités locales, IBM entreprend un projet d’entraide d’une ampleur sans pareille à ce jour», a commenté Mme Michelle Nunn, directrice générale de l’institut Points of Light. «IBM non seulement fait une réelle différence dans les collectivités mais, grâce à ses puissants moyens, elle crée un élan très fort en faveur de l’entraide. Nous la félicitons d’avoir pensé à célébrer son Centenaire et à souligner sa responsabilité civique d’une façon aussi remarquable que celle-ci.»

L’événement Célébration de l’entraide a lieu dans les 120 pays où des IBMistes travaillent et vivent, et où IBM exerce son activité. Le 15 juin, la veille du 100e anniversaire de la fondation de l’entreprise, marque l’aboutissement de plusieurs mois de bénévolat. C’est la journée officielle de l’entraide dans le cadre du Centenaire d’IBM.

Voici quelques-unes des activités qui ont lieu le 15 juin :

À Calgary, des IBMistes travaillent avec le maire Naheed Nenshi et 159 organismes à but non lucratif pour enseigner le réseautage social comme moyen de resserrer les relations au sein de la collectivité.

En Ontario, des employés d’IBM coopèrent avec Destination ImagiNation pour mettre sur pied des camps destinés aux élèves de 6e année et axés sur la créativité. Les camps visent à stimuler la pensée créative et aiguiser les aptitudes en résolution de problèmes. Plus de 445 bénévoles d’IBM participent à cette activité – et forment une des plus grandes équipes du monde dans le cadre de la Célébration de l’entraide.

À Toronto, des IBMistes travaillent avec Ostomy Toronto pour redéfinir l’image de l’association, sensibiliser le public à la stigmatisation sociale subie par les stomisés et encourager ces derniers à se servir des médias sociaux pour partager leurs expériences et à vivre pleinement.

À Ottawa, des employés IBM animent une série d’ateliers de familiarisation avec la navigation Internet destinés aux familles ayant besoin de services liés à la maladie d’Alzheimer et autres troubles neurologiques.

En Nouvelle-Zélande, des employés IBM travailleront avec l’organisme Age Concern pour montrer aux personnes aînées comment utiliser un téléphone portable dans des cas d’urgence tels que désastres naturels, tremblements de terre ou problèmes de santé personnels.

IBM et son client Citigroup travaillent de concert pour promouvoir l’alphabétisation et la connaissance de la technologie. Au Mexique, par le biais du Projet Faim, les deux partenaires ont utilisé le programme IBM Reading Companion pour combattre l’analphabétisme chez les populations indigènes et les aider à améliorer leur qualité de vie globale.

ÉTENDRE L’APPLICATION DU MODÈLE D’ENTRAIDE AUX CITOYENS DU MONDE
En plus des millions d’heures de volontariat offertes par le personnel d’IBM, leurs famille et les partenaires, IBM propose des trousses pour activités bénévoles qui ont connu un succès fulgurant, par exemple, une expérience de voiture solaire, un projet Eau propre ou la sécurité sur Internet pour les enfants. Ces trousses contiennent des instructions et une marche à suivre détaillée pour mettre sur pied un projet bénévole au sein de la collectivité. Elles encouragent les participants à redonner à la collectivité et à joindre leurs efforts à la construction d’une planète plus intelligente.
Pour célébrer son Centenaire, IBM offre aussi des centaines de subventions d’entraide évaluées à plus de 12 millions de dollars en appui au bénévolat de ses employés. Grâce aux nouvelles subventions d’entraide (ÉU), comprenant des dons en argent et en équipement, IBM a accru de 140 % son engagement envers la collectivité, comparativement à l’année précédente. Trois organisations au Canada, Destination ImagiNation, la banque alimentaire d’Ottawa et la Société Alzheimer d’Ottawa et du comté Renfrew recevront des dons de 10 000 $.

DES SYSTÈMES D’ENTRAIDE Plus tôt cette année, IBM a publié un livre blanc (en anglais) réunissant des réflexions au sujet de l’entraide. C’est le résultat d’une séance de remue-méninges en ligne à laquelle ont participé plus de 15 000 experts issus d’organismes à but non lucratif, du milieu des affaires, des universités et des organisations gouvernementales de différents pays et tendances politiques. Le but était d’envisager «le bénévolat comme une solution» et de trouver des moyens de l’améliorer pour le XXIe siècle. Le livre blanc est arrivé à la conclusion suivante : les intervenants doivent prendre de nouvelles mesures pour promouvoir le bénévolat, l’incorporer aux programmes d’enseignement scolaire, mesurer son impact et examiner les façons dont les entreprises proposent des bénévoles et les manières dont les organismes caritatifs les accueillent.

*Centre for Voluntary Research and Development, université de Carleton.
À propos d’IBM : Pour en savoir plus sur le Centenaire d’IBM, allez à http://www.ibm100.com/ca/fr.
Aux éditeurs : Des images et un instantané des étapes déterminantes des 100 ans d’histoire d’IBM ainsi qu’un résumé synoptique sont disponibles à www.ibm.com/press/ibm100 (ÉU).

Participez à la conversation sociale en mentionnant #IBM100 dans un message sur Twitter.
Des photos sont disponibles sur AP Photo Express et sur le lien Feature Photo Service du site Newscom à www.newscom.com (en anglais).