IBM choisit Edmonton parmi les gagnants de la subvention du Défi Villes plus intelligentes

MONTRÉAL (QUÉBEC), le 9 mars 2011 – IBM (NYSE : IBM) a sélectionné aujourd’hui 24 villes dans le monde à qui elle octroiera une subvention dans le cadre du Défi Villes plus intelligentes d’IBM. Les subventions permettront aux villes de profiter des services des meilleurs spécialistes d’IBM, qui analyseront leur situation et leur recommanderont des moyens de devenir un endroit où il est encore plus agréable de vivre, de travailler et de se divertir. Au Canada, Edmonton a été nommée parmi les gagnants.

Le Défi Villes plus intelligentes d’IBM est un programme compétitif en vertu duquel IBM accordera un total de 50 millions de dollars en technologie et en services à 100 municipalités dans le monde au cours des 3 prochaines années. Des équipes d’experts spécialement sélectionnés par IBM aideront les gestionnaires des villes à générer une croissance réussie, à offrir de meilleurs services, à obtenir un engagement plus approfondi des citoyens et à améliorer leur efficacité.

IBM a sélectionné les villes qui ont fait une demande bien étayée pour participer au Défi Villes plus intelligentes. Pendant leur mandat, les experts techniques, les chercheurs et les consultants d’IBM se familiariseront avec les enjeux locaux et recommanderont des étapes à suivre. Parmi les questions qu’ils étudieront, mentionnons les soins de santé, l’éducation, les services sociaux, les transports, les communications, la durabilité, la gestion du budget, l’énergie et les services publics.

Voici la liste des 24 villes qui ont obtenu une subvention dans le cadre du Défi :

Antofagasta (Chili)
Boulder (Colorado)
Bucarest (Roumanie)
Chengdu (Chine)
Chiang Mai (Thaïlande)
Delhi (Inde)
Edmonton (Alberta)
Eindhoven (Pays-Bas)
Glasgow (Royaume-Uni)
Guadalajara (Mexique)
Helsinki (Finlande)
Jakarta (Indonésie)
Milwaukee (Wisconsin)
Nouvelle-Orléans (Louisiane)
Newark (New Jersey)
Nice (France)
Philadelphie (Pennsylvanie)
Providence (Rhode Island)
Rio de Janeiro (Brésil)
Sapporo (Japon)
St. Louis (Missouri)
Syracuse (New York)
Townsville (Australie)
Tshwane-Pretoria (Afrique du Sud)

«Nous avons sélectionné ces villes», a expliqué Stanley S. Litow, vice-président, Responsabilité civique et affaires générales IBM, et président de la Fondation d’IBM, «en raison de leur engagement à utiliser l’information pour prendre de meilleures décisions et de leur désir d’explorer des solutions plus intelligentes pour résoudre leurs problèmes les plus pressants. Ces municipalités sont impatientes de mettre en œuvre des programmes qui amélioreront réellement la qualité de vie des citoyens et de créer des feuilles de route dont les autres villes pourront s’inspirer. Les enjeux sont plus élevés que jamais, mais nous sommes enthousiastes à l’idée d’aider ces villes à relever les défis les plus importants de notre temps.»

Les conseillers et les spécialistes techniques d’IBM aideront les municipalités à analyser leurs besoins et à les classer par ordre de priorité, à passer en revue leurs points forts et leurs points faibles, et à se familiariser avec des stratégies utilisées avec succès par d’autres villes. Après avoir étudié le rôle que la technologie intelligente pourrait jouer dans l’unification et la progression de différents aspects de la vie de la municipalité, IBM présentera une série de stratégies concrètes visant à rendre la ville plus saine, plus sécuritaire, plus intelligente, plus prospère et plus intéressante pour des personnes ou des entreprises qui souhaiteraient s’y installer.

Un thème récurrent de ces projets est la collecte, le partage, l’analyse et l’utilisation de données produites par les interactions et les transactions urbaines. Cette information peut inclure toutes sortes de données, depuis les résultats des écoles aux tests, l’adoption de téléphones intelligents, les statistiques sur les crimes, le trafic des piétons et des voitures, jusqu’aux revenus des taxes municipales et à l’utilisation des bibliothèques. On effectue ensuite des corrélations pour établir une relation entre des aspects apparemment non liés de la vie municipale, afin de créer des stratégies novatrices et rentables pour relever les défis permanents.

Pendant les mandats du Défis Villes plus intelligentes, IBM aidera les gagnants comme Edmonton à se familiariser avec un site Web gratuit appelé City Forward (http://www.cityforward.org, en anglais). Ce site donne aux responsables municipaux, aux représentants des citoyens et au public en général de nouvelles perspectives sur la performance de leur ville par rapport aux autres. Il fournit des données faciles à utiliser pour les aider à prendre des décisions plus éclairées qui amélioreront les services et rendront les citoyens et les entreprises plus heureux, plus en sécurité, plus productifs, plus prospères et en meilleure santé.

Le site saisit des statistiques essentielles sur le rendement de nombreux services, notamment l’éducation, la sécurité, la santé, les transports, l’utilisation des terrains, les services publics, l’énergie, l’environnement, le revenu personnel, les dépenses, la croissance de la population et l’emploi. Les utilisateurs peuvent alors regrouper, comparer, analyser, visualiser et étudier les tendances statistiques, ce qui leur donne des informations concrètes qui peuvent contribuer à définir les politiques publiques.

Le besoin d’une meilleure gestion des villes n’a jamais été aussi grand. En 2008, selon les Nations Unies, plus de la moitié de la population du monde a commencé à vivre dans des villes pour la première fois dans l’histoire de l’humanité.

Le Défi Villes plus intelligentes s’appuie sur les connaissances technologiques intrinsèques d’IBM, mais aussi sur l’expérience sur le terrain accumulée par IBM au cours des 3 dernières années dans le cadre de son programme de subvention bénévole Corps de service général. IBM a déployé dans le monde entier 100 équipes de 1 000 employés parmi les plus performants, possédant des compétences en technologie, en recherche scientifique, en marketing, en finances et en développement commercial. Ils travaillent avec les administrations locales, les groupes civiques à but non lucratif et les petites entreprises pour créer des plans détaillés qui s’intéressent en même temps à la société, à la technologie et aux entreprises.

La valeur approximative de chaque subvention du Défi Villes plus intelligentes est de 400 000 $US.
Le Défi Villes plus intelligentes est parrainé par la fondation philanthropique internationale d’IBM, qui est un chef de file en responsabilité sociale d’entreprise depuis 100 ans. Pour avoir d’autres renseignements sur le Défi, allez à http://www.smartercitieschallenge.org (en anglais). Pour en savoir plus sur les initiatives de responsabilité civique d’IBM, allez à http://www.ibm.com/planeteintelligente/ca/villes.

Renseignements :

Joanne Fortin
Directrice des communications externes
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com