Le North York General Hospital choisit le système d’analytique d’IBM pour améliorer la qualité de ses soins

MONTRÉAL (QUÉBEC), le 20 janvier 2011 – Le North York General Hospital (NYGH), en Ontario, et IBM (NYSE : IBM) ont lancé aujourd’hui une initiative visant à améliorer les soins aux patients et à augmenter l’efficacité de l’hôpital, à l’aide d’un nouveau logiciel d’analytique qui recueille les données sur les patients et sur l’organisation dans tout l’hôpital et les présente en temps réel aux médecins, aux administrateurs et à certains employés.

Ce système analytique d’IBM permet aux décideurs de mieux évaluer les tendances et d’ajuster les activités pour répondre aux demandes des patients et atteindre certains buts stratégiques de l’hôpital. Les administrateurs pourront maintenant savoir combien de temps un patient a attendu à l’urgence ou si les lits ont été utilisés efficacement, et les directeurs et les gestionnaires pourront produire des rapports et faire des requêtes qui leur permettront d’obtenir plus de détails sur certaines de ces activités. À long terme, le nouveau système permettra aux médecins du NYGH d’avoir une vue à 360 degrés des types de traitements cliniques et des résultats pour un patient.

«Le North York General Hospital», a déclaré Maria Muia, directrice de l’information sur la santé, de l’aide à la décision et du respect de la vie privée à l’hôpital NYGH, «recherche tous les moyens d’offrir la meilleure expérience de soins possible aux patients et à leur famille. Le nouveau système analytique d’IBM nous permettra de suivre les principaux indicateurs de rendement en temps réel, ce qui aidera les décideurs à remarquer rapidement les changements de tendances et, le cas échéant, à utiliser cette information pour modifier des pratiques, des programmes ou des services de façon avantageuse pour les patients, l’hôpital et le système de santé en général.»

Le NYGH, qui est un hôpital communautaire universitaire réparti sur plusieurs sites à Toronto, est le premier hôpital canadien à mettre en œuvre ce type d’approche analytique complète des soins offerte par IBM, à la suite de la Clinique Mayo, du Memorial Sloan-Kettering Cancer Centre, de la Premier Health Alliance et d’autres établissements qui utilisent l’analytique évoluée pour améliorer les soins.

«Les hôpitaux subissent de plus en plus de pressions pour traiter les patients plus efficacement et performer à des niveaux supérieurs», explique Barry Burk, vice-président, secteur Santé, IBM, «et cela exige de meilleures décisions fondées sur l’analytique évoluée. Les systèmes de santé plus intelligents, comme celui du NYGH, mettent en œuvre l’information analysée pour répondre aux besoins changeants de l’organisation, améliorer le rendement et, en fin de compte, offrir plus de valeur au patient.»

Auparavant, le NYGH évaluait le rendement au niveau général dans son établissement, mais avait du mal à analyser cette information par unité. Le processus était limité par des tâches manuelles demandant beaucoup de travail.

IBM a optimisé le système InfoSphere Clinical Analytics pour qu’il puisse traiter des charges de travail à grands volumes de données. Celles-ci, qui proviennent de plus de 50 points de collecte dispersés parmi une douzaine de systèmes internes situés dans les trois sites de l’hôpital, sont numérisées et regroupées selon un format commun dans un entrepôt de données central. Des techniques d’analyse évoluées sont ensuite appliquées pour produire une image graphique Web, simple et facile à lire, du rendement clinique, financier et administratif de l’hôpital. Voilà un autre exemple du rôle de leader joué par IBM, qui fournit des systèmes à charge de travail optimisée, offrant des fonctions, des logiciels et du stockage intégrés pour analyser de vastes quantités de données complexes.

«La demande de données, à l’interne comme à l’externe, a augmenté considérablement au cours des dernières années», affirme Janak Jass, vice-président de la stratégie et du rendement organisationnel au North York General Hospital. «Nous devons constamment répondre à des besoins d’information divers. Nous sommes fiers d’être un établissement d’enseignement, mais pour soutenir cette culture, nous avions besoin d’une structure nous permettant de mieux comprendre, d’apprendre de nos actions et de déterminer rapidement et facilement quels sont les secteurs devant améliorer leur performance.»

L’Ontario a annoncé son intention de modifier le financement des hôpitaux, ce qui pourrait signifier une augmentation des budgets pour les établissements qui offrent les soins les plus économiques ou qui fonctionnement le plus efficacement.

IBM travaille à créer un système de santé plus connecté qui offre de meilleurs soins, qui fasse moins d’erreurs, qui prévoie et qui prévienne les maladies, et qui permette de faire des choix plus éclairés. Cela comprend l’intégration des données grâce à laquelle les médecins, les patients et les assureurs pourront partager l’information de façon transparente et efficace. IBM aide aussi ses clients à appliquer l’analytique évoluée pour améliorer la recherche, les diagnostics et les traitements médicaux afin de fournir de meilleurs soins aux patients et de contribuer à réduire les coûts du système de santé.

Pour en savoir plus sur IBM, allez à www.ibm.com/healthcare/ca.

Renseignements :

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com