IBM annonce de nouveaux systèmes de stockage destinés à améliorer l'efficience, optimisés pour des charges de travail comme le traitement des transactions et l'analytique

ARMONK (NEW YORK), le 7 octobre 2010 — IBM a fait aujourd'hui l'annonce de nouveaux systèmes de stockage optimisés pour les charges de travail, comme le traitement des transactions et l'analytique en temps réel, qui reflètent son investissement annuel de 6 milliards de dollars en recherche-développement (R et D).

Parmi les nouveaux produits figure un système de stockage sur disque milieu de gamme, appelé IBM Storwize V7000, conçu pour gérer le torrent de données qui circule dans les entreprises, de manière efficace et rentable, afin de le diriger rapidement vers des charges de travail, comme le traitement des transactions (p. ex., le volume croissant de transactions exécutées à partir du Web et de dispositifs mobiles et intégrés).

Le système IBM Storwize V7000 peut aider à simplifier les tâches administratives, comme l'installation et la gestion. Le nouveau système peut réduire l'espace des armoires de stockage jusqu'à 67 %, comparativement aux offres concurrentes, ce qui permet aux clients d'envisager une future croissance1. Il comprend également un ensemble très intégré de logiciels évolués qui améliore l'efficience du stockage et évite aux clients d'avoir à acheter des pièces ou de faire des compromis entre le prix et la fonction.

La demande mondiale en capacité de stockage continuera d'augmenter, à un taux de croissance annuel composé de plus de 49,8 % entre 2009 et 2014, selon l'IDC2. Les entreprises se démènent avec le volume et la nature évolutive des données qu'elles sont déjà en train de recueillir. Elles sont soumises à une vive tension qui les oblige à transformer ces données en vision et à se demander comment les stocker et les sécuriser. IBM continue de développer des technologies de stockage innovatrices, en utilisant ses importantes dépenses en R et D pour aider les clients non seulement à gérer la prolifération des données, mais également à canaliser les données dans le but de créer des perspectives offrant des avantages concurrentiels.

Les nouveaux systèmes de stockage annoncés aujourd'hui par IBM s'inspirent d'autres innovations de la compagnie en la matière – innovations guidées par des milliards de dollars dépensés en R et D et en acquisitions de systèmes de stockage stratégiques. Ces innovations portent sur des technologies grâce auxquelles il est désormais inutile de faire, à répétition, des copies des mêmes données; d'augmenter le stockage pour prendre en charge la croissance – en particulier de données non structurées, comme les vidéos et les photos – ainsi que les charges de travail haute performance, comme l'informatique en nuage; en plus des technologies, afin de placer les données les plus vitales sur des systèmes de stockage dynamiques et rapides qui accélèrent la disponibilité des données au profit de charges de travail, comme l'analytique et le traitement des transactions mobiles. Voici des exemples :

  • Le logiciel IBM System Storage Easy Tier, inventé par le groupe Recherche IBM, qui peut améliorer la performance jusqu'à 200 %3. Easy Tier transfère automatiquement les données les plus actives (comme les transactions sur carte de crédit) vers des unités SSD plus rapides, afin de donner la priorité et l'accès aux données aux nouvelles charges de travail, comme l'analytique, tout en dirigeant les données secondaires (données qu'il est moins urgent de sauvegarder, comme les exigences réglementaires) vers des technologies de stockage plus économiques.
  • La technologie de déduplication ProtecTIER, acquise par IBM en 2008, qui supprime les copies de données en double et améliore substantiellement l'efficacité du stockage.
  • Les dispositifs de compression des données en temps réel (IBM Real-time Compression Appliances) – une technologie acquise par IBM au début de cette année, qui aide les clients à réduire leurs besoins de stockage physique jusqu'à 80 %, selon les données tirées de dispositifs actuellement installés4.
  • L'architecture haut de gamme de stockage sur disque XIV, acquise par IBM en 2008. L'architecture XIV permet de s'adapter à l'évolution des charges de travail et d'offrir une haute performance régulière.
  • Le Scale-out Network Attached Storage (SONAS), inventé par le groupe Recherche IBM, qui supporte plusieurs péta-octets de stockage dans un seul système de fichier. Les clients peuvent également faire appel aux technologies XIV et SONAS pour créer une solution complète de stockage dans les nuages.
  • L'IBM Information Archive, qui combine le stockage sur bande et sur disque, afin de proposer aux clients un système de stockage par niveaux qui peut protéger les données pour les conserver longtemps, tout en optimisant les coûts.

Le système Storwize V7000 démontre encore plus qu'IBM partage ses technologies les plus innovantes dans toute sa gamme de produits. Le système comprend, par exemple, une interface graphique (GUI) modélisée sur l'interface utilisateur XIV bien connue, conçue pour réduire considérablement le travail d'installation et d'administration du système; ainsi que le logiciel Easy Tier, et un logiciel de virtualisation du stockage, à la pointe de l'industrie, qui doublerait la productivité5.

IBM a également présenté aujourd'hui toute une gamme d'autres produits de stockage, notamment :

  • IBM System Storage DS8800, qui, selon des études internes, peut offrir une performance jusqu'à 40 % plus rapide que celle de son prédécesseur, l'IBM System Storage DS87006. Le DS8800 prendra en charge le logiciel Easy Tier, l'an prochain.
  • La version mise à jour du logiciel pour contrôleur de volume SAN, qui comprend le logiciel Easy Tier, une interface administrateur GUI améliorée et une évolutivité accrue, comparativement à la version antérieure de la technologie.
  • Le logiciel IBM Systems Director Storage Control, qui gère le stockage, les serveurs et la technologie réseau grâce à une simple interface, et réduit ainsi la complexité, le risque et le coût liés à la gestion du stockage.
  • Le logiciel IBM Tivoli Storage Productivity Center v4.2, qui a été amélioré pour les systèmes milieu de gamme.
  • Des services de mise en œuvre pour systèmes à disque — IBM Storwize V7000, faisant appel à des spécialistes du stockage, extrêmement qualifiés, qui offriront de la formation en planification, mise en œuvre, configuration, tests et compétences de base. Le recours aux services IBM permettra aux clients d'utiliser les ressources internes pour leurs initiatives commerciales de haute priorité et d'accélérer le rendement de leur investissement en technologie de stockage IBM.

«Les entreprises se battent contre le volume et la nature évolutive des données qu'elles sont déjà en train de recueillir», déclare Brian Truskowski, directeur général, System Storage et réseautique IBM. «IBM Storwize V7000 offrira aux clients un tout nouveau niveau d'efficacité du stockage qui pourra les aider à mieux stocker et sécuriser leurs données. IBM combine les innovations maison en matière de stockage, comme notre technologie Easy Tier, avec les acquisitions des technologies de stockage de pointe, comme XIV, pour offrir à ses clients une gamme de solutions de stockage vraiment inégalée.»

À propos d’IBM Pour plus d'information sur IBM, allez à www.ibm.com/ca/fr/. Pour plus de détails sur les systèmes de stockage IBM, allez à http://www.ibm.com/systems/ca/fr/storage/.

Renseignements

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com

1. Le Storwize V7000 peut réduire l'espace des armoires de stockage jusqu'à 67 %, par rapport à l'offre comparable CLARiiON CX4-120 d'EMC.
2. IDC, «Worldwide Enterprise Storage Systems 2010-2014 Forecast Update: Better Expectations on 2010 Growth, No Changes to Long-Term Outlook», document nº 224618, août 2010.
3. Selon la publication d'un banc d'essai du Storage Performance Council (SPC) sur un système de stockage utilisant le logiciel IBM System Storage Easy Tier, qui signale une amélioration de la performance de plus de 200 % avec l'utilisation de l'application pour transférer automatiquement 2 % seulement des données du disque dur sur des unités SSD. (Source : Storage Performance Council, avril 2010 : http://www.storageperformance.org/results/benchmark_results_spc1#a00092 [en anglais seulement])
4. Données recueillies par des dispositifs de compression des données en temps réel (IBM Real-time Compression Appliances) installés. Les taux de compression varient selon le type de fichier et son contenu. En général, les résultats attendus ne peuvent être fournis, car les résultats de chaque client dépendront entièrement des systèmes et des services qu'il a commandés. Les exemples cités sont présentés sous forme d'illustration de la manière dont ces clients ont utilisé les produits IBM, avec les résultats qu'ils ont pu atteindre. Les coûts environnementaux réels et les caractéristiques de performance varieront en fonction des configurations et de la situation de chaque client.
5. «Total Economic Impact Study for IBM SAN Volume Controller», 2006, Jon Erickson, Forrester Research. Voir http://www-03.ibm.com/systems/resources/systems_storage_software_virtualization_wpapers_forrester_svc.pdf (en anglais seulement).
6. Selon des tests de performance IBM internes.