La gestion des biens facilitée à Cambridge grâce à la technologie « ville plus intelligente »

CAMBRIDGE (ONTARIO), le 8 septembre 2010 – La ville de Cambridge a instauré aujourd’hui de nouveaux systèmes de renseignements pour la gestion de l’infrastructure qui aideront les travailleurs municipaux à surveiller en temps réel les projets d’infrastructure qui se déroulent dans toute la ville, faisant ainsi de Cambridge la première municipalité du Canada à être reconnue par IBM en tant que « ville plus intelligente ».

L’honorable Gary Goodyear, ministre d’État (Sciences et Technologie) et député de Cambridge, Doug Craig, maire de Cambridge, et Chris Mallon, chef de marque principal, IBM Canada, se sont réunis pour présenter le nouveau système.

« Le gouvernement du Canada s’est engagé à investir dans les routes, les systèmes d’assainissement de l’eau, les trottoirs et d’autres infrastructures communautaires pour renforcer notre économie et créer des emplois », a déclaré le ministre Goodyear, au nom de l’honorable Chuck Strahl, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités. « Les projets réalisés à Cambridge contribueront à la sécurité des habitants et favoriseront un environnement sain. »

« Il existe une mine de renseignements sur les routes, les eaux usées, l’eau et d’autres éléments d’infrastructure essentiels qui revêtent de nombreuses formes dans toute la ville », a indiqué le maire de Cambridge, Doug Craig. « Le nouveau système réunit une diversité de données pour renforcer les processus de gestion de plus de 250 000 de nos infrastructures, évaluées à 1,2 milliard de dollars. Le système comprend aussi de nouvelles applications mobiles dans le domaine, qui permettent la mise à jour en temps réel et qui font réaliser des économies à la collectivité. »

La technologie permet au personnel de cerner les questions de sécurité sur les routes et les trottoirs, et d’organiser et de transmettre efficacement cette information aux équipes pour que les interventions aient lieu au bon moment et soient bien effectuées. Le nouveau système sera surtout utilisé par le personnel de Transports et de Travaux publics, et on envisage de l’implanter dans d’autres domaines ultérieurement. Le gouvernement du Canada a alloué au projet plus de 978 700 $ provenant du Fonds de la taxe sur l’essence. La ville de Cambridge a aussi investi environ 703 000 $ pour la réalisation du projet, notamment pour la formation, les systèmes de gestion des travaux et la mise au point de la technologie de Système d'information géographique (SIG).

« La ville de Cambridge est un exemple à suivre d’une municipalité qui exploite son leadership créatif pour mettre le financement et la technologie au service d’une utilisation novatrice afin d’améliorer les services aux citoyens. Elle reconnaît que nous ne pouvons pas continuer à faire face aux défis modernes au moyen de l’infrastructure du 20e siècle », a souligné Chris Mallon, chef de marque principal, IBM Canada. « Ce type de vision audacieuse contribue à préparer le terrain à une croissance durable et à une "ville plus intelligente", capable de s’adapter et de prospérer à mesure qu’elle relève les défis en matière d’urbanisme du 21e siècle. »

Le Fonds de la taxe sur l’essence fédéral fournit aux municipalités un financement stable et prévisible pour leurs projets municipaux d’infrastructure durables sur le plan de l’environnement. Des fonds sont aussi versés aux projets de planification qui contribuent à la durabilité des collectivités et des régions.

Renseignements :

Carrie Bendzsa
Gestionnaire des communications externes
IBM Canada
Tél. : 613 796-3880 carrie.bendzsa@ca.ibm.com

Cabinet de l’honorable Gary Goodyear
Tél. : 519 624-7440

Mike Hausser, ing.
Directeur de la gestion des biens et des services de soutien
Ville de Cambridge
Tél. : 519 740-4682, poste 4302 hausserm@cambridge.ca

Infrastructure Canada
Tél. : 613 948-1138
Available in English