IBM dévoile le système zEnterprise, marquant l'arrivée de l'ère des centres informatiques plus intelligents

NEW YORK (NEW YORK), le 22 juillet 2010
— L'industrie d'abord : les avantages de la gouvernance et de la gestion des grands serveurs IBM s'étendent aux environnements POWER 7 et System x1.

— La nouvelle technologie renforce la performance complexe de l'analytique jusqu'à 10 fois plus2, donnant un aperçu des données opérationnelles, en minutes et non plus en heures.

— zEnterprise est le système le plus puissant et le plus évolutif jamais conçu : il est jusqu'à 60 % plus rapide que le System z103 pour traiter les nouvelles charges de travail.

— Le grand serveur le plus éconergétique : plus de 100 000 serveurs virtualisés peuvent être gérés comme un seul système; il a 60 % plus de capacité que le z10, tout en utilisant la même quantité d'énergie.

IBM (NYSE : IBM) a aujourd'hui fait l'annonce du grand serveur zEnterprise et d'une nouvelle architecture de systèmes, dans laquelle les charges de travail sur l'ordinateur central, le POWER 7 et les systèmes x86 peuvent partager les ressources et être gérées comme un seul système virtualisé. Le nouveau système est également le plus puissant et le plus éconergétique de tous.

La nouvelle architecture de systèmes combine le système zEnterprise d'IBM avec une nouvelle technologie — IBM BladeCenter Extension pour zEnterprise et IBM Unified Resource Manager pour zEnterprise — qui lui permet de gérer les charges de travail tournant sur les System z, et certains serveurs POWER 7 et System x. La nouvelle technologie est le résultat d'un investissement de plus de 1,5 milliard de dollars en recherche et développement IBM, et de plus de trois années de collaboration avec certains des plus importants clients d'IBM dans le monde.

En conséquence, les clients peuvent intégrer la gestion des ressources du zEnterprise, en tant que système unique, et étendre les qualités des grands systèmes, comme la gouvernance et la gérabilité, aux charges de travail traitées par certains serveurs lames POWER 7 et System x d'IBM. Grâce à cette capacité de gérer les charges de travail sur les systèmes comme s'il s'agissait d'un seul système, zEnterprise peut aider à réduire les coûts d'acquisition jusqu'à 40 %, et le coût de possession, de 55 %4.

IBM a conçu le système zEnterprise afin de s'attaquer à un problème majeur pour les centres informatiques d'entreprise — la masse de technologies disparates qui se sont accumulées au fil des ans pour permettre d'exécuter des applications particulières et qui fonctionnent en silos, parfois incapables de communiquer entre elles, en temps réel, et qui nécessitent du personnel et des outils logiciels distincts pour être gérées. Ce problème de longue date pour les clients est aggravé par des augmentations considérables du coût et de la complexité des technologies, au milieu d'une marée montante de charges de travail sophistiquées et à grosse consommation de données, dans un monde de plus en plus interconnecté.

En utilisant, par exemple, le grand serveur zEnterprise avec les solutions zEnterprise BladeCenter Extension et IBM zEnterprise Unified Resource Manager, une société de services financiers, qui gère des opérations sur carte de crédit sur le système en utilisant une lame IBM optimisée pour l'analytique, peut obtenir de l'information à partir des données, en quelques secondes, alors qu'auparavant, il aurait fallu des heures aux deux systèmes disparates pour intégrer leurs bases de données. IBM estime que les interrogations de base de données complexes peuvent voir l'amélioration de la performance augmenter jusqu'à 10 fois plus, dans cet environnement hybride2. De plus, avec la nouvelle architecture IBM, la société de services financiers peut étendre les qualités de fiabilité constante d'un grand serveur à ses applications de service à la clientèle tournant sur des serveurs lames IBM.

Chez Citi, le System z d'IBM joue un rôle vital comme moteur de traitement de base de pratiquement chaque secteur d'activité de la société de services financiers internationale.

«Le nouveau système zEnterprise représente un changement qui pourrait s'avérer révolutionnaire pour la plateforme, ainsi que la prochaine étape de l'évolution d'un traitement évolutif extrêmement efficace, offrant la possibilité d'héberger des charges de travail entières sur un seul système très intégré», indique Martin Kennedy, directeur général, infrastructure des systèmes d'entreprise de Citi. «Le nouveau zEnterprise prépare également le terrain pour améliorer la dynamique énergétique de nos centres informatiques. En tant que l'une des banques les plus écologiques d'Amérique, nous comptons tirer pleinement parti de la capacité supplémentaire et des capacités améliorées d'énergie et de refroidissement uniques à zEnterprise. Le modèle de prise de décision de Citi, par technologie unifiée, et ses récents efforts pour réaliser des économies nous ont préparés à investir dans ces technologies innovantes qui profitent à nos clients.»

«Le nouveau système zEnterprise est une manière audacieuse de modifier fondamentalement la gestion des centres de traitement», déclare Tom Rosamilia, directeur général, Power IBM et System z. «Serveur d'entreprise le plus rapide du monde, il représente un pas de géant en matière de performance. Cette nouvelle dimension en informatique d'entreprise — qui étend la gouvernance d'un grand serveur aux POWER 7 et System x intégrés à l'architecture du système zEnterprise — a été mise au point les trois dernières années avec la participation directe d'une équipe de 30 grands clients d'IBM, qui ont donné directement leur avis, à chaque étape du processus de développement.»

BladeCenter Extension pour zEnterprise d'IBM
La solution IBM BladeCenter Extension pour zEnterprise permet de prendre en charge les systèmes POWER 7 et System x BladeCenter universels, ainsi que les lames optimisées pour des charges de travail spécifiques, comme l'analytique et la gestion de l'infrastructure Web.

Les serveurs lames IBM à l'intérieur de la solution IBM BladeCenter Extension pour zEnterprise — qui peuvent être gérés comme des ressources de grand serveur — s'intègrent au System z et peuvent exécuter des dizaines de milliers d'applications standards. Un peu plus tard dans l'année, IBM offrira l'outil BladeCenter Extension pour zEnterprise avec soutien des lames POWER7 IBM tournant sur AIX, le système d'exploitation UNIX d'IBM. IBM présente également la solution IBM Smart Analytics Optimizer, qui accélère la performance des charges de travail analytiques complexes, à un coût par transaction inférieur.

L'année prochaine, IBM prévoit également annoncer d'autres lames universelles pour la solution BladeCenter Extension pour zEnterprise, notamment des lames pour System x IBM sous Linux. Les lames optimisées pour traiter des charges de travail supplémentaires seront, entre autres, DataPower IBM, qui améliore la performance des sites Web et du réseau.

Unified Resource Manager pour zEnterprise d'IBM
Le nouveau logiciel pour systèmes IBM, appelé Unified Resource Manager, est le premier micrologiciel du genre — un logiciel qui contrôle la manière dont le matériel fonctionne — qui intègre les ressources de plusieurs plateformes sous un seul système virtualisé et offre une gestion unifiée pour le zEnterprise. Plus de 100 000 serveurs virtualisés peuvent être gérés comme système unique sur une grappe de systèmes zEnterprise entièrement configurée.

Le logiciel Unified Resource Manager pour zEnterprise est essentiel si l'on veut utiliser les attributs de qualité de service d'un grand serveur, notamment la sécurité et la fiabilité, pour en faire bénéficier les charges de travail tournant sur des systèmes Power et System x BladeCenter. Unified Resource Manager peut, par exemple, identifier les goulots d'étranglement ou les déficiences entre les systèmes disparates. Si un serveur lame System x tombe en panne, le logiciel Unified Resource Manager peut instantanément déplacer l'application touchée vers une autre lame de System x pour la garder en activité. En même temps, il envoie automatiquement un message électronique à IBM pour déclencher un appel de service. Le logiciel peut aussi aider à prioriser les charges de travail pour s'aligner sur les changements de priorités de l'entreprise.

En outre, Unified Resource Manager pour zEnterprise améliore la sécurité du réseau entre les applications du système zEnterprise complet, y compris les charges de travail sur les lames POWER 7 et System x. Cet avantage réduit la complexité et le besoin de faire appel à des logiciels supplémentaires de chiffrement et de sécurité du pare-feu dans l'environnement du zEnterprise.

Le nouveau zEnterprise 196
Du point de vue performance, le système zEnterprise est le plus puissant des systèmes IBM. Le serveur de base du système zEnterprise — appelé zEnterprise 196 — contient 96 des microprocesseurs les plus rapides et les plus puissants du monde, cadencés à 5,2 GHz et capables d'exécuter plus de 50 milliards d'instructions par seconde.

Cette nouvelle technologie de microprocesseur IBM présente un nouveau logiciel pour optimiser la performance des charges de travail lourdes en données, permettant d'améliorer jusqu'à 60 % les charges de travail consommant beaucoup de données5 et les charges de travail Java6. Les niveaux de performance supérieurs des systèmes augmentent, à leur tour, la performance des logiciels, ce qui peut réduire le coût des permis d'utilisation.

Le nouveau système présente 60 % plus de capacité que son prédécesseur, le System z10, et consomme à peu près la même quantité d'électricité. Un seul serveur virtualisé peut être créé et déployé pour moins de 1 $ par jour7 pour les clients qui choisissent Linux sur System z. Il en coûte 74 % de moins de traiter des charges de travail Oracle sur le zEnterprise 196, comparé aux systèmes x868.

Des économies d'énergie ont été réalisées grâce aux progrès effectués dans la conception des microprocesseurs, à la technologie silicone en 45 nm, à la conversion et à la distribution plus efficaces de l'énergie, ainsi qu'aux capteurs améliorés et au micrologiciel de contrôle du refroidissement qui vérifie et rajuste, en fonction de facteurs environnementaux, comme la température et les niveaux d'humidité, et même la densité de l'air.

Une option de refroidissement par eau, également disponible pour le z196, peut réduire la consommation d'énergie jusqu'à 12 %9. Dans un centre de traitement normal, le refroidissement par eau réduit de plus de 20 % le débit d'air nécessaire du système, tout en supprimant plus de 70 % de la charge calorifique de son air. Cette méthode peut être particulièrement avantageuse pour les centres de données munis de zones d'accès sans fil, ou ayant une capacité d'énergie et de refroidissement limitée. Le refroidissement par eau sur le z196 est prévu pour être directement connecté aux systèmes de refroidissement d'eau des centres informatiques standards et ne nécessite pas d'unité de conditionnement d'eau externe.

Le nouveau z196 tire parti des fonctions de sécurité de pointe du System z d'IBM. Les serveurs System z sont les seuls systèmes commerciaux à atteindre le niveau de sécurité EAL 5.

Le z196 peut être configuré pour inclure jusqu'à 80 moteurs spécialisés, afin de réduire encore plus les coûts et d'augmenter la performance, notamment le processeur zAAP (System z Application Assist Processor), qui permet d'intégrer les charges de travail Java aux applications commerciales essentielles, le processeur zIIP (System z Integrated Information Processor), qui aide à libérer la capacité de traitement et à réduire les coûts des TI, et l'outil IFL (Integrated Facility for Linux), qui optimise les charges de travail Linux tournant sur le grand serveur.

Smart Analytics Optimizer
IBM présente également le nouveau produit IBM Smart Analytics Optimizer — créé par le groupe Recherche IBM — un accélérateur destiné aux charges de travail analytiques, intégré au nouveau grand serveur, au moyen de la solution BladeCenter Extension. Les fonctions hybrides du nouveau système zEnterprise et de Smart Analytics Optimizer permettent aux clients d'analyser les données pour anticiper les nouvelles tendances du marché, saisir les nouvelles opportunités et éviter les risques, jusqu'à 10 fois plus vite2. En utilisant zEnterprise avec DB2 10 pour z/OS (actuellement en version bêta), Business Intelligence de Cognos et Predictive Analytics de SPSS, les clients auront une seule plateforme qui leur donnera un aperçu sans précédent de leurs données de base les plus vitales, ce qui leur permettra d'augmenter leur productivité.

Nouveau logiciel IBM
La valeur unique du système zEnterprise est la synergie qu'il crée parmi l'éventail d'équipements et de logiciels IBM. Le nouveau logiciel a été optimisé pour le zEnterprise et soigneusement amélioré pour fonctionner d'une plateforme à l'autre, lorsqu'il est utilisé conjointement avec la nouvelle solution Blade Center Extension. Le nouveau logiciel de gestion de services intégrés de Tivoli pour zEnterprise aide à fournir visibilité, contrôle et automatisation pour les applications, les services d'affaires, l'infrastructure et les données. Le nouveau logiciel de gestion de la sécurité Tivoli pour zEnterprise permettra aux clients de signaler et d'analyser les événements de nature sécuritaire associés à Linux sur System z, d'inclure ces rapports dans les comptes rendus et les analyses du grand serveur, et de s'inscrire facilement et de gérer l'accès utilisateur fédéré pour zEnterprise et Linux sur System z.

Le nouvel environnement multiplateforme IBM Rational Developer pour System z, destiné à créer, tester et déployer des applications sur zEnterprise, offre désormais une nouvelle fonction de test d'unité Rational Developer pour System z. Cette fonction améliore la productivité du zEnterprise en délestant le développement et les tests des applications du grand serveur vers un poste de travail qui libère ce système pour se consacrer à des applications commerciales de valeur supérieure. Les nouveaux compilateurs annoncés également aujourd'hui aident les clients à mettre à jour des applications conçues pour tourner sur des systèmes plus anciens, afin de tirer parti de l'architecture du zEnterprise. Le nouveau compilateur IBM Rational C++, par exemple, peut optimiser la performance générale des applications jusqu'à 60 %10, une fois combiné avec les nouveaux systèmes zEnterprise.

Le nouveau service d'aide au déploiement CICS pour z/OS offre des fonctions complètes de compte rendu et de gestion améliorée du changement pour CICS, aidant à réduire encore davantage les coûts permanents de l'infrastructure informatique.

Le Système de gestion de l'information IBM (IMS11), qui gère un pourcentage élevé des charges de travail à fort volume de transactions d'aujourd'hui, étend sa capacité à s'interconnecter facilement à d'autres applications en utilisant les services Web étendus et la connectivité à l'architecture SOA. IMS exécute 50 milliards de transactions par jour sur System z en offrant un accès opérationnel en temps réel à partir de n'importe quelle application ou plateforme.

Les nouveaux outils de collaboration Lotus sur Linux on System z combinent la stimulation de la collaboration avec la vitesse, l'évolutivité et la fiabilité des processeurs, afin d'aider les gens à l'intérieur et à l'extérieur d'une organisation à se connecter et à collaborer de manière plus rapide et plus fiable — accélérant ainsi les processus opérationnels et favorisant la croissance. Les nouvelles versions des outils IBM Lotus Quickr et IBM Lotus Sametime se joignent à d'autres produits de la gamme des logiciels Lotus IBM pour renforcer l'autonomie des employés mobiles et répartis partout dans le monde, en leur proposant des fonctions de communication et de collaboration extrêmement évolutives.

IBM présente également une nouvelle fonction de sauvegarde des données réparties sur z/OS pour son système-phare de stockage, le DS8000, qui peut aider à réduire les coûts de protection des données et de relève après incident en regroupant les environnements de reprise interplateformes sur le z196. Les clients peuvent désormais sauvegarder des données vitales provenant de charges de travail de plusieurs plateformes sur des connexions haute performance, avec la fiabilité et la sécurité inégalées du grand serveur.

Pour plus d'information, allez à http://www.ibm.com/press/zenterprise (ÉU) Pour en savoir plus sur IBM Canada, allez à www.ibm.com/ca/fr.

1. Le nouveau zEnterprise 196 d'IBM sera expédié plus tard, ce trimestre. Certaines lames sur IBM POWER7, qui se connectent aux produits IBM BladeCenter Extension pour zEnterprise et sont gérées par le logiciel zEnterprise Unified Resource Manager, seront envoyées le 4e trimestre 2010. Cette fonction s'étendra à certains serveurs lames System x, l'année prochaine.
2. Des améliorations moyennes de 5 fois à 10 fois plus ont été constatées dans les résultats de tests internes IBM qui reflètent les demandes réelles d'information des clients. Les résultats peuvent varier selon les utilisateurs.
3. Jusqu'à 60 % plus rapide que le z10 pour les nouvelles charges de travail. 4. Selon l'analyse, par IBM, du centre de données d'une grande société de services financiers. Pour de plus amples renseignements, allez à http://www.ibm.com/systems/ca/fr/servers/z/announcement/20100722_annc.html. Les configurations se basent sur les analyses IBM et peuvent varier selon les caractéristiques des charges de travail. Les prix sont basés sur les listes de prix disponibles aux États-Unis et peuvent varier selon les pays.
5. Jusqu'à 60 % d'augmentation de la capacité totale du système pour des données gérées avec DB2 et IMS. Selon les mesures effectuées par les charges de travail LSPR (IBM Large System Performance Reference) tournant sous z/OS 1.11
6. Jusqu'à 66 % d'augmentation de la performance de Java avec Linux sur System z. L'amélioration sur z196, comparativement à z10 a été mesurée à l'aide d'une simple application Java qui met l'accent sur la variété des fonctions de l'application JRE (environnement d'exécution Java), habituellement utilisée pour les postes clients et les serveurs.
7. Les serveurs virtuels Linux sur System z peuvent coûter : moins de 1 000 $ pour 3 ans; moins de 335 $ par an; moins de 1 $ par jour. Selon la tarification américaine ELS. Le prix peut varier selon le pays. La configuration du modèle comprenait des cœurs de 64 IFL exécutant une charge de travail mixte avec 47 machines virtuelles par cœur, en moyenne, et divers degrés d'activité. Comprend le système zEnterprise et le logiciel de virtualisation z/VM. N'inclut pas le système d'exploitation Linux, ni l'intergiciel.
8. La comparaison des serveurs répartis repose sur la modélisation des coûts IBM de Linux sur zEnterprise par rapport aux autres serveurs répartis. Étant donné qu'il existe de nombreux facteurs dans cette analyse, comme les taux d'utilisation, le type d'application et la tarification locale, etc., les économies peuvent varier selon l'utilisateur.
9. Estimations d'IBM, basées sur un système type à quatre livres.
10. Les résultats sont fondés sur une suite de nombres entiers à traitement intensif de référence, compilée avec z/OS C/C++ V1R9 tournant sur un System z10 et comparée à la même référence compilée avec z/OS C/C++ V1R12 tournant sur un System zEnterprise 196. Les augmentations de performance d'autres applications peuvent varier.

Renseignements

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée fortin@ca.ibm.com
Tél. : 514 964-8558