Recherche dans le domaine des transports intelligents—IBMistes et membres de l’Université McMaster collaborent étroitement

MONTRÉAL (QUÉBEC), le 14 mai 2010 – IBM et l’Université McMaster (NYSE: IBM [ÉU]) ont lancé un projet de recherche consistant à étudier la façon dont l’industrie automobile pourrait relier entre eux les nombreux microprocesseurs actuellement en silos dont sont équipés les véhicules afin de créer une voiture cognitive. Une voiture capable d’anticiper ses défaillances, de diriger le conducteur vers des routes moins congestionnées et donc de réduire le nombre d’accidents de la route!

Les scientifiques de McMaster étudieront, dans le cadre du programme de récompense «Recherche universitaire conjointe» d’IBM, la façon dont on pourrait accroître l’efficacité des véhicules et améliorer la sécurité des conducteurs en utilisant un seul processeur multicœur IBM pour intégrer ce qui n’est actuellement qu’un ensemble de systèmes déconnectés.

En fait, ce processeur est un supermicroprocesseur qui peut effectuer simultanément de nombreux calculs complexes. D’abord développé pour les jeux vidéo, il a maintenant des applications dans des domaines comme les services financiers, l’exploration énergétique, la médecine basée sur l’information, l’animation numérique ou encore la production de gaz et de pétrole.

La recherche portera sur l’intégration des données des capteurs et des microprocesseurs présents à l’intérieur du véhicule et sur les routes afin d’aider à réduire le nombre d’accidents. Les chercheurs s’efforceront également de comprendre comment ce système peut transmettre des informations visuelles en temps réel aux conducteurs et inviter ces derniers à emprunter d’autres routes afin de réduire à la fois leur tension nerveuse, les engorgements et les émissions de gaz d’échappement associées à la conduite en accordéon.

M. Alan Wassyng, directeur intérimaire du Laboratoire de recherche en qualité des logiciels de l’Université McMaster et du nouveau Centre de certification logicielle, et professeur agrégé au sein du service Informatique et logiciels, dirigera une équipe composée de membres du corps enseignant et d’étudiants diplômés. Il travaillera également en collaboration avec des partenaires de l’industrie automobile et plusieurs autres universités de l’Ontario dans le cadre du projet.

«Jusqu’à présent, nos travaux portaient sur les logiciels essentiels pour la sécurité dans des secteurs tels que l’énergie nucléaire ou les appareils médicaux. Mais aujourd’hui, l’industrie automobile dote de plus en plus les véhicules de fonctions de sécurité indispensables», a déclaré M. Wassyng. «L’analyse de la manière dont un puissant processeur multicœur peut servir à gérer ces fonctions facilitera grandement la mise au point d’une voiture plus intelligente qui rendra la conduite plus sûre.»

Nous étudierons également la façon dont cette puissance de traitement accrue peut faciliter l’intégration des véhicules dans les systèmes de transports régionaux et mondiaux, notamment les services d’assistance routière et d’urgence et les systèmes de gestion de la circulation et de la qualité de l’air. L’équipe de recherche utilisera tout au long de l’étude des logiciels Rational IBM, largement utilisés par l’industrie automobile, pour concevoir, livrer et gérer des logiciels.

«Notre association avec l’Université McMaster constitue une étape importante dans notre projet de transports intelligents», explique Mme Karen Newman, chef de l’industrie automobile, Amériques, Services d’affaires mondiaux IBM. «Les automobiles d’aujourd’hui génèrent une grande quantité d’informations, et nous croyons chez IBM que ces informations peuvent changer la dynamique des transports.»

Le programme Recherche universitaire conjointe d’IBM
Ce programme vise à établir une réelle collaboration entre les chercheurs des universités et la division Recherche, le groupe Services mondiaux et les laboratoires de développement et de production d’IBM. Il s’agit, entre autres choses, d’augmenter l’accessibilité et l’utilisation fructueuse des technologies d’IBM pour la recherche et les programmes d’enseignement.
Les programmes universitaires d’IBM sont décrits en détail à www.ibm.com/press/university (ÉU).

L’Université McMaster Reconnue pour son sens de l’innovation dans les domaines de l’apprentissage et de la recherche, et forte de 23 000 étudiants et de plus de 140 000 anciens élèves dans 128 pays, elle fait partie des 4 universités canadiennes figurant sur la liste des 100 premières dans le monde. Nous vous invitons à visiter son site, à l’adresse www.eng.mcmaster.ca (en anglais), pour mieux connaître cette institution et notamment sa faculté des sciences.

Renseignements

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com