IBM lance ses nouveaux systèmes POWER7 qui permettent de gérer des services de plus en plus intensifs en données

MONTRÉAL (QUÉBEC), le 8 février 2010 – IBM (NYSE : IBM) a annoncé aujourd'hui de nouveaux systèmes POWER7 conçus pour gérer les nouvelles applications les plus exigeantes, allant des réseaux électriques intelligents jusqu’à l’analytique en temps réel pour les marchés financiers. Les nouveaux systèmes incorporent plusieurs technologies uniques dans l’industrie pour les demandes spécialisées des nouveaux services et applications qui ont besoin de traiter un nombre énorme de transactions et de données simultanées tout en analysant cette information en temps réel.

De plus, les nouveaux systèmes permettent aux clients de gérer les applications et les services actuels à moindre coût grâce à des avancées technologiques en virtualisation, aux économies d’énergie, à une utilisation plus efficace de la mémoire et à un meilleur rapport prix-performances.

Les nouveaux systèmes POWER7 d’IBM, qui s’appuient sur les gains de part de revenu de 12 points de l’entreprise depuis 2004 sur le marché UNIX de 14 milliards de dollars1, peuvent traiter des millions de transactions en temps réel et analyser les volumes de données associés qui sont typiques des applications émergentes. Un réseau électrique intelligent a besoin de données à la minute pour livrer l’électricité là où elle est le plus nécessaire, en temps réel, tout en aidant les clients à surveiller leur consommation d’énergie en temps réel dans le but d’éviter ou de réduire l’utilisation de l’électricité pendant les périodes de pointe quotidiennes les plus coûteuses. Une grande entreprise d’électricité américaine qui met en œuvre un projet pilote de réseau intelligent est passée d’un traitement de moins de 1 million de lectures de compteur par jour dans un réseau traditionnel à plus de 85 millions de lectures de compteur quotidiennes dans un réseau intelligent. L’entreprise a besoin de recueillir, d’analyser et de présenter toutes ces informations à ses quelque 5 millions de clients en temps réel plutôt que de faire le traitement par lots la nuit, comme un réseau électrique traditionnel qui envoie des rapports de facturation mensuels.

Les systèmes POWER7 peuvent aussi offrir un rendement de l’investissement de premier plan dans l’industrie grâce à des améliorations considérables du rapport prix-performances, à des économies d’énergie et à la virtualisation pour le regroupement des serveurs. Les nouveaux systèmes peuvent offrir quatre fois les performances et quatre fois la capacité de virtualisation au même prix – et ils sont de trois à quatre fois plus éconergétiques2. En outre, le coût total d’acquisition et de possession peut être meilleur que celui des systèmes de la concurrence. Par exemple, le nouveau Power 750 IBM offre actuellement un rapport prix-performances 71 % meilleur que celui du serveur Sun SPARC Enterprise T5440, et 280 % meilleur que celui des serveurs Sun SPARC Enterprise M5000 et M4000. Et il présente un rapport prix-performances plus de 400 % meilleur que celui des serveurs HP Integrity rx7640 et rx66003.

Quatre nouveaux systèmes Power

Voici ce que comprennent les nouveaux systèmes et logiciels de gestion :

  • Le Power 780 IBM, nouvelle catégorie de serveurs évolutifs haut de gamme, fondés sur une conception modulaire évoluée avec jusqu’à 64 «cœurs», ou CPU POWER7 et le nouveau mode d’optimisation de la charge de travail TurboCore. Celui-ci peut offrir jusqu’à deux fois les performances par cœur des systèmes basés sur le processeur POWER62, ce qui permet un excellent rendement de l’investissement pour les applications ayant des exigences élevées en matière de performances par cœur, comme la gestion et l’analyse des transactions provenant d’un réseau électrique intelligent.
  • Le Power 770 IBM, système d’entreprise modulaire pouvant avoir jusqu’à 64 cœurs POWER7, offrant de meilleures performances par cœur que les processeurs POWER62 et utilisant 70 % moins d’énergie pour le même nombre de cœurs que le Power 570 IBM2.
  • Le Power 755 IBM, nœud de grappe de traitement hautes performances muni de 32 cœurs POWER7, de qualité Energy Star pour l’efficacité énergétique et optimisé pour les charges de travail d’analyse les plus exigeantes.
  • Le Power 750 Express IBM, serveur commercial Energy Star pour les moyennes entreprises, offrant quatre fois la capacité de traitement de son prédécesseur, le Power 550 Express IBM2, dans la même enveloppe énergétique, et dix fois les performances d’un serveur comparable HP Integrity rx66004. Le Power 750 offre une efficacité énergétique trois fois supérieure à celle du Sun SPARC Enterprise T5440, serveur qualifié par Sun comme le serveur «Coolthreads»4.
  • IBM Systems Director Express, éditions Standard et Enterprise, qui offre une nouvelle intégration grandement simplifiée du logiciel de gestion pour les nouveaux systèmes et inclut les capacités de gestion de virtualisation évoluée de VMControl. VMControl permet à des serveurs Power multiples constituant un groupe d’être gérés comme une seule entité, ce qui peut réduire la complexité de la gestion et les coûts.

La date de livraison en grand volume des Power 750 Express et 755 est le 19 février, et celle des Power 770 et 780 est prévue pour le 16 mars. Les éditions d’IBM Systems Director, qui prennent en charge les modèles POWER7 et POWER6, seront disponibles le 5 mars.

Des systèmes optimisés pour les performances de la charge de travail et un rendement de l’investissement maximal

IBM a largement augmenté les capacités de traitement parallèle des systèmes POWER7 – exigence essentielle pour gérer des millions de transactions simultanées – en les intégrant dans tout le matériel et les logiciels. Comme prévu, les nouveaux systèmes Power poursuivent la tradition d’IBM, chef de file de l’industrie pour la vitesse de traitement des transactions et l’optimisation pour les charges de travail de bases de données. Ils constituent aussi une grande avancée pour l’informatique à haut débit, optimisée pour l’exécution de charges de travail Internet massives.

Ces deux méthodes de traitement, combinées avec des capacités supérieures d’analyse, sont idéales pour les modèles d’affaires émergents, pour lesquels les grandes quantités de données provenant des capteurs dans les réseaux électriques, les routes ou les chaînes d’approvisionnement, par exemple, peuvent être reliées à des groupes de systèmes POWER7 optimisés pour les charges de travail Internet, puis analysées avec des systèmes analytiques. Les trois modes – traitement parallèle massif, informatique à haut débit et capacités analytiques – sont tous intégrés et gérés de façon cohérente par le logiciel IBM Systems Director. Le système dans son ensemble peut alors gérer d’autres systèmes, du stockage et des réseaux non seulement sur des serveurs POWER6 et POWER7 mais aussi sur des ordinateurs centraux IBM et des serveurs System x fondés sur processeur x86, ce qui constitue un cadre de gestion complet, y compris la gestion évoluée de la virtualisation de VMControl.

IBM a aussi augmenté de façon considérable les capacités de traitement parallèle de ses intergiciels, comme WebSphere, DB2, InfoSphere Warehouse et Cognos, pour qu’ils gèrent les applications Internet, de données, de transactions et d’analytique prises en charge par les systèmes POWER7 sans que les clients ou les fournisseurs de logiciels aient à récrire les applications existantes pour tirer parti des technologies évoluées du POWER7.

Fonctions innovatrices optimisées pour la charge de travail

Pour gérer les demandes des applications émergentes et mieux gérer les applications traditionnelles, les nouveaux systèmes POWER7 – qui comprennent du matériel et des logiciels innovateurs et intégrés – sont conçus avec des technologies permettant d’optimiser les charges de travail :

  • Des cœurs plus rapides et un débit supérieur pour les transactions parallèles massives : les systèmes POWER7 utilisent plus de «cœurs», ou CPU, et ajoutent plus de «fils d’exécution» (threads), ou «cœurs» virtuels – qui sont des ressources gérant les tâches de calcul – par puce : chaque nouveau processeur ou «puce» POWER7 peut maintenant effectuer 32 tâches simultanées – avec huit cœurs et quatre fils par cœur – soit quatre fois plus que le nombre maximal de cœurs des systèmes POWER6 et huit fois le nombre de fils par puce des POWER62. Les systèmes Power IBM utilisent automatiquement ces cœurs et ces fils en divers modes, selon la charge de travail, afin de maximiser les performances globales.
  • Le mode TurboCore, hautement optimisé pour les charges de travail de bases de données et axées sur les transactions, fonctionne avec quatre cœurs actifs et place la majorité des ressources des huit cœurs de la puce au service des quatre cœurs actifs, ce qui leur donne plus de mémoire cache et de bande passante mémoire et permet d’augmenter la vitesse d’horloge, ce qui accroît considérablement les gains de performances par cœur. Le mode TurboCore peut maximiser le rendement de l’investissement dans les logiciels en coupant potentiellement de moitié les coûts de logiciel pour les applications qui font l’objet d’un permis d’utilisation par cœur, tout en accroissant les performances par cœur de ce logiciel. Certains modèles prennent en charge le mode TurboCore, comme le Power 780 annoncé aujourd’hui.
  • Quand ils ne sont pas en mode TurboCore, tous les processeurs POWER7 sont en mode MaxCore, avec jusqu’à huit cœurs par connecteur et quatre fils par cœur – soit un total de 32 fils. Avec huit fois les fils simultanés exécutés par puce, le POWER7 convient bien aux charges de travail fondées sur Internet avec de nombreuses tâches arrivant simultanément qui profitent d’un traitement en parallèle. Par exemple, une entreprise d’électricité qui présente des données de compteurs intelligents à ses clients sur le Web peut connecter un groupe de serveurs POWER7 à ses compteurs reliés à Internet.
  • Les fonctions technologiques du POWER7 comprennent les «fils intelligents» qui peuvent varier dynamiquement selon la demande de la charge de travail. Avec plus de fils, le POWER7 peut livrer une capacité totale plus élevée, car un plus grand nombre de tâches sont exécutées en parallèle, comme la surveillance de l’utilisation de l’énergie de millions de foyers à la minute dans un réseau intelligent. Avec moins de fils, les charges de travail qui ont besoin d’un traitement individuel très rapide – comme l’analytique en temps réel ou les transactions de bases de données – peuvent obtenir les performances nécessaires pour tirer le maximum d’avantages. Les fils intelligents fonctionnent sur tous les processeurs POWER7 et peuvent accroître de façon efficace la capacité et le total des gains de performances.
  • Pour les charges de travail qui ont besoin de grandes quantités de mémoire ou dans les environnements virtualisés, où il est très avantageux de disposer de plus de mémoire, les clients peuvent utiliser une nouvelle technologie POWER7, Active Memory Expansion, qui est une fonction unique utilisant la compression de mémoire pour faire en sorte que la mémoire physique du système semble à l’application deux fois plus étendue qu’elle ne l’est réellement. La technologie Active Memory Expansion ajuste dynamiquement la quantité de mémoire compressée en fonction des besoins en mémoire de la charge de travail, en compressant de façon transparente plus de données à placer en mémoire et, par conséquent, en étendant la capacité de mémoire des systèmes POWER7. Par exemple, sans installation de mémoire physique supplémentaire et à l’aide d’Active Memory Expansion, le système peut être configuré de façon qu’une application SAP ait l’impression qu’il y a 50 % plus de mémoire physique dans le système que dans la réalité. IBM estime qu’une augmentation de jusqu’à 65 % des transactions ou des utilisateurs pourrait être traitée par le même serveur qui était auparavant limité par la capacité de mémoire5.
  • WebSphere Application Server et DB2 d’IBM ont été conçus pour exploiter les capacités des systèmes POWER7 sans que les applications existantes aient à être récrites. Par exemple, WebSphere pourra exploiter les 32 fils disponibles dans un seul microprocesseur POWER7 à huit cœurs, ce qui se traduira par des gains de performance de presque 73 %6 par rapport aux serveurs d’applications des concurrents sur Nehalem. Les performances de gestion par le logiciel DB2 d’énormes quantités de données axées sur les transactions ont également été augmentées pour correspondre aux nouvelles capacités du POWER7, ce qui améliore encore l’avantage d’évolutivité de DB2 pureScale sur POWER comparativement à Oracle RAC sur Nehalem. Lotus Domino exécuté sur le POWER7 accepte 40 000 utilisateurs à 40 % du coût de Microsoft Exchange sur Nehalem7. Selon Oxford International, partenaire commercial d’IBM et fournisseur de premier plan de solutions de modernisation d’entreprise, le nouveau logiciel IBM Rational de développement et de gestion d’applications pour le POWER7 offre des améliorations pouvant atteindre 30 % en matière de productivité d’équipe pour tous les aspects du processus de développement.
  • Les systèmes POWER7 d’IBM sont conçus pour utiliser l’électricité de façon beaucoup plus efficace. La technologie Unique Intelligent Energy permet aux clients de mettre sous tension/hors tension diverses parties du système ou d’augmenter/diminuer la vitesse d’horloge du processeur en fonction des conditions thermiques et de l’utilisation du système, sur un seul serveur ou sur un groupe de serveurs multiples. Les technologies de gestion de l’énergie du POWER7 sont intégrées depuis le processeur jusqu’au micrologiciel, à la virtualisation PowerVM, au soutien du système d’exploitation et au logiciel IBM Active Energy Manager, compris dans le nouveau logiciel IBM Systems Director, éditions Standard et Enterprise. En conséquence, le système équilibre de façon dynamique l’utilisation de l’électricité, les performances et l’utilisation des systèmes en fonction de politiques. Le résultat est une amélioration des performances par watt – plus de deux fois supérieures par rapport aux systèmes similaires Intel x86, quatre fois supérieures à celles des serveurs Sun SPARC et huit fois supérieures à celles des serveurs similaires HP fondés sur Itanium4.
  • Les systèmes POWER7 offrent une virtualisation à l’avant-garde de l’industrie, en prenant en charge 1 000 serveurs virtuels ou «partitions» sur un seul système – plus de quatre fois plus que sur les systèmes POWER6 – ce qui aide à réduire les coûts par le regroupement des systèmes et ce qui permet aux clients d’effectuer une utilisation à 90 % en faisant appel au logiciel de virtualisation IBM PowerVM8. Dans les faits, cela permet à un seul serveur plus gros de faire le travail de jusqu’à 1 000 serveurs plus petits par l’équilibrage dynamique de la charge entre eux, ce qui peut accroître le rendement de l’investissement, les performances et l’utilisation des serveurs virtualisés.

Financement mondial IBM, qui est la division de prêt et de location d’IBM, peut aider les utilisateurs nouveaux et existants des systèmes Power à passer à la nouvelle technologie POWER7 avec des offres financières souples qui comprennent la mise à niveau, le retrait et la mise au rebut de serveurs loués ou détenus, quel qu’en soit le fabricant. Pour en savoir plus, allez à http://www.ibm.com/financing/us/lifecycle/manage/migration/index.html (ÉU).

À propos des systèmes Power IBM Les systèmes Power IBM utilisent les systèmes d’exploitation AIX, Linux et IBM i. Pour avoir d’autres informations à leur sujet, allez à http://www-03.ibm.com/systems/power/ (ÉU).

IBM est une marque déposée d’IBM Corporation aux États-Unis et (ou) dans d’autres pays. Tous les autres noms de produit ou marques appartiennent à leurs détenteurs respectifs. UNIX est une marque déposée aux États-Unis et dans d’autres pays, et fait l’objet d’une licence exclusive accordée par The Open Group. Linux est une marque déposée de Linus Torvald.

1. Source : Worldwide Quarterly Server Tracker d’IDC.
2. On peut trouver les comparaisons de performances et d’énergie entre les systèmes fondés sur processeur POWER7 et les systèmes fondés sur processeur POWER6 à www.ibm.com/systems/power (ÉU).

3. Meilleur rapport prix-performances.
Les résultats SPECint_rate2006 se trouvent à www.spec.org (en anglais). Les résultats des tests compétitifs d’évaluation des performances indiqués plus haut sont fondés sur les résultats publiés à www.spec.org au 2 février 2010. La comparaison est basée sur les meilleurs serveurs RISC/EPIC à 4 connecteurs offerts actuellement par IBM, HP et Sun respectivement. Les résultats SPECint_rate2006 sont : Power 750 Express IBM avec 4 puces et 32 cœurs et 4 fils par cœur avec un résultat de 1 010 (pic). Sun SPARC Enterprise T5440 avec 4 puces et 32 cœurs et 8 fils par cœur avec un résultat de 360 (pic). Sun SPARC Enterprise M5000 avec 8 puces et 32 cœurs et 2 fils par cœur avec un résultat de 296 (pic). Sun SPARC Enterprise M4000 avec 4 puces et 16 cœurs et 2 fils par cœur avec un résultat de 152 (pic). HP Integrity rx7640 avec 8 puces et 16 cœurs et un fil par cœur avec un résultat de 201 (pic). HP Integrity rx6600 avec 4 puces et 8 cœurs et un fil par cœur avec un résultat de 102.

Prix pour tous les systèmes configurés de façon semblable avec le type et le nombre de processeurs utilisés pour le test d’évaluation des performances de SPECint_rate et avec 4 Go de mémoire par cœur de processeur. Les prix sont fondés sur des estimations effectuées à partir des sites Web des fournisseurs et des prix courants aux États-Unis obtenus le 7 février 2010.

Le prix des systèmes Sun est fondé sur des estimations effectuées à partir du site Web Oracle Sun Shop pour les serveurs Sun SPARC Enterprise : Sun SPARC Enterprise T5440 avec 4 puces et 32 cœurs à 1,6 GHz (total de 32 cœurs) avec 128 Go de mémoire. Sun SPARC Enterprise M5000 avec 8 processeurs SPARC64 VII quadricœurs de 2,53 GHz (total de 32 cœurs) et 128 Go de mémoire. Sun SPARC Enterprise M4000 avec 4 processeurs SPARC64 VII quadricœurs de 2,53 GHz (total de 16 cœurs) et 64 Go de mémoire.
http://www.oracle.com/us/products/servers-storage/servers/sparc-enterprise/index.html (en anglais)

Le prix des systèmes HP est fondé sur des estimations effectuées à partir du site Web des serveurs HP Integrity et du configurateur HP en ligne : HP Integrity rx6600 avec 4 processeurs Itanium bicœurs de 1,6 GHz/24 Mo (total de 8 cœurs) et 32 Go de mémoire. HP Integrity rx7640 avec 8 processeur Itanium bicœurs de 1,6 GHz/18 Mo (total de 32 cœurs) et 128 Go de mémoire.
http://h30099.www3.hp.com/eGlue/eco/begin.do (en anglais)
Les prix d’IBM pour le serveur Power 750 sont basés sur 4 puces microprocesseurs POWER7 à 8 cœurs de 3,3 GHz (total de 32 cœurs) avec 128 Go de mémoire. Les prix se trouvent sur le site Web d’IBM à http://www.ibm.com/systems/power.

4. Les comparaisons de performances avec les produits des concurrents sont fondées sur les résultats publiés au 4 février 2010. Les résultats sont basés sur SPECint_rate2006 et se trouvent à www.spec.org (le lien est à l’extérieur d’ibm.com). Les résultats relatifs au POWER7 seront soumis à SPEC d’ici le 8 février 2010.

  • SPEC et les noms des tests d’évaluation des performances SPECrate, SPECint et SPECjbb sont des marques déposées de Standard Performance Evaluation Corporation. Pour avoir les résultats des tests d’évaluation des performances SPEC les plus récents, allez à http://www.spec.org (en anglais — lien est à l’extérieur d’ibm.com).
  • L’efficacité énergétique est mesurée selon les performances par WATT. SPECint_rate2006 a été utilisé comme mesure de performances et l’utilisation maximale d’électricité provenant des spécifications QuickSpecs de HP, des guides de planification sur le site de Sun et des lettres d’annonce d’IBM, comme mesure d’utilisation d’électricité.
  • On peut également trouver un résumé de ces résultats à http://www.ibm.com/systems/power/hardware/notices/20100209_annc.html (ÉU).

5. Des tests effectués par IBM avec, comme échantillon, une charge de travail ERP SAP ont révélé qu’une augmentation de transactions/utilisateurs pouvant atteindre 65 % pouvait être obtenue par le même serveur qui était auparavant limité par sa configuration de mémoire.

6. Fondé sur des études internes d’IBM; résultats pour une seule JVM.
7. Fondé sur le site http://h20338.www2.hp.com/ActiveAnswers/us/en/sizers/microsoft-exchange-server-2010.html (en anglais).

8. Tous les systèmes POWER7 prennent en charge jusqu’à 10 images virtuelles par cœur de processeur; les nouveaux systèmes Power 770 et 780 ayant jusqu’à 64 cœurs peuvent prendre en charge jusqu’à 640 serveurs virtuels par système. Les 1 000 serveurs virtuels font référence à la déclaration d’intention faite aujourd’hui par IBM, selon laquelle l’entreprise a l’intention de livrer un nouveau serveur haut de gamme en 2010 muni de jusqu’à 256 cœurs de processeur, prenant en charge 1 000 images virtuelles, qui devrait augmenter considérablement les performances haut de gamme par watt et les performances par pied carré, car il sera conçu pour fonctionner avec le même encombrement physique et la même enveloppe énergétique que le serveur actuel Power 595 à 64 cœurs. En outre, le serveur POWER7 haut de gamme prendra en charge des entrées électriques DC à haute tension optionnelles pour augmenter encore davantage son efficacité énergétique.
Pour avoir d’autres informations, photos, etc. allez à la salle de presse à www.ibm.com/press (ÉU)

Renseignements :

Joanne Fortin
IBM Canada Ltée
Tél. : 514 964-8558 fortin@ca.ibm.com