Les codes de conduite des fournisseurs, qu'est-ce que c'est ?
Garantissez la conformité avec IBM Sterling S’abonner aux dernières informations sur la durabilité
Dessin du visage d'une personne entouré de dessins de plantes, du soleil et d'un cargo

Date de publication : 8 janvier 2024
Contributeurs : Alice Gomstyn, Alexandra Jonker

Les codes de conduite des fournisseurs, qu'est-ce que c'est ?

Les codes de conduite des fournisseurs sont des normes documentées que les entreprises appliquent aux membres de l'écosystème de leur chaîne d'approvisionnement. Un code de conduite des fournisseurs permet à une entreprise de s'assurer que ses fournisseurs, sous-traitants et filiales partagent ses valeurs en ce qui concerne les normes de travail, la santé et la sécurité, les impacts environnementaux et l'éthique commerciale.

L’avènement et la mise en œuvre de codes de conduite des fournisseurs s’inscrivent dans une démarche plus large de développement durable et de responsabilité sociale des entreprises (RSE). Les entreprises, en particulier les entreprises publiques, doivent souvent prendre des décisions en fonction de la rentabilité et de l'effet de leurs actions sur les communautés et sur la planète. Dans un marché mondial interconnecté, le respect de normes strictes pour la chaîne d'approvisionnement, accompagnées des codes de conduite des fournisseurs, aident les entreprises à assumer leurs responsabilités sociales.

7 tendances en matière de développement durable sur lesquelles agir

Découvrez les tendances qui façonnent le monde de l’entreprise durable et les informations qui peuvent contribuer à la transformation.

Contenu connexe

Recevoir le guide sur la gestion intelligente des actifs

Comment les codes de conduite des fournisseurs sont-ils devenus une pratique commerciale standard ?

Cela fait plusieurs décennies maintenant qu'une approche basée sur les valeurs est appliquée aux opérations commerciales. En 1953, Howard R. Bowen, dans son ouvrage intitulé « Social Responsibilities of the Businessman », définissait les responsabilités sociales des dirigeants comme « l'obligation pour les hommes d'affaires de poursuivre des politiques, de prendre des décisions ou de suivre des lignes d'action qui sont souhaitables en termes d'objectifs et de valeurs de notre société »1.

Avec la mondialisation, on s'attend à ce que de telles décisions et actions fondées sur des valeurs s'appliquent aux chaînes d'approvisionnement et aux relations commerciales mondiales. Le fait que les multinationales s'approvisionnent auprès d'usines de fabrication situées dans le monde entier a suscité des inquiétudes concernant le bien-être des travailleurs et le travail des enfants dans les pays où le prix de la main d'œuvre est bas. Dans les années 1990, « les multinationales ont commencé à reconnaître qu'elles étaient responsables des conditions de travail au sein des usines de leurs fournisseurs dans les pays en développement. De plus, les codes de conduite sont apparus comme le principal moyen d'opérationnaliser ce sens accru des responsabilités ».2

Aujourd'hui, de nombreux codes de conduite des fournisseurs abordent non seulement les questions de travail, mais également les normes environnementales et anti-corruption. Selon un rapport des Nations unies sur les chaînes d'approvisionnement durables, « en travaillant ensemble, les acheteurs et les fournisseurs des chaînes et réseaux d'approvisionnement mondiaux peuvent faire progresser les droits de l'homme, y compris les droits du travail, la résilience climatique, la protection de l'environnement, la croissance économique inclusive et les pratiques commerciales éthiques »3.

Les Nations unies ont exercé une influence majeure sur les codes de conduite des fournisseurs des entreprises : lors de la rédaction de leurs codes, diverses multinationales ont cité des accords et des déclarations des Nations unies, tels que le Pacte mondial des Nations unies, la Déclaration universelle des droits de l'homme et la Convention des Nations unies contre la corruption. Outre les accords des Nations unies, les codes de conduite des fournisseurs intègrent souvent les normes de la Déclaration de l'Organisation internationale du travail (OIT) relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Produits associés

IBM Sterling Transparent Supply

IBM Trust Your Supplier

IBM Food Trust

En quoi consistent les codes de conduite des fournisseurs ?

Les normes liées à trois domaines (main-d'œuvre, santé et sécurité, et environnement) occupent une place prépondérante dans les codes de conduite des fournisseurs. La Responsible Business Alliance (RBA), la plus grande coalition sectorielle internationale dédiée à la conduite responsable des affaires dans les chaînes d'approvisionnement mondiales, détaille les normes suivantes dans ces trois domaines :

Travail

Les normes du travail incluent l'exigence d'un emploi librement choisi, ce qui signifie que les fournisseurs ne sont pas autorisés à recourir au travail forcé, comme l'esclavage moderne et les travailleurs embauchés par le biais de la traite d'êtres humains. Le recours au travail des enfants est également interdit et ce, à n'importe quel stade de la fabrication. Les heures de travail et les salaires doivent être conformes à la législation locale, y compris au code du travail. La violence, les brimades et les insultes sont interdits.

Les normes du travail mettent également l'accent sur la non-discrimination et le non-harcèlement. Dans leurs pratiques de recrutement et d'emploi, les entreprises ne sont pas autorisées à pratiquer la discrimination ou le harcèlement sur la base des origines, de la couleur, de l'âge, du genre, de l'orientation sexuelle, de l'identité sexuelle, de l'origine ethnique ou nationale, du handicap, de la grossesse, de la religion, de l'affiliation politique, de l'appartenance à un syndicat, du statut d'ancien combattant couvert, des informations génétiques protégées ou de la situation matrimoniale.

Les entreprises ne doivent pas empiéter sur la liberté d'association et les efforts de négociation collective : elles doivent respecter le droit des travailleurs à se constituer en syndicats et à y adhérer. Les travailleurs ne doivent pas faire l'objet de représailles dans l'environnement de travail pour leurs choix.

Santé et sécurité

Les normes de santé et de sécurité comprennent des directives sur la sécurité au travail, la préparation aux situations d'urgence, la prise en charge des accidents du travail et des maladies professionnelles, l'hygiène au travail, les tâches physiquement exigeantes et la protection des travailleurs lorsque les machines présentent un danger.

Les organisations doivent également permettre aux travailleurs d'accéder à de l'eau potable, des lieux de restauration et des toilettes propres. Lorsqu'une entreprise fournit des dortoirs aux travailleurs, elle doit veiller à la propreté et à la sécurité de ces lieux, avec des équipements sur place tels que la fourniture d'eau chaude et un éclairage adéquat.

Les entreprises doivent également proposer aux travailleurs des informations et une formation appropriées en matière de santé et de sécurité sur le lieu de travail.

Environnement

Les normes environnementales demandent aux entreprises d'« identifier les impacts environnementaux et de minimiser les effets négatifs sur la communauté, l'environnement et les ressources naturelles dans le cadre de leurs opérations de fabrication, tout en protégeant la santé et la sécurité du public », selon la RBA.4

Ces normes couvrent l'obtention de permis environnementaux, la prévention de la pollution et la réduction des ressources, la manipulation des substances dangereuses, l'élimination et le recyclage des déchets solides, la gestion de l'eau, la gestion et la surveillance des émissions atmosphériques et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les codes de conduite des fournisseurs peuvent également inclure des sections sur l'éthique et les systèmes de gestion.

Éthique

Les normes éthiques favorisent les normes les plus strictes d'intégrité commerciale, telles qu'une tolérance zéro envers la corruption, l'extorsion et le détournement de fonds, ainsi que le respect des lois anti-corruption comme la loi américaine contre les pratiques de corruption à l'étranger et la loi de 2010 sur la corruption au Royaume-Uni. Elles insistent également sur la transparence dans les transactions commerciales ; la protection des droits de propriété intellectuelle ; les pratiques commerciales équitables ; les normes de concurrence équitables exemptes de conflits d'intérêts ; l'approvisionnement responsable des minerais, y compris la diligence requise concernant la chaîne de possession de ces minerais ; la protection des lanceurs d'alerte ; et la protection des informations personnelles de tous ceux avec qui une entreprise fait des affaires.

Systèmes de gestion

Les entreprises peuvent contrôler leurs relations avec les fournisseurs et le respect de leurs codes de conduite (ainsi que le respect des lois en vigueur) au moyen de systèmes de gestion. Les composants de ces systèmes peuvent inclure la formation à la mise en œuvre de procédures alignées sur le code, la gestion des risques, des audits et des évaluations pour vérifier la non-conformité, ainsi qu'un processus d'action corrective pour remédier aux lacunes. De tels systèmes peuvent faciliter l'amélioration continue des entreprises qui s'efforcent d'atteindre leurs objectifs environnementaux et sociaux, ainsi que ceux en lien avec la santé et la sécurité.

Solutions connexes
IBM OpenPages

Simplifiez la gestion des risques et de la conformité aux réglementations grâce à une plateforme GRC unifiée.

Découvrir IBM OpenPages

IBM Process Mining

Gagnez en efficacité grâce à l'intelligence des processus basée sur l'IA.

Découvrir IBM Process Mining

IBM Cloud Pak for Data

Accélérez les prédictions à l'aide d'une plateforme construite sur une architecture data fabric. 

Explorer IBM Cloud Pak for Data
Ressources Communauté IBM Supply Chain

Découvrez les bonnes pratiques en matière d’intégration B2B, de transfert de fichiers géré, de gestion des commandes et de solutions blockchain auprès d’une communauté d’utilisateurs et d’experts.

Qu’est-ce que la GRC ?

Un cadre de gouvernance, de risque et de conformité aide une organisation à aligner son système informatique sur les objectifs métier et les besoins en matière de conformité réglementaire.

Qu’est-ce que la Directive sur la publication d’informations en matière de durabilité par les entreprises ?

La législation de l'Union européenne exige des entreprises de l'UE qu'elles rendent compte de l'impact environnemental et social de leurs activités commerciales, ainsi que de l'impact commercial de leurs efforts ESG.

La gestion des commandes, qu'est-ce que c'est ?

La gestion des commandes correspond au suivi des commandes depuis leur création jusqu'à leur aboutissement, ainsi que la gestion des personnes, des processus et des données liés à la commande tout au long de son cycle de vie.

Que sont les émissions de gaz à effet de serre ?

La libération de certains gaz dans l'atmosphère terrestre peut créer un « effet de serre », dans lequel la chaleur est piégée et fait augmenter les températures mondiales.

Qu’est-ce qu’une émission de Scope 3 ?

Les émissions de Scope 3 sont une catégorie d’émissions de gaz à effet de serre produites lors les activités opérationnelles par des sources qui ne sont pas directement détenues ou contrôlées par une entreprise.

Passez à l’étape suivante

IBM Sterling Supply Chain Intelligence Suite est une solution d’optimisation et d’automatisation basée sur l’IA. Conçue pour les organisations qui s’efforcent de résoudre les perturbations de la chaîne d’approvisionnement par une transformation traditionnelle, la suite facilite la résilience et la durabilité du réseau d’approvisionnement, augmente l’agilité et accélère la création de valeur grâce à des informations exploitables, des workflows plus intelligents et une automatisation intelligente.

Découvrez Supply Chain Intelligence Suite Essai gratuit de 30 jours
Notes de bas de page

« A literature review of the history and evolution of corporate social responsibility » (lien externe à ibm.com), International Journal of Corporate Social Responsibility, consulté le 22 janvier 2019.

2 « A systematic review of the literature on supplier code of conduct »(lien externe à ibm.com), International Journal of Modern Management, 2018.

« Supply Chain Sustainability: A Practical Guide for Continuous Improvement » (lien externe à ibm.com), Bureau du Pacte mondial des Nations unies et BSR, 2015.

4 « Responsible Business Alliance Code of Conduct » (lien externe à ibm.com), Responsible Business Alliance, 2021.