À la une

État de maintenance des actifs

La méthode de Design Thinking d'IBM est utilisée pour proposer une expérience utilisateur optimale intégrant le concept de “cartes” représentant tous les actifs. Elle permet aux ingénieurs en charges de la fiabilité d'accéder facilement aux informations pour déterminer les actifs dont la maintenance est excessive, insuffisante ou appropriée, et d'exploiter les résultats de cette analyse prescriptive pour optimiser les pratiques et ressources dédiées à la maintenance. L'expérience utilisateur se prête à l’analyse et au reporting sur la totalité des actifs, classes d'actifs ou filtres pour les propriétés communes à un ensemble d'actifs.

Leviers et facteurs de risque

Au niveau le plus granulaire, les ingénieurs en charge de la fiabilité sont à même de comprendre les leviers et facteurs de risque individuels qui affectent la performance des actifs ainsi que les attributs détaillés des journaux associés aux actifs, aux prévisions de durée de fonctionnement sans panne et à la maintenance. Ces informations offrent un contexte aussi complet que possible pour évaluer la performance passée, présente et future des actifs, ce qui va permettre de recommander ou de prescrire des pratiques ou procédures propres à améliorer les stratégies de maintenance.

Comparaison des performances des actifs

Pour une exploration plus approfondie des raisons pour lesquelles certains actifs vont mieux ou moins bien fonctionner que d'autres, l'ingénieur en charge de la fiabilité peut établir une comparaison chronologique de leviers et facteurs de risque tels que les heures de fonctionnement, la fréquence des pannes ou les cycles pour un actif spécifique. Ce niveau de détail aide l'ingénieur à corréler visuellement les facteurs présentant un impact positif ou négatif sur la performance des actifs dans le contexte de l'historique en termes de données sur les défaillances et d'activités de maintenance et de remplacement.

Machine learning

Grâce à un machine learning basé sur les mathématiques, la science et l'ingénierie, identifiez les corrélations données de maintenance-données d'exploitation, parallèlement à tout autre type de données pouvant contenir des indices quant à l'utilisation et à la dégradation des équipements. Dans certains cas, l'analyse pourra indiquer que les programmes et pratiques de maintenance en cours pour les actifs sont idéals et qu'aucun changement ne s'impose. Dans d'autres cas, l'analyse prédira la nécessité d'une maintenance plus précoce pour éviter une défaillance des équipements ou d'une maintenance différée pour éviter des efforts inutiles.

Utilisation par les clients

  • Identifiez les risques d'exploitation avec les données opérationnelles

    Identifiez les risques d'exploitation avec les données opérationnelles

    Problème

    Les actifs instrumentés et connectés génèrent de gros volumes de données opérationnelles, structurées ou non, qui peuvent être utilisées pour identifier les risques qu'encoure l'organisation si elle dispose d'outils analytiques pour diriger les connaissances acquises vers le personnel en charge de l'exploitation des actifs.

    Solution

    IBM Prescriptive Maintenance on Cloud permet aux organisations d'appliquer le machine learning et l'analytique aux données opérationnelles générées par les actifs critiques et de visualiser les résultats pour une meilleure compréhension des facteurs affectant la performance de ces actifs.

  • Optimisez les ressources de maintenance pour réduire les coûts globaux

    Optimisez les ressources de maintenance pour réduire les coûts globaux

    Problème

    Sans une analyse minutieuse des données opérationnelles sur les actifs et des facteurs affectant la performance de ces actifs, il est difficile de déterminer comment allouer au mieux les ressources et programmes de maintenance de façon à optimiser la disponibilité des actifs et de réduire les coûts de maintenance.

    Solution

    Identifiez les actifs dont l'entretien est excessif, insuffisant ou approprié en analysant les dossiers de maintenance, les timings, les attributs de performance et les données d'événements, puis prescrivez des programmes de maintenance optimaux, allouez judicieusement les ressources et réduisez les coûts de maintenance.

Détails techniques

Logiciels requis

Un poste de travail exécutant l'un des navigateurs Web pris en charge.

    Configuration matérielle

    Cette solution est hébergée dans les data centers SoftLayer sécurisés d'IBM.