Utilisation par les clients

  • Les criminels transforment les distributeurs automatiques en complices de fraude

    Les criminels transforment les distributeurs automatiques en complices de fraude

    Problème

    Il existe une violation de données qui consiste à voler les numéros des cartes de paiement et les codes PIN auprès des processeurs de paiement ou des commerçants, et qui entraîne des pertes substantielles dues à la fraude.

    Solution

    IBM Safer Payments protègent les émetteurs de carte en surveillant toutes les demandes d'autorisation issues de transactions de paiement en temps réel. S'il détecte qu'une transaction fait partie d'un plan de fraude, il refusera la transaction avant qu'elle ne soit terminée

  • Le traitement immédiat des paiements augmente le risque

    Le traitement immédiat des paiements augmente le risque

    Problème

    Le traitement immédiat des paiements augmente le risque de fraude par virement, en ligne et mobile.

    Solution

    L'analyse de tous les canaux et toutes les entités permet d'identifier les comportements et de faire la différence entre ceux qui sont suspects et ceux qui sont normaux, afin de garantir la bonne réalisation de la transaction dans un délai raisonnable.

Détails techniques

Logiciels requis

IBM Safer Payments ne nécessite aucune configuration logicielle particulière.

    Configuration matérielle

    Un serveur Linux ou Intel. Trois serveurs recommandés pour la triple redondance.

      Spécifications techniques

      Pour fournir de telles performances, IBM Safer Payments utilise le calcul parallèle massif—les calculs critiques augmentent de façon linéaire avec le nombre de cœurs CPU disponibles. IBM Safer Payments est écrit en langage C/C++, le langage de programmation de prédilection pour toute application nécessitant des performances massives.

        Voir une liste complète des spécifications techniques