Foire aux questions

Obtenez des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur ce produit.

Le dictionnaire Oxford définit l’intelligence artificielle comme « la théorie et le développement de systèmes informatiques capables d’exécuter des tâches nécessitant normalement une intelligence humaine, telles que la perception visuelle, la reconnaissance de la parole, la prise de décision et la traduction des langues ».

L'intelligence artificielle consiste essentiellement à rendre les ordinateurs plus aptes à égaler voire à dépasser l'intelligence humaine sous ses différentes formes, en imitant la capacité humaine à découvrir, déduire et raisonner.

L'apprentissage automatique est un sous-domaine de l'IA et de l'informatique issue des statistiques et de l'optimisation mathématique. L'apprentissage automatique couvre les techniques d'apprentissage machine supervisé et non supervisé pour des applications de prévision, d'analyse et d'exploration de données.

L'apprentissage automatique peut être (et est souvent) utilisé indépendamment d'autres technologies IA ou cognitives. En fait, c'est le type d'IA le plus répandu aujourd'hui. De nombreux algorithmes et techniques d'apprentissage machine sont déjà utilisés dans diverses solutions qui recherchent des modèles ou des anomalies dans les données.

L'apprentissage en profondeur est un nouvel ensemble de méthodes qui modifient fondamentalement l'apprentissage automatique. L'apprentissage en profondeur n'est pas un algorithme en soi, mais plutôt une famille d'algorithmes qui implémentent des réseaux profonds avec un apprentissage non supervisé.

L'informatique cognitive est un sous-domaine de l'IA qui repose sur les réseaux de neurones et l'apprentissage en profondeur. Elle applique les connaissances issues des sciences cognitives à la construction de systèmes simulant les processus de la pensée humaine.

Plutôt que de se concentrer sur un ensemble unique de technologies, l’informatique cognitive couvre plusieurs disciplines, notamment l’apprentissage automatique, le traitement du langage naturel, la vision et les interactions homme-machine. Parmi toutes ces disciplines, l'informatique cognitive se concentre principalement sur le traitement du langage naturel.

Plutôt que d'être explicitement programmée, elle apprend et raisonne grâce à ses interactions avec l'homme et à ses expériences avec son environnement.

Watson est la plate-forme d’intelligence artificielle, d’apprentissage automatique et d’informatique cognitive d’IBM. Grâce à un large éventail de technologies d'IA, Watson permet de traiter des informations structurées et non structurées issues de multiples sources, de comprendre leur signification et de les ajouter à son corpus de connaissancespour utilisation ultérieure.

L'analyse prédictive extrait des informations à partir des données à l'aide de nombreuses techniques issues de l'exploration de données, des statistiques, de la modélisation, de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle afin d'analyser les données actuelles et de prédire des événements futurs inconnus.

L'intelligence artificielle a été utilisée pour vanter beaucoup de choses, ce qui a élargi sa définition. Certaines promesses de l'intelligence artificielle ont déjà été réalisées, d'autres relèvent encore du domaine de la recherche. Au lieu de penser à l'IA comme à une fonctionnalité unique, il vaut mieux l'envisager comme un ensemble de technologies associées.

IBM applique désormais l’intelligence artificielle et les technologies cognitives à la cybersécurité afin de permettre aux entreprises d’identifier les menaces et d’intervenir plus rapidement. Watson for Cyber Security a ajouté plus de 2 milliards de documents à son corpus et en ajoute chaque jour des milliers d'autres.

Non. Le but de l'IA est d'augmenter l'intelligence humaine - pas de la remplacer. Il existe encore des limites importantes à ce que les technologies cognitives peuvent faire, en particulier dans le domaine de la prise de décision. Les humains sont en effet capables d'évaluer des facteurs qui ne peuvent pas être facilement exprimés en termes algorithmiques.

Vous avez regardé trop de films de science-fiction.

Comme toute technologie, l’intelligence artificielle peut être mal utilisée. Nous savons que les « méchants » sont intéressés à abuser de l’intelligence artificielle à leurs propres fins, mais nous sommes très en avance sur eux pour le moment. L'intelligence artificielle n'est qu'un outil qui peut être utilisé de façon positive ou malveillante.

Oui. Les clients IBM qui utilisent QRadar Advisor avec Watson constatent généralement une amélioration de leur situation en matière de sécurité, car ils peuvent mener à bien des investigations plus rapidement, de manière plus approfondie et plus cohérente.

Acheter maintenant et se lancer