Foire aux questions

Qu'est-ce qu'un cloud privé virtuel (VPC) ?

Un cloud privé virtuel (ou VPC) est une offre de cloud public qui permet à une entreprise de créer son propre environnement informatique privé de type cloud sur une infrastructure de cloud public partagée. Un VPC permet à une entreprise de définir et de contrôler un réseau virtuel qui est logiquement isolé de tous les autres locataires du cloud public, créant ainsi un espace privé et sécurisé dans le cloud public.

Quels sont les avantages d'un VPC ?

Un VPC peut vous aider à contrôler la taille de votre réseau virtuel et à déployer des ressources cloud lorsque votre entreprise en a besoin. Il s'appuie sur des ressources redondantes et des architectures de zones de disponibilité hautement tolérantes aux pannes. Et comme le VPC est un réseau logiquement isolé, vos données et applications ne partageront pas l'espace et ne se mélangeront pas à celles des autres clients du fournisseur de cloud. Enfin, un VPC vous permet de réaliser des économies sur les coûts de matériel et le temps de travail.

Quels sont les avantages métier d'un VPC ?

Un VPC permet une croissance flexible de l'entreprise, qui s'adapte à l'évolution de ses besoins. Dans le monde numérique qui est le nôtre, les clients exigent une disponibilité proche de 100 %. La haute disponibilité des environnements VPC soutient cet objectif. Les VPC bénéficient de niveaux élevés de sécurité aux niveaux instance, sous-réseau, ou les deux, ce qui réduit les risques tout au long du cycle de vie des données. Et avec des coûts réduits et une sollicitation moindre de votre équipe IT interne, vous pouvez concentrer vos efforts sur l'innovation dans l'entreprise.

À quel point un VPC est-il sûr ?

Les VPC permettent d'atteindre des niveaux de sécurité élevés en créant des répliques virtualisées des dispositifs de sécurité qui contrôlent l'accès aux ressources hébergées dans les centres de données traditionnels. Vous pouvez définir des réseaux virtuels dans des parties logiquement isolées du cloud public. Vous pouvez contrôler quelles adresses IP ont accès à quelles ressources.

Les listes de contrôle d'accès (ACL) sont des listes de règles qui limitent l'accès à un sous-réseau particulier de votre VPC. L'ACL définit l'ensemble des adresses IP ou des applications qui sont autorisées à accéder au sous-réseau.

Vous pouvez créer des groupes de ressources, lesquels peuvent être situés dans plus d'un sous-réseau, et leur attribuer des règles d'accès uniforme. Les groupes de sécurité font office de pare-feux virtuels car ils contrôlent le flux du trafic à destination de vos serveurs virtuels, et ce, quel que soit le sous-réseau dans lequel ils résident.

Puis-je connecter mon VPC à mes autres charges de travail IBM Cloud ?

Oui. Vous pouvez configurer l'accès à votre infrastructure classique IBM® Cloud à partir d'un VPC dans chaque région.

Comment configurer l'accès à l'infrastructure classique

La taille d'un sous-réseau peut-elle être modifiée après sa création ?

Non. Un sous-réseau ne peut pas être redimensionné une fois créé.

Quelle est la limite du nombre de caractères dans un nom de VPC ?

Actuellement, la limite est de 100. Si cette limite est dépassée, il est possible que vous receviez un message d'erreur interne.

Le nom de ma ressource VPC peut-il commencer par un chiffre ?

Non. Bien que le nom puisse comporter des nombres, il doit commencer par une lettre.

Existe-t-il des restrictions sur les caractères que je peux utiliser dans le nom d'une ressource VPC ?

Oui. L'interface utilisateur n'autorise pas deux tirets, traits de soulignement ou points consécutifs dans le nom d'une instance de serveur virtuel (VSI).

Lors de la création d'une passerelle de paquets, dois-je réserver l'adresse IP flottante ?

Si aucune adresse IP flottante existante n'est spécifiée, l'API crée automatiquement une adresse IP flottante avec la passerelle publique. Votre adresse IP flottante apparaît lorsque vous recherchez toutes les adresses IP flottantes.

Qu'est-ce qui applique la règle selon laquelle il ne doit y avoir qu'une seule passerelle publique par zone pour un VPC ?

Le service API VPC.

Comment obtenir le nom de ressource cloud (CRN) d'un VPC ?

Pour obtenir le CRN d'un VPC, cliquez sur Menu > Liste des ressource dans la console IBM Cloud. Développez Infrastructure VPC pour voir vos VPC. Sélectionnez un VPC, puis cliquez sur l'entrée Statut pour en afficher les détails. Utilisez l'icône pour copier le CRN et le coller à l'endroit voulu.

Configurer votre VPC dès aujourd'hui

Inscrivez-vous et obtenez un crédit de 200 USD pour l'achat de produits et services IBM Cloud.