Définition de l'IaaS, du PaaS et du SaaS

Graphique représentant l'infrastructure en tant que service

Infrastructure sous forme de service (IaaS)

Un fournisseur offre à ses clients un accès en paiement à l'utilisation à du stockage, de l'équipement de réseau, des serveurs et d'autres ressources informatiques dans le cloud.

Graphique représentant le PaaS

Plateforme sous forme de service (PaaS)

Un fournisseur de services fournit un environnement cloud dans lequel les utilisateurs peuvent construire et mettre à disposition des applications. Le fournisseur fournit l'infrastructure sous-jacente.

Graphique représentant le logiciel en tant que service

Logiciel sous forme de service (SaaS)

Un fournisseur de services offre des logiciels et des applications via internet. Les utilisateurs s'abonnent à un logiciel et y accèdent par le web ou par les API du fournisseur.

IaaS

L'IaaS (Infrastructure as a Service) ou infrastructure sous forme de service est une offre de cloud computing dans laquelle un fournisseur offre aux utilisateurs l'accès à des ressources informatiques comme des serveurs du stockage et de l'équipement de réseau. Les entreprises utilisent leurs propres plateformes et applications dans l'infrastructure du fournisseur.

Principales caractéristiques

  • Au lieu d'acheter le matériel, les utilisateurs paient pour l'IaaS à la demande.

  • L'infrastructure est évolutive en fonction des besoins de traitement et de stockage.

  • Les entreprises économisent les coûts d'achat et de maintenance de leur propre matériel.

  • Comme les données sont dans le cloud, une défaillance ne peut pas entraîner l'indisponibilité.

  • Permet la virtualisation des tâches d'administration, ce qui libère du temps pour d'autres activités à plus forte valeur ajoutée.

PaaS

Le PaaS (Platform as a Service) ou plateforme sous forme de service est une offre de cloud computing qui fournit aux utilisateurs un environnement cloud dans lequel ils peuvent développer, gérer et mettre à disposition des applications. Outre le stockage et les autres ressources informatiques, les utilisateurs peuvent utiliser une suite d'outils disponibles pour développer, personnaliser et tester leurs applications.

Principales caractéristiques

  • Le PaaS offre une plateforme avec des outils pour tester, développer et héberger les applications dans le même environnement.

  • Permet aux entreprises de se concentrer sur le développement sans avoir à se soucier de l'infrastructure sous-jacente.

  • Les fournisseurs gèrent la sécurité, les systèmes d'exploitation, les logiciels de serveur et les sauvegardes.

  • Facilite le travail collaboratif même lorsque les équipes travaillent à distance.

SaaS

Le SaaS (Software as a service) ou logiciel sous forme de service est une offre de cloud computing qui donne aux utilisateurs l'accès aux logiciels en cloud d'un fournisseur. Les utilisateurs n'installent pas les applications sur leur terminal. Elles résident sur un réseau cloud distant auquel ils accèdent par le web ou par une API. Avec les applications, les utilisateurs peuvent stocker et analyser des données et collaborer sur des projets.

Principales caractéristiques

  • Les logiciels et applications sont proposés aux utilisateurs par les fournisseurs de SaaS selon un modèle par abonnement.

  • Les utilisateurs n'ont pas à gérer, installer ou mettre à niveau les logiciels ; ce sont les fournisseurs qui s'en chargent.

  • Les données sont sécurisées dans le cloud ; une panne d'un équipement n'entraîne pas de perte de données.

  • L'utilisation des ressources peut être dimensionnée en fonction des besoins de l'entreprise.

  • Les applications sont accessibles depuis presque n'importe quel terminal connecté à Internet et depuis virtuellement n'importe où dans le monde.

Les services IBM Cloud peuvent contribuer au développement de votre entreprise

Perspective IBM : IaS, PaaS et SaaS

Javier Barabas, responsable technique cognitif et IBM Cloud

Javier Barabas

responsable technique cognitif et IBM Cloud

Twitter : @JavyBarabas

Dans le mode traditionnel de consommation de services ou de ressources, c'est le propriétaire de l'infrastructure qui est responsable de gérer tous les éléments de matériel et de logiciel qu'il utilise. Normalement, un utilisateur met du temps à accéder à une nouvelle ressource, mais il peut la configurer exactement selon ses besoins.

L'infrastructure traditionnelle est souvent associée aux vieilles applications centrales (parfois liées elles-mêmes à des technologies anciennes) qui ne peuvent pas être facilement migrées vers les paradigmes du cloud. L'élasticité, la standardisation et d'autres avantages clairs du cloud ne suffisent pas à motiver la migration. Dans d'autres cas, des réglementations de sécurité et nationales rigides obligent parfois les utilisateurs à placer les données à proximité et/ou sous le contrôle total de la direction.

Infrastructure sous forme de service (IaaS)

La responsabilité de l'entreprise commence à la couche système d'exploitation et le fournisseur veille à la disponibilité et à la fiabilité de l'infrastructure fournie.

Plusieurs cas d'utilisation peuvent bénéficier de ce modèle. Les entreprises qui n'ont pas de data center propre voient l'IaaS comme une infrastructure bon marché et facile pour leurs initiatives, qui peut être étendue ou arrêtée selon les besoins. Mais le parfait exemple pour l'adoption de l'IaaS, ce sont les entreprises traditionnelles qui recherchent de la puissance informatique pour des charges variables avec moins d'investissement. Dans les deux cas, l'entreprise ne payera que pour les services qu'elle utilise.

Plateforme sous forme de service (PaaS)

C'est aux sociétés de développement et aux usines qui veulent implémenter des méthodologies agiles que ce modèle de service convient le mieux. Les fournisseurs de PaaS publient de nombreux services qui peuvent être consommés au sein des applications. Ces services seront toujours disponibles et à jour. Le PaaS constitue un moyen très simple pour tester et prototyper de nouvelles applications. Il peut faire économiser de l'argent pour le développement de nouveaux services et applications. Les applications peuvent sortir plus vite pour obtenir un retour des utilisateurs.

L'économie des API  est le nouveau paradigme du développement et le cloud est la plateforme parfaite pour son implémentation.

Logiciel sous forme de service (SaaS)

Aujourd'hui, de nombreuses entreprises veulent bénéficier de l'utilisation d'applications sans avoir à en assurer la maintenance et la mise à jour de l'infrastructure des composants. Elles adoptent les modèles SaaS. Les solutions SaaS les plus adoptées sont les applications de courrier, d'ERP, de collaboration et de bureautique. La souplesse et l'élasticité du modèle SaaS sont de grands avantages.

Il n'existe pas un modèle de cloud adapté à toutes les entreprises. Il faut considérer l'équation coûts - bénéfices avant de décider du meilleur modèle. Chaque application et processus sera une charge ; les entreprises qui décident de passer au cloud doivent normalement effectuer une évaluation approfondie des leurs.

Pour démarrer

IBM Cloud propose des solutions d'infrastructure, de plateforme et de logiciel pour développer votre entreprise et bénéficier de l'accès à l'innovation d'IBM.