Enjeu commercial

Après avoir connu une grave panne réseau, la banque turque Isbank avait besoin de migrer ses serveurs, ses applications et ses données vers un nouveau data center afin d'assurer sa résilience, sans perturber les opérations du réseau pendant la transition.

Transformation

Soutenue par une équipe multinationale d'IBM Services, la banque turque Isbank a migré ses serveurs, ses applications bancaires et ses données opérationnelles vers un nouveau data center de niveau 4, renforçant la résilience de son système et son état de préparation pour le Cloud Computing.

Résultats

6 000 serveurs, 750 applications et 4 Po de données

migrés vers un nouveau data center en neuf mois

Certification Uptime Institute de niveau 4

pour le premier data center en Turquie répondant à ces normes

Gagnant du prix « Meilleure mise à l'échelle d'infrastructure »

Le choix de DCD Magazine pour 2017 dans sa catégorie internationale

L'enjeu commercial

La banque incontournable en Turquie

Les premiers comptes courants en Turquie. Les premiers guichets automatiques du pays. Les premières applications bancaires pour téléphones mobiles. Depuis sa fondation il y a 95 ans en tant que première banque publique du pays, la banque turque Isbank s'est bâti une réputation d'entreprise innovatrice dans les services financiers. Aujourd'hui, elle est étroitement liée à l'économie du pays, et 20 millions de clients en dépendent chaque jour pour leurs besoins bancaires.

Au fur et à mesure de son expansion avec l'économie turque, la banque a également connu des difficultés croissantes. En 2013, une panne de réseau informatique à l'échelle du système a interrompu ses services bancaires pendant 16 heures. Après avoir déterminé et corrigé la cause de la panne, le service informatique a réalisé qu'une infrastructure informatique plus agile était une priorité absolue.

Avec les objectifs de croissance ambitieux fixés par la direction de la banque, il était crucial de mettre en œuvre un data center plus résilient afin de répondre à la concurrence croissante, d'opérer dans un environnement métier plus réglementé, et d'intégrer de nouvelles applications et technologies.

En plus de favoriser une expérience client plus transparente, le nouveau data center devait garantir la continuité des opérations en cas d'événements imprévisibles : pannes de courant, cyberattaques, catastrophes naturelles ou humaines, etc.

« Nous avions besoin d'un partenaire capable de migrer vers un data center avec un temps d'indisponibilité minimal et aucune perte de données », explique Sabri Gökmenler, Chief Technology Officer chez Isbank. « IBM était l'un des très rares fournisseurs à pouvoir le faire. Son principal facteur de différenciation était son expérience en termes de résilience pour embrasser les technologies futures. »

L'excellence durable de notre partenariat avec IBM Services nous a permis d'offrir et de garantir une disponibilité maximale grâce à notre nouveau data center de niveau 4.

Sabri Gökmenler, Chief Technology Officer, Isbank (Turquie)

Parcours de transformation

Renforcement de l'infrastructure informatique

Avant de se lancer dans le « Projet Atlas », son initiative globale de migration de son data center la banque turque Isbank s'est fixé trois objectifs principaux :

  • créer une infrastructure informatique et un data center résilients afin de minimiser les risques pour la continuité des opérations ;
  • transformer son architecture informatique afin d'accélérer les délais de mise sur le marché et de réduire la complexité ;
  • établir une base de données pour une source unique de données de référence.

Pour aider la direction informatique de la banque à orchestrer un projet aussi complexe et critique, IBM Business Resiliency Services a réuni une équipe de plus de 100 experts issus de 15 pays. Conformément à la méthodologie IBM, les unités commerciales de la banque ont été impliquées dans le processus en tant que parties prenantes actives au lieu d'être considérées comme des clients passifs. La direction informatique et l'équipe IBM ont également réduit les risques liés à la migration en identifiant les points critiques et en prenant des mesures préventives.

Au cours de la phase de planification, Isbank a utilisé le service IBM Analytics for Logical Dependency Mapping (ALDM) pour fournir un aperçu visuellement riche de son environnement informatique. Le service ADLM automatise la reconnaissance, identifie les dépendances de serveur à plusieurs niveaux et souligne les anomalies de la plateforme pour améliorer la compréhension globale de l'infrastructure.

Une fois la planification de haut niveau terminée, un centre de commande de migration global a géré chaque étape du processus. Toutes les 2-3 semaines, un autre groupe terminait sa phase du projet Atlas. Les équipes travaillaient le soir et les week-ends pour éviter d'impacter les activités commerciales. La migration s'est achevée avec succès au bout de neuf mois parallèlement à la construction du nouveau data center, sans interruption significative des services bancaires d'Isbank.

Résultats

Une réussite primée

Après l'achèvement du projet Atlas, la banque turque Isbank a déplacé plus de 6 000 serveurs, 750 applications et 4 Po de données vers son nouveau data center à Gebze, une ville située à environ 65 kilomètres d'Istanbul. Plus de 800 000 heures ont été consacrées à la réussite de la migration dans le respect des délais.

En tant que data center de niveau entreprise, l'installation de 38 500 mètres carrés était équipée de serveurs redondants et doubles, de solutions de stockage, de liaisons réseau et de matériel de refroidissement, et était le premier data center de niveau 4 à être construit en Turquie. La banque a reçu une autre distinction en décembre 2017, lorsque son nouveau data center a remporté le prix international de la « Meilleure mise à l'échelle d'infrastructure » de DCD Magazine.

Une planification et une exécution méticuleuses pendant la migration ont garanti un temps d'indisponibilité minimal et aucune perte de données. Grâce à cette migration, la disponibilité de bout en bout des systèmes est passée de 99,93 à 99,97 %, ce qui fournit une nouvelle indication de la robustesse de la conception et de la construction du nouveau data center.

Le nouveau data center prend actuellement en charge les opérations bancaires avec une infrastructure conçue pour renforcer la sécurité, la résilience et la fiabilité, et fournira une plateforme pour accélérer la transition vers le Cloud Computing, qui sera la prochaine grande initiative informatique de la banque.

« L'excellence durable de notre partenariat avec IBM nous a permis d'offrir et de garantir une disponibilité maximale dans notre nouveau data center », explique Gökmenler. « Il devrait soutenir Isbank pour les 20 prochaines années, et cette transformation clé nous permet de nous préparer à un avenir entièrement numérisé. »

Logo de la banque turque Isbank

Isbank (Turquie)

Isbank, en Turquie (lien externe), est la première banque publique créée par la République turque en 1924. Basée à Istanbul, la banque compte 25 000 employés et exploite plus de 1 300 succursales ainsi qu'un réseau de plus de 6 500 guichets automatiques en Turquie et 23 succursales dans d'autres pays. La banque offre des services bancaires d'entreprise, des services bancaires commerciaux, des services bancaires de détail et des services bancaires privés ; des services financiers et des services de gestion de trésorerie ; des prêts hypothécaires ; ainsi que des services bancaires Web et mobiles. La banque turque Isbank sert plus de 20 millions de clients et gère plus de 72 milliards de dollars US d'actifs. Son action est négociée aux bourses d'Istanbul et de Londres.

Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les solutions IBM présentées dans cet article, contactez votre interlocuteur ou partenaire commercial IBM ou visitez les sites Web suivants :