En vedette

Gestion et déploiement simplifiés des applications

Modifiez les schémas de bases de données avec un langage standard de définition des données. Chargez les blocs de contrôle des applications IMS, ce qui élimine DBDGEN, PSBGEN et ACBGEN. Enregistrez de l'information sur le mode de traitement des requêtes d'accès aux bases de données par Open Database Manager. Les utilisateurs de transactions générales sur une architecture étendue à l'aide d'un adaptateur de ressources IMS TM peuvent repérer IMS et IMS Connect dans des partitions LPAR séparées. Actualisez les programmes PWFI ou WFI dans des régions dépendantes sans avoir à recycler des régions entières.

Support des volumes croissants de transactions et de données

Le recours au stockage privé pour les fichiers ouverts liés aux bases de données OSAM s'en trouve réduit. Les instances IMS OTMA TPIPE uniques supportent maintenant de nombreuses requêtes RESUME TPIPE actives, qui améliorent la protection par relève automatique et accroissent le débit des processus. Les fins anormales autrefois associées au manque de stockage sur 31 bits pour les clients APPC sont amoindries par le stockage sur 64 bits, qui peut être aussi exploité pour le système IMS à grande vitesse.

Agilité accrue par des modifications dynamiques

Appliquez des modifications dynamiques, qui augmentent la disponibilité d'IMS, à la configuration IMS Connect, aux ressources MSC et à Fast Path DEDBs.

Intégration améliorée d'IMS et de DB2 for z/OS

L'intégration d'IMS et de DB2 for z/OS est plus robuste, car elle bénéficie de l'ajout d'un nouvel exit utilisateur qui résout les threads hors d'équilibre et réduit le délai de maintien des verrous DB2. Les nouveaux types de sous-systèmes pour les utilisateurs ESAF aident à distinguer les sous-systèmes WOLA (IBM MQ and WebSphere Optimized Local Adapter) à partir de DB2 for z/OS.

Études de cas

  • FNB traite plus d'un milliard de transactions par mois avec IMS (vidéo)

  • Image d'étude de cas

    «Fiducia & GAD IT AG brings modern development to banking»

    Lire l'étude de cas
  • «BNP Paribas uses IMS to simplify and unify mobile banking»

Renseignements techniques

Exigences logicielles

IMS v. 14 tourne sur des configuration z/OS v. 2.1, ou sur des versions, éditions ou niveaux de modification ultérieurs (sauf indication à l'effet contraire), et exige au moins les versions minimales suivantes.

    Exigences matérielles

    Processeurs : tous les produits IMS v. 14 tournent sur des processeurs qui supportent z/OS v. 2.1, ou des versions ultérieures. L'information détaillée, article par article, est fournie dans la publication «IMS v. 14 Release Planning publication».

      Spécifications techniques

      Informations essentielles requises : certaines fonctions dans IMS v. 14 exigent les préalables suivants. Reportez-vous au document IMS v. 14 Release Planning pour un complément d'information sur d'autres préalables et dépendances.

        Voir la liste complète des spécifications techniques